Chahut : définition de chahut


Chahut : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHAHUT, subst. masc.

A.− [À Paris, vers les années 1830, dans les guinguettes et les bastringues] Danse excentrique et un peu folle, voisine du branle et du cancan, dont les improvisations gestuelles hardies, les figures indécentes s'accompagnaient souvent de cris et de rires. Danser, mener le chahut; air de chahut. Un chahut de bastringue (Zola, L'Assommoir,1877, p. 533).La Goulue, cette étoile du chahut (J. Lorrain, Âmes d'automne,1898, p. 146):
1. Elle [Nana] se tortillait, fallait voir. Et des coups de derrière à gauche, et des coups de derrière à droite, des révérences qui la cassaient en deux, des battements de pieds jetés dans la figure de son cavalier, comme si elle allait se fendre! On faisait cercle, on l'applaudissait; et, lancée, elle ramassait ses jupes, les retroussait jusqu'aux genoux, toute secouée par le branle du chahut, fouettée et tournant pareille à une toupie, s'abattant sur le plancher dans de grands écarts qui l'aplatissaient, puis reprenant une petite danse modeste, avec un roulement de hanches et de gorge d'un chic épatant. C'était à l'emporter dans un coin pour la manger de caresses. Zola, L'Assommoir,1877, p. 740.
Rem. 1. Ce terme a servi au xixes. à désigner p. anal. des danses médiévales. On célébrait les joyeuses orgies du sang (...) on dansait tout nu le chahut des Trépassés (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 380; cf. A. Pommier, Colères, 1844, p. 61, Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 40 et Michel 1856). 2. Dans ce sens chahut a d'abord été employé au fém. Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré le donnent au fém., Lar. 19emasc. ou fém. Attesté uniquement au masc. à partir de Guérin 1892. L'indécente chahut (F. Vidocq, Mémoires de Vidocq, t. 3, 1828-29, p. 85).
B.− P. ext. Grand vacarme, tapage. Un chahut de tous les diables (Cendrars, L'Homme foudroyé, 1945, p. 23); tapage nocturne (...) chahut lunaire (R. Queneau, Zazie dans le métro,1959, p. 229).
P. anal. [En parlant d'obj.] Le chahut des cuivres (Huysmans, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 233); un chahut d'armes heurtées (Malraux, La Condition humaine,1933, p. 410).
Rem. Très empl. dans ce sens par cet auteur.
Spéc. Manifestation bruyante contre une autorité, un supérieur et plus partic., tapage organisé dans les classes par les élèves pour réagir contre le manque d'intérêt de certains cours ou contre un professeur dépourvu de fermeté. Chahut scolaire; organiser le chahut. Les Arts et Métiers sont célèbres pour leurs chahuts (J. de La Varende, Les Gentilshommes, 1948, p. 97); machinateur de chahuts et defarces (A. Arnoux, Pour solde de tout compte,1958, p. 64):
2. Joanny entendit son voisin qui murmurait : « Cet idiot ne nous laisse même pas travailler tranquillement. » « Monsieur Léniot, vous persistez à ne rien faire? » demanda M. Lebrun agressif. − « Monsieur, je médite », répondit Joanny. Toute l'étude se mit à rire hautement. Entendre le pion bafoué par le meilleur élève les encourageait. Un chahut s'organisa. « Monsieur Zuniga, quand aurez-vous fini de parler à votre voisin? criait le surveillant. − Voyons, Monsieur Montemayor! − Yo? Ié souis bien sage, moi, Mossieur. » Larbaud, Fermina Marquez,1911, p. 70.
Prononc. et Orth. : [ʃay]. Passy 1914 transcrit [ʃahy] avec h aspiré onomatopéique. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1821 « danse échevelée » (Desgranges cité ds Sain. Lang. par., p. 299); 1837 « tapage » (Vidocq, Dict. argotique ds Sain. Sources t. 2, p. 122); 1895 « manifestation contre une autorité » (G. Claris, Notre École polytechnique, p. 85). Déverbal de chahuter*. Fréq. abs. littér. : 78. Bbg. Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 89, 182. − Matoré (G.). Chahut, terme de danse (1829-1845). In. : [Mél. Bruneau (Ch.)]. Paris, Genève, 1954, pp. 177-183. − Quem. Fichier.Sain. Lang. par. 1920, p. 299. − Sain. Sources t. 3, 1972 [1930], p. 399.

Chahut : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chahut \ʃa.y\ masculin

  1. (Désuet) Danse désordonnée.
    • Une douzaine d’hommes et de femmes déguisés, à moitié ivres, se livraient avec emportement à cette danse folle et obscène appelée le chahut. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (Par extension) (Familier) Désordre, tumulte d’écoliers.
    • Ce n’est pas un peu fini, tout ce chahut ???
    • Toute l’étude se mit à rire hautement. Entendre le pion bafoué par le meilleur élève les encourageait. Un chahut s’organisa. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, rééd. Le Livre de Poche, page 79)
    • Chaque fois qu’un farceur de sa classe montait un « chahut », il ne pouvait pas s’empêcher d’éclater de rire, et c’était lui qui passait à la porte. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 337)
  3. Perturbation volontaire d'un discours, d'un cours, etc.
    • Les députés de l'opposition ont fait un chahut monstre!
  4. Perturbation émotionnelle.
    • Padam... padam... padam...
      Écoutez le chahut qu'il me fait [...]

      — (Padam, padam, Édith Piaf, Henri Pontet, 1951)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chahut : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAHUT. n. m.
Danse désordonnée. Par extension, il signifie Désordre, tumulte d'écoliers. Il est très familier.

Chahut : définition du Littré (1872-1877)

CHAHUT (cha-u) s. f.
  • Sorte de danse assez peu décente pour que la police l'interdise dans les lieux publics.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chahut »

Étymologie de chahut - Wiktionnaire

(1821) Forme déverbale de chahuter. Il avait au départ le sens de danse désordonnée. Il devint ensuite synonyme de tapage, pour en arriver au sens de perturbation volontaire.
Sens 2 : Issu de l'argot polytechnicien « manifestation contre une autorité » (1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chahut »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chahut ʃay play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chahut »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chahut »

  • Le professeur est en retard, et les élèves de cinquième font un chahut épouvantable. ladepeche.fr, Le chahut - ladepeche.fr
  • À Saint-Babel, le maire, comme la première adjointe et nombre de conseillers municipaux, sont allés à l’école sise au beau milieu de la place principale qui abrite pour l’heure quatre classes et 90 enfants. Dire qu’ils y sont attachés relève d’un doux euphémisme. Ceci explique cela, autrement dit que « c’était insupportable aux oreilles de ne pas entendre le chahut et les bruits habituels. L’école publique, c’est le fondement de notre société. » www.lamontagne.fr, A Saint-Babel (Puy-de-Dôme), plus de 80 % des enfants ont déjà repris le chemin de l’école à l’aube du 22 juin - Saint-Babel (63500)
  • Des applaudissements, des cris et toutes autres sortes de chahut pour soutenir le personnel de l’hôpital : la bande-son ressemble à celle des balcons à 20 heures pendant le confinement. Sauf que cette fois, ce sont les soignants eux-mêmes qui ont fait du bruit. ladepeche.fr, Rodez. Les soignants demandent une meilleure reconnaissance - ladepeche.fr
  • En ces temps de chahut pour le tennis, où l'affaire de l'Adria Tour ne donne pas franchement le bon exemple, l'initiative de Lucas Pouille est à classer au rang des très beaux gestes et à saluer comme tel : le Français, demi-finaliste à Melbourne en 2019, a en effet décidé de prendre en charge les frais d'inscription, en partie voire en totalité dans certains cas, de tous les jeunes du club de Loon-Plage (Hauts-de-France), âgés de 3 à 12 ans, pour la saison 2020-2021, comme l'indique le club sur sa page Facebook. L'Équipe, Lucas Pouille veut inciter la jeunesse de Loon-Plage à jouer au tennis - Tennis - L'Équipe

Traductions du mot « chahut »

Langue Traduction
Portugais confusão
Allemand radau
Italien baccano
Espagnol alboroto
Anglais heckling
Source : Google Translate API

Synonymes de « chahut »

Source : synonymes de chahut sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chahut »



mots du mois

Mots similaires