Avantageux : définition de avantageux


Avantageux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AVANTAGEUX, EUSE, adj.

I.− [En parlant de choses]
A.− [En parlant d'une affaire, d'une situation, etc.] Qui procure un avantage. Poste, traité avantageux (Ac. 1798-1932) :
1. − C'est pourquoi, continua le Père, je réclame l'obéissance que vous me devez, et j'exige que, sous quinze jours, vous soyez l'époux de la femme que je vous destine; c'est un mariage honorable et avantageux. Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 59.
2. Quelle explication avantageuse et combien elle est commode! H. Poincaré, La Valeur de la sc.,1905, p. 208.
3. Il est très flatteur et très avantageux d'être la maîtresse d'un ministre. Gurau ne la quitterait pas; (...). Pécuniairement, il l'aiderait davantage. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 126.
4. C'est aussi parce que le mensonge est avantageux, flatteur, plaisant (tout au moins pour le plus grand nombre), tandis que la vérité gêne et blesse toujours quelques-uns par quelques côtés. Gide, Journal,1934, p. 1205.
SYNT. Dans le vocab. comm. et financier. Les conditions matérielles les plus avantageuses (H. Chardon, Les Trav. publ., 1904, p. 189), commerce, placements, prix (plus) avantageux. Trouver une situation plus avantageuse (Larbaud, Fermina Marquez, 1911, p. 213), tirer le parti le plus avantageux de ses capitaux (Say, Traité d'écon. pol., 1832, p. 181).
Cour. et fam. Économique, qui fait de l'usage :
5. [Chez le cordonnier :] Ernest, ceux-là sont trop justes, je t'assure. Tu comprends, quand on grandit, il faut des souliers avantageux. J. Richepin, Le Pavé,1883, p. 122.
Spéc., DR. Part avantageuse. ,,Préciput que l'aîné prenait en plus de la part des autres frères et sœurs dans la succession familiale`` (Lep. 1948).
B.− [En parlant d'une vue de l'esprit, d'un point de vue, etc.] Qui est à l'avantage d'une personne, en sa faveur :
6. Ce qui constitue l'essence du talent, le désir de montrer la pensée sous un jour avantageux, leur eût semblé une frivolité, comme la parure des femmes, qu'ils traitaient nettement de péché. Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, p. 147.
SYNT. Avoir une opinion, une idée avantageuse de qqn. Mettre, présenter qqc. sous un jour avantageux (Ac. 1835-1932).
Spéc. [En parlant d'un trait du comportement, etc.] Qui met les attraits physiques d'une personne en valeur :
7. Il avait dû lutter contre des obstacles de nature, contre son organe, contre sa taille, contre un extérieur peu avantageux. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 359.
SYNT. Couleur, coiffure, parure avantageuse (Ac. 1798, 1835), mine avantageuse (Besch. 1845), une taille fort avantageuse (Mauriac, La Vie de Jean Racine, 1928, p. 45).
II.− [En parlant d'une pers.] Qui se met (trop) ostensiblement en valeur, qui cherche à prendre avantage sur les autres ou à se targuer d'avantages qu'il est seul à s'attribuer :
8. ... au lieu d'un homme armé de la lyre, un petit singe, sans manières, sans portée, sot et avantageux, qui peut avoir de l'esprit à l'Houmeau, mais qui devient à Paris un garçon extrêmement ordinaire? Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 174.
9. Il y avait là-dedans toute la naïveté de la jeunesse, qui est un peu égoïste, ou plutôt un peu avantageuse en amour, et qui croit aussi largement au bonheur qu'elle donne qu'à celui qu'elle reçoit. Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard,1860, p. 24.
P. ext. Avoir, prendre un ton, un air avantageux (Ac. 1835-1932), un ton haut et avantageux (Thierry, Récits des temps mérovingiens, t. 2, 1840, p. 351) :
10. La plupart des députés se présentaient d'un air avantageux, étrennaient des redingotes neuves, s'attardaient devant l'urne... De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 344.
11. Cette plénitude aisée. Ce gonflement de sa puissance. Ce ton comme avantageux. Et presque provocant. Cette courbe d'orgueil. Cet avantage pris, enlevé. Cette sorte de ton tout particulier. Péguy, Victor-Marie, comte Hugo,1910, p. 753.
Rem. ,,On dit d'un homme qui est attentif à prendre toutes sortes d'avantages au jeu, et à profiter de tout, qu'il est avantageux au jeu`` (Ac. 1798).
PRONONC. : [avɑ ̃taʒø], fém. [-ʒø:z].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1418 « (d'une chose) qui apporte de l'avantage, commode » (Caumont, Voy. à Jérus., 81, La Grange ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 129 : Et c'est une place moult avantajose); 1421 (Ghill. de Lannoy, Œuvres, 102, Potvin, ibid.); 2. fin xvies. « (d'une pers.) qui tire vanité d'avantages qu'il s'attribue » (L'Est., Mém., 2ep., p. 518 ds Gdf. Compl. : Il est homme fier, haut a la main, et avantageus en paroles); cf. av. 1564 « hautain » (Calvin, Serm. sur la premiere à Timothee, 17 ds Hug.); 3. [1527, FEW, t. 24 s.v. abante, 6 a]; 1640-51 « (d'une chose) qui est à l'avantage de qqn » (Perrot d'Ablancourt, trad. de Tacite, Germanie ds Dict. hist. Ac. fr. : Ils ont les cheveux blonds, les yeux bleus, un regard farouche, une taille robuste et avantageuse, le corps incapable d'un long travail). Dér. de avantage*; suff. -eux*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 755. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 480, b) 722; xxes. : a) 848, b) 1 050.
BBG. − Bernelle (A.). L'Intermédiaire des ling. curieux. Vie Lang. 1957, p. 381. − Lep. 1948.

Avantageux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

avantageux

  1. Qui apporte ou qui produit de l’avantage.
    • Si les engrais verts donnent de fort bons résultats dans les sols infertiles et épuisés, à plus forte raison sont-ils avantageux dans les sols fertiles et riches. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.184)
    • Je ne vois pas en quoi cela vous est avantageux. — Ce n’est pas une chose qui soit avantageuse pour vous.
    • Un marché avantageux. — Résultats avantageux. — Conditions avantageuses. — Entreprise avantageuse. — Traité avantageux. — Poste avantageux.
  2. Qui est à l’avantage de quelqu’un, qui est en sa faveur.
    • Avoir une opinion, une idée avantageuse de quelqu’un. — Il m’a parlé de vous d’une manière très avantageuse. — Mettre, présenter quelque chose sous un jour avantageux.
    • Il faut que je vous dise la chance qu’elle a eue, avec son plus jeune, un petit garçon très ordinaire à première vue, pareil à n’importe lequel, enfin pas avantageux du tout. — (Léon Frapié, La marchande, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 202)
  3. Qui sied, en parlant des vêtements.
    • Il allait, tête haute, serré dans un complet avantageux, la cravate impeccable, le chapeau désinvolte. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 122)
  4. (Par extension) Qualifie une taille élevée, avec un port noble.
  5. Qui se croit et veut se faire croire supérieur aux autres.
    • C’est un homme avantageux en paroles.
    • Avoir, prendre un ton, un air avantageux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Avantageux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVANTAGEUX, EUSE. adj.
Qui apporte, qui produit de l'avantage. Je ne vois pas en quoi cela vous est avantageux. Ce n'est pas une chose qui soit avantageuse pour vous. Elle a trouvé un parti avantageux. J'ai su tirer de cet événement un parti avantageux. Un marché avantageux. Résultats avantageux. Conditions avantageuses. Entreprise avantageuse. Traité avantageux. Poste avantageux. Il signifie aussi Qui est à l'avantage de quelqu'un, qui est en sa faveur. Avoir une opinion, une idée avantageuse de quelqu'un. Il m'a parlé de vous d'une manière très avantageuse. Mettre, présenter quelque chose sous un jour avantageux. Couleur, coiffure, parure avantageuse, Qui sied. Taille avantageuse, Taille élevée, avec un port noble. Il signifie aussi Qui se croit et veut se faire croire supérieur aux autres. C'est un homme avantageux en paroles. Avoir, prendre un ton, un air avantageux.

Avantageux : définition du Littré (1872-1877)

AVANTAGEUX (a-van-ta-jeû, jeû-z') adj.
  • 1Qui apporte de l'avantage. La manière de cultiver la plus avantageuse. Ses exploits furent avantageux à l'empire. Fortifier son camp dans le lieu le plus avantageux. Nous avons eu le dessous dans des positions avantageuses. L'issue avantageuse de votre affaire. Il est très avantageux pour moi que vous ayez parlé en ma faveur. Il est avantageux de prendre ses précautions. Ma perte n'est pour vous qu'un change avantageux, Corneille, Poly. V, 2.
  • 2Qui procure de la faveur, qui fait honneur. Le tour avantageux qu'il a donné à ses paroles. Avoir de quelqu'un une opinion avantageuse. Il ne parle de vous qu'en termes très avantageux. Et remplir dignement par une mort pompeuse De mes premiers exploits l'attente avantageuse, Corneille, Poly. II, 2. Il en avait fait un portrait fort avantageux, Hamilton, Gramm. 4. Pythagore était d'une taille avantageuse, bien fait et très beau de visage, Fénelon, Pyth. Charles XII était d'une taille avantageuse et noble, Voltaire, Charles XII, 8.
  • 3Qui sied bien. Parure, coiffure, couleur avantageuse.
  • 4Qui prend avantage, présomptueux. De peur qu'on ne me traite d'homme avantageux, qui prend ici le ton décisif, Le P. Courbeville, dans DESFONTAINES. J'aurais de quoi vous en faire un [poulet] le plus amoureux du monde, si je voulais vous écrire la moindre partie de ce que j'ai pour vous dans le cœur ; mais sachant combien vous êtes avantageuse, je n'oserais vous faire savoir de quelle sorte vous y êtes, Voiture, Lett. 49. Le nom de petits-maîtres qu'on applique à la jeunesse avantageuse et mal élevée, Voltaire, Louis XIV, 4.

    Il. se dit, au même sens, du ton, des manières. Un ton avantageux.

    Substantivement. L'avantageux est toujours porté à se vanter.

REMARQUE

Nodier a prétendu que avantageux, au sens de vain, de présomptueux, n'était pas français et qu'il provenait sans doute des provinces et des gazettes ; mais outre que l'usage l'a reçu, on le trouve, comme on voit, dans Voltaire et dans Voiture.

HISTORIQUE

XVe s. Le suppliant a aucunefois joué de faulx et avantageux dez, Du Cange, avantagium. Le lieu estoit mal advantageux pour eulx, Commines, I, 6. Leurs picques longues qui sont bastons advantageux, Commines, II, 2.

XVIe s. Les medecins sont advantageux, quand ils vous tiennent à leur misericorde, Montaigne, IV, 269. Un homme si advantageux en matiere et en conduicte, pourquoy mesle il à son escrime les injures ? Montaigne, IV, 41. Le logis estoit avantageux, et la commodité de vivre bonne, Lanoue, 684. Il s'estoit logé sur les cousteaux en lieux forts et avantageux, Amyot, Marcel. 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avantageux »

Étymologie de avantageux - Wiktionnaire

Mot dérivé de avantage avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avantageux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avantageux avɑ̃taʒø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « avantageux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avantageux »

  • Auréolée par le bilan avantageux de l'Allemagne dans le traitement de la crise sanitaire, plébiscitée dans les sondages, la chancelière a acquis une stature nouvelle en Europe au moment où l'Allemagne prend la présidence tournante de l'Union, le 1 er juillet. Assez sûre d'elle pour cautionner un virage budgétaire innovant - certains outre-Rhin diraient transgressif -, afin de relancer une Europe économiquement assommée. A un an de son départ, son bilan européen retrouve un indéniable éclat. Les Echos, Angela Merkel : six mois pour changer l'Europe | Les Echos
  • Ce système sera plus avantageux que le régime classique de chômage partiel, qui à compter du 1er octobre n’indemnisera plus les salariés qu’à hauteur de 72% du salaire net avec un reste à charge 40% pour les entreprises. Le HuffPost, Le nouveau dispositif de chômage partiel sera indemnisé à 84% du salaire net | Le HuffPost
  • Bon si je salue le fait que l’hybride devienne avantageux sur les thermiques pures (tel qu’exprimé dans cet article), il reste quand même un point important : batterie de 7,5 kWh utilisable, CX d’un SUV… Parce ~25km avec une batterie équivalente a celle de ma Ioniq Plugin (v1), bah… c’est très moyen. Testé et approuvé pendant plusieurs semaines (au mois d’avril 2019) sur les routes de Lorraine / Luxembourg / Belgique, hormis pour le chauffage, ~50km sur un tracé mixte : urbain + autoroute sans pb. Le prix des 2 véhicules se valent (si j’en crois l’article ET la fiche sur AP)… donc a part l’envie d’avoir une Renault parce qu’on aime Renault (et non pas le « soit disant Français »), la Ioniq reste quand même le véhicule qui balance moins d’énergie par la fenêtre tout en restant simple d’utilisation pour Mme Michu. Automobile Propre, Nouveau Renault Captur : l’hybride plus avantageux que l’essence et le diesel ?
  • Inscrivez-vous sur le site officiel 1xBet pour parier sur des cotes avantageux. La déclaration du représentant de «Wolverhampton» est que le club est prêt à vendre Jimenez, mais beaucoup plus cher que 38 millions d'euros. Il convient de noter que le contrat est valable jusqu'en 2023. , Sports : Coefficients avantageux pour les transactions de transfert sur le site 1xBet
  • Notre temps vaut ce qu'il vaut ; il n'est ni meilleur ni pire que les temps passés ; il serait plutôt plus avantageux pour nous puisque c'est celui que nous vivons. De Pierre Dac / Y'a du mou dans la corde à noeuds !
  • Réservant au peintre la tâche sévère et contrôlable de commencer les tableaux, attribuons au spectateur le rôle avantageux, commode et gentiment comique de les achever par sa méditation ou son rêve. De Félix Fénéon / Oeuvres
  • Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. De Alphonse Allais / Le Chat noir - 25 Janvier 1890
  • Afin que ce que vous souhaitez vous soit avantageux, ne souhaitez rien au-delà de ce qui vous est convenable. De Proverbe oriental
  • Les droits de l'homme, fourre-tout simpliste mais avantageux, constituent le degré zéro de la pensée politique contemporaine. De Régis Debray
  • Le plaisir est toujours un bien, et la douleur toujours un mal ; mais il n’est pas toujours avantageux de jouir du plaisir, et il est quelquefois avantageux de souffrir la douleur. De Nicolas de Malebranche / Apologie ou les véritables mémoires de Maria Mancini
  • Rien n'est avantageux qui te fait perdre le respect de toi-même. De Marc-Aurèle
  • Un parti avantageux n'est pas une garantie de bonheur. De Lucile Vallières / Une femme
  • De tous les péchés, l'avarice est le plus avantageux. De Marcel Aymé
  • Le vrai consiste simplement dans ce qui est avantageux pour notre pensée, de même que le juste consiste simplement dans ce qui est avantageux pour notre conduite. De William James / Le pragmatisme

Traductions du mot « avantageux »

Langue Traduction
Corse vantagevule
Basque onuragarria
Japonais 有利
Russe выгодный
Portugais vantajoso
Arabe مفيد
Chinois 有利
Allemand vorteilhaft
Italien vantaggioso
Espagnol ventajoso
Anglais advantageous
Source : Google Translate API

Synonymes de « avantageux »

Source : synonymes de avantageux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « avantageux »



mots du mois

Mots similaires