La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « personnalité »

Personnalité

Variantes Singulier Pluriel
Féminin personnalité personnalités

Définitions de « personnalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERSONNALITÉ, subst. fém.

I. − [Corresp. à personne1]
A. − Ce qui constitue la personne, qui la rend psychiquement, intellectuellement et moralement distincte de toutes les autres. Le goût de l'indépendance individuelle est un sentiment noble, moral, qui tire sa puissance de la nature morale de l'homme; c'est le plaisir de se sentir homme, le sentiment de la personnalité, de la spontanéité humaine dans son libre développement (Guizot,Hist. civilis., leçon 2, 1828, p.35).Il faut rendre à l'être humain, standardisé par la vie moderne, sa personnalité. Les sexes doivent de nouveau être nettement définis. Il importe que chaque individu soit, sans équivoque, mâle ou femelle (Carrel,L'Homme, 1935, p.384):
1. ... la communauté de biens, le droit au travail, l'égalité absolue, l'uniformité en toutes choses, la régularité mécanique dans tous les mouvements des individus, la tyrannie réglementaire et l'absorption complète de la personnalité des citoyens dans le corps social. Tocqueville,Anc. Rég. et Révol., 1856, p.262.
1. Spécialement
a) PSYCHOL. Fonction par laquelle un individu a conscience de son moi, perçoit l'unité de sa vie psychique et son identité dans le temps. Une personnalité douteuse, un premier détraquement nerveux, tels sont les deux faits auxquels vient s'adjoindre la diminution des certitudes religieuses et philosophiques (Bourget,Nouv. Essais psychol., 1885, p.175).La personnalité naissante est encore envoûtée par le milieu, elle ne réalise avec lui qu'une adaptation partielle, gauche et visqueuse. Elle reçoit le monde extérieur sur deux registres, le mouvement vécu et le mouvement vu: leur accord reste longtemps incertain (Mounier,Traité caract., 1946, p.338).
b) PSYCHIATRIE, PATHOL.
Dédoublement* de la personnalité.
Personnalités alternantes. V. alternant.
Personnalité hystérique. ,,Trouble de la personnalité caractérisé par une affectivité superficielle et labile, la dépendance, le besoin de se faire valoir et d'attirer l'attention, la suggestibilité et les attitudes théâtrales`` (Méd. Biol. Suppl. 1982). V. aussi hystérie, hystérique.
Personnalité paranoïaque. ,,Personnalité caractérisée par un sentiment de supériorité et d'orgueil démesuré avec dédain d'autrui, une psychorigidité et une fausseté de jugement menant à un comportement agressif non sociable`` (Méd. Biol. t.3 1972).
Personnalité obsessionnelle. ,,Trouble de la personnalité caractérisé par des sentiments de doute et d'incomplétude entraînant des scrupules, des vérifications, une obstination et une prudence excessive`` (Méd. Biol. Suppl. 1982).
c) PSYCHOSOCIOL. Personnalité de base. ,,Configuration psychologique particulière propre à tous les membres d'une société et qui se manifeste par un ensemble de comportements communs sur lesquels les individus brodent leurs variations singulières`` (Laplantine 1974).
2. P. méton. Caractère original qui différencie une personne des autres; aspect sous lequel on la considère. Affirmer sa personnalité; avoir une forte personnalité; manquer de personnalité. Je manque de vie les trois quarts du temps et j'ai à peine assez de personnalité pour me rendre compte de ma nullité (Maine de Biran,Journal, 1818, p.105).Pour quiconque avait une fois travaillé dans son service, cet homme d'une si forte personnalité restait à jamais «le patron», celui dont on ne discute pas les ordres (Bourget,Sens mort, 1915, p.12):
2. ... la pensée de Valéry (...) ne se soucie ni de la conformité de ses idées avec le monde extérieur ni de leur cohérence entre elles. Elle entend ne connaître que les exigences de la création artistique, et encore dans ce que celle-ci a de plus changeant selon le moment et de plus particulier à la personnalité de son auteur... Benda,Fr. byz., 1945, p.286.
P. ext. Personnalité sociale. Sa personnalité sociale, si incertaine, me devint claire aussitôt quand je sus son nom, comme quand, après avoir peiné sur une devinette, on apprend enfin le mot qui rend clair tout ce qui était resté obscur (Proust,Sodome, 1922, p.892).
P. anal [À propos d'un peuple, d'une nation] Cette fusion intime des races constitue l'identité de notre nation, sa personnalité (Michelet,Introd. Hist. univ., 1831, p.448).La France, parmi toutes les nations pourvues depuis très longtemps d'une personnalité sociale, est celle qui est le plus largement ouverte à l'immigration étrangère (Gaultier,Bovarysme, 1902, p.132).
Au fig. Personnalité du style. [Des statuaires] vont voir leurs confrères; généralement ils s'abstiennent de ces visites, afin de ne point subir une influence qui pourrait ôter quelque chose à la personnalité de leur oeuvre (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p.225).
B. − DR., SOCIOL. Aptitude à jouir des droits attachés à la personne et définis par la loi.
Personnalité juridique. Qualité d'une personne physique ou morale à qui sont reconnus tous les droits civils (d'apr. Barr. 1974). Elle se disait sans doute que les curés n'ayant plus de personnalité juridique, elle n'avait plus à les connaître (Barrès,Cahiers, t.6, 1908, p.108).La personnalité juridique n'est reconnue aux sociétés commerciales que par leur inscription au registre de commerce (Barr.1974).
Personnalité morale. ,,Aptitude reconnue à un groupement ou à un établissement institué par l'État ou un particulier d'avoir en cette qualité une existence juridique propre et d'être sujet de droit`` (Cap. 1936). Car la seule personnalité morale qui soit au-dessus des personnalités particulières est celle que forme la collectivité (Durkheim,Divis. trav., 1893, p.v).
C. − Personne qui s'impose par son influence ou qui fait autorité dans un domaine précis. Personnalités éminentes, marquantes, notoires, représentatives; les principales personnalités locales; personnalités de premier plan; les principales personnalités militaires, du Gouvernement, du Parlement, de la presse, du cinéma, du monde des Lettres. Cette même personnalité diplomatique m'avait dit, d'un air motivé et sérieux, que la princesse de Guermantes lui était franchement antipathique (Proust,Sodome, 1922, p.660).Un jeune chef [Saladin] dont toute l'histoire ultérieure allait révéler le génie, homme de guerre et homme d'État de premier ordre, la plus forte personnalité qu'ait produite la société musulmane (Grousset,Croisades, 1939, p.203):
3. ... en fouillant mes souvenirs, je ne trouve chez moi, pendant toute ma jeunesse, aucun désir de devenir une personnalité de premier plan. Je n'avais que l'ambition d'une vie indépendante, où je m'occuperais paresseusement d'art et de littérature, mais en amateur et non, ainsi que cela a été, en forçat de la gloire. Goncourt,Journal, 1895, p.873.
Culte* de la personnalité.
II. − [Corresp. à personnel ou à personnaliser]
A. − Caractère ou comportement de celui qui est trop personnel, qui ramène tout à sa personne. Une telle absence de personnalité ne s'était peut-être jamais rencontrée; sa journée se passait sans qu'il en prît aucun moment pour lui-même: il l'abandonnait aux autres par mélancolie et par bienveillance (Staël,Corinne, t.1, 1807, p.9).
B. − DR. [En parlant de choses] Caractère de ce qui est personnel.
1. FISC. Personnalité de l'impôt. Caractère de l'impôt qui tient compte de la situation particulière du contribuable quant à sa situation familiale ou à certaines de ses charges. La personnalité de l'impôt apparaît par exemple dans l'application de l'abattement à la base, dans la prise en considération de la famille du contribuable, dans l'application de la réduction et de la déduction (Romeuft.21958).
2. DR. PRIVÉ. Personnalité des lois. ,,Système juridique selon lequel plusieurs lois sont susceptibles d'être appliquées sur un même territoire, en raison de la coexistence de groupes ethniques différents`` (Jur. 1981).
C. − Vieilli, rare. Attaque personnelle, trait injurieux à l'adresse de quelqu'un. Ils ne voient dans ma brochure qu'une personnalité contre Soult (Constant,Journaux, 1815, p.431).Mais Poisson s'était levé. Il s'avança et mit la main sur son coeur, en disant: −Vous me blessez, Auguste. Discutez sans faire de personnalités (Zola,Assommoir, 1877, p.735).
Prononc. et Orth.: [pε ʀsɔnalite]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. I. 1. 1481 personaltie «caractère personnel d'une action judiciaire» (Littleton, Instit., 315 ds Gdf.); 2. a) 1495 «personne, une des trois formes de Dieu» (J. de Vignay, Miroir historial, I, 3, fo13 ro); b) 1495 «ce qui constitue la personne en général, la possession de soi-même» (Id., op. cit., II, 33, fo25 ro); 1749 (Condillac, Traité des systèmes, chap.8, p.179); 3. 1697 personnalités plur. «détails personnels» (Bayle, Lettre à Le Duchat, 5 janv. ds Littré); ca 1720 «trait piquant, injurieux et personnel lancé contre quelqu'un» (La Chapelle ds Trév. 1752); 4. 1762 «caractère propre à une personne en particulier» (Ac.); 1935 avoir de la personnalité (Ac.); 5. 1767 «attachement à sa propre personne» (Marmontel, Bélisaire, VII ds Littré); 6. 1867 «personne en vue, remarquable par sa situation sociale, son activité» (Moniteur universel, 13 juin, p.734, 2ecol., ibid.); 7. dr. 1872 «qualité de personne légale» (Journ. officiel, 12 mai, p.3172, 2ecol., ibid.), 1872 personnalité civile (ibid., 15 mai, p.3254, 3ecol., ibid.); 8. 1958 personnalité de l'impôt (Romeuf). Empr. au lat. personalitas, dér. de personalis (personnel*). Fréq. abs. littér.: 2085. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1116, b) 2183; xxes.: a) 3364, b) 4722. Bbg. Gohin 1903, p.298. _ Quem. DDL t.8.

Wiktionnaire

Nom commun - français

personnalité \pɛʁ.sɔ.na.li.te\ féminin

  1. (Didactique) Ce qui appartient essentiellement à la personne, ce qui lui est propre, ce qui fait qu’elle est elle-même, et non pas une autre.
    • Non contents d’être inexistants eux-mêmes, les gens voulaient encore annihiler sa personnalité à lui, réglementer ses idées, enrayer l’indépendance de ses actes… — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Les psychiatres soulignent notre volonté de nous tenir à l’écart du conflit parental. En ce qui me concerne, le test de personnalité révèle une forte quête d’indépendance. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
  2. (Droit, Philosophie) Qualité de personne juridique.
    • La déclaration effectuée aurait pour effet d’attribuer la personnalité juridique à l’enfant conçu, qui disposerait alors de droits subjectifs. La détermination du représentant légal de l’embryon pourrait alors être aisée. — (Xavier Labbée, La condition juridique du corps humain avant la naissance et après la mort, Presses Universitaires du Septentrion, 2012)
  3. Ce qui est attaché à la personne.
    • Il remarquait que, parmi les impôts institués au commencement du dix-neuvième siècle, il en était un, la contribution mobilière, qui avait justement ce caractère de personnalité. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  4. Personne connue.
    • Tacherot est formidablement tuyauté sur la plupart d’entre eux, grâce au génial Pelletier, qui voit défiler dans ses soirées partouzardes les personnalités les plus variées de la politique, de la littérature, du théâtre, des Banques, de l’Industrie. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 184)
    • En effet, l’astrophysicien québécois Hubert Reeves fait partie des personnalités du monde scientifique que les ésotéristes ont kidnappées dans leurs rangs sans les consulter […]. — (Les grands esprits manipulés par les astrologues, dans Le Québec sceptique, printemps 2005, no 56, page 29)
    • C'est dans ce cercle de personnages politiques réservés et non de personnalités politiciennes et paradeuses qu'il convient de rechercher le profil du remplaçant que Paul Biya prépare pour le Cameroun », précise le politologue. — (Michel Roger Emvana, Paul Biya: les secrets du pouvoir, Karthala Éditions, 2005, page 233)
  5. Caractère de ce qui est personnel, originalité.
    • Avoir de la personnalité. La personnalité de La Fontaine apparaît dans ses fables, dans ses poésies familières.
  6. Défaut, vice d’une personne qui n’est occupée que d’elle-même, qui est égoïste ou peu sensible.
    • Cet homme est d’une personnalité odieuse, insupportable.
  7. (Désuet) Trait piquant, injurieux et personnel, contre quelqu’un.
    • Ce propos est une personnalité offensante. – En discutant, on ne doit faire aucune personnalité.
    • Encore des personnalités, dites-vous, voilà maintenant que vous faites des personnalités contre Dieu. — (Claude Tillier, Mon oncle Benjamin, W. Coquebert, Nevers, 1843)
    • Malheureusement, au fur et à mesure qu’il avançait, la colère l’aveuglant de plus en plus, au lieu de discours digne et hautain qu’il avait préparé pour formuler sa provocation, il ne trouva plus au bout de sa langue qu’une personnalité grossière qu’il accompagna d’un geste furieux. — (Alexandre Dumas, Les trois Mousquetaires, Baudry, Paris, 1844)
    • Les journalistes qui font profession de science, en lutte avec ceux qui font profession d’esprit, versèrent des flots d’encre pendant cette mémorable campagne ; quelques-uns même, deux ou trois gouttes de sang, car du serpent de mer, ils en vinrent aux personnalités les plus offensantes. — (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, Pierre-Jules Hetzel, Paris, 1869-1870)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERSONNALITÉ. n. f.
T. didactique. Ce qui appartient essentiellement à la personne, ce qui lui est propre, ce qui fait qu'elle est elle-même, et non pas une autre. Le sentiment de l'existence passée et actuelle est ce qui nous avertit de notre personnalité. La perte totale de la mémoire détruirait le sentiment de la personnalité. En termes de Philosophie ou de Droit, il se dit de la Qualité de personne morale ou de personne juridique. Avoir la personnalité civile. Les Universités ont la personnalité civile. Il signifie, dans le langage courant, Caractère de ce qui est personnel. Dans cette affaire, dépouillons toute personnalité pour juger sainement. La personnalité de La Fontaine apparaît dans ses fables, dans ses poésies familières. Avoir de la personnalité, Avoir un caractère personnel, original. Il désigne aussi le Défaut, le vice d'une personne qui n'est occupée que d'elle-même, qui est égoïste ou peu sensible. Cet homme est d'une personnalité odieuse, insupportable.

PERSONNALITÉ désigne encore un Trait. piquant, injurieux et personnel, contre quelqu'un. Il y a dans cette critique beaucoup de personnalités. Ce propos est une personnalité offensante. En discutant, on ne doit faire aucune personnalité. Il se dit aussi pour désigner des Personnes connues. Il y avait sur l'estrade un grand nombre de personnalités.

Littré (1872-1877)

PERSONNALITÉ (pèr-so-na-li-té) s. f.
  • 1 Terme didactique. Ce qui appartient essentiellement à une personne, ce qui fait qu'elle est elle et non pas une autre. Elles [les âmes] ne sont pas non plus détruites à la mort ; mais, chacune continuant à être unie à son premier corps, elles conservent leur personnalité, et passent à un état plus parfait que celui qu'elles quittent, Condillac, Traité des syst. ch. 8. On sait que la personnalité repose essentiellement sur la mémoire ou la réminiscence, Bonnet, Contempl. IV, 13.
  • 2Caractère, qualité de ce qui est personnel. Il y eut au XIIe et au XIIIe siècle (qu'on me passe l'expression) une immense personnalité municipale que les siècles suivants mitigèrent et amortirent de plus en plus, Aug. Thierry, Considér. sur l'Hist. de France, ch. III.

    Au plur. Détails personnels. Mon plus grand malheur est de n'avoir pas les livres qui me seraient nécessaires, et de ne trouver ici personne qui aime cette recherche exacte des personnalités, des dates et des circonstances, Bayle, Lett. à Le Duchat, 5 janv. 1697. Vous connaissez amplement mille particularités, mille personnalités qui sont inconnues à la plupart des auteurs, Bayle, Lett. à Marais, 2 oct. 1698.

  • 3Attachement à sa propre personne. La dame est d'une personnalité intolérable ; le mari d'une soumission aveugle, plus par paresse et par indifférence que par excès de passion, Mme du Deffant, dans le Dict. de DOCHEZ. Ah ! mon ami, la personnalité, ce sentiment si naturel, devient atroce dans un homme public, sitôt qu'elle est passionnée, Marmontel, Bélis. VII. Une telle absence de personnalité ne s'était peut-être jamais rencontrée : sa journée se passait sans qu'il en prît aucun moment pour lui-même, Staël, Corinne, I, 1.
  • 4Paroles qui attaquent personnellement quelqu'un. Une personnalité offensante. Toutes ces personnalités, toutes ces calomnies que répandirent contre ce grand homme [Corneille] les faiseurs de brochures et de feuilles…, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Sertor. Préf. du comment. Je ne suis point flatteur, il est vrai ; mais aussi je ne suis pas trompeur ; et ma franchise n'est point satirique ; toutes personnalités odieuses sont bannies de ma bouche et de mes écrits, Rousseau, Lett. à Mlle de Créqui, Corresp. t. IV, p. 263, dans POUGENS.
  • 5 Néologisme. Une personne, un personnage. Cette fête… empruntait un nouvel éclat à la présence des hautes personnalités britanniques venues en France pour visiter l'Exposition universelle, Moniteur universel, 13 juin 1867, p. 734, 2e col.

SYNONYME

PERSONNALITÉ, ÉGOÏSME. La personnalité est un sentiment excessif de sa personne, l'égoïsme est une impulsion excessive à se satisfaire exclusivement.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PERSONNALITÉ. Ajoutez :
6 Fig. Existence assimilée à celle d'une personne. La liberté de l'enseignement en France n'aura sa consécration qu'autant que la personnalité sera donnée aux associations, Journ. offic. 12 mai 1872, p. 3172, 2e col. Je ne crois pas que la Belgique accorde la personnalité civile aux associations, ib. 15 mai 1872, p. 3254, 3e col.
7La personnalité des lois, régime qui fait que, dans un pays, certaines lois sont personnelles à une classe d'habitants.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PERSONNALITÉ, s. f. (Gramm.) terme dogmatique ; ce qui constitue un individu dans la qualité de personne.

Personnalité, s. f. (Gramm.) mots injurieux, adressés à la personne même ; réflexions sur des défauts qui sont en elle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « personnalité »

Provenç. personalitat ; bas-lat. personalitatem, du lat. personalis, de persona, personne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin personalitas → voir personne, -al et -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « personnalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
personnalité pɛrsɔnalite

Fréquence d'apparition du mot « personnalité » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « personnalité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « personnalité »

  • La mémoire est à la base de la personnalité individuelle, comme la tradition est à la base de la personnalité collective.
    Miguel de Unamuno
  • L’apparence est le vêtement de la personnalité.
    Galienni
  • La première composante de la personnalité humaine soluble dans l'alcool, c'est la dignité.
    Heywood Broan
  • La personnalité est la garde-robe du moi.
    Louis Scutenaire — Mes inscriptions
  • Selon deux études polonaises, ceux qui refusent de porter un masque de protection auraient une personnalité narcissique, psychopathe et machiavélique.
    Santé Magazine — Covid-19: vous ne portez pas de masque ? Voilà ce que cela dit de votre personnalité | Santé Magazine
  • Rétrospectivement sur sa « personnalité addictive » et sa vie sur la route, Ed Sheeran a des leçons à partager
    News 24 — Ed Sheeran dit que sa "personnalité addictive" l'a conduit à lutter contre les crises de boulimie et de consommation d'alcool - News 24
  • La croissance de la personnalité se fait à partir de l'inconscient.
    Carl Gustav Jung
  • Cozmos est un robot dont la particularité est d’être le premier à se doter de personnalités. Il adore jouer, mais s’avère être un piètre perdant. Il est également muni d’une vision nocturne et d’un système de reconnaissance faciale. Il peut se programmer grâce à une application.
    Demotivateur — Cozmos, le premier robot doté d'une personnalité
  • Une personnalité n'est qu'une erreur persistante.
    Max Jacob — Art poétique
  • La différence entre un bon joueur et un très bon joueur, c'est la personnalité.
    Raphaël Ibanez
Voir toutes les citations du mot « personnalité » →

Images d'illustration du mot « personnalité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « personnalité »

Langue Traduction
Anglais personality
Espagnol personalidad
Italien personalità
Allemand persönlichkeit
Chinois 个性
Arabe الشخصية
Portugais personalidade
Russe личность
Japonais
Basque nortasuna
Corse pirsunalità
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot personnalité au Scrabble ?

Nombre de points du mot personnalité au scrabble : 13 points

Personnalité

Retour au sommaire ➦

Partager