Avantager : définition de avantager


Avantager : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AVANTAGER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Donner un avantage à quelqu'un. Synon. favoriser.,,Le ciel et la nature l'avaient extrêmement avantagé, l'avaient avantagé de beaucoup de grâces`` (Ac. 1798) :
1. − Mort : Verdet (d'Avignon), homme éminent, avantagé de tous les dons de la nature, de l'esprit et de la fortune, remarquable à tous égards, me dit-on, comme physicien, helléniste, mathématicien, l'homme régulier, sage, laborieux, pur... Amiel, Journal intime,1866, p. 313.
2. Mignot, questionné de nouveau, perdit la tête, sanglota : lui, n'était pas coupable, c'était Albert qui lui envoyait ses maîtresses; d'abord, il les avantageait simplement, les faisait profiter des occasions; puis, quand elles finissaient par voler, il était trop compromis déjà pour avertir ces messieurs. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 713.
DR. [Dans un partage, un testament] :
3. Il ne savait donc rien, il avait simplement des promesses en faveur de leur fils Gustave, que son grand-père souvent parlait d'avantager, pour les récompenser de l'avoir pris chez eux. En tout cas, s'il existait un testament, on le trouverait. Zola, Pot-Bouille,1882, p. 200.
B.− Mettre en valeur la personne physique, les attraits naturels :
4. Servet tourna un instant autour du père : − Eh bien! vrai, la robe te va mal. Il en est qu'elle avantage; elle te diminue, au contraire. Tu sembles plus petit qu'autrefois... Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 179.
5. Dès après son mariage, Honoré ne se dissimulait pas qu'il n'y avait rien dans le corsage de sa femme qui fît plaisir à la main. (...) Il eût mieux aimé qu'Adélaïde fût avantagée de tous les côtés, mais puisqu'elle était sa femme il n'allait pas chercher midi à quatorze heures, il l'aimait comme ça. Aymé, La Jument verte,1933, p. 65.
II.− Emploi pronom.
A.− Emploi réfl. Se mettre en valeur, se donner des éloges, se vanter :
6. Ce que j'en dis va paraître bien enfantin. Peu m'importe. Je ne tiens pas à m'avantager, et ce que j'expose le plus volontiers, je crois que ce sont mes faiblesses. Gide, Journal,Feuillets, 1937, p. 1290.
Rem. Lar. 19enote comme ,,vieilli`` le sens : ,,prendre avantage; se prévaloir d'une chose`` cependant il paraît être vivant au Canada :
7. Il a passé une heure à s'avantager. Canada1930.
B.− Emploi réciproque, DR. Se faire réciproquement des avantages :
8. 1840. Nulle société universelle ne peut avoir lieu qu'entre personnes respectivement capables de se donner ou de recevoir l'une de l'autre, et auxquelles il n'est point défendu de s'avantager au préjudice d'autres personnes. Code civil,1804, p. 332.
PRONONC. ET ORTH. : [avɑ ̃taʒe], j'avantage [ʒavɑ ̃ta:ʒ]. Pour la conjug. cf. abroger.
ÉTYMOL. ET HIST. − xiiies. avantagier « avoir l'avantage » (Sept sages, Rome, p. 181, éd. G. Paris ds Gdf. : Tus deux montarent a cheval et de commencement se toucharent asprement et se tindrent longement sans guere avantagier l'un sus l'aultre) − xvies., ibid.; 1468 avantager « avancer, pousser vers une bonne fin » (Chastellain, III, 311, 24 ds K. Heilemann, Der Wortschatz von G. Chastellain nach seiner Chronik, Leipzig, 1937, p. 298 : leur querelle alors avoit estre beaucoup avantagée à l'encontre du duc de B.); xves. « donner un avantage à qqn (en matière de succession) » (Comm., VII, 7 ds Littré : Et monstroit le vouloir advantager, comme s'il eust esté son fils). Dér. de avantage*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 66.
BBG. − Bél. 1967. − Canada 1930. − Herb. 1961, pp. 46-47.

Avantager : définition du Wiktionnaire

Verbe

avantager transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire bénéficier d’un avantage.
    • La nature l’avait fort avantagé,
    • L’avait avantagé de beaucoup de qualités précieuses.
    • Dans ce partage, vous avez été avantagé.
    • Un père ne peut avantager aucun de ses enfants que d’une certaine portion de ses biens.
    • Deux époux s’avantagent, se sont avantagés réciproquement.
  2. (Figuré) Mettre en valeur, valoriser.
    • […], elle était à son habitude sanglée dans un étroit casaquin boutonné jusqu'au menton qui la moulait sans pli, avantageait son buste, et telle qu'on l'eût dite en uniforme. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 40-41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Avantager : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVANTAGER. v. tr.
Faire bénéficier d'un avantage. La nature l'avait fort avantagé, l'avait avantagé de beaucoup de qualités précieuses. Dans ce partage, vous avez été avantagé. Un père ne peut avantager aucun de ses enfants que d'une certaine portion de ses biens. Deux époux s'avantagent, se sont avantagés réciproquement.

Avantager : définition du Littré (1872-1877)

AVANTAGER (a-van-ta-jé. On met un e muet devant a et o : j'avantageai, avantageons) v. a.
  • 1Faire un avantage à quelqu'un. Ayant des parents, vous avez avantagé vos fils déjà riches, Diderot, Essai sur Claude.
  • 2S'avantager, v. réfl. Se faire de mutuels avantages par contrat.
  • 3 Par extension, prendre avantage. Les médecins, jaloux à leur ordinaire, s'avantagèrent tant qu'ils purent des mauvais succès qui lui arrivaient [à Caretti], Saint-Simon, 56, 195.

HISTORIQUE

XIVe s. Voyant icelui Boisleve les autres venir à lui pour le secourir, se avantagea en disant grosses paroles, Du Cange, aventagium.

XVe s. Et monstroit le vouloir advantager, comme s'il eust esté son fils, Commines, VII, 7.

XVIe s. Lequel voyant son compaignon mort, et le moyne advantaigé sus soy, Rabelais, Garg. I, 44. S'advantager d'une chose, Montaigne, I, 349. Aulcun homme de cœur ne daigne s'advantager de ce qu'il a de commun avec plusieurs, Montaigne, II, 66. Dieu voyant de l'autre part, que celuy qui feroit le train de dehors, auroit besoing de se mettre en defense, si quelqu'un l'oultrage, il l'avantagea aussi en courage et hardiesse, La Boétie, 163. Beaucoup de temps s'escoula, qui donna moyen à ses adversaires de s'avantager sur lui, Lanoue, 581.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVANTAGER, ÈRE (avan-ta-jé, jè-r'), adj. Terme de droit ancien. Qui a rapport à certains priviléges dont jouissaient les habitants en Bretagne, en Anjou et en Poitou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avantager »

Étymologie de avantager - Littré

Avantage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de avantager - Wiktionnaire

De avantage, avec le suffixe verbalisant -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avantager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avantager avɑ̃taʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « avantager »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe avantager

Évolution historique de l’usage du mot « avantager »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avantager »

  • Apple a toujours imposé un règlement strict sur l’App Store. Mais depuis l’année dernière, la firme de Cupertino a décidé de mise davantage sur les services. Et de ce fait, celle-ci est parfois suspectée de vouloir utiliser le règlement de l’App Store pour avantager ses propres services, au détriment de ceux qui sont proposés par les développeurs tiers. Par exemple, Spotify a déposé une plainte auprès de la Commission Européenne car le géant du streaming estime qu’Apple désavantage son application via la « taxe » de 30 %, alors que la firme de Cupertino propose également Apple Music. Presse-citron, Fréquemment critiqué, Apple va être plus flexible concernant le règlement de l’App Store
  • Ces mesures de soutien prises par les différents gouvernements sont pourtant loin de susciter l'enthousiasme de M. Dupanloup. "Il y a eu un effet d'aubaine pour les entreprises du secteur largement subsidiées", affirme le syndicaliste. "Plutôt que de servir à éviter la précarité des travailleuses, ces aides ont été utilisées pour avantager les entreprises. Celles-ci ont été subsidiées même lorsque les clients se faisaient rares. La rentabilité des entreprises est passée avant leur responsabilité sociale", conclut-il. , La FGTB dénonce une réduction importante des primes de fin d'année des aide-ménagères - La Libre
  • Mais si la fraction de votre patrimoine que vous souhaitez allouer à un enfant est limitée, à quoi sert alors l’assurance vie ? “L’assurance vie n’est pas rapportée à la succession”, note d’une part notre experte. Conséquence première : la fiscalité est allégée avec un abattement fiscal de 152.500 euros par bénéficiaire pour les primes versées avant 70 ans. Mais surtout, les sommes inscrites au contrat échappent à la réserve héréditaire et n’entrent pas dans son calcul. Il est donc envisageable d’avantager son enfant par ce biais, mais dans certaines limites : des primes d’un montant manifestement exagéré, notamment par rapport aux revenus du souscripteur, peuvent causer une requalification du contrat en donation indirecte qui est alors réintégré à l’actif de la succession. Capital.fr, Succession : comment avantager un enfant avec mon contrat d’assurance vie - Capital.fr

Traductions du mot « avantager »

Langue Traduction
Corse benefiziu
Basque prestazioa
Japonais 恩恵
Russe выгода
Portugais beneficiar
Arabe فائدة
Chinois 效益
Allemand vorteil
Italien vantaggio
Espagnol beneficio
Anglais benefit
Source : Google Translate API

Synonymes de « avantager »

Source : synonymes de avantager sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « avantager »



mots du mois

Mots similaires