La langue française

Autour

Sommaire

  • Définitions du mot autour
  • Étymologie de « autour »
  • Phonétique de « autour »
  • Évolution historique de l’usage du mot « autour »
  • Citations contenant le mot « autour »
  • Traductions du mot « autour »
  • Synonymes de « autour »

Définitions du mot autour

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTOUR1, subst. masc.

FAUCONN. Oiseau rapace diurne, de la famille des Falconidés, volant moins haut que le faucon. Autours chasseurs de serpents et de lézards (Colette, Mes apprentissages,1936, p. 192):
Et chaque battement, dans l'énorme univers, Ouvre aux âmes, essaims d'autours et de colombes, D'un côté les berceaux et de l'autre les tombes. Hugo, La Légende des siècles,t. 2, 1859, p. 764.
SYNT. Autour niais. Pris dans le nid. Autour branchier. Pris jeune encore sur les arbres. Autour passager. Pris au filet.
Autour des palombes. Autour spécialisé dans la chasse des pigeons sauvages.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [otu:ʀ]. Durée mi-longue sur la 1resyll. ds Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930. 2. Homogr. : autour (adv.).
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1100 hostur « oiseau de proie » (Roland, éd. Bédier, p. 184 : Set cenz cameilz e mil hosturs muables); 1398 authoure (cité ap. Houdoy, Halle échevinale de Lille, 42 ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 129); xves. autour (Traité de fauconnerie, 83, Martin-Dairvault, ibid.). Prob. du gallo-rom. auceptor « id. » altération du b. lat. acceptor « id. » (TLL s.v. accipiter, 322, 35-43) lui-même altération du lat. class. accipiter « id. » (Columelle, 8, 8, 7, ibid., 322, 49); la forme aucceptor, attestée au viiies. (Lex Ribuaria, 40, 11 ds Mittellat. W. s.v., 93, 16) est due à l'influence sur le b. lat. acceptor − soit du lat. avis « oiseau », cf. avis struthio, autruche*, (EWFS2) − soit plus prob. du composé auceps (avis + capio) « oiseleur » (Baist ds Z. fr. Spr. Lit., t. 132, 1891, p. 185) la forme b. lat. acceptor provenant déjà d'un rapprochement pop. de accipiter avec le verbe accipere (Ern.-Meillet). La finale fr. irrégulière -our peut s'expliquer soit par empr. du mot à l'a. prov. austor, 1remoitié xiiies. ds Rayn. (G. Tilander, Nouv. Mél. d'étymol. cynégétique, Lund, 1961, p. 310), soit par attraction de vautour*. Du lat. acceptor « oiseau de proie » l'a. esp. azttore (941), acetore (xes.), esp. mod. azor (Cor.; REW3), formes qui, d'une part ne peuvent être à l'orig. du fr. (Tilander, op. cit., p. 316) et d'autre part ne peuvent remonter au lat. astur (Id., Ibid.) dont d'ailleurs l'attest. au sens de « épervier » au ives. (Firmicus Maternus ds TLL s.v., 980, 68) est isolée et fort douteuse, et dont les attest. postérieures, non antérieures au xiies. (Mittellat. W. s.v.) sont vraisemblablement des latinisations des formes romanes.
BBG. − Baudr. Chasses 1834. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Burn. 1970. − Comm. t. 1 1837. − Cuisin 1969. − Hehn (V.). Kulturpflanzen und Haustiere in ihrem Übergang aus Asien nach Griechenland und Italien sowie in das übrige Europa. Berlin, 1902, p. 602. − Mots rares 1965. − Privat-Foc. 1870. − Tilander (G.). Nouv. Mél. d'étymol. cynégétique. Lund, 1961, pp. 308-317.

AUTOUR2, adv.,AUTOUR DE, loc. prép.

Dans l'environnement (de) ou la proximité (de) par rapport à un point fixe ou repère central ou par rapport au sujet considéré comme centre.
I.− Adverbe
A.− Dans l'environnement, à une distance plus ou moins grande :
1. En s'inclinant on entrevoit autour, et de distance en distance, à travers de larges soupiraux, des espaces ombragés où les eaux s'agitent de diverses manières. Dusaulx, Voyage à Barège,t. 2, 1796, p. 160.
2. L'ame ressemble au lac immense De rocs sublimes entouré; Dessus, autour, ombre et silence; ... Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 53.
Tout autour (en adv. de phrase ou portant sur un verbe). Partout autour, de tous côtés :
3. Quelquefois il advient qu'un étang dans sa digue, Au voyageur, dont l'œil s'ennuie et se fatigue, Déploie à l'improviste un large et bleu contour Entre deux bois épais qui viennent tout autour Se mirer et verdir à la fraîcheur des ondes. M. de Guérin, Poésies,Promenade, 1839, p. 103.
4. Et je vis un rocher sans herbes et sans eaux Où des milliers de morts avaient laissé leurs os, Et qui montait du fond de l'abîme. À son faîte Le gibet d'où pendait la sainteté parfaite Se dressait dans la nue affreuse; et, tout autour, Les carnassiers de l'air, aigle, corbeau, vautour, De la griffe et du bec, effroyables convives, Du sacré rédempteur déchiraient les chairs vives! Leconte de Lisle, Poèmes tragiques,Hiéronymus, 1886, p. 94.
Au fig. :
5. Je ne vois dans leurs idées que des points lumineux au centre et de l'obscurité autour. Il n'y a rien là de retentissant, rien qui se meuve librement dans un espace plus grand que soi. J. Joubert, Pensées,t. 2, 1824, p. 112.
6. − Je m'empresse de dire, fit-il, que ceci ne signifie pas grand'chose et qu'un policier qui bâtirait un système sur des marques extérieures semblables, sans mettre une idée générale autour, irait tout de go à l'erreur judiciaire! G. Leroux, Le Mystère de la chambre jaune,1907, p. 133.
B.− Vieilli. Dans la proximité, dans le voisinage qu'on ne peut ou ne veut pas autrement définir. Ici autour (Ac. 1798-1878) :
7. − Ma foi, moi, on ne sait jamais... Moi, je vais toujours aller chercher mon fusil. C'est lui qui a jeté l'alarme dans le village, parce qu'en passant il disait aux gens : − Méfiez-vous, il y a un voleur par là autour. Ramuz, Derborence,1934, p. 167.
Rem. ,,Ce qui est ou va autour, va contre ou tout près; ce qui est ou va à l'entour se trouve dans les environs`` (Nouv. Lar. ill.); v. aussi infra ex. 13.
Proverbe. Il ne faut pas confondre autour avec alentour. Il ne faut pas confondre deux choses en réalité très différentes.
Rem. Attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop.; le proverbe usuel auj. est il ne faut pas confondre contour et alentour.
II.− Loc. prép. Autour de.
A.− Dans l'espace ou l'environnement proche ou lointain de quelqu'un ou de quelque chose que l'on considère comme centre.
1. Autour de + élément de l'espace.
a) Avec mouvement. Tourner, graviter autour de :
8. Penser que le soleil tourne autour de la terre, est une erreur naïve qui, pour la plupart des hommes, est une évidence qui n'a pas besoin de démonstration; Fiévée, La Dot de Suzette,1798, p. 8.
9. Si la fortune me l'eût permis, j'aurais entrepris un voyage autour de l'Europe, et peut-être autour du monde, moins fatigant, plus agréable et plus utile que celui que l'on fait tous les jours pour aller se promener dans les montagnes de la Suisse. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 198.
10. ... vous me parlez d'un invisible système planétaire où des électrons gravitent autour d'un noyau. Vous m'expliquez ce monde avec une image. Camus, Le Mythe de Sisyphe,1942, p. 35.
b) Sans idée de mouvement :
11. Enfin, autour ou dans le voisinage de ces parties, il en est plusieurs autres presque aussi sensibles qu'elles-mêmes, et qui concourent, par leur influence puissante et non interrompue, à les imprégner sans cesse d'une plus grande vitalité. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 1, 1808, p. 276.
12. Le dîner fut charmant. Tout le temps, cette conversation dura, autour du modeste couvert, qu'une petite lampe éclairait. Zola, Pot-Bouille,1882, p. 113.
Tout autour de :
13. Sous l'ombre des ruines de l'amphithéâtre, et tout autour des antiques portes romaines, les paysans descendus des montagnes étalaient leurs denrées : ... Toepffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 456.
Plaisant. Autour et alentour de :
14. Et toi jolie fille Qui te promenais Et qui vivais Autour et alentour de la rue de Buci Toi qui grandissais dans ce paysage Toi qui te promenais tous les matins Avec ton chien Avec ton pain Et puis qui es partie Maintenant tu es revenue ... Prévert, Paroles,La rue de Buci maintenant..., 1946, p. 247.
Rem. Sur l'emploi de alentour en tournure prép., cf. alentour ex. 4 et 5.
2. Autour de + pron. pers. ou terme désignant une partie du corps.En moi et autour de moi, jeter les bras autour du cou :
15. Tout ne parle autour d'eux que d'aimer et de plaire, Tout est formé pour eux dans la nature entière. Chénier, Élégies,Les Amours, amours diverses, 1794, p. 94.
16. Je restai immobile, les yeux fixés sur la modeste boiserie où se projetait son ombre, tandis qu'au sentiment de sa présence tout reprenait vie autour et au dedans de moi. Toepffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 48.
17. Si tu n'étais pas mon fils, je ne serais pas aujourd'hui ce père à qui l'enfant prodigue jette les bras autour du cou. Claudel, La Messe là-bas,1919, p. 509.
18. Si je puis avoir en moi et autour de moi tant de souvenirs dont je ne me souviens pas, cet oubli (...) peut porter sur une vie que j'ai vécue dans le corps d'un autre homme, même sur une autre planète. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 985.
19. C'était une sorte de vide autour d'eux, un calme étrange. Les oiseaux chantaient, un coq criait dans la basse-cour; au loin, quelqu'un frappait à coups réguliers sur un morceau de fer; pourtant c'était le silence : la canonnade avait cessé. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 47.
SYNT. Faire le vide autour de soi. Se couper de l'environnement physique ou psychologique. ,,Une ou deux idées pauvres s'imposent à la répétition et font le vide autour d'elles`` (Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 362); cf. aussi supra ex. 19. Regarder, promener les yeux autour de soi.
B.− Au fig. Autour de + inanimé abstr. :
20. ... tous les commentaires autour des textes bibliques se faisaient en jargon yiddisch, car il aurait semblé impie d'employer la langue sacrée même pour l'enseignement religieux. J. et J. Tharaud, L'An prochain à Jérusalem!1924, p. 184.
21. Enfin, si ce n'était point la politique et si ce n'étaient point non plus les intrigues nouées autour de cette fameuse candidature, alors, il fallait songer... G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 210.
22. Nous avons groupé ces remarques autour de la vie de grande ville. La petite ville, le bourg, présentent autant de variantes entre l'influence urbaine et l'influence paysanne, et aussi autant de traits originaux. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 87.
23. Le bruit qui avait été fait en 1958 autour de l'hypothétique utilisation de la fusion des éléments légers pour la production contrôlée d'énergie avait fait croire que l'uranium était déjà dépassé... Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 260.
SYNT. Tourner autour. User de détours. Tourner autour du pot. User de biais, de détours au lieu d'aller droit au fait :
24. − Mais enfin, vous l'avez personnellement connu! − Oui, je l'ai même eu pour confesseur. − Alors, il n'est pas possible que vous ne sachiez à quoi vous en tenir sur son compte? − C'est en effet, présumable. Enfin, voici des heures que vous tournez autour du pot; que voulez-vous apprendre, au juste? − Mais tout ce que vous voudrez bien me confier; ... Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 89.
C.− P. ext. [Suivi d'un nom de nombre] Environ, à peu près :
25. Notre professeur était un homme autour de la quarantaine, aux regards pénétrants et froids, aux mouvements justes. Lacretelle, Silbermann,1922, p. 15.
26. Il paraît que c'est pour ne pas avantager notre frère aux dépens de ma sœur et de moi... Je calculais que ça me ferait autour de deux millions, tu vois ça... Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 30.
Rem. Sens noté comme vieilli ds Lar. 19eet Nouv. Lar. ill., sans mention styl. partic. ds les dict. postérieurs.
PRONONC. − Cf. autour (subst.).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1200 adv. « dans l'espace qui fait le tour, à proximité » (Chevalier cygne, 1981 ds Gdf. Compl., s.v. altour : Lors ont li gent d'autour eut grande pitié); cf. 4equart xives. par autour « tout autour » (J. Froissart, Chron., liv. II, c. 184 ds Dict. hist. Ac. fr. : Gens d'armes passoient outre, ou parmi eux, ou par autour); en partic. 4equart xives. tout autour (Id., op. cit., liv. I, 1repart., c. 170, ibid. : Si issirent de Nantes et allèrent assiéger Rennes tout autour); 2. 4equart xives. loc. prép. (Id., op. cit., liv. I, 1repart., c. 141, ibid. : Et chevauchèrent tout autour de Saint-Omer, ainsi qu'ils avoient guides qui bien les savoient mener); 1567 fig. « auprès de (qqn) » (Amyot, Agésil., 30 ds Littré); av. 1755 p. ext. « environ » (St-Sim., III, 99 ds Rob.). Composé de au (v. à) et de tour*; a remplacé entour « id. », xes. (Passion de Clermont, éd. D'Arco Silvio Avalle, Milan, 1962, 59 : Il tot entorn t'arberjaran).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 20 440. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 22 684, b) 32 039; xxes. : a) 30 159, b) 32 269.
BBG. − Darm. Vie 1932, p. 128. − Dem. 1802. − Henry (A.). Pour le commentaire du Cleomades. R. Ling. rom. 1970, t. 34, pp. 126-132. − Le Roux 1752. − Pierreh. 1926. − Pierreh. Suppl. 1926.

Wiktionnaire

Adverbe

autour \o.tuʁ\ invariable

  1. Aux alentours ; aux environs.
    • Elle est boisée tout autour, la boisure de la fenêtre est ornée d’une sculpture dorée. — (Les Cahiers haut-marnais, n° 176 à 183, 1989, page 22)
    • […], et la pluie se met à tomber en torrents, inondant le camp et envahissant nos tentes, malgré les profondes rigoles que j'ai fait creuser autour. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 154)
    • Lorsque l'œil était fait à cette pénurie de lumière, il distinguait, placées tout autour, ces pudibondes cloisons en usage dans les restaurants anglais. — (Angelo de Sorr, Le vampire: roman fantaisiste, Paris : chez Adolphe Delahays, 1852, p. 216)

Nom commun

autour \o.tuʁ\ masculin

  1. Oiseau de proie de l’ordre des Accipitriformes, famille des Accipitridés, dont certaines espèces sont utilisées en fauconnerie.
    • Autour passager ou de passage. Tiercelet d’autour.
    • Faire voler un autour.
    • Paître un autour.
    • Dresser un autour au leurre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTOUR. n. m.
Oiseau de proie, du genre de ceux qu'on nomme, en Fauconnerie, Oiseaux de poing. Autour passager ou de passage. Tiercelet d'autour. Faire voler un autour. Paître un autour. Dresser un autour au leurre.

Littré (1872-1877)

AUTOUR (ô-tour) prép. qui se construit avec de
  • 1Exprime le tour de. Il y a de très belles promenades autour de la ville. Tourner autour de la montagne. Ce qui était autour de cette petite table, Sévigné, 211. Ses gardes affligés Imitaient son silence autour de lui rangés, Racine, Phèd. V, 6.
  • 2Près de. Il ne sait pas ce qui se passe autour de lui. Cet enfant est toujours autour de sa mère. Il n'a autour de lui que des gens de mauvaise réputation.

    D'autour de. Chassons d'autour de lui l'éclat qui l'environne, Rotrou, Antig. V, 2.

    Fig. J'ignorais ce qui se passait autour de moi. Vous tournez autour de la question, vous l'éludez. Il se répand autour des trônes certaines terreurs qui empêchent de parler aux rois avec liberté, Fléchier, Panég. de St Franç. de Paule.

  • 3Environ. Le baron de Bressé avait du roi autour de 20 000 livres de rente, et était lieutenant-général, Saint-Simon, 129, 176.
  • 4Adv. La campagne autour est couverte d'hommes, La Bruyère, 6.

    Tout autour, loc. adv. De tous côtés. J'ai laissé tout autour une troupe éplorée, Corneille, Poly. III, 5.

    Ici autour, dans le voisinage. Il demeure ici autour.

REMARQUE

Il y aurait plus de clarté si l'on écrivait au-tour, avec un trait d'union ; on comprendrait immédiatement l'emploi de ce mot construit soit avec de, soit absolument.

HISTORIQUE

XVIe s. Et le vuide tout autour [du tableau], il le remplit de crotesques, Montaigne, I, 205. Lucilius, personnage puissant et de grande auctorité autour de l'empereur, Montaigne, I, 251. Je veulx dire mon experience autour de ce subject, Montaigne, I, 312. Train, credit, tout cela est autour de luy, non en luy, Montaigne, I, 324. À force de crier autour de leurs aureilles et de les tempester, Montaigne, II, 56. Ses compaignons s'assemblent en foule autour de luy, Montaigne, II, 195. Les stoïciens mettent l'ame autour et dedans le cœur, Montaigne, II, 290. Ses amis, estans au tour de son lict, se meirent à parler de sa vertu, Amyot, Péric. 73. Il brusla avec les huis, portes et fenestres de tous les bourgs et villages de là autour qu'il feit arracher, Amyot, Eumènes, 17. Et ayant autour de luy le philosophe Xenophon qu'il aimoit, Amyot, Agésil. 30. Ayant subjugué les Arabes habitans autour du mont d'Amanus, Amyot, Pomp. 56.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AUTOUR, accipiter palumbarius, (Hist. natur. Ornith.) oiseau de proie, plus grand que la buse. La tête, le cou & le dos, & en général toute la face supérieure de cet oiseau est de couleur brune comme dans la buse ; la poitrine & le ventre sont blancs & parsemés de plusieurs petites lignes noires & ondoyantes : les plumes des cuisses sont rousses, & il y a une ligne noire longitudinale sur le tuyau de chaque plume : les pattes sont jaunes, & les ongles noirs : le bec est noirâtre, & sa base est recouverte d’une membrane de couleur jaune verdâtre. Quand les aîles sont pliées elles sont beaucoup moins grandes que la queue, qui est longue & de couleur brune mêlée de cendré ; elle est traversée par trois ou quatre bandes noirâtres, assez éloignées les unes des autres. Cet oiseau ne prend pas seulement les perdrix & les faisans : mais il attaque & il se saisit aussi de plus gros oiseaux, tels que les oies & les grues ; & même les lievres. Willughby, Ornit. V. Oiseau. (I)

Les Fauconniers en distinguent de cinq sortes, dont la premiere & plus noble est l’autour qui est femelle.

La seconde est nommée demi-autour, qui est maigre & peu prenant.

La troisieme tiercelet.

La quatrieme épervier.

Et la cinquieme sabech. Voyez leurs articles.

L’autour est bien fait quand il a la tête petite, les yeux grands, le bec long & noir, le cou long, la poitrine grosse, les ongles gros & longs, les piés verts.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « autour »

(Adverbe) Composé de au et de tour.
(Nom) Du latin acceptor (« autour, épervier »)[1], variante tardive de accipiter ou de astur[2] (« faucon »), mais astur aurait donné non austour, mais astre ; autour vient, non pas de astur, mais de asturius, qui a dû exister comme a existé vulturius, lequel, et non vultur, a donné vautour.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Au et tour ; bourguig. autor.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « autour »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autour otur

Évolution historique de l’usage du mot « autour »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autour »

  • Les cigarillos ont cet avantage d’faire le vide autour de moi. De Serge Gainsbourg / Les Cigarillos
  • Le bonheur est en soi, chez soi, autour de soi, et au-dessous de soi. De Henri Estienne
  • Les Suisses ont su construire un très beau pays autour de leurs hôtels. De George Mikes
  • Es-tu triste ? Cherche autour de toi un service à rendre, une peine à consoler... De Jacques Coeur
  • Quand on accouche d'un serpent, on le noue autour de sa taille. De Massa Makan Diabaté / Kala Jata
  • En Libye, face à la situation explosive où chaque partie continue à renforcer ses positions autour de Syrte dans l’éventualité d’une bataille, les appels se multiplient pour un cessez-le-feu. Car une telle bataille pourrait mener à une escalade régionale. RFI, Libye: l'inquiétude autour d'une éventuelle escalade régionale
  • Pour découvrir le monde, tourne autour de toi. De Proverbe français
  • Le comédien revient toujours rôder autour de son théâtre. De Francis Bossus / Beautricourt
  • Tu fais semblant de croire que l'univers gravite autour du soleil, mais tu sais bien que c'est autour de toi. De Miguel Zamacoïs
  • L'intelligence crée de l'inquiétude autour du fait. De René Leriche
  • Celui qui aime son prochain trouve toujours des parents autour de lui... De Amenope
  • Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. De Gandhi
  • La France, c'est l'Auvergne avec quelque chose autour. De Proverbe auvergnat
  • Mieux vaut se disputer autour d’une table que sur un champ de bataille. De Jean Monnet
  • On ne devient pas un autre homme. Mais en nous et autour de nous, tout change. De Félicien Marceau
  • Il faut autour de soi, pour exister, des réalités qui durent. De Antoine de Saint-Exupéry / Courrier sud
  • Pour découvrir les charmes naturels et authentiques de la Bretagne, rien de telle qu'une petite escapade dans le Finistère, plus précisément autour de Brest. Ce bout du monde, offrant près de 1 500 km de côtes, propose une variété de paysages mais aussi de météos. De la presqu'île de Crozon au Cap de la Chèvre en passant par l'Île-de-Batz ou encore par la Vallée des Saints, aussi surnommée l'île de Pâques bretonne, autant de sites incontournables s'offrent aux visiteurs. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 27/06/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 27 juin 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Un week-end autour de Brest | LCI
  • BAGNOLS/PONT-SAINT-ESPRIT Le flou persiste autour de la réouverture des cinémas: Depuis le 22 juin, les cinémas son… https://t.co/W3e1X7VpMJ , BAGNOLS/PONT-SAINT-ESPRIT Le flou persiste autour de la réouverture des cinémas – Objectif Gard

Traductions du mot « autour »

Langue Traduction
Anglais around
Espagnol alrededor
Italien in giro
Allemand um
Chinois 周围
Arabe حول
Portugais por aí
Russe вокруг
Japonais 周りに
Basque inguruan
Corse intornu
Source : Google Translate API

Synonymes de « autour »

Source : synonymes de autour sur lebonsynonyme.fr
Partager