La langue française

Défavorable

Sommaire

  • Définitions du mot défavorable
  • Étymologie de « défavorable »
  • Phonétique de « défavorable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « défavorable »
  • Citations contenant le mot « défavorable »
  • Traductions du mot « défavorable »
  • Synonymes de « défavorable »
  • Antonymes de « défavorable »

Définitions du mot défavorable

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFAVORABLE, adj.

A.− [Avec un compl. introduit par à, pour; le déterminé désigne une pers. ou une chose agissant sur les pers.]
1. [Le compl. désigne une pers.] Qui n'est pas bien disposé à l'égard (de quelqu'un), qui peut être nuisible à (quelqu'un). Un jury défavorable à l'accusé. Synon. hostile; anton. favorable.Le voisinage de la mer était défavorable à l'enfant (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 478).
2. [Le compl. est un nom désignant un inanimé abstr.] Qui n'est pas, qui ne joue pas en faveur de (quelque chose). Être défavorable à une cause; avoir une réaction défavorable à qqc.; favorable ou défavorable à qqc. Gourmont est défavorable à l'édition de ce volume (Léautaud, Journal littér.,t. 2, 1907-09, p. 102).La primarité est un facteur défavorable à la vie religieuse comme à la vie spirituelle en général (Mounier, Traité caract.,1946, p. 743):
1. Après avoir exprimé son accord quant à l'union nécessaire des Français, il [Giraud] recourait, pour la différer, au même motif que j'invoquais pour la hâter. « En raison, disait-il, de l'émotion profonde qu'a causée dans les milieux civils et militaires d'Afrique du Nord le récent assassinat, l'atmosphère est actuellement défavorable pour une rencontre entre nous. » De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 72.
B.− [Sans compl.; le déterminé est gén. un nom de chose abstr.]
1. [En parlant d'une manière de penser, de sentir] Qui est susceptible de désavantager (quelqu'un, quelque chose). Impression, sentiment défavorable; (avoir de qqn) une opinion défavorable. J'ai donné sur son compte les renseignements les plus défavorables (A. France, Orme,1897, p. 220).Chacun d'eux se présentait sous l'aspect le plus défavorable, sous le jour le plus désobligeant (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1230):
2. Dans le courant de janvier 1916, j'eus vent que, dans les hautes sphères militaires anglaises, on commençait à se faire une opinion défavorable sur la valeur morale de l'armée française, et on mettait en doute, pour l'avenir, sa capacité offensive. Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 232.
SYNT. Avis, argument défavorable; paroles, propos défavorables; interprétation, préjugé, jugement défavorable; examen, réaction défavorable; le côté défavorable des choses; faire un vote défavorable; se montrer sous le jour (sous l'aspect) le plus défavorable; se placer sur un terrain défavorable.
2. [En parlant d'une circonstance] Qui peut porter atteinte à l'état, au fonctionnement ou au développement de quelque chose, de quelqu'un. Circonstance, condition, milieu, situation défavorable; dans l'hypothèse la plus défavorable :
3. Les Français, obligés de livrer combat dans des conditions exceptionnellement défavorables, au milieu des gorges ou à flanc de montagne, parmi les précipices, éprouvèrent de très lourdes pertes. Grousset, L'Épopée des croisades,1939, p. 168.
Spéc., dans le domaine écon.Indice (des prix), taux défavorable. Change défavorable (Banque1963).Synon. désavantageux, ruineux.
SYNT. (Correspond à 1 et 2) Conclusion, pronostic, résultat défavorable; action, intervention défavorable; conséquence défavorable; climat, vent défavorable; une conjoncture singulièrement défavorable; un événement indifférent ou défavorable; faire une réponse défavorable.
Prononc. et Orth. : [defavɔ ʀabl̥]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Av. 1475 desfavorable (G. Chastellain d'apr. Delb. Rec. ds DG); 1616 (A. d'Aubigné, Hist. préf., 6 ds Littré). Dér. de favorable*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 288. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 433, b) 325; xxes. : a) 275, b) 514.
DÉR.
Défavorablement, adv.De manière défavorable. Être défavorablement influencé (par qqn); accueillir, traiter défavorablement qqn; juger défavorablement qqn, qqc. J'ai un air de niaiserie qui doit prévenir défavorablement ceux qui ne me connaissent pas (Maine de Biran, Journal,1816, p. 231).Influencer défavorablement l'opinion (Martin du G., J. Barois,1913, p. 356).Le gouvernement de Vichy a fait à l'Allemagne et à l'Italie des concessions nouvelles, propres à influer défavorablement sur la situation militaire de l'Empire britannique (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 309). [defavɔ ʀabləmɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. 1reattest. 1752 (Trév.); de défavorable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 14.

Wiktionnaire

Adjectif

défavorable \de.fa.vɔ.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas favorable.
    • Ces espèces adventices, dont les graines sont apportées avec les semences introduites, ont pu résister à des conditions climatiques défavorables […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFAVORABLE. adj. des deux genres
. Qui n'est pas favorable. Cet examinateur m'a été défavorable. Le jugement lui fut défavorable. Opinion défavorable. Au milieu des circonstances les plus défavorables.

Littré (1872-1877)

DÉFAVORABLE (dé-fa-vo-ra-bl') adj.
  • Qui n'est pas favorable. Opinion défavorable. Événement défavorable aux espérances conçues.

HISTORIQUE

XVIe s. Eslevé aux pieds des Valois, qui tenoient sur sa teste un sceptre defavorable, D'Aubigné, Hist. préf. 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défavorable »

Dé… préfixe, et favorable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de favorable avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défavorable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défavorable defavɔrabl

Évolution historique de l’usage du mot « défavorable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défavorable »

  • L’état de conservation des espèces et des habitats sensibles en Wallonie est toujours massivement défavorable, indique un rapport sur l’état de l’environnement. Le Soir Plus, Vents toujours défavorables pour la biodiversité en Wallonie - Le Soir Plus
  • Trois choses annulent les décrets divins défavorables : ce sont la prière, la charité, le repentir. De Le Talmud
  • C'est dans les conditions toujours plus ou moins défavorables à la perfection que l'homme a la chance de percevoir l'essence. De Karlfried Graf Dürckheim
  • Veillez sur votre bonne réputation : ne la laissez ni noircir par des propos malséants, ni déchirer par des jugements défavorables. De Saint Isidore de Séville
  • Référendum. Cette méthode est désormais totalement caduque. Aujourd'hui lorsqu'un scrutin est défavorable, on ne part pas, on le change. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • Pour la période qu'on appelle Moyen Âge, une double question se pose: celle de sa durée et celle de sa signification, puisqu'il existe une interprétation favorable et une autre, défavorable, de cette époque. De Jacques Le Goff / Le Moyen Age expliqué aux enfants
  • C’est un dossier lancé depuis plus d’un an. Et impulsé par le maire d’Avelin, José Roucou, las de voir les entrées de ville polluées visuellement par la publicité. « Et malgré l’avis défavorable du commissaire enquêteur, on a décidé de passer au vote le règlement local de publicité. » La Voix du Nord, Avelin: Malgré l’avis défavorable du commissaire-enquêteur, le règlement local de publicité voté
  • « Le vote faisait apparaître un partage des voix égal et c’est la voix prépondérante du préfet qui a emporté l’avis défavorable ». , Sarthe. Le Département décide le retour aux 90 km/h malgré l'avis défavorable de la commission de sécurité routière | Les Nouvelles de Sablé
  • La commission de concertation est du même avis qu’eux et à l’unanimité, elle a voté un avis défavorable. “Les gabarits sont trop hauts et l’enquête de mobilité n’a pas été faite en tenant compte des nouveaux habitants, explique l’échevin de l’Urbanisme de Woluwe-Saint-Pierre, Alexandre Pirson. Il va falloir que la SLRB revoit le projet.” BX1, Woluwe-Saint-Pierre : avis défavorable pour le projet de logements et de crèche rue François Gay
  • La Commission nationale d’aménagement commercial vient de rendre, mercredi 10 juin, un avis défavorable pour le déplacement du Carrefour de Cluses à Scionzier. La Tribune Republicaine, Avis défavorable pour le déplacement du Carrefour de Cluses à Scionzier - La Tribune Republicaine

Traductions du mot « défavorable »

Langue Traduction
Anglais unfavorable
Espagnol desfavorable
Italien sfavorevole
Allemand ungünstig
Chinois 不利
Arabe غير ملائمة
Portugais desfavorável
Russe неблагоприятный
Japonais 悪い
Basque kontrako
Corse sfavorevule
Source : Google Translate API

Synonymes de « défavorable »

Source : synonymes de défavorable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « défavorable »

Partager