La langue française

Dégât

Sommaire

  • Définitions du mot dégât
  • Étymologie de « dégât »
  • Phonétique de « dégât »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégât »
  • Citations contenant le mot « dégât »
  • Images d'illustration du mot « dégât »
  • Traductions du mot « dégât »
  • Synonymes de « dégât »
  • Antonymes de « dégât »

Définitions du mot « dégât »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGÂT, subst. masc.

A.− Détérioration subie par les choses et provoquée par une cause violente (élément naturel, sinistre, guerre, etc.) Les chèvres, (...) sont nombreuses dans l'île, et causent de grands dégâts aux arbres (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 655).Dégâts causés par le vent (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 77).Réparer les dégâts d'un récent orage (Gide, Voy. Congo,1927, p. 739):
1. La ville était encore presque intacte, mais la cathédrale, que l'ennemi avait, en violation du droit des gens, sauvagement bombardée le 19 septembre, avait été incendiée, et avait déjà subi d'irréparables dégâts. Joffre, Mémoires,t. 1, 1914, p. 434.
SYNT. Causer, provoquer, faire, commettre, subir un (des) dégât(s); considérer, constater un dégât, l'étendue d'un dégât; payer réparer un (des) dégât(s).
Dégâts de gibier. ,,Dommages subis par les agriculteurs et les forestiers du fait du gibier`` (Duchartre 1973).
Expr. Limiter les dégâts. Faire en sorte qu'une mauvaise situation ne tourne pas au désastre :
2. Laval tenta, d'abord, d'exposer sa conduite, non point comme une collaboration délibérée avec le Reich, mais comme la manœuvre d'un homme d'État qui composait avec le pire et limitait les dégâts. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 250.
P. métaph. [En parlant d'une pers.] Jolie encore malgré les dégâts du temps (Barb. d'Aurev., 2eMemor.,1838, p. 243):
3. Peut-être le prix que vous devez attacher à l'élégance de votre taille, à votre délicieux corsage, vous fait-il craindre les dégâts de la maternité... Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 128.
B.− Au fig. Dommage moral porté à une personne. La bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté, si elle n'est pas éclairée (Camus, Peste,1947, p. 1324):
4. Que les parents ne refoulent pas comme monstrueuse cette légère poussée de l'instinct, ils risqueraient de produire involontairement des dégâts affectifs... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 103.
C.− Vx. Consommation de denrées faite sans ordre ni économie. On fait un grand dégât de bois, de vin dans cette maison (Ac.1835, 1878) :
5. Il attrape les clefs, et va dans ce réduit, Suivi de deux amis d'excellent appétit. Or vous pouvez juger le dégât qu'ils y firent Et combien de pommes périrent. Florian, Fables,L'Avare et son fils, 1792, p. 147.
Prononc. et Orth. : [dega]. Littré indique la liaison du t final. Mais cf. Dupré 1972, p. 627 : ,,On ne prononce plus, comme l'indique Littré [degɑtafʀø]. Si l'on redoute la cacophonie, il faut inverser l'épithète. D'ailleurs, l'expression ne s'emploie pratiquement qu'au pluriel, où la liaison se fait normalement en [z] sans prononcer le t``. Enq. : /dega, (D)/. Ds Ac. dep. 1694; ds Ac. 1694 et 1718, s.v. degast. Étymol. et Hist. Ca 1207 degast (Marnier, Arrêté de l'échiquier de Normandie, 50 ds R. Hist. litt. Fr., t. 9, p. 477). Déverbal de l'a. fr. deguaster « ravager » (ca 1100, Roland, éd. J. Bédier, 2756), dér. de gâter d'apr. le lat. class. devastare. Fréq. abs. littér. : 236. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 124, b) 468; xxes. : a) 360, b) 429.

Wiktionnaire

Nom commun

dégât \de.ɡa\ ou \de.ɡɑ\ masculin

  1. Dommage, détérioration amenés par un accident ou une cause violente.
    • La grêle a fait un grand dégât dans les vignes.
    • Le passage des troupes dans cette province y a causé beaucoup de dégâts.
    • Les quatre vents cardinaux avaient encore cassé un carreau en jouant aux quatre coins dans la chambre. C’était le troisième dégât de ce genre depuis quinze jours. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGÂT. n. m.
Dommage, détérioration amenés par un accident ou une cause violente. La grêle a fait un grand dégât dans les vignes. Le passage des troupes dans cette province y a causé beaucoup de dégâts. Les sangliers font bien du dégât dans les terres. Il fit constater le dégât.

Littré (1872-1877)

DÉGÂT (dé-gâ ; le t se lie ; un dé-gâ-t affreux ; au pluriel, l's se lie : des dé-gâ-z affreux) s. m.
  • 1Dommage causé par une cause violente. La grêle, l'orage a fait de grands dégâts. Le passage d'une armée cause toujours des dégâts considérables. La guerre en quatre jours, au pied de vos murailles, Ferait plus de dégât que cinquante ans de tailles, Boursault, Fables d'Ésope, II, 5. [Les paysans] Forcés de souffrir le dégât que le gibier fait dans leurs champs sans oser se défendre, Rousseau, Confess. X.

    Terme de guerre. Faire le dégât, ravager. Faire le dégât d'une province, Vaugelas, Q. C. 168. Il [Corbulon] y marcha avec son armée sans faire le dégât aux lieux par où il passait, Perrot D'Ablancourt, Tac. 450. M. d'Humières a fait un très grand dégât partout, Sévigné, 267. Deux cents barques normandes s'approchèrent de la Rochelle et tâchèrent de surprendre cette ville, pendant que les armateurs de Bayonne faisaient le dégât aux environs, Saint-Foix, Ess. Paris, t. V, p. 62, dans POUGENS.

    Dommage causé par les personnes aux propriétés d'autrui, par les bestiaux dans les terres d'autrui.

  • 2Consommation excessive et prodigue de denrées. On fait un grand dégât de bois, de vin dans cette maison.

HISTORIQUE

XVe s. Cils de Toulouse s'en plaignoient trop grandement pour les degats et le grand dommage qu'ils [ceux de Lourdes] leur faisoient, Froissart, II, III, 8.

XVIe s. Vous semez ces fruicts, afin qu'il en face le degast, Montaigne, IV, 353. N'ayant reçeu autre profit de ces grandes guerres, sinon degast d'argent et consommation d'hommes, Lanoue, 353. Les estrangers fesoient en France des degats incroyables, Mém. s. du G. ch. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégât »

Dé… préfixe, avec le sens augmentatif, et l'ancien français gast, qui avait le même sens qu'aujourd'hui dégât (voy. GÂTER) ; provenç. deguais.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Début du XIIIe siècle) degast, déverbal du verbe ancien français degaster « ravager », → voir dé- et gâter, apparenté ou issu du latin devastare. → voir gué, latin vadum au sujet de \w\ > \ɡ\.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégât »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégât dega

Évolution historique de l’usage du mot « dégât »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégât »

  • L’erreur, c’est comme l’alcool : on est très vite conscient d’être allé trop loin, mais plutôt que d’avoir la sagesse de s’arrêter pour limiter les dégâts, une sorte de rage dont l’origine est étrangère à l’ivresse oblige à continuer. De Amélie Nothomb / Le Sabotage amoureux
  • L’adjectif « éthique » sert souvent, hélas, à signifier qu’on veut limiter les dégâts d’une pratique injuste. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • Quand on a connu une jeune fille de dix-huit ans et qu'on la retrouve mariée trente-cinq ans plus tard, on a peine à imaginer que c'est un seul homme qui a pu faire tant de dégâts. De Jean Mistler / Bon poids
  • Une chute du troisième étage fait tout autant de dégâts qu'une chute du centième étage. Si je dois tomber, qu'au moins je tombe de très haut. De Paulo Coelho / Sur le bord de la rivière Piedra
  • Celui qui n'a pas été aimé va chercher à tout prix à l'être. Ce qui ne va pas sans faire de dégâts, parce qu'on est aussi maladroit qu'exigeant. De Hervé Bazin / Entretien avec Jacques Jaubert - Octobre 1978
  • Les dégâts que j’ai causés dans cette délicate profession éclipsent ceux provoqués par les inondations de 1910. De Bourvil
  • Joli-corps, joli-fusil, joli-dollar : lequel de ces trois pêchés capitaux fait le plus de dégâts. De Félix Leclerc
  • On se complaît à ne surtout pas envisager les dégâts du progrès. De Paul Virilio / Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Moins le Hacker a fait d’étude, plus il est doué pour faire des dégâts. De Luc Fayard / Dictionnaire impertinent des branchés
  • « Vu la puissance de l’eau, la quantité écoulée et les dégâts commis en peu de temps, qu’est-ce que ça aurait été si cela s’était produit un soir, les deux sous-sols auraient été totalement remplis en une nuit ! », jauge Jean-François Bentz, directeur adjoint de la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) du Haut-Rhin. , Faits-divers - Justice | [Diaporama] Énorme dégât des eaux : quantité d’archives détruites à la CPAM du Haut-Rhin
  • La raison ? Un « dégât des eaux » qui a nécessité le décrochage des oeuvres et qui rend impossible actuellement toute exposition. , Dégât des eaux après les orages : à Fougères le musée la Villéon fermé cet été | La Chronique Républicaine
  • En cas de dégât des eaux dans votre logement, votre premier réflexe doit être de prévenir votre assurance. Voici un vrai/faux les choses à savoir. Pleinevie.fr, Que faire en cas de dégât des eaux ? - Pleine vie
  • D'importants dégâts ont été relevés après l'épisode de pluie et d'orage ce vendredi matin dans le Nord Franche-Comté. Une trentaine de familles ont dû être évacuées et relogées en urgence à Belfort. France Bleu, Orages : dégâts importants à Belfort et Evette-Salbert
  • La soirée et la nuit de vendredi à samedi ont été agitées pour les pompiers du Lot. Les intempéries ont laissé derrières elles plusieurs dégâts dans le département mais n'ont fait aucun blessé. Les secteurs de Gramat et de Figeac ont particulièrement été touchés bien que l'orage n'ait fait aucun dégât considérable. Sur les 30 appels reçus concernant les inondations, les pompiers sont intervenus une dizaine de fois dans le Lot. ladepeche.fr, Maisons inondées, chutes d'arbres et coulées de boue : des dégâts dans le Lot après les intempéries - ladepeche.fr
  • Au vu des dégâts sur le SNA Perle, il est à craindre que le sous-marin ne puisse jamais renaviguer, sauf peut-être à imaginer des travaux très coûteux pour un bateau lancé il y a 30 ans. L'Opinion, SNA La Perle : l’importance des dégâts reste à évaluer | Secret Défense | L'Opinion
  • À Oullins, au sud-ouest de Lyon, plusieurs centimètres de petits grêlons sont tombés, sans faire a priori de dégât. Sur les contreforts, les eaux ont rapidement formé un énorme torrent et traversé les rues de la petite ville. Elles ont provoqué une vingtaine d'interventions de sapeurs-pompiers. L'épisode n'a duré qu'une demi-heure, mais dix minutes ont suffi pour inonder les quais et les rues de la ville et rendre la circulation compliquée. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 01/07/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 1er juillet 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Intempéries : la ville de Lyon frappée par de violents orages | LCI

Images d'illustration du mot « dégât »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dégât »

Langue Traduction
Anglais damage
Espagnol dañar
Italien danno
Allemand beschädigung
Chinois 损伤
Arabe ضرر
Portugais danificar
Russe повреждение
Japonais ダメージ
Basque kalteak
Corse dannu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégât »

Source : synonymes de dégât sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégât »

Partager