La langue française

Embellir

Définitions du mot « embellir »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBELLIR, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− Rendre beau* ou plus beau.
1. [L'obj. désigne une pers. considérée du point de vue de ses qualités physiques] Antoine reporta son regard sur la mère. Tant de douceur et de tristesse embellissait ce visage fané (Martin du G., Thib.,Consult., 1928, p. 1104):
1. ... derrière elles descend Luce, légère comme un angora blanc, gentille avec ses boucles molles et mobiles, son teint de rose fraîche. Ne lui faudrait-il, comme à sa sœur, qu'une passion heureuse pour l'embellir tout à fait? Colette, Claudine à l'école,1900, p. 286.
Emploi pronom. Réfl. dir. À son âge, une jeune personne devrait chérir la simplicité et savoir s'embellir à peu de frais (Sand, Valentine,1832, p. 12).
Réfl. indir. [L'obj. désigne un aspect du corps] Il [Grimm] se mettait du blanc pour s'embellir le teint (Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 223).
Spéc. Faire apparaître plus beau que nature, avantager :
2. Il y a du ridicule dans la prétention du tyran qui se fait peindre, ou sa maîtresse, et qui veut que le modèle soit embelli, j'entends débarrassé de ces traits vulgaires et brutalement expressifs qui assurent la première ressemblance; ... Alain, Système des beaux-arts,1920, p. 251.
Absol. « Les photographies du père Franck embellissent toujours » (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1906, p. 303).
2. [L'obj. désigne une chose] Orner. La pharmacie (...)! Le soir (...) quand son quinquet est allumé et que les bocaux rouges et verts qui embellissent sa devanture allongent au loin (...) leurs deux clartés de couleur (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 82):
3. ... je n'ai pas le courage de parler des atroces gravures enluminées qui ont la prétention mal placée d'embellir les murailles [des habitations espagnoles]. Gautier, Tra los Montes,Voyage en Espagne, 1843, p. 106.
[Avec un compl. d'obj. second.] Je passai devant mon savetier à la jambe unique occupé d'embellir de filigranes d'or ses babouches (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 533).
B.− Au fig.
1.
a) Rendre plus attrayant, plus agréable. Vous aurez appris sans doute que mon fils était venu embellir ma solitude (J. de Maistre, Corresp.,t. 2, 1806-07, p. 116).La conversation s'engage avec d'autant plus de chaleur que tout le monde a senti le besoin d'embellir le voyage et d'en charmer les ennuis (Balzac, Début vie,1842, p. 351):
4. Madame Dupin de Chenonceaux aima religieusement cet homme de bien, partagea ses idées, embellit sa vieillesse par des soins touchants et reçut à Chenonceaux son dernier soupir. Sand, Histoire de ma vie,t. 1, 1855, p. 49.
Emploi pronom. à sens passif. Ces méditations confuses dont parfois mon isolement s'embellit (Barrès, Homme libre,1889, p. 176).
b) Rendre plus intéressant en ajoutant des détails plus ou moins exacts. Embellir une histoire, un récit. La prétendue trahison du poète fut alors envenimée et embellie des circonstances les plus aggravantes (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 500):
5. C'était un conte de fées. Grand-père y ajoutait un peu, pour embellir l'histoire; ... Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 20.
Absol. Il y a donc deux manières de falsifier : l'une par le travail d'embellir; l'autre, par l'application à faire vrai (Valéry, Variété II,1929, p. 105).
Emploi pronom. à sens passif. Les informations s'embellissaient en se propageant. Dans les journaux étrangers, elles s'agrémentaient de contresens (Rolland, J. Chr.,Amies, 1910, p. 1908).
2.
a) Donner plus de noblesse, de grandeur morale. Un ménage uni ne va jamais sans de petits sacrifices réciproques, qui grandissent et embellissent celui qui les fait (Gide, Geneviève,1936, p. 1396).Il faut des hommes sur la terre qui vivent comme gratuitement et dont la seule fonction soit de l'embellir et de l'anoblir (Guéhenno, Journal« Révol. », 1937, p. 26):
6. ... je ne crois pas que rien au monde embellisse une âme plus insensiblement, plus naturellement, que l'assurance qu'il y a quelque part, non loin d'elle, un être pur et beau qu'elle peut aimer sans arrièrepensée. Maeterlinck, Le Trésor des humbles,1896, p. 263.
b) Emploi pronom. à sens passif. Acquérir plus de noblesse, de grandeur morale. L'action terroriste s'embellissait tout d'abord du sacrifice que lui faisait le terroriste (Camus, Homme rév.,1951, p. 210).
II.− Emploi intrans. ou pronom. à sens passif. Devenir beau ou plus beau.
A.− Emploi intrans. Il était grandi et embelli, avec un certain air plus entreprenant et plus tapageur (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 388).
Au fond de nous, un être primitif (...) se réjouit avec confiance d'une suite de jours qui vont verdir, et de semaine en semaine, embellir (Barrès, Colline insp.,1913, p. 245).
Au fig. Les disparus embellissent dans le souvenir. On les habille pour toujours de leur sourire le plus clair (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 361).
Loc., fam. Ne faire que croître* et embellir.
B.− Emploi pronom. à sens passif. La population s'embellit, s'enlaidit dans un rapport exact avec le paysage (Michelet, Journal,1838, p. 277).Leurs visages s'embellirent de regards farouches et elles gardaient leurs enfants serrés contre la poitrine (Giono, Le Hussard,1951, p. 221).
Spéc. Paraître plus beau :
7. Le passé s'adoucit aux yeux de la souffrance, Autant qu'aux jeunes yeux où reluit l'espérance S'embellit l'avenir. Sainte-Beuve, Vie et pensées de Joseph Delorme,1829, p. 38.
Rem. 1. ,,Embellir se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : il a embelli depuis quelque temps; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : comme cette femme est embellie!`` (Littré). 2. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. adj. embellissant, ante. Qui embellit. Cette lumière embellissante qui se répand aisément et fait croire à ce qu'on désire, à ce qu'on aimerait (Sainte-Beuve, Corresp., t. 2, 1818-69, p. 451). b) Le part. passé adj. embelli, ie. Qui est devenu plus beau. Il demanda comment allait madame des Aubels. − Très bien, répondit Maurice, un peu engraissée et très embellie (France, Révolte anges, 1914, p. 313). Ils font voir l'existence différente embellie, délicieuse (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Enragée? 1883, p. 882). c) Le subst. masc. embellisseur. Celui qui embellit. Les embellisseurs à contre-sens de cette malheureuse ville [de Caen], qui fut belle (Barb. d'Aurev., 3eMemorandum, 1856, p. 44).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bε(e)li:ʀ], (j')embellis [ɑ ̃bε(e)li]. Var. en [e] ds Fér. 1768 et Crit. t. 2 1787 (var. orth. corresp. embélir ds Fér. Crit. t. 2 1787), Besch. 1845; Fél. 1851, Pt Rob. (5 dict. sur 16). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1160 intrans. enbelir « plaire » (Eneas, 7999 ds T.-L.), seulement en a. fr.; 1165-70 trans. anbelir « rendre plus beau, parer » (Chr. de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 5525). Dér. de bel, beau*; préf. en-*; dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 770 (embelli : 185). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 132, b) 848; xxes. : a) 671, b) 594. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 48; pp. 55-59. − Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, p. 35.

Wiktionnaire

Verbe

embellir \ɑ̃.be.liʁ\ 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’embellir)

  1. (Transitif) Rendre plus beau.
    • Le maquignon de bas étage […] travaille les oreilles, souffle les salières, burine les dents, place une queue postiche, taille les sabots, mastique les seimes, donne un coup de pinceau, refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Et puis, je continuais à embellir ma maison : je remplissais des jardinières et j'exposais des potées de couleurs vives. Les lilas plantés par Sam étaient en fleur à présent et, l'un dans l'autre, la vie était belle. — (Kristan Higgins, Un grand amour peut en cacher un autre, traduit par Karine Xaragai, éditions Harper Collins & Mosaïc, 2014)
  2. (Figuré) Rendre plus agréable.
    • Il y a là une forme subtile de ce à quoi les militantes féministes ont donné le nom de « phallocratie », comme si le mâle avait acquis la créature qu'il exhibe dans une vente aux enchères et désirait qu'on le congratulât pour cette bonne affaire grâce à laquelle son existence va être tout embellie. — (Jean Dutourd, Portraits de femmes, éd. Flammarion, 1991, 2010)
  3. (Intransitif) ou (Pronominal) (Réfléchi) Devenir plus beau.
    • Au milieu de ces études si attachantes, le champ du travail s'ouvrait, s’embellissait tous les jours devant moi. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • (Par antiphrase)En Chaouïa, dès 1904, Settat, puis Dar Ber-Rechid avaient été mis à sac par les tribus, et, depuis lors, l'insécurité n'avait fait que croître et embellir. — (Frédéric smcp, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 157)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBELLIR. v. tr.
Rendre plus beau. Embellir une maison. Embellir un ouvrage. Cette fontaine embellit votre jardin. Absolument, La parure embellit, le bonheur embellit. Embellir un conte, embellir une histoire, Les orner aux dépens de la vérité, ou les rendre plus agréables par des détails intéressants. Embellir la situation, La présenter comme plus belle qu'elle n'est.

EMBELLIR, intransitif, et S'EMBELLIR signifient Devenir plus beau. Cette jeune fille embellit de jour en jour. La campagne s'embellit, commence à s'embellir. Cette ville s'embellit d'année en année. L'avenir s'embellit à nos yeux. Fig., Ne faire que croître et embellir. Voyez CROÎTRE.

Littré (1872-1877)

EMBELLIR (an-bè-lir) v. a.
  • 1Rendre beau, ou plus beau. Des monuments embellissent la ville. Il a beaucoup embelli son habitation. Le cygne plaît à tous les yeux ; il décore, embellit tous les lieux qu'il fréquente, Buffon, Cygne.

    Absolument. La parure embellit. Le poëte lui donne ici l'épithète de beau, quoique la tristesse n'embellisse pas, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. VII, De l'amitié.

  • 2 Fig. Orner, répandre des agréments sur. Seigneur, embellissez ce grand nom de vainqueur Du nom plus glorieux de pacificateur, Voltaire, Brut. III, 7. Viens embellir cette âme esclave de la tienne, Voltaire, Scythes, III, 2. Une amitié sincère embellissait nos jours, Raynouard, États de Blois, II, 5.

    Embellir une histoire, un récit, y ajouter des traits qui ne sont pas vrais pour la rendre plus piquante ou pour la faire valoir. N'y ajoutez-vous rien, n'embellissez-vous pas votre histoire ? Massillon, Car. Médis.

  • 3 V. n. Devenir beau ou plus beau. Cette enfant embellit tous les jours. La phrase de croître et d'embellir semblait n'avoir été faite que pour elle, Hamilton, Gramm. 4.

    Familièrement et ironiquement. Ne faire que croître et embellir, se dit de défauts, d'habitudes, de passions qui vont toujours augmentant. Sa sottise tous les jours ne fait que croître et embellir, Molière, Comtesse, 1. Ses soupçons ne firent que croître et embellir, Hamilton, Gramm. 8.

  • 4S'embellir, v. réfl. Devenir beau. On s'embellit encore en voyant ce qu'on aime, Lachaussée, Mélanide, IV, I. Ce More l'adorait ; son front victorieux Sut à force d'exploits s'embellir à ses yeux, Ducis, Othel. I, 7.

    Fig. Dans le bonheur, tout s'embellit à nos yeux, Dict. de l'Académie.

REMARQUE

Embellir, v. n. se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : il a embelli depuis quelque temps ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : comme cette femme est embellie !

HISTORIQUE

XIIIe s. Li solaus se torne al serain, Et s'enbielist et soir et main, Partonopeus, V. 13. Et jà soit ce ke li cavel [cheveux] ne soient membre, à parler soutilment, mais soient por le cors enbielir…, Alebrand, f° 33. Se il li plaist qu'il i voelle estre [écuyer], Miex m'en embelira son estre, Bl. et Jeh. V. 199. La seignurie, De reims [rameaux], de flurs e fruit garnie, De foille e verdure enbelie, Édouard le conf. V. 3808.

XVe s. Il [le roi anglais] regarda et imagina que sa guerre du roi de France en seroit embellie [par l'hommage du duc de Bretagne], et qu'il ne pouvoit avoir plus belle entrée au royaume, ni plus profitable que par Bretagne, Froissart, I, I, 152.

XVIe s. Les peinctures de quoy la poësie a embelli l'aage doré, Montaigne, I, 235. Les femmes, au veu et au sceu d'un chascun, s'embellissent d'une beauté faulse et empruntée, Montaigne, II, 281.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EMBELLIR. Ajoutez :
6 Terme de féodalité. Embellir sa terre, voy. PAROISSE.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. Il [les anges] sont enbelit de tote bealteit, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 290.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* EMBELLIR, v. act. c’est ajoûter avec art à des objets qui seroient peut-être indifférens par eux-mêmes, des formes ou des accessoires qui les rendent intéressans, agréables, précieux, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « embellir »

En 1, et beau, bel ; provenç. embellir, embellezir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du moyen français. Mot formé de l’adjectif bel, avec le préfixe em- et la désinence -ir des verbes du deuxième groupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « embellir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embellir ɑ̃belir

Évolution historique de l’usage du mot « embellir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embellir »

  • L'éloquence n'est que l'art d'embellir la logique. De Denis Diderot
  • Aimer quelque chose et l'embellir, c'est tout un. De Robert von Musil
  • La culture a la vertu d'embellir un visage plus que le fard et les cosmétiques. De Jean Bousquet (1910 - ) / Mon ami Georges
  • La seule chose qu'on ne peut embellir sans qu'elle en périsse, c'est la vérité. De Jean Rostand / Pensées d'un biologiste
  • La seule chose qu'on peut embellir sans qu'elle en périsse, c'est la vérité. De Jean Rostand / Pensées d'un biologiste
  • Il n'y a point de recette pour embellir la nature. Il ne s'agit que de voir. De Auguste Rodin / L’Art
  • Les traducteurs sont comme les peintres de portraits ; ils peuvent embellir la copie, mais elle doit toujours ressembler à l'original. De Elie Fréron / Lettres sur quelques écrits de ce temps
  • La gloire est pour un vieil homme ce que sont les diamants pour une vieille femme : ils la parent, et ne peuvent l'embellir. De François René de Chateaubriand / Mes pensées
  • C'est un grand malheur pour une femme jolie que le rire l'enlaidisse ; le rire qui a souvent la force d'embellir une laide. De Giacomo Casanova / Histoire de ma vie
  • La télévision ne doit pas manger la vie, elle doit l'éclairer, l'embellir, l'enrichir. Une télévision de toutes les couleurs, pas un canon d'images. De Jacques Toubon / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • Le kitsch c'est une esthétique qui est soutenue par une vision du monde, c'est presque une philosophie. C'est la beauté en dehors de la connaissance, c'est la volonté d'embellir les choses et de plaire, c'est le conformisme total. De Milan Kundera / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • Une vieille femme qui se respecte et qui désire conserver autour d'elle les affections et les plaisirs permis à son âge, doit soigner sa toilette avec plus de minutie que si elle avait vingt ans, non pas pour s'embellir mais pour se faire supporter. De Comtesse Dash / Code du savoir-vivre
  • Le monde matériel est plein d'analogies exactes avec l'immatériel, et c'est ce qui donne une couleur de vérité à ce dogme de rhétorique, qu'une métaphore ou une comparaison peut fortifier un argument aussi bien qu'embellir une description. De Edgar Allan Poe / Histoires Extraordinaires
  • Agfa et HP s’associent pour proposer une solution de dessins variables de sécurité pour la protection des marques et l’impression de sécurité: HP Indigo Secure Studio. Ce logiciel permet de créer des compositions graphiques uniques avec des variations multiples. Cette première version s’adresse plus particulièrement à l’impression d’étiquettes et d’emballage. L’objectif étant à la fois de protéger l’imprimé numérique de la contrefaçon et de l’embellir pour une meilleure apparence dans les linéaires. Autre particularité de cette solution : les dessins se fondent facilement avec le graphique original du document ou du produit. Distributeurs: HP et Agfa. , Caractère - Pour la contrefaçon et l’embellissement
  • Beau projet, belle initiative pour embellir la ville! Bravo à tous nos artistes qui ont contribué au projet! Journal Saint-François, Embellir la Ville un pot de fleurs à la fois - Journal Saint-François
  • Cette fresque colorée vient embellir trois pans de mur d’un bâtiment dédié à la logistique du magasin Monoprix à l’aspect auparavant assez sinistre. La rue, située à l’angle de la rue aux Ours et aboutissant directement sur le Gros-Horloge, était peu empruntées par les piétons malgré son aspect stratégique. La Métropole espère changer cela en la rendant plus attractive. , Une fresque murale pour embellir une rue piétonne, à deux pas du Gros-Horloge, à Rouen | 76actu
  • Entre soins et make-up, zoom sur la meilleure façon d'embellir son corps, en prenant soin de lui et sans auto-bronzant ! A faire, lorsque le soleil est au zénith et qu'on a envie de montrer (un peu-beaucoup-passionnément) de peau. Voici.fr, Hot : 5 soins à effet peau nue qui vont embellir votre été ! - Voici
  • Créez une ambiance agréable dans votre espace extérieur grâce à des décorations de jardin. Dès que les beaux jours sont de retour, rien de plus agréable que de flâner sur une terrasse, un balcon ou dans un jardin. Faites de l'ombre grâce à une voile lorsque le soleil tape, illuminez les soirées avec vos proches à l'aide d'une décoration de jardin animaux qui s'éclaire, ou bien agencez vos plantes grimpantes avec élégance en utilisant une jolie arche, les options sont très nombreuses. Les fabricants proposent beaucoup de décorations pour jardin différentes, dans tous les styles et à tous les prix pour correspondre aux budgets de chacun. Si vous cherchez des idées, voici une sélection vous proposant plusieurs suggestions variées, à la fois pratiques et esthétiques pour aménager et embellir votre extérieur. Design, zen, antique, contemporain… Tous les styles sont disponibles pour s'adapter à tous les goûts et composer une déco qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentirez bien. Il ne vous reste plus qu'à imaginer votre installation et à laisser libre cours à votre imagination. leparisien.fr, Décoration de jardin : 10 idées pour embellir votre extérieur - Le Parisien

Traductions du mot « embellir »

Langue Traduction
Anglais beautify
Espagnol embellecer
Italien abbellire
Allemand verschönern
Chinois 美化
Arabe تجميل
Portugais embelezar
Russe украсить
Japonais 美化する
Basque beautify
Corse belli
Source : Google Translate API

Synonymes de « embellir »

Source : synonymes de embellir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embellir »

Embellir

Retour au sommaire ➦

Partager