Concentration : définition de concentration


Concentration : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONCENTRATION, subst. fém.

A.− Action de réunir en un centre ou sur un point (idée de direction) ce qui est primitivement dispersé; état de ce qui est ainsi réuni.
1. [En un centre]
a) La concentration des rayons solaires.
b) [En parlant de choses concr. ou abstr.] Rassemblement, accumulation. La concentration des capitaux. Le despotisme est le gouvernement d'un seul. Il est la concentration de tous les pouvoirs dans une seule et même main (Destutt de Tracy, Commentaire sur l'Esprit des lois de Montesquieu,1807, p. 64).En entrant dans la tente c'est une concentration de chaleur telle qu'on se laisserait mourir sur un des lits défaits par terre, si l'on n'avait la force de sortir (Alain-Fournier, Correspondance [avec J. Rivière], 1908, p. 361):
1. « Il y a dans toute parole du Christ une plénitude et une concentration de sagesse et d'expérience si humaines, que c'est le degré même de son humanité qui la fait comprendre et tenir pour plus qu'humaine. » Du Bos, Journal,1927, p. 210.
c) [En parlant de pers. ou de groupes de pers.] Dans les grands foyers d'industrie, la concentration d'êtres humains par millions ou centaines de mille est en rapport direct avec les chemins de fer (Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 257).
d) Emplois spéc.
ÉCON. La concentration urbaine des populations (cf. H. Boulay, Arboric. et production fruitière, 1961, p. 7). Le rassemblement de la population dans les villes avec une densité croissante. Plur. Les concentrations urbaines.Synon. villes.La concentration industrielle. La forte densité de l'industrie.
ÉCON. POL. La concentration des entreprises. ,,Tendance à l'agrandissement des entreprises par la réunion de plusieurs d'entre elles par voie de fusion d'entreprises différentes ou de regroupement d'établissements différents d'une même société permettant ainsi la réduction des frais généraux`` (Barr. 1974). La concentration capitaliste.
HIST. POL. Rassemblement de différents partis politiques. Un ministère, une politique de concentration. Quand il voit [Ribot] qu'on est battu, il cherche autre chose, veut refaire la concentration, cette première forme du Bloc (Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1911-12, p. 6).
ART MILIT. La concentration de troupes, de forces; un point de concentration; un lieu de concentration.
e) Camps de concentration. ,,Camps qui, dans certains régimes, servent de lieux de détention des prisonniers de guerre, des adversaires idéologiques ou, parfois même, de populations civiles qui inquiètent ou gênent le pouvoir`` (Aquist. 1966).
[Sous l'Allemagne nazie] Synon. de camps d'extermination :
2. Horriblement déprimé par le récit des atrocités allemandes. Un prisonnier qui s'échappe d'un camp de concentration est tué par les gardiens; on ramène son corps, on l'assoit sur une chaise à l'entrée du camp et on lui met entre les doigts un papier sur lequel se lisent ces mots : « Me voici. » Green, Journal,1944, p. 179.
2. [Sur un point]
a) ÉLECTRON. Opération qui consiste à assurer la convergence d'un faisceau électronique (cf. Nucl. 1964).
b) Fig. Action de rassembler les forces de son esprit et de les porter sur un objet unique (souvent implicite) :
3. Cette vérité du récit, c'est, je crois, un don naturel : je me sens capable de donner ce degré de vérité à tout ce que je raconte. D'ailleurs, est-ce vraiment un don? C'est par l'application au travail, par la concentration de l'esprit et de l'imagination, c'est à force de me représenter intensément les circonstances et les personnages, que je parviens à « faire vrai ». R. Martin du Gard, Souvenirs autobiographiques,1944-45, p. 125.
B.− P. ext. Action de réunir dans un espace limité.
1. Fig. Action d'empêcher l'expansion de ses sentiments ou de ses pensées.
a) Vieilli. Action de contenir, de dissimuler :
4. Il [Maldoror] s'aperçut ensuite qu'il était né méchant : fatalité extraordinaire! Il cacha son caractère tant qu'il put, pendant un grand nombre d'années; mais, à la fin, à cause de cette concentration qui ne lui était pas naturelle, chaque jour le sang lui montait à la tête; jusqu'à ce que, ne pouvant plus supporter une pareille vie, il se jeta résolument dans la carrière du mal... atmosphère douce! Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 125.
b) [En bonne ou mauvaise part] Action de se renfermer, de se recueillir :
5. Il ne faut pas confondre, en effet, la concentration avec l'introversion. Le dispersé introverti va voler au foyer intérieur un peu de chaleur intime pour des états qui ne peuvent dépouiller entièrement la discontinuité brillante et sèche de la sensation, mais il ne se ramasse pas pour autant au cœur de lui-même. C'est ce rassemblement, ce recueillement qui caractérise la vie personnelle, l'effort réflexif, ce n'est pas le repliement introversif. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 429.
2. CHIM. Opération consistant à réduire le volume d'une solution par élimination de la partie aqueuse, de sorte que sa richesse augmente en substance dissoute; masse d'un corps dissoute dans l'unité de volume de la solution. À l'origine, la concentration s'effectuait sur du lait naturel non écrémé (A.-F. Pouriau, La Laiterie,1895, p. 16).Point, degré de concentration. Point, degré qui exprime le rapport existant entre la masse d'une substance dissoute et le volume de la solution qui le contient.
MINÉR. Élimination d'une partie de la gangue qui accompagne le minéral de valeur; teneur du minerai en un certain élément ou en un certain minéral. Quatre usines de traitement chimique, construites par l'industrie privée, réalisent la concentration du minerai sur place (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 147).
P. ext. Synon. un concentré*.On trouve (...) quelques concentrations de gypse et d'anhydrite dans les calcaires (J. Cahen, E. Bruet, Carrières, plâtrières, ardoisières,1926, p. 188).
P. métaph. et au fig. [Désigne une action, un processus, ou, plus souvent, le résultat de cette action] Extrait, essence; condensé, réduction. Loin d'être synonyme de l'imaginaire, l'idéal est la concentration du vrai, l'essence du réel (Ch. Blanc, Gramm. des arts du dessin,1876, p. 65). [dans un terrain] s'étendait une réduction, une concentration torride du Mexique (A. Arnoux, Calendrier de Flore,1946, p. 169).
C.− P. ext., fig. Effet produit par l'accumulation, la réunion de certains éléments; puissance, intensité :
6. Elle [la Faustin] était superbe dans cette lumière spectrale, disant les beaux vers d'une voix baissée (...) une voix en mineur (...) qui donnait à la tirade une concentration tragique... E. de Goncourt, La Faustin,1882, p. 298.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. concentratif. De concentration. Organe (...) doué d'une faculté concentrative, (...) organe de l'attention (cf. T.-J.-V. Broussais, Cours de phrénol., leçon 14, 1836, p. 492).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sɑ ̃tʀasjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1732 phys. « mélange intime de deux substances » (Trév.) − 1771, Trév.; b) 1762 chim. « accroissement d'intensité au principe actif d'une solution » (Ac.); 1831 fig. (Balzac, La Peau de chagrin, p. 24 : La rapide concentration de ses jouissances, de ses forces ou de ses idées); 2. a) 1750 « action de concentrer, de réunir en un centre » (Prévost, Manuel lexique, s.v. concentrique ds Quem. : On appelle concentration l'effort de plusieurs choses pour se rencontrer dans un point commun, qu'on suppose leur centre); b) 1804, févr. polit. concentration du pouvoir (Constant, Journaux intimes, p. 61); c) 1840 écon. concentration de capitaux (Proudhon, Qu'est-ce que la propriété? p. 313); d) 1855 milit. (G. Sand, Histoire de ma vie, t. 2, p. 145); e) 1920 camp de concentration (Proust, Le Temps retrouvé, p. 741). 2 dér. de concentrer*; suff. -(at)ion*; 1 a par l'intermédiaire de l'angl. concentration 1674 (Grew ds NED, cf. Trév.). Fréq. abs. littér. : 714. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 438, b) 603; xxes. : a) 480, b) 2 050. Bbg. Arveiller (R.). Dix notules lexicol. Fr. mod. 1963, t. 31, pp. 94-104.

Concentration : définition du Wiktionnaire

Nom commun

concentration \kɔ̃.sɑ̃.tʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) Action de regrouper en un point ou une zone ce qui était dispersé.
    • La concentration de la chaleur.
    • La concentration des rayons solaires au foyer d’une lentille.
    • La concentration d'un faisceau d'électrons dans un tube cathodique.
    • (Figuré) La concentration du pouvoir dans les mains d’un seul.
  2. (Chimie) Quantité relative d'une substance par rapport à un milieu.
    • Nous avons donc fait germer aseptiquement des spores de Funaires sur des milieux additionnés d’acide naphtyl-acétique à des concentrations de 10-9, 10-7, 10-5. — (Colloques internationaux du Centre national de la recherche scientifique, n° 28, Morphogenèse; CNRS, 1951, p. 272)
    • Nous employons ici systématiquement comme liquide de contraste des solutions triiodées hydrosolubles de faible concentration (25 % à 35 % max.). — (André A. Arianoff, La sphinetérotomie de l’oddi en chirurgie biliaire : indications, techniques, résultats, Éditions Arscia, 1968, p. 50)
  3. Présence d'un grand nombre de choses ou de personnes apparentées dans une zone restreinte.
    • En général, la vue se heurte à des rochers serrés, à des amoncellements de prisons. Cette concentration trahit un désespoir paralysant comme une crampe : une sorte d’agoraphobie caractérise ces gravures. — (Carl Einstein, Gravures d’Hercules Seghers (1585-1645), Revue Documents n° 4, septembre 1929)
    • Une concentration de motards. (rassemblement organisé avec camping)
  4. Action faire porter la pensée sur une idée ou une action précise, de façon spontanée ou moyennant un effort particulier.
    • Il s'ensuit diverses sensations physiques (p. ex., rougissements, tremblements, transpiration) et une contre-performance des fonctions cognitives (p. ex., problèmes de concentration, trous de mémoire). — (Stéphane Bouchard et Bernard Rivière, « Les troubles anxieux », chap. 3 de Psychologie clinique de la personne âgée, sous la direction de Philippe Cappeliez, Philippe Landreville et Jean Vézina, Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa et Paris, Masson, 2000, p. 57)
    • Le mot concentration, dans le yoga de Patanjali, implique bien une bataille contre les pensées parasites. — (Arnaud Desjardins, L'audace de vivre, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1989, p. 73)
    • La pratique de la concentration consiste à choisir un objet sur lequel on focalise son attention qu'on s'efforce de maintenir sans se laisser distraire. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 278)

Nom commun

concentration (pluriel : concentrations)

  1. Concentration.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Concentration : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCENTRATION. n. f.
Action de concentrer, ou de se concentrer, au propre et au figuré. La concentration de la chaleur. La concentration des rayons solaires au foyer d'une lentille. La concentration de l'alcool. La concentration des troupes. La concentration du pouvoir dans les mains d'un seul.

Concentration : définition du Littré (1872-1877)

CONCENTRATION (kon-san-tra-sion) s. f.
  • 1 Terme de physique. Action de concentrer. La concentration des rayons solaires au foyer d'une lentille.

    Résultat de cette action. L'âme, dit Leibnitz, est une concentration, un miroir vivant de tout l'univers, Voltaire, Newt. I, 7.

    Fig. Terme de politique. La concentration du pouvoir entre les mains d'un seul.

  • 2 Terme militaire. La concentration des troupes, la réunion des troupes sur un point déterminé.
  • 3 Terme de chimie. Opération qui consiste à rapprocher les molécules d'un corps, en diminuant, par l'action de la chaleur ou autrement, la proportion du liquide qui les tient dissoutes. Parvenu à un certain degré de concentration, le vinaigre devient susceptible de prendre, par le refroidissement, une forme concrète, Condorcet, Courtanraux.
  • 4 Terme de médecine. Concentration du pouls, état du pouls qui devient concentré.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Concentration : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONCENTRATION, s. f. (Chimie.) on nomme ainsi certaines opérations chimiques, lorsqu’on les considere comme employées à rapprocher les parties d’un corps dissous dans une quantité de liqueur plus que suffisante pour sa dissolution ; en enlevant entierement ou en partie la portion surabondante du menstrue. C’est ainsi qu’on nomme concentration, l’évaporation ou la distillation par laquelle on separe de l’huile de vitriol une partie de l’eau dans la quelle l’acide y est dissous ; la distillation, par laquelle on enleve à une teinture une partie de l’esprit-de-vin employé à la préparation de cette teinture ; la congelation, par laquelle on retire du vin ou du vinaigre une certaine quantité de leur eau ; l’affusion de l’acide vitriolique très-déflegmé dans un acide moins avide d’eau, par exemple le nitreux, auquel le premier l’enleve selon les lois d’affinité connues. Voyez Acide vitriolique au mot Vitriol. Voyez Vin, Vinaigre, Teinture, Acide nitreux au mot Nitre. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « concentration »

Étymologie de concentration - Littré

Concentrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de concentration - Wiktionnaire

Dérivé du verbe concentrer avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « concentration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concentration kɔ̃sɑ̃trasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « concentration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concentration »

  • A la manière d’un smartphone, Windows 10 affiche de nombreuses notifications en bas à droite de votre écran. Si cette fonctionnalité s’avère très pratique, les situations ne manquent pas où l’affichage des notifications devient problématique. Que ce soit lors d’une présentation, d’un partage d’écran, lors d’un travail important qui demande une grande concentration, ou simplement lors d’un jeu, les apparitions de notifications deviennent rapidement un véritable cauchemar ! Zebulon, Ne plus être dérangé par les notifications avec l'Assistant de concentration
  • Le rapport sur le marché mondial Technologie de concentration de saumure est une avancée solide tirée par l’utilisation dans les principaux marchés en développement. Plus de chances de développement se présenter quelque part dans la fourchette de 2020 et 2029 contrastent avec quelques années en arrière, ce qui suggère le rythme rapide des progrès. Selon le développement financier mondial, la mesure du marché Technologie de concentration de saumure est évaluée à partir de $$ millions de dollars en 2018. Le marché Technologie de concentration de saumure doit dépasser plus de $$ millions US $$ par 2029 à un TCAC de XX% dans la trame de période d’estimation donnée. La Technologie de concentration de saumure scène de marché et la scène marchande ainsi qu’un examen SWOT des principaux vendeurs sont clarifiés. Les acteurs remarquables du marché mondial des Technologie de concentration de saumure sont les suivants Advent Envirocare Technology, Modern Water, Memsys Water Technologies, Enviro Water Minerals Company, Oasys Water, TETRA Technologies, Fluid Technology Solutions, Osmo Membrane Systems, Saltworks Technologies, Duraflow, Veolia, Synder Filtration. the walkingdeadfrance, Technologie de concentration de saumure Marché || Analyse et prévisions de récupération du COVID-19 2020-2029: Memsys Water Technologies, Advent Envirocare Technology and Modern Water - the walkingdeadfrance
  • La tâche N-back est un peu comme le jeu de concentration classique, dans lequel les joueurs doivent trouver des paires de cartes correspondantes. BBC News Afrique, Comment l'anxiété du confinement affecte votre concentration - BBC News Afrique
  • Dur dur de se concentrer durant plusieurs heures voire même simplement quelques dizaines de minutes sans être happé·e par une notification. Réseaux sociaux, actualités, mails persos… Les sources de distraction ne manquent pas ! C’est pourquoi la startup grenobloise Let Me Think a développé un « totem » , capable de préserver les tunnels de concentration et d’éviter d’être pollué·e par des éléments extérieurs au travail. C’est ce que promet en tout cas ce petit boitier, relié au smartphone et à l’ordinateur de l’utilisateur. Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, Let Me Think, l'ange gardien de votre concentration au travail
  • Où il n’y a pas d’humour, il n’y a pas d’humanité, où il n’y a pas d’humour, il y a le camp de concentration. De Eugène Ionesco / Notes et contre-notes
  • Le théâtre, c'est la superbe exaltation de la vie, la concentration des émotions, la possibilité de crier devant un public les secrets les plus intimes du coeur humain. De Jean-François Somain / La Vraie Couleur du caméléon
  • La durée maximale de concentration d’un ordinateur est aussi longue que le fil électrique qui le relie à la prise. De Anonyme
  • Qu'est-ce que la divinité même si elle n'est quelque part la concentration de toute beauté ? De Jean Marcel / Hypathie ou la fin des dieux
  • La puissance de l'état est une puissance de concentration. La propriété au rebours est une puissance de décentralisation. De Pierre Joseph Proudhon / Qu'est-ce que la propriété ?
  • Avec la concentration des pouvoirs, les gens célèbres seront encore plus célèbres et les inconnus encore plus inconnus. De Roland Topor
  • Le zen n'est pas une forme d'excitation, mais la concentration sur notre routine quotidienne. De Shunryu Suzuki
  • Les musées sont les endroits les plus vivants du monde. On dirait une concentration d'humanité. De Fernand Ouellette / La Mort vive
  • Trois facultés sont dites essentielles au développement de la mentalité : l'observation, la concentration, l'action. De Luc Rochefort / Sa marotte
  • Le camp de concentration est un monde hautement hiérarchisé. De Annette Wieviorka / Le Nouvel Observateur, 5 février 2015
  • Le secret de l'immobilité absolue, c'est la concentration absolue. De John Irving / Une veuve de papier
  • La concentration est la faculté qui crée les as, les surhommes. De Victor Pauchet
  • J’essaie de me concentrer sur ma concentration. De Martina Navratilova

Images d'illustration du mot « concentration »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concentration »

Langue Traduction
Corse cuncentrazione
Basque kontzentrazio
Japonais 濃度
Russe концентрация
Portugais concentração
Arabe تركيز
Chinois 浓度
Allemand konzentration
Italien concentrazione
Espagnol concentración
Anglais concentration
Source : Google Translate API

Synonymes de « concentration »

Source : synonymes de concentration sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « concentration »



mots du mois

Mots similaires