Rassurer : définition de rassurer


Rassurer : définition du Wiktionnaire

Verbe

rassurer \ʁa.sy.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Redonner l’assurance, rendre la confiance, la tranquillité.
    • Les pouvoirs publics souhaitent ainsi rassurer les acteurs sur des points qui pouvaient les décourager de reprendre leurs activités, notamment leurs responsabilités en matière de prévention des risques et de respect des délais et d’exécution des chantiers. — (Florent Lacas, « Un accord trouvé avec l'Etat pour continuer les chantiers », www.batiactu.com, article publié le 21 mars 2020 ; consulté le 22 mars 2020)
    • Le moral des troupes commençait à faiblir, quand un heureux succès vint les rassurer.
    • Vous me rassurez par vos paroles.
    • Rassurez-vous, il n’y a pas tant à craindre que vous pensez.
  2. (Vieilli) Affermir, rendre stable.
    • Il faut rassurer cette muraille, elle menace ruine.
    • Les arches de ce pont-là ont besoin d’être rassurées.
    • Rassurer une terrasse avec des arcs-boutants. (Figuré)
    • Rassurer un homme dans la foi.
    • Rassurer la foi chancelante d’un nouveau converti.
    • Le gain de cette bataille a rassuré son pouvoir, son autorité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rassurer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RASSURER. v. tr.
Affermir, rendre stable. Il faut rassurer cette muraille, elle menace ruine. Les arches de ce pont-là ont besoin d'être rassurées. Rassurer une terrasse avec des arcs-boutants. Fig., Rassurer un homme dans la foi. Rassurer la foi chancelante d'un nouveau converti. Le gain de cette bataille a rassuré son pouvoir, son autorité. Il est vieux en ce sens. Il signifie ordinairement Redonner l'assurance, rendre la confiance, la tranquillité. Le moral des troupes commençait à faiblir, quand un heureux succès vint les rassurer. Vous me rassurez par vos raisons. Rassurez-vous, il n'y a pas tant à craindre que vous pensez.

Rassurer : définition du Littré (1872-1877)

RASSURER (ra-su-ré) v. a.
  • 1Redonner sécurité, assurance. Jugez si vos discours rassurent mes esprits, Corneille, Pomp. III, 2. Elle, toujours intrépide autant que les vagues étaient émues, rassurait tout le monde par sa fermeté, Bossuet, Reine d'Anglet. Ce lieu couvert d'un bois et d'une rivière, c'est le poste où il rassurait ses troupes effrayées après une honorable retraite, Fléchier, Turenne. Sa beauté la rassure ; et, malgré mon courroux, L'orgueilleuse m'attend encore à ses genoux, Racine, Andr. II, 5. [Pour le labyrinthe] Un fil n'eût point assez rassuré votre amante, Racine, Phèdre, II, 5. Vous, nourri dans les camps du saint roi Josaphat…Qui rassurâtes seul nos villes alarmées, Racine, Athal. I, 1. Je ne voyais plus d'hommes sur la terre dont la vertu pût me rassurer, Fénelon, Tél. XII.

    Absolument. Il suffit d'aimer pour qu'aucun don de la nature ou du sort ne puisse rassurer entièrement, Staël, Corinne, XVI, 2.

    Rassurer de, redonner assurance contre. Rassurez-moi de ma crainte ; car, sans mentir, j'en ai besoin, Voiture, Lett. 24. Pour le rassurer [le pécheur] de cette crainte, Bossuet, 4e serm. pour le 1er dim. de carême, préambule.

    Rassurer les capitaux, rendre confiance aux gens qui possèdent des capitaux, qui font des affaires. Il faut, avant tout, protéger le commerce, l'industrie, rassurer les capitaux, Moniteur du 29 mars 1867, p. 378, 2e col.

  • 2Rendre plus ferme. Cet événement rassura son pouvoir. Rassurer un homme dans sa foi. Il s'élevait cependant un homme qui semblait devoir rassurer la fortune de la France ; c'était le maréchal duc de Villars, Voltaire, Louis XIV, 18.
  • 3Rendre solide, par un passage, peu ordinaire, du sens moral au sens physique. Rassurer un pont ébranlé.
  • 4 Terme de fauconnerie. Panser le bec d'un oiseau de proie, quand cette partie est fendue.
  • 5Se rassurer, v. réfl. Se remettre d'une crainte, d'un trouble. Mon cœur tant soit peu se rassure, Et je pense que ce n'est rien, Molière, Amph. I, 2. Non, non, rassurons-nous : trop d'amour m'intimide, Racine, Bajaz. III, 7. Je vois que chacun se rassure sur son voisin, Massillon, Carême, Élus.

    Le temps se rassure, il se remet au beau.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quant Blonde voit la revenue [retour] De celui dont ele ot eüe Si grant paour et si grant doute, Ele est rasseürée toute, Bl. et Jeh. 4426.

XVIe s. Crassus se rasseura bien tost de ceste peur, quant il sceut qu'il y avoit debat entre eulx, Amyot, Crass. 19. …et qu'elle sceyt leurs noms, puisqu'elle a rasseuré [vérifié] leurs signatures, Carloix, X, 26. Deucalion, comme moins estonné, R'asseure après, et doucement console La femme simple, avec telle parole, Marot, IV, 33. J'ay bien à faire à me r'asseurer en cette creance, Montaigne, II, 102. Celuy à qui ses gents qui l'armoient, voyant frissonner la peau, s'essayoient de le rasseurer…, Montaigne, I, 388.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Rassurer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RASSURER, v. act. (Gram.) il se dit des choses & des personnes. On rassure un corps qui menace de chûte, comme une muraille par des étais. On rassure celui qui craint, en lui montrant l’éloignement ou la vanité du péril. On dit d’un tems incertain, qu’il se rassurera. Un heureux événement rassure un souverain sur son trône. On rassure dans la foi les ames foibles & chancelantes. On rassure dans son parti, celui qui est prêt à l’abandonner. L’ame, dans tous ces cas, est considérée comme un corps vacillant, qui peut emporter l’homme à droite ou à gauche, & qu’on détermine d’un côté plutôt que d’un autre, ou qu’on fixe dans l’état de repos & de fermeté, par des promesses, des espérances, des craintes, des menaces, &c.

Rassurer, terme de Fauconnerie, ce mot se dit du bec de l’oiseau qui est rompu ou déjoint. Le bec de l’oiseau se rompt, ou parce qu’il est mal gouverné quand on ne l’ajuste pas comme il faut ; ou parce que quand l’oiseau paît, il demeure sur la partie haute du bec une chair qui s’y attache, s’y pourrit, & y seche si fort que le bec tombe par éclat. Les Fauconniers conseillent pour y remédier, de nettoyer bien le bec de l’oiseau, de le polir, & de le tailler. Ensuite on doit oindre la couronne du bec de graisse de poule, couper une partie inutile du bec de dessus, afin que celui de dessous puisse parvenir à sa grandeur ; mettre sur la partie déjointe, pour la rassurer, de la pâte fermentée & de la poix résine. Enfin pendant tout ce tems, il faut couper le pât de l’oiseau par petits morceaux, pour le nourrir. Fouilloux, Salnove.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Rassurer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « rassurer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « rassurer »

Étymologie de rassurer - Littré

Re…, et assurer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rassurer - Wiktionnaire

(1155) De l’ancien français rasseürer. Dérivé de assurer avec le préfixe r(e)-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rassurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rassurer rasyre play_arrow

Conjugaison du verbe « rassurer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe rassurer

Citations contenant le mot « rassurer »

  • Selena Gomez est absente des réseaux sociaux depuis quelque temps, mais elle a tenu à rassurer ses fans : ils n’ont pas à s’inquiéter, car le meilleur est à venir. , Selena Gomez rassure ses fans... Blue Ivy Carter est dans le trailer de « Black Is King »...
  • PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de grande distribution Casino a dévoilé jeudi des résultats semestriels jugés décevants par les analystes, tout en ne parvenant pas à rassurer les investisseurs sur sa capacité à se désendetter et à respecter les engagements pris avec ses créanciers. , Casino ne parvient pas à rassurer sur sa dette après des semestriels décevants | Zone bourse
  • Les employés de la com-com peuvent donc aussi se rassurer, aucun licenciement n'est prévu. Le budget annuel de Bénévent-Grand-Bourg est d'environ 5,6 millions d'euros (2M€ d'investissements, 3,6 M€ de fonctionnement).  France Bleu, Finances de Bénévent-Grand-Bourg : Olivier Mouveroux veut rassurer
  • Il y avait même dans les théâtres et les cinémas beaucoup plus de monde qu'avant-guerre, comme si ces lieux étaient des abris où les gens se rassemblaient et se serraient les uns contre les autres pour se rassurer. De Patrick Modiano / Discours de réception de son prix Nobel de littérature
  • Les femmes éprouvent de l'attirance pour les hommes qui se féminisent. Je peux poser ma tête sur l'épaule d'une femme et lui demander de me rassurer. De Richard Bohringer
  • Un père n'est pas là pour fournir des réponses, mais pour montrer l'exemple. Les fils, il ne faut surtout pas les rassurer : il s'agit de les inspirer. De Eric Neuhoff / Comme hier
  • Les amants se donnent à entendre qu'ils resteront toujours amis, pour se rassurer mutuellement sur ce qu'après s'être si bien connus, ils pourraient dire l'un de l'autre. De Abel Bonnard / L'amitié
  • Le problème avec le désir d'être écrivain, c'est qu'il n'existe pas un cursus qui pourrait rassurer vos parents. De Serge Joncour / Figaro Littéraire 2 octobre 2014
  • Au plus fort de l’orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. C’est l’oiseau inconnu, il chante avant de s’envoler. De René Char / Rougeurs des matinaux
  • Le besoin de se rassurer est immense. Je le comprends, mais je crois qu’il est vain. De Olivier Rolin / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • Je voudrais rassurer les peuples qui meurent de faim dans le monde : ici, on mange pour vous. De Coluche / Les Discours en disent long
  • L'homme s'invente des légendes pour se faire peur et des religions pour se rassurer. De Anonyme
  • Rien de tel que les faiblesses des grands hommes pour rassurer les petits. De Philippe Bouvard / Journal

Traductions du mot « rassurer »

Langue Traduction
Corse per rinfriscà
Basque lasaitzeko
Japonais 安心させる
Russe успокоить
Portugais assegurar
Arabe لطمأنة
Chinois 安抚
Allemand sich versichern
Italien rassicurare
Espagnol asegurar
Anglais to reassure
Source : Google Translate API

Synonymes de « rassurer »

Source : synonymes de rassurer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rassurer »


Mots similaires