La langue française

Diffusion

Sommaire

  • Définitions du mot diffusion
  • Étymologie de « diffusion »
  • Phonétique de « diffusion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « diffusion »
  • Citations contenant le mot « diffusion »
  • Images d'illustration du mot « diffusion »
  • Traductions du mot « diffusion »
  • Synonymes de « diffusion »
  • Antonymes de « diffusion »

Définitions du mot diffusion

Trésor de la Langue Française informatisé

DIFFUSION, subst. fém.

A.− Action de se répandre de façon uniforme; résultat de cette action. Lumière égale, sans brisure, sans obstacle à sa diffusion (Fromentin, Voy. Égypte,1869, p. 140):
1. Sans qu'on eût l'impression d'aucun vent, une étrange diffusion de duvet grisâtre passa, éparpillée et émiettée, comme si quelque gigantesque oiseau venait d'être plumé derrière ce mur de ténèbres. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 352.
Emplois techn.
1. PHYS. Phénomène par lequel deux ou plusieurs fluides en contact acquièrent une répartition et des propriétés homogènes. Diffusion des gaz, des solutions; diffusion thermique; coefficient de diffusion. De rapides courants entraînaient tous ces gaz en diffusion, et les torrents laviques glissaient, jusqu'au bas de la montagne (Verne, Vingt mille lieues,t. 2, 1870, p. 105).
Diffusion de la lumière. Dissémination ou changement de direction des rayons lumineux produit par passage à travers certains milieux. Diffusion par diffraction, par réflexion. La couleur bleue du ciel est due à la diffusion de la lumière solaire par les gaz de l'atmosphère (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 223).
PHYS. NUCL. ,,Changement de direction et d'énergie des particules en mouvement par collision avec des noyaux`` (Neyron 1970). Diffusion élastique (...) diffusion inélastique (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 364).
2. MÉD. Distribution d'une substance toxique ou médicamenteuse dans l'organisme par la circulation ou l'assimilation (cf. Teissier ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 143).
B.− P. anal. Action de transmettre, de propager et résultat de cette action.
1. Action de propager une idée, des connaissances, des techniques ou de distribuer un bien dans un large public et résultat de cette action. Diffusion de la culture, du français à l'étranger; diffusion de la richesse. La résistance, souvent violente, des Français à la diffusion du protestantisme (Bainville, Hist. Fr.,t. 1, 1924, p. 153).La diffusion actuelle de la guimbarde métallique à travers l'Amérique, l'Afrique et la plus grande partie de l'Asie (Schaeffner, Orig. instrum. mus.,1936, p. 142).
2. [En parlant d'un ouvrage imprimé, d'un journal, d'un tract, etc., et, p. ext., d'un disque ou d'un film] Action de le distribuer dans le public. Tu as eu tort, ma chère amie, de favoriser la diffusion de la Croix dans le département (France, Bergeret,1901, p. 265):
2. ... le Hm Stationery Office (...) en Grande-Bretagne (...) traite avec les imprimeurs, brocheurs, relieurs, se charge de la diffusion et de la vente des publications, qu'il annonce au public au moyen de catalogues périodiques. La Civilisation écrite,1939, p. 1615.
3. Spéc. TECHNOL. Action de transmettre un programme par le moyen des ondes radio-électriques, et résultat de cette action. Synon. émission.Diffusion du bulletin d'informations (Lar. Lang. fr.). Les diffusions des cours publics de nos facultés, les interprétations en studio d'œuvres dramatiques (Annuaire de la radio,1933).L'immense multitude du public de ces radio-diffusions (Larbaud, Journal,1935, p. 353).
4. DOCUM. ,,Fourniture ou distribution d'informations, spécialement à partir d'un point de rassemblement ou d'emmagasinage (...), à une personne ou un organisme prenant part à l'activité intellectuelle`` (R. docum., 1958, vol. 25, no2, p. 40). Un centre de recherches et de diffusion de la documentation technique qui dispose d'une bibliothèque tournante, d'un bulletin d'informations (Robert, Artis.,1966, p. 109).
C.− Au fig. [En parlant d'un style] Défaut de concision et de précision :
3. ... une lucidité un peu diffuse distingue beaucoup plus l'ouvrage de Locke que la précision. La précision est la vraie clarté, mais c'est la clarté des forts; la diffusion est la clarté des faibles : Cousin, Hist. de la philos. du XVIIIes.,t. 1, 1829, p. 88.
P. anal. [En parlant d'une idée] Confusion. Nous avons découvert le seul moyen d'asseoir sur une base quelconque la diffusion et l'incertitude des croyances humaines (Sand, Hist. vie,t. 3, 1855, p. 296).
Prononc. et Orth. : [difyzjɔ ̃]. [ff] double ds Littré et DG; cf. aussi Rouss.-Lacl. 1927 pour lequel diffusion fait partie des mots où le redoublement de la consonne est, le plus gén., marqué. Admis ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1587 « action de se répandre » (Le Jardin de Plaisir ds R. Philol. fr., t. 45, p. 139 : diffusion de sa bonté [Dieu] envers ses créatures); 1848 « distribution d'un ouvrage, d'une revue » (Michelet, Journal, p. 1529); 2. 1935 techn. « transmission par ondes » (Larbaud, loc. cit.). Empr. au lat. class.diffusio, -onis « action de répandre ». Fréq. abs. littér. : 187.
DÉR. 1.
Diffusionnisme, subst. masc.,anthropol. Théorie qui tend à montrer que ,,lorsqu'un même élément culturel se retrouve dans deux aires culturelles différentes, c'est probablement parce que l'une des cultures l'a emprunté à l'autre c'est-à-dire qu'il y a eu diffusion de cet élément`` (Sociol. 1970). Cf. Traité sociol., 1968, p. 403. 1reattest. 1957 (Hist. sc., p. 1508); de diffusion, suff. -isme*.
2.
Diffusionniste, adj.Qui adhère au diffusionnisme. L'école diffusionniste (cf. Levi-Strauss, Anthropol. struct.,1958, p. 272). 1reattest. 1958 id.; de diffusion, suff. -iste*.
BBG. − Pt vocab. technol. Actual. terminol. 1972, t. 5, no8, p. 4. − Termes techn. fr. Paris. 1972, p. 119. − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 207.

Wiktionnaire

Nom commun

diffusion \di.fy.zjɔ̃\ féminin

  1. Action de répandre dans tous les sens.
    • Eh! bien, ne reculant devant aucune tâche si fastidieuse fût-elle, ils pourvoiront, d’eux-mêmes, à la diffusion de ces ouvrages, en s’en faisant les traducteurs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La ferme-école du Petit-Chêne, créée en 1849 à Mazières-en-Gâtine, joua un rôle important auprès des Gâtineaux dans la diffusion de ces techniques nouvelles. — (Gilles Bernard, Les Deux-Sèvres aujourd’hui : étude géographique, éd. Bordessoules, 1980, p. 251)
    • Une bâche de 1000 m² qui la recouvre et un dispositif d’aspersion de gouttes d’eau contribuent à éviter les projections alentour et à limiter la diffusion des poussières. — (Vincent Charbonnier, « La Déconstruction inédite d’une tour lyonnaise », dans L’Usine nouvelle, 22 mars 2012, page 24)
  2. (Physique) Pénétration ou migration d'espèces chimiques dans un milieu liquide ou gazeux.
    • Dans les sucreries, le jus de la betterave se mêle à l’eau par diffusion.
  3. (Physique) Action de se répandre ou état de ce qui est répandu en parlant des gaz, de la chaleur, de la lumière, du son.
  4. (Physique) Propagation des ondes (notamment de la lumière) lorsque celles-ci rencontrent un obstacle.
    • Diffusion des ondes.
  5. (Thermophysique) Conduction thermique entre deux régions d’un même milieu ou entre deux milieux en contact sans déplacement appréciable de matière.
  6. (Figuré) Caractère d'un style qui manque de concision, où les idées sont diffuses.
    • Certains styles manquent d'éloquence à cause de ce malheureux défaut de diffusion. Les mêmes choses seraient saisissantes si elles étaient ramassées. — (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (sixième leçon), 1899)
  7. (Physique des réacteurs nucléaires) Processus dans lequel un changement de direction et d’énergie d’une particule incidente ou d’un rayonnement incident est provoqué par une collision avec une autre particule ou un système de particules.
  8. (Économie) (Marketing) Distribution.
    • […] tandis qu’au contraire, favorisés par la diffusion et le prix de vente de leur liquide, les « pinardiers » richissimes, groupés en syndicats très influents, peuvent, si bon leur semble satisfaire tous leurs caprices. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Au surplus […] Hitler n’est pas un homme d’argent ; il n’a pas écrit son livre pour battre monnaie. S’il s’oppose à sa diffusion en France, c’est qu’il y voit des inconvénients pour sa politique. — (Avertissement des éditeurs, dans Adolf Hitler, Mon combat, Nouvelles éditions latines, 1934)
    • L’importance de la diffusion à Paris explique en partie la faiblesse des invendus, qui atteignent environ 20-22 % des exemplaires fournis aux NMPP, et par conséquent la facilité des réglages. — (Patrick Eveno, Histoire du journal "Le Monde" : 1944-2004, Éditions Albin Michel, 2004, p. 254)
  9. (Par ellipse) Radiodiffusion d'une émission télévisuelle ou radiophonique, propagation.
    • La diffusion du programme télé a été interrompue par un incident technique.
  10. (Électronique) Opération qui consiste à doper un semiconducteur positivement ou négativement par exposition des tranches du semiconducteur à des gaz dopants à température élevée.
  11. (Cartographie) Changement de répartition spatiale d'un rayonnement qui est dévié dans de multiples directions par une surface ou par un milieu[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIFFUSION. n. f.
Action de se répandre dans tous les sens. La diffusion d'une substance. En termes de Physique, il se dit spécialement de la Pénétration ou du Mélange de deux ou plusieurs fluides et signifie Action de se répandre ou État de ce qui est répandu. Dans les sucreries, le jus de la betterave se mêle à l'eau par diffusion. Il se dit aussi des Gaz, de la chaleur, de la lumière, du son. On dit par analogie La diffusion des richesses. La diffusion des connaissances utiles. Il se dit de même figurément de la Prolixité dans le style. On reproche de la diffusion à cet auteur. Le défaut de cet ouvrage est la diffusion.

Littré (1872-1877)

DIFFUSION (di-ffu-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1 Terme de physique. L'action de se répandre. La diffusion de la lumière, du son.

    Par extension. La diffusion de la richesse. La diffusion des ouvrages écrits dans une langue comprise de tout le monde, Hist. littér. de la France, t. XXIV, p. 303.

  • 2Nom donné à la condition qui fait que, dans une réunion de gaz de densité différente, malgré leur superposition par ordre de densité, et par couches horizontales d'abord, le mélange finit par devenir intime grâce au déplacement réciproque de ces gaz.
  • 3 Terme de médecine. Diffusion d'un médicament ou d'un poison, sa distribution molécule à molécule dans tous les tissus par la circulation ou l'assimilation.
  • 4Défaut du langage, du style diffus. Il n'y avait pas jusqu'à Néaulme qui, dans la diffusion de son bavardage, ne me montrât du regret de s'être mêlé de cet ouvrage, Rousseau, Confess. X. La diffusion nuit sans doute à la clarté, quand on parle à des hommes accoutumés à une attention soutenue, qui savent saisir des nuances fines, qui peuvent recevoir à la fois un grand nombre d'idées et suppléer aux idées intermédiaires que l'on a supprimées, Condorcet, Duhamel.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DIFFUSION, s. f. en Physique, est en général l’action par laquelle une qualité se propage & s’étend. Voyez Qualité. Cela se fait de trois manieres ; ou par une émanation de corpuscules, comme dans les odeurs, ou par la pression des parties d’un fluide, comme dans le son ; ou par quelque moyen qui nous est inconnu, comme dans la gravitation des corps célestes. Voyez Odeur, Son, Lumiere, Gravitation, Attraction, &c. Au reste, ce mot n’est pas fort en usage : on se sert plus ordinairement de celui de propagation. Le mot de diffusion ne s’employe plus guere qu’en littérature pour désigner le défaut d’un discours diffus, c’est-à-dire d’un discours dans lequel on employe beaucoup plus de paroles qu’il n’est nécessaire pour dire ou pour expliquer quelque chose. Voyez Diffus. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « diffusion »

(Date à préciser) Du latin diffusio (« action de répandre ») de diffundere (« répandre, dilater, épanouir, égayer »), composé de dis- et fundere (« verser, répandre, jeter, fondre, déployer, étendre, disperser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. diffusio ; espagn. difusion ; ital. diffusione ; du latin diffusionem (voy. DIFFUS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diffusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diffusion difyzjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « diffusion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diffusion »

  • Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial. De Pierre Joliot / La Recherche passionnément
  • Si l'image pouvait guérir par la seule diffusion des horreurs qu'elle enregistre, il n'y aurait plus d'accidents de la route depuis longtemps. De Yvan Audouard / La Connerie n'est plus ce qu'elle était
  • Plus les moyens de diffusion se font merveilleux, plus barbare, atterrant et choquant est leur contenu. De Arthur Charles Clarke / 2001 l’odyssée de l’espace
  • La diffusion de la méconnaissance du monde doit être élaborée, elle aussi, de manière scientifique. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Je veux favoriser le partage et la diffusion des connaissances et des savoirs. De Claudie Haigneré / Le Journal du Net
  • Même dans un goulag, rien ne peut arrêter la diffusion de certains rêves. Et c'est la diffusion du rêve qui, dans une lutte idéologique, est l'arme la plus puissante. De Allan Bay / Le Monde de l'éducation - Décembre 1999
  • Le but de la société ne saurait être seulement la production des richesses. Ce but est la plus grande diffusion possible de l’aisance, de bien-être et de la morale parmi les hommes. De Alban de Villeneuve-Bargemont
  • Retour aux sources donc samedi avec la diffusion dans l’espace public de ce conseil municipal d’investiture. Un rendez-vous (samedi 9h30 au 10 rue Subleyras, quartier des Arceaux) pour « ne pas être spectateurs pendant six ans, mais s’informer et agir ». , Montpellier : NousSommes organise une diffusion collective du conseil municipal | Métropolitain
  • En France, 1 personne sur 4 000 a été touchée. Elles sont trois fois plus aux Etats-Unis quand, sur le continent africain, les contaminations restent pour l’heure dix fois moindres quatre mois après la détection du premier cas. Le cap des 370 000 malades, franchi dimanche 28 juin, trahit certes une nette accélération de la diffusion du virus en signant un doublement des cas en vingt et un jours. Le Monde.fr, Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière
  • Enfin, la saison de Formule 1 2020 est sur le point de commencer, alors que Lewis Hamilton, Max Verstappen et Charles Leclerc se disputent la gloire dans le Grand Prix d’Autriche d’aujourd’hui. La course de l’année dernière a vu Verstappen de Red Bull et Leclerc de Ferrari prendre les premières places sur le podium, tandis que Hamilton de Mercedes n’a pu gérer qu’une 5e place. C’était un jour de congé rare pour la star britannique, car il a finalement remporté son sixième championnat des pilotes de près de 100 points en 2019. Verrons-nous un drame similaire cette année? Voici comment regarder une diffusion en direct F1 du Grand Prix d’Autriche ce dimanche et le découvrir. Breakingnews.fr, Comment regarder le Grand Prix d'Autriche 2020

Images d'illustration du mot « diffusion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « diffusion »

Langue Traduction
Anglais diffusion
Espagnol difusión
Italien diffusione
Allemand diffusion
Chinois 扩散
Arabe تعريف
Portugais difusão
Russe диффузия
Japonais 拡散
Basque zabalkunde
Corse diffusione
Source : Google Translate API

Synonymes de « diffusion »

Source : synonymes de diffusion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « diffusion »

Partager