La langue française

Électriser

Définitions du mot « électriser »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLECTRISER, verbe trans.

A.− Charger un corps d'électricité. Électriser un corps positivement, négativement (Ac.).
Emploi pronom. à sens passif. Cf. actiniquement ex.
B.− Au fig. [Le compl. d'obj. désigne une pers., un attribut ou une manifestation d'une pers.] Produire une vive impression, exalter. Électriser le courage de qqn. Par moments, il [Ribes] est si sympathique et si nerveux, qu'il électrise le public et recueille en bloc les bravos que les autres reçoivent en détail (Sand, Corresp., t. 5, 1812-76, p. 19).Sous le grand soleil tarasconais qui les chauffe et les électrise, la cocasserie des crânes et des imaginations s'exagère en des développements monstrueux (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 155):
Il éprouve le même transport, le même tumulte du sang, le même surpassement de soi, qui l'électrisaient naguère, quand un subit élan de foi, de colère et d'amour, (...) l'élevaient soudain au-dessus des foules, et de lui-même, ... Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 698.
Emploi pronom. réfl. Tous sont frappés et remués de ses progrès et de son audace d'esprit; en l'entendant, le laborieux mais pesant Baïf s'électrise et ne rêve plus qu'innovations (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 64).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Qq. ex. du part. prés. adj. électrisant, ante. Qui produit une vive impression, qui exalte. Soudain c'est une explosion de paroles électrisantes; une remarque de quelqu'un de nous a déclenché l'appareil, toute la générosité de la poétesse proteste contre une assertion qui lui semble inhumaine (Blanche, Modèles, 1928, p. 57). Je revins dîner avec ennui au palais : le contact électrisant de la foule m'avait rendu plus déprimante la solitude (Gracq, Syrtes, 1951, p. 187). b) Qq. ex. du part. passé adj. électrisé, ée. α) Qui a été chargé d'électricité. La force qui s'exerce entre deux corps électrisés (Poincaré, Électr. et opt., 1901, p. 5). M. Rowland a reconnu que le transport mécanique d'une charge électrostatique équivaut à un courant dirigé dans le sens du mouvement : en employant un disque isolant électrisé, et en le faisant tourner avec une grande rapidité il a observé la création d'un champ magnétique (Id., ibid., p. 382). β) Au fig. Qui a reçu une vive impression, qui est exalté. Cette enfant était si belle (...) que jamais il n'oserait même lui laisser voir le trouble où sa présence le jetait. Et puis, tout aussi brusquement, sa volonté reprit le dessus, et refoula un sang plus chaud, tout électrisé, dans ses veines (Larbaud, F. Marquez, 1911, p. 60). c) L'adj. électrisable. Qui peut être chargé d'électricité. Un vieux chat musculeux (...) fait signe à un chien cagneux, qui se précipite. Le noble animal de la race féline attend son adversaire avec courage, et dispute chèrement sa vie. Demain quelque chiffonnier achètera une peau électrisable (Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p. 329).
Prononc. et Orth. : [elεktʀize], (j') électrise [elεktʀi:z]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1731 le tube électrisé adj. (Brémond, Trans. Phil. ds Trév. Suppl. 1752); 1732 emploi actif (M. du Fay, Mém., p. 8, ibid.); 1805, 5 mars au fig. (Stendhal, Journal, p. 42). Dér. du rad. de électrique*; suff. -(is)é* et -iser*. Fréq. abs. littér. : 120.
DÉR.
Électrisation, subst. fém.a) Action de charger un corps d'électricité. À partir de 1847, Duchenne de Boulogne (...) a utilisé l'électrisation par bobine d'induction pour l'étude de la physiologie motrice (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 676).b) Action de produire une vive impression, d'exalter. Elle me dit que sa santé lui semblait (...) une chose providentielle, heureuse, pour me conserver par les fréquentes privations qu'elle m'impose. Oui, mais (...) la conservation m'importe moins que l'électrisation, que le renouvellement et l'inspiration par l'amour! (Michelet, Journal,1849, p. 72). [elεktʀizasjɔ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. 1reattest. 1738 (Hist. de l'Acad. des sc., p. 97 ds DG); du rad. de électriser, suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér. : 6.
BBG. − Gohin 1903, p. 358. − Quem. 2es. t. 2 1971; Fichier.

électriser* -

Wiktionnaire

Verbe

électriser \e.lɛk.tʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’électriser)

  1. (Physique) Provoquer la formation de l’électricité positive et de l’électricité négative.
    • Électriser un corps positivement, négativement.
  2. Action de mettre sous tension.
  3. (Figuré) Remuer profondément ; passionner ; entraîner.
    • A ce spectacle, tous les assistans attendris, émus, électrisés , quoique tous de différens cultes , volèrent dans les bras les uns des autres , et des larmes fraternelles coulèrent où naguère le fanatisme enflammoit tous les esprits et divisoit tous les cœurs. — (« Progrès de la tolérance », dans La Feuille villageoise, n° 32, du jeudi 3 mai 1792, Paris : Imprimerie Desenne, p. 133)
    • Disciplinée, électrisée par votre bravoure, elle pourrait être d’une extrême utilité pour protéger les propriétés éparses dans la plaine. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Le spectre d’affrontements façon Notre-Dame-des-Landes ou Sivens inquiète les autorités à Bure (Meuse), où le chantier du centre d’enfouissement des déchets nucléaires, dit Cigéo, électrise partisans et adversaires. — (Longuet veut des bourres à Bure !, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLECTRISER. v. tr.
T. de Physique. Provoquer la formation de l'électricité positive et de l'électricité négative. Électriser un corps positivement, négativement. Il a été électrisé. Il signifie au figuré, dans le langage ordinaire, Remuer profondément, passionner, entraîner. Le discours de leur chef les électrisa tellement qu'à la première attaque tous les retranchements furent emportés.

Littré (1872-1877)

ÉLECTRISER (é-lèk-tri-zé) v. a.
  • 1Mettre en évidence, exciter la propriété électrique des corps par le frottement, le contact, la chaleur ou la compression.

    Électriser quelqu'un, une compagnie, leur donner la commotion électrique au moyen de la bouteille de Leyde.

  • 2 Fig. Faire sur l'esprit une impression vive qui l'exalte. Son exemple les électrisa. Ce beau ciel, ces Romains si enthousiastes, et par-dessus tout Corinne, électrisaient l'imagination d'Oswald, Staël, Cor. II, 1. Combien de fois auprès de la plus belle Dans vos banquets j'ai présidé chez vous ! Là de mon cœur jaillissait l'étincelle Dont la gaîté vous électrisait tous, Béranger, Mon carnaval.
  • 3S'électriser, v. réfl. Devenir électrique. Certains corps s'électrisent par le frottement.

    Fig. S'enthousiasmer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « électriser »

Composé d'électrique et du suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « électriser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
électriser elɛktrize

Évolution historique de l’usage du mot « électriser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « électriser »

  • Un accident de travail a eu lieu jeudi après-midi sur le chantier de construction du nouveau lotissement qui se construit dans le prolongement de la rue de la Forchette à Mexy. Un ouvrier s’est fait électriser en travaillant sur un coffret électrique de 380 volts. , Faits-divers - Justice | Un ouvrier électrisé sur le chantier du nouveau lotissement
  • A l’intérieur du nuage d’orage, les courants ascendants (air chaud) et descendants (air froid) font s'entrechoquer les particules d’eau et de glace. Ces frictions finissent par électriser le nuage. C’est à ce moment que les éclairs et la foudre commencent à se produire pour rétablir l’équilibre électrique de l'atmosphère. La Chaîne Météo, Comment se forment les orages ? - Actualités La Chaîne Météo
  • Ils peuvent également électriser l’utilisateur en étant mal isolé. Sans parler des « plastiques utilisés qui sont de mauvaise qualité, et donc propice à s’enflammer ». Pour « procéder au retrait et au rappel » des chargeurs que l’association juge dangereux, l’UFC-Que Choisir a saisi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). www.leveil.fr, Brûlures, électrisation... Les chargeurs de téléphone sont de vrais dangers sur prise selon l'UFC-Que Choisir - Paris (75000)
  • Matthieu Chedid est venu fêter les vingt ans de son double fantasque -M- sur la scène du Zénith de Toulouse. Hasard du calendrier, la salle toulousaine fête également ses vingt ans cette année. L'occasion pour l'interprète d'électriser une fois de plus un public fidèle à ses shows grandioses. Retour en images sur un « Grand petit concert » hors normes. ladepeche.fr, -M- électrise le public du Zénith de Toulouse - ladepeche.fr

Traductions du mot « électriser »

Langue Traduction
Anglais electrify
Espagnol electrizar
Italien elettrificare
Allemand elektrifizieren
Chinois 通电
Arabe كهرب
Portugais eletrificar
Russe electrify
Japonais 電化
Basque argindarra
Corse elettrifica
Source : Google Translate API

Synonymes de « électriser »

Source : synonymes de électriser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « électriser »

Électriser

Retour au sommaire ➦

Partager