La langue française

Vassalité

Sommaire

Définitions du mot vassalité

Trésor de la Langue Française informatisé

VASSALITÉ, subst. fém.

A. − HISTOIRE
1. Fait d'être vassal; condition de vassal. Synon. vasselage.Lien, serment de vassalité. En prenant soin d'exiger d'Henri III l'hommage de vassalité, saint Louis marquait assez qu'il réservait l'avenir (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 72).Sur les aveux, c'est-à-dire sur les actes de vassalité, Pierre Corneille a signé de sa main, qu'il lui fallait donner au seigneur de Saint-Vaubourg sept œufs à Pâques et deux poules à Noël (Brasillach, Corneille, 1938, p. 175).
2. Lien personnel de dépendance d'hommes libres, né de la recommandation, puis pacte d'assistance mutuelle prenant un aspect militaire accentué sous les Carolingiens et se doublant d'un lien réel par le fief. Certains Français expient aujourd'hui le crime de fidélité d'une fidélité égarée, d'une fidélité corrompue. Pourtant c'est bien de fidélité qu'il s'agit, de fidélité à un homme en qui on s'est remis; cet instinct en nous remonte du fond des âges de la vassalité (Mauriac, Bâillon dén., 1945, p. 421).La vassalité s'est developpée progressivement (...) et sous la pression des circonstances qui poussaient les hommes libres à rechercher une protection plus proche et plus précise que celle de l'État (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 82).
3. Système social précédant la féodalité, fondé sur un lien personnel de dépendance entre un homme libre et le roi, puis entre un homme libre et son seigneur qui lui doit, en échange, protection et assistance. Ce chasement, casamentum [fait d'installer un vassal sur un domaine dont il a la jouissance], des vassaux devient la règle au IXesiècle. Au lien personnel de la dépendance qui découle de la vassalité se joint, dans la pratique, le lien réel qui résulte de la concession d'une terre en bénéfice (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 86).
B. −
1. DR. INTERNAT. PUBL. Forme de dépendance d'un État devant tribut et assistance à un autre État, qui, de son côté, assure la protection militaire et diplomatique (d'apr. Jur. 1985). Le Traité de Francfort (...) plaçait la France sous une menace latente qui ne lui laissait, au fond, que le choix entre une vassalité perpétuelle à peine déguisée et quelque lutte désespérée (Valéry, Variété IV, 1938, p. 66).
2. Etat de sujétion, de dépendance étroite. Quoique je voulusse (...) m'affranchir de la vassalité fraternelle (Balzac, Lys, 1836, p. 172).Des dirigeants incapables nous ont jetés dans la guerre, parce que l'emprise anglaise s'étendait sur eux (...). Il n'est que de se souvenir en quelle posture de vassalité furent pendant l'année folle les misérables gouvernements français (L'Œuvre, 25 juin 1941).
Prononc. et Orth.: [vasalite]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1491 [date de l'éd.] vassaultes « devoirs du vassal envers son seigneur » (Chron. de S. Denis, II, fo264a ds Gdf.), attest. isolée; 1740-50 (Saint-Simon, Mém. complets et authentiques, Paris, H.-L. Delloye, t. XI, 1840, p. 68: M. de Chevreuse [...] était toujours en liaison avec eux, parce que tantôt par ordre du roi, et quelquefois à la prière des parties, il avait essayé de les accommoder avec les Bouil-lon dans l'affaire de la vassalité de Turenne); 1745 (Ch.-P. Duclos, Histoire de Louis XI, p. 327: Le duc de Bourgogne ayant conclu cette ligue, donna une déclaration portant que tous ses pays etoient exempts de vassalité envers la couronne de France); 2. a) 1836 « état d'assujettissement, de soumission » (Balzac, loc. cit.); b) 1914 en parlant d'un État (Maurras, Kiel et Tanger, p. 188). Dér. sav. de vassal*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 44.

Wiktionnaire

Nom commun

vassalité \va.sa.li.te\ féminin

  1. (Féodalité) Condition, dépendance du vassal par rapport au seigneur.
    • Lorsque la fraction du coupable est décidée à payer la dia, elle offre une targuiba, sorte de cadeau de vassalité à l’offensé ou à sa famille , avant tout pourparler.
      Cette
      targuiba varie entre 1 et 3 chameaux adultes. — (Commandant Lesourd, « Note sur le droit coutumier de Regueibat », dans les Travaux de l'Institut de recherches sahariennes, vol. 18, Université d'Alger, 1959, p. 216)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VASSALITÉ (va-sa-li-té) s. f.
  • 1Synonyme moderne de vasselage. Il [le duc de Chevreuse] avait essayé de le raccommoder avec les Bouillon dans l'affaire de la vassalité de Turenne, Saint-Simon, 192, 68. Ces légères marques de vassalité n'ôtaient rien à la véritable puissance de Venise, Voltaire, Mœurs, 43. Un châtelain payait une paire d'éperons à un vicomte, qui payait un faucon à un comte, qui payait à un duc une autre marque de vassalité, Voltaire, ib. 98.
  • 2Corps des vassaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vassalité »

(Siècle à préciser) Dérivé de vassal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vassalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vassalité vasalite

Citations contenant le mot « vassalité »

  • La République en marche n’est pas un parti, mais une vassalité fondée uniquement sur la fidélité à Emmanuel Macron, et ce dans des proportions inégalées sous la Ve République. Contrepoints, Macronie : la vassalité, parce que l’allégeance ne suffit plus | Contrepoints
  • Guy Thewes: «Le 27 novembre 1308 est un grand jour pour la maison de Luxembourg. Réunis à Francfort-sur-le-Main, les princes électeurs allemands élisent le comte de Luxembourg Henri VII comme ‘roi des Romains’. Cette accession à la dignité royale, et plus tard impériale, est l’aboutissement d’une longue ascension. Autour du château initial, les comtes de Luxembourg avaient rassemblé peu à peu des territoires par leurs mariages, leurs liens de vassalité et surtout par la guerre, formant ainsi un comté étendu entre Meuse et Moselle. Henri VII est loin d’être ‘un petit seigneur frontalier’. Il a séjourné à la cour de France; il jouit de l’appui du pape; son frère cadet Baudouin est archevêque de Trèves et compte donc parmi les sept princes électeurs. C’est d’ailleurs ce dernier qui, avec un autre ‘Luxembourgeois’, l’archevêque de Mayence, Pierre d’Aspelt, décide les autres électeurs à porter leur choix sur Henri VII. Une fois élu et couronné, le nouveau roi se hâte de consolider son pouvoir. Il réussit à marier son fils aîné, le futur Jean l’Aveugle, avec l’héritière du royaume de Bohême. Puis il se met en route vers l’Italie pour se faire couronner empereur par le pape à Rome. Impliqués désormais dans la grande politique européenne, les membres de la dynastie des Luxembourg s’éloignent de leur terre natale. Charles IV, le petit-fils d’Henri VII, élèvera le comté au rang de duché en 1354, mais il résidera durant son règne à Prague, la capitale du royaume de Bohême.» , Le Luxembourg raconté en histoire: 1308 | Paperjam News
  • Une forme d'esprit de vassalité. On a vu pendant la crise du Covid-19 qu'on est incapable de produire des masques ou du paracétamol sans la Chine. Dans les années 1990, on prétendait que la mondialisation des échanges allait mondialiser les droits humains et la démocratie. Cela n'a pas eu lieu. Au contraire : la globalisation a rendu nos démocraties dépendantes, créant chez elles un sentiment d'impuissance. Cette globalisation se retourne contre les pays qui l'ont initiée. leparisien.fr, Répression des Ouïghours : «La Chine éradique une identité», accuse Raphaël Glucksmann - Le Parisien
  • Et le Squiffiécois de mettre en avant le besoin de stabilité de l’Agglo, qui doit continuer à grandir dans la sérénité. « Il nous faut faire preuve de cohérence comme de solidarité, en nous exonérant de stériles querelles d’ego, car les temps à venir seront difficiles et sollicitants. Sans nul doute, nous serons confrontés à des difficultés économiques et sociales fortes ». L’actuel vice-président en charge du personnel plaide « pour un exécutif pluraliste. Il n’est nullement question de faire allégeance dans une forme de vassalité, ni de brader nos valeurs. Il s’agit de faire confiance dans le cadre d’un échange transparent. » Un avis partagé par une nette majorité des 87 délégués communautaires. Ce qui place Vincent Le Meaux dans un fauteuil, avec ou sans adversaire face à lui, le 16 juillet. Le Telegramme, GPA, Vincent Le Meaux dans un fauteuil ? - Guingamp - Le Télégramme
  • Les Britanniques voulaient la souveraineté ; ils auront la vassalité. L'ironie du Brexit saute aux yeux lorsqu'on observe la « relation spéciale » que le Royaume-Uni se targue d'entretenir avec les États-Unis. Donald Trump se montre excessivement chaleureux avec Boris Johnson, qu'il appelle « le Trump de Grande-Bretagne ». Le président américain doit le rencontrer au G7 de Biarritz pour la première fois depuis qu'il est devenu fin juillet le chef du gouvernement britannique. Mais derrière les embrassades, la réalité est bien différente. Si l'Américain étreint le Britannique avec tant de vig... Le Point, Luc de Barochez - Johnson dans le piège de Trump - Le Point

Traductions du mot « vassalité »

Langue Traduction
Anglais vassalage
Espagnol vasallaje
Italien vassallaggio
Allemand vasallität
Chinois 附庸
Arabe التبعية
Portugais vassalagem
Russe вассалитет
Japonais 家臣
Basque basailutza
Corse vassallaggiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vassalité »

Source : synonymes de vassalité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vassalité »

Partager