La langue française

Adoration

Sommaire

  • Définitions du mot adoration
  • Étymologie de « adoration »
  • Phonétique de « adoration »
  • Évolution historique de l’usage du mot « adoration »
  • Citations contenant le mot « adoration »
  • Images d'illustration du mot « adoration »
  • Traductions du mot « adoration »
  • Synonymes de « adoration »
  • Antonymes de « adoration »

Définitions du mot adoration

Trésor de la Langue Française informatisé

ADORATION, subst. fém.

I.− RELIG. Culte rendu à Dieu, à une divinité, à des objets sacrés en relation avec la divinité. Adoration de la Croix (Ac. 1798-1932).
A.− Emploi gén.
1. Action d'adorer; attitude adoratrice :
1. Il le baisa avec onction et amour, comme on baise la main d'une vierge, et le déposa, non sur la vilaine table; oh non! mais sur un petit coussinet de velours noir, tout brodé d'argent et de perles... Il tira aussi du coffret une petite coupe d'or et un assez grand flacon de même métal. Mais pendant toute cette cérémonie il y avait sur les traits de Brulart autant de recueillement et d'adoration que sur le visage d'un prêtre qui retire le calice du tabernacle... E. Sue, Atar-Gull,1831, p. 18.
2. [Cathédrale de Tolède] cinq nefs partagent l'église : celle du milieu est d'une hauteur démesurée, les autres semblent à côté d'elle incliner la tête et s'agenouiller en signe d'adoration et de respect. T. Gautier, Tra los montes,Voyage en Espagne, 1843, p. 149.
3. La nature personnelle est tout. Tout devient médiocre, vulgaire, plat, mesquin dans une âme mesquine, puisque forcément elle fait tout passer à sa filière. Et qu'est-ce qui élargit l'âme? La soif du divin, qui se traduit en humilité, désintéressement, adoration. H.-F. Amiel, Journal intime,26 févr. 1866, p. 161.
4. Il s'échauffa en parlant, il oublia peu à peu le serrement de cœur qu'il avait éprouvé au refus net de sa maîtresse, il se répandit en paroles douces et caressantes, faisant le tableau de la belle vie calme qu'ils mèneraient, quand ils seraient mariés. Pendant longtemps, il laissa ainsi couler son cœur de ses lèvres, demi-courbé, dans une attitude de prière et d'adoration. É. Zola, Madeleine Férat,1868, p. 103.
5. Ces sonorités, ce sont des nuées qui viennent se former dans notre conscience, ce sont des paysages de l'âme. Des instincts religieux (respect des morts, croyance aux mânes, adoration et conjuration des puissances mystérieuses, sacrifice, prière, magie, etc...) Au milieu des épaisses ténèbres... Ces belles formules abréviatives, ces rêves, ces visions apaisent, rassérènent. Le plaisir de les comprendre, de s'accorder avec eux et avec leur musique. M. Barrès, Mes cahiers,2 nov. 1909-16 mars 1910, p. 10.
6. Nous ne concevons la prière que sous l'idée d'une demande; mais n'est-elle donc pas aussi (et avant tout) une adoration, et comme une extase d'amour à la vue de la grandeur et des perfections de Dieu? N'est-elle pas une adoration, une louange, une action de grâces, un dévouement, un désir que Dieu soit connu et aimé?... H. Bremond, Hist. littéraire du sentiment religieux en France,t. 4, 1920, p. 394.
7. Ils professeront bien la même doctrine, laquelle, chez l'un et chez l'autre, a eu pour point de départ une facilité merveilleuse à la vertu de religion, un désir, un besoin intense d'exalter la grandeur divine; mais le théocentrisme de Bérulle s'oriente spontanément vers l'adoration-cantique, celui de Condren, vers le sacrifice d'adoration. Simple nuance, à la vérité, mais caractéristique, et que je prie le lecteur de ne pas perdre de vue. H. Bremond, Hist. littéraire du sentiment religieux en France,t. 3, 1921, p. 346.
2. Office liturgique ou acte privé des fidèles adorant le Saint Sacrement ou la Croix :
8. Ce matin, méditations à six heures, puis la passion par M. le Curé qui a parlé divinement; à neuf heures, l'office, l'adoration de la Croix par deux à trois mille âmes; à midi, les paroles de l'agonie jusqu'à trois heures, alternativement avec la musique, fort analogue cette fois; enfin, les ténèbres et le stabat à sept heures. E. de Guérin, Lettres,1841, p. 420.
9. En outre, il y a toujours une religieuse à genoux devant le saint-sacrement. Cette station dure une heure. Elles se relèvent comme des soldats en faction. C'est là l'adoration perpétuelle. V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 580.
10. Noémi reçut un métayer, aida Cadette à plier la lessive. À six heures, elle alla faire son adoration puis, comme chaque jour, s'arrêta chez ses parents. Mais après le dîner, elle se plaignit de migraine et gagna sa chambre. F. Mauriac, Le Baiser au lépreux,1922, p. 191.
Rem. Dans ce sens le mot peut s'employer au plur.
3. P. méton. Œuvre d'art représentant des adorateurs :
11. Le second retable renfermait une adoration des mages, un calvaire et une mise au tombeau; une adoration, avec une madone au teint fleuri, une grande dame, râblée, solide, une Flamande moins vulgaire que les autres, d'aspect avenant et de sourire aimable; ... J.-K. Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 300.
Rem. 1. L'étude des cont. montre que l'adoration est souvent un acte cultuel publique, plus rarement un culte privé (ex. 7). Elle est une forme partic. de la prière (ex. 6), implique recueillement (ex. 1), inclinaison de tête et agenouillement (ex : 2); elle suppose également certaines dispositions morales : humilité, désintéressement (ex. 3); elle peut aller jusqu'à l'extase (ex. 6). Adoration entre dans toute une constellation de mots du même champ. 2. Assoc. fréq. : adoration perpétuelle (ex. 9), adoration de la Croix (ex. 8), - des mages (ex. 11). 3. Adoration s'est dit aussi en parlant des images et des reliques de saints; il est alors synon. de vénération.
B.− Spéc. Cérémonie au cours de laquelle les cardinaux vont rendre honneur au pape nouvellement élu. Aller à l'adoration du pape (Ac. 1798-1932); un pape est fait par voie d'adoration lorsque ,,tous les cardinaux sont allés le reconnaître pour pape, sans avoir fait de scrutin auparavant`` (Ac. 1835-1932) :
12. « ... N'ai-je pas vécu en France? (me dit le Cardinal secrétaire d'État). Vous serez content de votre maître aussi. Comment se porte le Roi? Bonjour! Allons à Saint-Pierre. » Il était huit heures du matin; j'avais déjà vu Sa Sainteté et tout Rome courait à la cérémonie de l'adoration. F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, pp. 515-516.
II.− Par hyperbole. Affection passionnée pour quelqu'un ou quelque chose.
A.− [L'obj. de l'adoration est une pers.]
1. En gén. :
13. Il s'associe naturellement à toutes les idées morales ou religieuses, comme par une suite de l'influence qu'il eut sur nos destinées : objet d'horreur ou d'adoration, les hommes ont pour lui une haine implacable, ou tombent devant son génie; ... F.-R. de Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 113.
14. ... l'enfant avait voué au P.C.A. une admiration frénétique, l'adoration brûlante et silencieuse du cierge qui se consume au pied de l'autel... A. Daudet, Tartarin sur les Alpes,1885, p. 128.
2. En partic., dans le lang. de l'amour :
15. Quand on reproche au mysticisme de s'exprimer à la manière de la passion amoureuse, on oublie que c'est l'amour qui avait commencé par plagier la mystique, qui lui avait emprunté sa ferveur, ses élans, ses extases; en utilisant le langage d'une passion qu'elle avait transfigurée, la mystique n'a fait que reprendre son bien. Plus, d'ailleurs, l'amour confine à l'adoration, plus grande est la disproportion entre l'émotion et l'objet, plus profonde par conséquent la déception à laquelle l'amoureux s'expose, ... H. Bergson, Les Deux sources de la morale et de la religion,1932, p. 39.
a) [L'obj. de l'adoration est une femme] :
16. ... l'état de négligence et de désordre où elle étoit, blessoit la vénération idolâtre qu'il avoit pour elle; il la portoit avec un respect superstitieux, n'osant ni la presser dans ses bras, ni la regarder; il sembloit qu'il craignît de profaner l'objet de son adoration et de son culte secret. Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 3, 1795, p. 200.
17. Notre constante froideur est le secret de la constante passion de quelques-uns d'entre vous; à d'autres, il faut un dévouement perpétuel, une adoration de tous les moments; à ceux-ci, la douceur; à ceux-là, le despotisme. Aucune femme n'a encore pu bien déchiffrer vos cœurs. Il y eut une pause, après laquelle elle changea de ton. − Enfin, mon ami, vous ne pouvez pas empêcher une femme de trembler à cette question : serai-je aimée toujours? H. de Balzac, La Duchesse de Langeais,1834, p. 279.
18. ... mais, quoiqu'elle pensât ne rien devoir à sa générosité, elle s'était prise, dès les premiers jours, à sourire à ce doux vieillard, qui ne se lassait pas de la considérer avec un sentiment de respect et d'adoration, comme s'il eût compris déjà que, de toutes les affections qui l'entouraient, celle de cette belle enfant était la seule qui fût vraie, naïve et sincère. J. Sandeau, Mademoiselle de la Seiglière,1848, p. 96.
19. La femme dont Léon était épris, cette femme pour laquelle il se mourait d'amour et qui certainement ne l'avait momentanément abandonné que pour se l'attacher par le désespoir, le plus indissoluble des liens, n'était-ce pas Turquoise? Turquoise, cette même femme qui avait ensorcelé Fernand Rocher, et jurait la veille, sur ses grands dieux, qu'elle l'aimait à l'adoration, à la folie, à en mourir? P.-A. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 2, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 448.
20. Sans en revenir jusqu'au fade Demoustier en adoration et idolâtrie pour les femmes, sans aller jusqu'à s'écrier avec le dithyrambique Diderot que, pour écrire sur elles, il faut tremper sa plume dans les couleurs de l'arc-en-ciel et jeter sur son papier la poussière des ailes du papillon, on peut dire que la satire des femmes de Boileau est bien l'œuvre d'un célibataire valétudinaire, orphelin en naissant, à qui jamais sa mère n'avait souri et que personne n'avait dédommagé, depuis, de ces tendresses absentes d'une mère. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, pp. 339-340.
b) Plus rare. [L'obj. de l'adoration est un homme] Cette femme est en adoration devant son mari (Ac. 1835) :
21. Il est probable que le vicaire ne s'aperçut de rien, tant nos prêtres vivent à cet égard dans le convenu, dans une sorte de résolution de ne pas voir. Cette chasteté admirable ne faisait qu'exciter l'imagination de la pauvre enfant. L'amour chez elle devint culte, adoration pure, exaltation. Elle trouvait ainsi un repos relatif. E. Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, pp. 38-39.
22. La créature d'amour, simplement docile autrefois, aimait à cette heure, et se donnait sans réserve, et gardait du plaisir une reconnaissance brûlante. Elle en était arrivée à une violente passion, à de l'adoration pour cet homme qui lui avait révélé ses sens. C'était ce grand bonheur, de le tenir enfin à elle, librement, de le garder contre sa gorge, lié de ses deux bras, qui venait ainsi de serrer ses dents, à ne pas laisser échapper un soupir. É. Zola, La Bête humaine,1890, p. 169.
B.− [L'obj. de l'adoration est une chose concr. ou abstr.] :
23. De la simplicité dans l'ordre fut d'abord toute sa morale. Ô amour, passion, adoration de l'« ordre », religion douloureuse de la plus désordonnée des créatures, sa religion. M. Jouhandeau, Monsieur Godeau intime,1926, p. 50.
24. Quand un être possède « une joie » exquise, rare, quasi divine, tellement imbue de paix et d'enthousiasme, s'il est dans une chambre, tous ceux qui y sont enfermés avec lui participent à son enchantement, à son adoration intérieure de la vie, tous s'orientent vers lui et ne peuvent rien éprouver en dehors de lui. M. Jouhandeau, Monsieur Godeau intime,1926pp. 164-165.
25. La perfide Albion devient la grande nation amie. En cinq ans, de Fachoda à l'entente cordiale, nous passons à son endroit de la plus noire haine à la plus tendre adoration. J. Guéhenno, Journal d'un homme de quarante ans,1934, p. 95.
Rem. 1. Comme adorer, adoration fait partie du vocab. affectif et plus particulièrement du vocab. amoureux. Le vocab. de l'adoration amoureuse garde des attaches profondes avec le vocab. relig. : l'adoration est une sorte de culte (ex. 16, 21, 23) qui suppose du respect (ex. 18), du dévouement (ex. 17). L'adoration implique parfois un enchantement (ex. 24). Plus forte que l'amour (ex. 15, 23), l'adoration est associée à la passion (ex. 22, 23), va jusqu'à la ferveur et l'exaltation voire à l'extase (ex. 15, 21) ou à l'idolâtrie (ex. 20); elle est proche de l'admiration (ex. 14). L'expr. aimer à l'adoration ou jusqu'à l'adoration est fréq. Dans l'ex. 19, elle est synon. de à la folie, à en mourir. 2. L'adoration est souvent muette (V. Hugo, Ruy Blas, 1838, p. 367), religieuse (E. et J. de Goncourt, Journal, août 1892, p. 304), publique (R. Rolland, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, p. 476), aveugle (O.-V. Milosz, L'Amoureuse initiation, 1910, p. 215). 3. Anton. : déception (ex. 15), haine (ex. 13), horreur (ex. 13), profanation (ex. 16), satire (ex. 20). 4. Adoration peut désigner l'acte concr. par lequel l'affectivité se manifeste; il peut alors s'employer au plur. (cf. supra I A 2, rem.) :
26. Elle s'y révéla complaisante, savante même, indifférente, et reçut les adorations, à la fois comme une reine, et comme une courtisane. E. Bourges, Le Crépuscule des dieux,1884, p. 249.
Prononc. : [adɔ ʀasjɔ ̃]. Enq. : /adoʀasiõ/.
Étymol. ET HIST. − Ca 1327 (J. de Vignay, Mir. hist., 32, 44 [éd. 1531] ds Quem. t. 1 1959 : Ilz avoyent esté contumax et rebelles es agenouillemens et adorations qu'ilz luy devoyent faire); 1389 « action d'adorer » (Ph. de Maizières, Songe du viel pelerin, II, § 43 ds Gdf. Compl. : Par l'azoracion desquelles (idoles) le peuple de Dieu demouroit en pechié); 1458 « id. » (Myst. du Viel Testament, I, 275 ibid. : Dieu tout puissant, regnant en gloire, Voy la folle adoracion Des Caldiens). Empr. au lat. adoratio (dér. de adorare) attesté dep. Pline (Naturalis historia, 28, 22 ds TLL, 812, 45 : cur effascinationibus adoratione peculiari occurimus, alii Graecam Nemesin invocantes...?). Cf. lat. chrét. post 392 (St Jérôme, Comment. in Isaiam, 12, 44, 6 ds TLL, 812, 53 : nec sufficit eis error proprius, nisi simplices quosque eorum (idolorum) adoratione deceperint) et lat. médiév., 742-842 (Concilia aevi Karolini, 44 E, 2 p. 537, 12 ds Mittellat. W. : Dei cultus et adoratio.)
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1087. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 1 405, b) 1 976; xxes. : a) 1 922, b) 1 208.
BBG. − Allmen 1956. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bible 1912. − Bouyer 1963. − Daire 1759. − Foulq.-St-Jean 1962. − Lacr. 1963. − Laf. Suppl. 1878. − Lavedan 1964. − Marcel 1938. − Nelli 1968. − Prév. 1755. − Théol. bibl. 1970. − Théol. cath. Table 1929.

Wiktionnaire

Nom commun

adoration \a.dɔ.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) Action d’adorer.
    • L’adoration proprement dite n’est due qu’à Dieu seul. L’adoration perpétuelle du Saint Sacrement. L’adoration de la Croix est une des cérémonies de l’église dans la semaine sainte.
  2. (Liturgie chrétienne) Attitude de respect et d’amour envers Dieu.
  3. (Religion) Cérémonie qui se pratique à l’égard d’un pape nouvellement élu, lorsqu’il est mis sur l’autel après son élection et que les cardinaux vont lui rendre honneur.
    • Aller à l’adoration du pape.
  4. (Par extension) Amour, attachement extrême.
    • L’adoration d’une jeune fille est plus forte que toutes les réprobations sociales. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Nom commun

adoration

  1. Adoration, idolâtrie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADORATION. n. f.
Action d'adorer. L'adoration proprement dite n'est due qu'à Dieu seul. L'adoration perpétuelle du Saint Sacrement. Geste d'adoration. L'adoration de la Croix est une des cérémonies de l'Église dans la semaine sainte. Aller à l'adoration de la Croix. Voyez ADORER. Il se dit aussi de la Cérémonie qui se pratique à l'égard d'un pape nouvellement élu, lorsqu'il est mis sur l'autel après son élection et que les cardinaux vont lui rendre honneur. Aller à l'adoration du pape. Dans la même acception, Ce pape a été fait par voie d'adoration, Tous les cardinaux sont allés le reconnaître pour pape, sans avoir fait de scrutin auparavant. Il signifie par exagération Amour, attachement extrême. Son amour pour cette femme va jusqu'à l'adoration. Cette femme a de l'adoration pour son mari, est en adoration devant son mari.

Littré (1872-1877)

ADORATION (a-do-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action par laquelle on adore. L'adoration proprement dite n'est due qu'à Dieu seul. L'adoration que tous les peuples lui rendent, Bossuet, Honneur, 1. Ils rendaient à J. C. une adoration extérieure, Bossuet, Euch. 2. Si avec toutes ces doctrines, toutes ces pratiques et tous ces cultes de Rome, avec l'adoration et avec l'oblation du corps du Sauveur…, Bossuet, Variat. 15. L'adoration qu'ils rendent à l'Eucharistie, Pascal, Prov. 16. Les adorations qu'ils rendent à l'idole, Pascal, Prov. 5. Conservez toutes vos adorations pour l'Arche, Fléchier, Panég. II, p. 426. Peut-être, brillantes parcelles De l'immense création, Devant son trône imitent-elles L'éternelle adoration, Lamartine, Harm. I, 4.
  • 2Cérémonie dans laquelle les cardinaux vont rendre honneur au pape mis sur l'autel après son élection. Dans le même sens : Ce pape a été fait par voie d'adoration, tous les cardinaux sont allés le reconnaître pour pape, sans scrutin préalable.
  • 3 Par extension, amour, attachement extrême. Il a de l'adoration pour cette femme. Je l'admirai longtemps ; oui, j'eus pour Scipion Ce sentiment qui tient de l'adoration, Chénier M. J. Grac. II, 3.
  • 4 Au plur. Démonstrations de tendresse et de respect. Comme vous êtes accoutumée à ne recevoir jamais que des hommages et des adorations de tout le monde, Molière, Princ. d'Él. II, 5. Gervaise, devant les amis de M. de La Trappe, quand ils étaient gens à être ménagés, était dans les adorations, Saint-Simon, 61, 22.
  • 5Nom des tableaux et estampes qui représentent les mages aux pieds de Jésus enfant.

HISTORIQUE

XVIe s. J'appelle adoration la reverence que lui fait la creature, se submettant à sa grandeur, Calvin, Instit. 283.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADORATION, s. f. (Théol.) l’action de rendre à un être les honneurs divins. Voyez Dieu.

Ce mot est formé de la préposition Latine ad & de os, la bouche ; ainsi adorare dans sa plus étroite signification veut dire approcher sa main de sa bouche, manum ad os admovere, comme pour la baiser ; parce qu’en effet dans tout l’Orient ce geste est une des plus grandes marques de respect & de soûmission.

Le terme d’adoration est équivoque, & dans plusieurs endroits de l’Ecriture, il est pris pour la marque de vénération que des hommes rendent à d’autres hommes ; comme en cet endroit où il est parlé de la Sunamite dont Elisée ressuscita le fils. Venit illa, & corruit ad pedes ejus, & adoravit super terram. Reg. IV. cap. iv. v. 37.

Mais dans son sens propre, adoration signifie le culte de latrie, qui n’est dû qu’à Dieu. Voyez Culte & Latrie. Celle qu’on prodigue aux idoles s’appelle idolatrie. Voyez Idolatrie.

C’est une expression consacrée dans l’Eglise Catholique, que de nommer adoration le culte qu’on rend, soit à la vraie Croix, soit aux Croix formées à l’image de la vraie Croix. Les Protestans ont censuré cette expression avec un acharnement que ne méritoit pas l’opinion des Catholiques bien entendue. Car suivant la doctrine de l’Eglise Romaine, l’adoration qu’on rend à la vraie Croix, & à celles qui la représentent, n’est que relative à Jesus-Christ l’Homme-Dieu ; elle ne se borne ni à la matiere, ni à la figure de la Croix. C’est une marque de vénération singuliere & plus distinguée pour l’instrument de notre Rédemption, que celle qu’on rend aux autres images, ou aux reliques des Saints. Mais il est visible que cette adoration est d’un genre bien différent, & d’un degré inférieur à celle qu’on rend à Dieu. On peut voir sur cette matiere l’Exposition de la Foi, par M. Bossuet, & décider si l’accusation des Protestans n’est pas sans fondement. V. Latrie, Croix, Saint, Image, Relique.

Adoration, (Hist. mod.) maniere d’élire les Papes, mais qui n’est pas ordinaire. L’élection par adoration se fait lorsque les Cardinaux vont subitement & comme entraînés par un mouvement extraordinaire à l’adoration d’un d’entre eux, & le proclament Pape. Il y a lieu de craindre dans cette sorte d’élection que les premiers qui s’élevent n’entraînent les autres, & ne soient cause de l’élection d’un sujet auquel on n’auroit pas pensé. D’ailleurs quand on ne seroit point entraîné sans réflexion, on se joint pour l’ordinaire volontairement aux premiers, de peur que si l’élection prévaut, on n’encourre la colere de l’élû. Lorsque le Pape est élû, on le place sur l’Autel, & les Cardinaux se prosternent devant lui, ce qu’on appelle aussi l’adoration du Pape, quoique ce terme soit fort impropre, l’action des Cardinaux n’étant qu’une action de respect.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « adoration »

Du latin adoratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Adoratio, de adorare, adorer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « adoration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adoration adɔrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « adoration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « adoration »

  • La justice vaut mieux que l’adoration. De Proverbe kashmiri
  • L'adoration est produite par la peur. De Frank Herbert / Les yeux d'Heisenberg, 1966
  • L'émerveillement est à la base de l'adoration. De Thomas Carlyle / Sartor Resartus
  • L’ennui, avec beaucoup de gens qui se sont faits tout seuls, c’est qu’ils sont toujours en adoration devant leur créateur. De Anonyme
  • N'importe quelle star peut être dévorée par le feu de l'adoration humaine, étincelle après étincelle. De Shirley Temple
  • L’imitation, après tout, est une manière de se défaire d’un objet d’adoration ou de peur, ou les deux. De Jean-Jacques Schuhl / Ingrid Caven
  • C’est une forme de ravissement que d’avoir une adoration aussi inconditionnelle pour toute la surface du corps, la peau, d’un autre être humain. De Toni Bentley / Ma reddition
  • La liberté réside dans l’adoration. La liberté de ne rien retenir, qui projette l’être au royaume elliptique de l’amour. De Toni Bentley / Ma reddition
  • Il est certaine façon d'adorer Dieu qui me fait l'effet d'un blasphème. Il est certaine façon de nier Dieu qui rejoint l'adoration. De André Gide / Journal 1939-1949
  • Il y a toutes sortes d'amours et, à l'intérieur de chacun d'entre eux, une infinité de degrés et de paliers, qui s'appellent affection, adoration, attachement, inclination, tendresse, passion et le reste. De Jean Simard / La séparation
  • C'est un soir calme et libre, et d'infinie beauté, L'heure sacrée est muette comme une nonne , Eperdue d'adoration; l'astre rayonne. De William Wordsworth / Poèmes, 2001
  • Les temps d’oraison personnelle et d’adoration eucharistique renvoient à la communion ecclésiale car nous sommes les membres de son Corps mystique. Prendre du temps pour l’adoration eucharistique permet de mieux retrouver la communauté à la messe. Après ce temps de silence, il y a moins de danger de « s’accoutumer » à l’Eucharistie car sa foi est plus vive. Quelle joie de former ensemble un même Corps ! Il se crée un lien de chair entre Dieu et nous. Nous saisissons mieux ce mystère d’alliance fait d’intériorité et d’amour où en recevant le Fils, nous recevons aussi le Père et l’Esprit. Par l’Eucharistie, nous communions à cette source trinitaire qui est au cœur même de nos vies, de la vie. Loin d’être vécue de façon individualiste, l’adoration eucharistique est un acte communautaire car c’est là que nous portons le mieux les joies et les tristesses du monde. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Douze conseils pour adorer le Saint-Sacrement
  • L’église Temple d’adoration et de louage a offert le samedi 13 juin des vivres et des matériels d’hygiène aux habitants du quartier Kabalaye dans la commune du 3e arrondissement de la ville de N’Djamena. La cérémonie de remise de dons, tenue  au sein de ladite église, a vu la participation de plusieurs leaders religieux dont le président des églises évangéliques, Bishop Natoi-Allah Rinngar, le président de l’Alliance des églises pentecôtistes, et des chefs des carrés ainsi que des habitants du quartier. Tchadinfos.com, Coronavirus : l’église Temple d’adoration apporte sa pierre à la lutte – Tchadinfos.com
  • Le respect des mesures préventives contre le coronavirus dans les lieux de culte de Mandiana semble être une utopie. En effet, il n’y a que 14 kits d’hygiène disponibles pour les 54 lieux d’adoration de Dieu de la ville. Une situation qui préoccupe les autorités locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Mandiana : 14 kits de lavage des mains pour 54 lieux de culte - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Qu’est-ce qu’un signe ? Père Olivier-Marie Rousseau : Le signe est une réalité visible qui renvoie à une réalité invisible. Et l’homme, qui est à la fois corporel et spirituel, en a besoin pour communiquer. Par exemple, la nature, par sa beauté, sa variété, sa complexité, peut susciter un émerveillement qui entraîne un questionnement jusqu’à la reconnaissance de l’existence d’un Dieu créateur. Ce qui n’impose pas la foi mais dispose le cœur à l’adoration. C’est une attitude naturelle, qui n’est pas encore celle de la foi mais qui est nécessaire à la foi. Car la grâce ne supprime la nature. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Comment distinguer les signes de Dieu dans sa vie ?
  • À Paris, les bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre se relaient nuit et jour pour poursuivre l’adoration perpétuelle dans la basilique parisienne, malgré le confinement mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus. Tout en maintenant le lien avec l’extérieur, les religieuses se sont organisées pour poursuivre cette chaîne de prière longue de près de 135 ans. La Croix, À Montmartre, l’adoration perpétuelle se poursuit malgré le confinement
  • Chaque matin, elle allume sa petite bougie, met une image du Saint-Sacrement sur son écran d’ordinateur et se met en route, selon son expression. « Je me mets en relation avec Dieu, avec les sœurs, et je laisse le Seigneur faire ce qu’il faut. J’essaie de me laisser porter, d’écouter ce qu’il veut me dire. Quand on l’a déjà vécu en Église, on arrive à se mettre dans cet état d’adoration. C’est une très belle expérience. Cela nous fortifie. Nous ne sommes pas seuls. C’est vraiment un plus que je n’avais pas encore vécu chez moi ». Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Malgré le confinement, ces chrétiens restent fidèles à l’adoration
  • Tout à son adoration, Paul ne voit pas que Gloria le manipule. Il ne s’est jamais senti aussi vivant et va la suivre aveuglément, quitte, comme Icare, à se brûler les ailes. Incarné par Thomas Gioria, découvert dans le puissant drame familial Jusqu’à la garde, le personnage est comme un saint; la notion de mal lui est étrangère. Révélée dans le glaçant Happy End de Michael Haneke, Fantine Harduin campe de son côté une Gloria mi-ange, mi-démon, comme échappée d’un conte fantastique. Un étonnant duo. Le Temps, «Adoration», à la folie, passionnément - Le Temps
  • Le service d'adoration perpétuelle du mont Sainte-Odile n'avait jamais connu d'interruption. Avec le confinement, les fidèles alsaciens continuent de se relayer, autrement. La Vie.fr, Au mont Sainte-Odile, l'adoration perpétuelle continue... à distance
  • Ne pouvant rester insensible, le premier responsable du centre d’adoration Hermon, le Révérend Alphonse Nguimba a tenu à condamner comme certains pasteurs cette dérive qui n’a pas sa place dans un pays laïc comme le Gabon. « Sur un plan social c’est une pratique condamné par notre culture, sur un plan purement spirituel tous les rites initiatique locaux condamnent la pédérastie. L’homosexualité est une souillure qui affaiblit les médicaments et les pratiques spirituelles auxquelles les uns et les autres s’adonnent pour espérer obtenir des avantages de la part de la nature. Et quand j’en viens maintenant à la position de l’homme de Dieu que je suis, ma bible est claire « tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme, c’est une abomination » a regretté  le ministre de Dieu. 7joursinfo.com, Réaction du pasteur Alphonse Nguimba sur l'homosexualité. | 7joursinfo.com
  • Paul est en adoration devant Gloria, internée en psychiatrie. Il l'aide à s'échapper pour la suivre dans une balade sauvage. Fabrice Du Welz a le talent d'éveiller des fantasmes, de suggérer des visions, de mêler le réel et l'imaginaire. Les Echos, « Adoration » : des monstres et des fées | Les Echos
  • Lors de la messe de l’Épiphanie, lundi 6 janvier au Vatican, le pape François a invité à trouver « du temps pour l’adoration dans nos journées » et à créer « des espaces pour l’adoration dans nos communautés ». La Croix, Épiphanie : le pape souligne l’importance de l’adoration
  • Il est surprenant de voir l’efficacité si rapide du traitement de l’adoration eucharistique : paix intérieure, soulagement, gratitude. Pour s’en convaincre, il n’y a rien de mieux que de lire ce que Jean Paul II écrit sur son expérience personnelle d’adoration, dans l’encyclique Ecclesia de Eucharistia : « C’est magnifique de s’arrêter auprès de Lui et comme un disciple bien aimé, se pencher sur Sa poitrine (comp. Jn 13, 25) et de sentir le contact de l’amour infini de Son cœur. Combien de fois, chers frères et sœurs, j’ai vécu cette expérience et reçu de Lui la force, le réconfort et le soutien ! » Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Attention, l’adoration eucharistique a des effets secondaires !
  • « Cette mesure n’est pas en contradiction avec la tradition. L’islam a déjà eu à faire face à de grandes épidémies, le confinement a toujours été recommandé et quoi qu’il arrive, c’est la vie qui prime même sur l’adoration » www.lechorepublicain.fr, "La vie prime sur l’adoration" : en période de confinement les religions s'adaptent en Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • Tel que nous l’avons déjà mentionné, la définition de l’adoration, en islam, inclut tout ce qu’une personne perçoit, pense, prévoit faire, ressent, dit et fait. , SAVOIR, L’adoration en islam : Un système complet
  • La basilique de Montmartre est fermé mais l’adoration perpétuelle se poursuit jour et nuit de manière ininterrompue grâce aux bénédictines de Montmartre, explique Mgr Jean Laverton, le recteur. Le sanctuaire propose de s’associer à leur prière à distance. , « À Montmartre, l’adoration perpétuelle peut être vécue à distance » - Vie de l'Église - Église - famillechretienne.fr
  • Bien qu’il y ait des rituels liés à ces actes d’adoration, ils ne doivent pas être confondus avec le ritualisme ou la discipline excessive. Le musulman doit accomplir ses actes d’adoration en étant parfaitement conscient de ce qu’il fait et conscient, aussi, de la présence de Dieu. , SAVOIR, L’adoration en islam : Un concept mondain et spirituel
  • Le concept d’adoration en islam est sans égal et ne se trouve dans aucune autre religion.  Il est à la fois mondain et spirituel, il concerne l’individu autant que la société, et autant l’âme que le corps.  L’adoration joue un rôle unique en islam et c’est à travers elle qu’une personne est considérée comme une véritable musulmane, qui vit en accord avec la volonté de Dieu. On comprend l’importance de l’adoration lorsque l’on sait qu’elle a été prescrite dans toutes les religions révélées avant l’islam.  Dieu dit, dans le Coran : «Nous avons envoyé à chaque nation un messager (pour lui dire) : « Adorez Dieu… »  (Coran 16:36) L’adoration, en islam, comporte tant de facettes qu’il est difficile de les décrire toutes.  D’une façon générale, on peut dire que l’adoration, en islam, inclut tout ce qui plaît à Dieu, que ce soit au niveau des croyances profondes ou des actions comme telles. Cela peut inclure ce qu’une personne a l’intention de faire, ce qu’elle perçoit, pense ou ressent, ce qu’elle dit ou fait. Cela fait également référence à tout ce que Dieu exige des hommes, que ce soit au niveau des actes ou des croyances.  Cela inclut les rituels et les croyances, le travail et les activités sociales, et le comportement en général, puisque l’être humain est un tout, de sorte que chacune des parties qui le constituent affecte les autres. L’adoration peut être classée en deux types : 1) Des croyances et des pensées particulières, et des actes de dévotion manifestes que Dieu a ordonnés et qui sont faits dans le but de Lui plaire. 2) Toutes les autres bonnes actions que, de façon générale, le musulman est encouragé à faire dans sa vie quotidienne. La dévotion envers Dieu Cet aspect de l’adoration implique d’accomplir certaines actions que Dieu a ordonnées, qu’elles viennent du cœur ou qu’elles soient extériorisées par des actes concrets. Cet aspect de l’adoration ne se limite pas uniquement à suivre Ses commandements, mais aussi à délaisser ce qu’Il a interdit. L’adoration, en ce sens, peut être définie comme tout ce qu’une personne croit, pense ou fait par obéissance envers Dieu. Considérée de cette façon, l’adoration peut aussi être appelée «servitude », car il s’agit, essentiellement, de vivre sa vie dans un état de servitude totale envers Dieu, en faisant tout ce qu’Il nous commande de faire et en évitant tout ce qu’Il nous interdit, comme un serviteur qui se soumet à la volonté de son maître. Toutes les créatures sont esclaves de Dieu, que cela leur plaise ou non, car elles sont toutes soumises aux lois qu’Il a établies au sein de Sa création : «Aucun habitant des cieux et de la terre ne se rendra auprès du Tout Miséricordieux autrement qu’en serviteur.» (Coran 19:93) «( …) Se soumettent à Lui, de gré ou de force, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. »  (Coran 3:83) Mais l’adoration diffère de la servitude en cela qu’elle doit être accompagnée d’amour et de crainte mêlée de respect. Nul acte d’obéissance n’est considéré comme un acte d’adoration s’il n’est pas accompagné de ces sentiments. Celui qui accomplit l’acte doit aimer l’accomplir et ressentir à la fois de l’amour et une crainte mêlée de respect envers Celui pour lequel il accomplit cette action. C’est pour cette raison qu’il est important de souligner que le fait d’être adoré est un droit exclusif à Dieu.   L’islam adhère à la forme la plus stricte du monothéisme et ne tolère pas qu’un acte d’adoration s’adresse à un autre que Dieu. C’est Dieu seul qui exige notre obéissance et c’est Lui seul qui mérite notre adoration. Toute vénération adressée à d’autres divinités (ou objets d’adoration) que Dieu, que ce soient des demi-dieux, des prophètes, des anges, des saints, des martyrs ou leurs reliques, statues et portraits est considérée comme une violation du monothéisme et la personne qui s’en rend coupable a quitté la voie de l’islam. Même si certains se justifient en prétendant adorer des saints parce que ceux-ci étaient proches de Dieu, ou adorer leurs reliques en souvenir d’eux, l’islam n’établit aucune distinction entre l’adoration directe et indirecte, ou inférieure et supérieure. Toute adoration ou acte d’adoration, et toute obéissance doivent être dirigés uniquement et exclusivement vers Dieu.  (à suivre) , SAVOIR, L’adoration en islam : Un concept multidimensionnel
  • Paul a 14 ans. Plus enfant que déjà adolescent, il passe des journées solitaires dans la forêt qui entoure l’institut psychiatrique où sa mère est femme de ménage. Paul parle aux oisillons tombés du nid, qu’il soigne avec abnégation. Enfant un peu sauvage, il tombe en fascination devant Gloria, qui a son âge. Nouvelle patiente de l’institut, Gloria est trouble et incandescente. Gloria veut s’enfuir et rejoindre la maison de son grand-père, quelque part sur la côte bretonne. En adoration devant la jeune fille, Paul scelle un pacte avec elle. Commence pour les deux adolescents une cavale loin des adultes qui les oppressent. , "Adoration", un film aux scènes marquantes qui évite les effets de mode - La Libre
  • Pour mémoire, l’adoration est un trésor de la foi catholique. Adorer le Saint Sacrement c’est reconnaître la présence réelle du corps et du sang du Christ. C’est se mettre en sa présence et laisser son amour grandir en nous. C’est un cœur à cœur avec le Christ et une occasion privilégiée de se laisser regarder par son Créateur. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Insolite : il est vraiment l’amoureux du Christ
  • Lorsque l’on se promène dans la rue du Frout, le regard s’arrête parfois sur cette petite maison encerclée d’un grillage. Et surtout sur le défilé permanent des gens qui y entrent et sortent. En se renseignant un peu, on apprend que cette petite maison n’est autre qu’une chapelle. Et que ces gens sont des fidèles de la cathédrale Saint-Corentin. Depuis janvier 2019, la paroisse a lancé l’adoration perpétuelle. Cela signifie qu’à chaque heure de la journée, et ce tous les jours de la semaine, des croyants s’y relaient pour réaliser une chaîne ininterrompue de prières. Le Telegramme, Le Télégramme - Quimper - Fidèles à l’adoration perpétuelle
  • Je ne vais pas mentir: je ne me sens pas particulièrement farfelu ou Sassenachy cette semaine. Mais nous sommes passés ensemble par «To Ransom a Man’s Soul», et nous y arriverons aussi. Lisez la suite pour les faits saillants de «l’adoration perpétuelle». Breakingnews.fr, Récapitulatif «Outlander»: Saison 5, épisode 5 - «Adoration perpétuelle»
  • Et cette adoration entre les deux comédiens semble réciproque. Sur un cliché partagé via Twitter, on peut voir l’actrice dévorer son homme du regard sur le tapis rouge. Bref, une romance hollywoodienne comme on les aime pour ce tandem casanier et qui préserve jalousement sa vie privée. parismatch.be, Joaquin Phoenix en adoration devant sa fiancée Rooney Mara, certifié moment le plus adorable des Golden Globes
  • Amel Bent en adoration : elle a "choqué" un candidat de The Voice ! Public.fr, Amel Bent en adoration : elle a "choqué" un candidat de The Voice !
  • Signée fin 2018, la vente entre le promoteur et la Congrégation des Sœurs des Sacrés cœurs et de l’adoration ne sera parfaite que lorsque les conditions suspensives seront levées. Le Telegramme, Rennes. Une résidence seniors va s’élever à la place du collège de l’Adoration - Rennes - Le Télégramme
  • L’actuel recteur de la basilique et du sanctuaire, le père Gwénaël Maurey, et le père André Guillevic, initiateur du projet, précisent que chaque semaine « 170 personnes se relaient jour et nuit pour accompagner les adorateurs, afin de mieux installer l’adoration perpétuelle ». Il aura fallu attendre six ans pour voir cet espace de prière opérationnel en lieu et place de l’oratoire « Sainte-Anne » peu fréquenté et dont la fonction initiale était le brûloir. Un lieu pensé par l’architecte Pernel d’Arradon. Auparavant un lieu de prière existait dans les bâtiments longeant la rue de Vannes mais était trop bruyant. « Le Saint-Sacrement est une hostie, plus grande, celle-là même qui a été consacrée ce dimanche à l’issue de la messe et menée jusqu’à l’oratoire Saint-Joachim par la procession eucharistique », explique le père Gwenaël Maurey. Le Telegramme, Le Télégramme - Sainte-Anne-d'Auray - L’adoration perpétuelle s’installe à l’Oratoire Saint-Joachim de Sainte-Anne-d’Auray
  • La bénédiction du nouveau tabernacle de la cathédrale saint André de Yopougon par Mgr Jean Salomon Lézoutié, a donné le ton d’une année pastorale dédiée à la redécouverte de la présence réelle du Christ dans cette petite armoire, et susciter une adoration eucharistique plus régulière. La Croix Africa, À Yopougon, une nouvelle année pastorale sous le signe de l’adoration eucharistique - La Croix Africa
  • Au XXe siècle, les formes se simplifient, se réduisant parfois à l’essentiel. La symbolique reste présente, en particulier autour du thème souvent choisi du blé et de la vigne, ou d’une croix. À travers des siècles, et quelle que soit l’inspiration des artistes créateurs de ces objets, l’amour du Christ qui se donne en nourriture reste toujours au cœur de l’adoration. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Les objet liturgiques : l'ostensoir
  • L’adoration fait partie de notre style de vie. Adorer Dieu veut dire offrir ce qui est le plus précieux et le meilleur à Dieu, comme Abraham qui allait offrir Isaac comme sacrifice. Cette attitude touche le cœur de Dieu et lui rend gloire. Rom 12. 1 TopChretien, L'essence de l'adoration de 5 minutes essentielles - Vidéo - Émissions — TopChrétien
  • A l’instar de plusieurs pays musulmans, le Niger s’apprête à célébrer, dans quelques heures, l'Aïd El Fitr ou fête de Ramadan. Après un mois d’abstinence, de dévotion et d’adoration d’Allah… , Réunion virtuelle interministérielle sur la validation des deux projets de normes harmonisées dans l’espace CEDEAO : Pour la validation des deux projets de normes portant sur les masques barrières et les produits hydro-alcooliques
  • Dimanche 8 mars, dans le diocèse de Beauvais, Florence et son mari se sont rendus avec leurs cinq enfants à la cathédrale de Senlis où avait lieu une adoration. « Dans une chapelle latérale, nous avons lu les textes de la messe du jour, récité le chapelet puis nous avons communié spirituellement devant le saint sacrement en récitant la prière de lange à Fatima, raconte la mère de famille. La communion spirituelle ne m’était pas inconnue, je la pratique quand j’arrive en retard à la messe ou que je n’ai pas respecté le jeûne eucharistique. Elle aiguise notre désir de communier sacramentellement ». , Coronavirus – Face à la suspension des messes : la communion spirituelle - Vie de l'Église - Église - famillechretienne.fr

Images d'illustration du mot « adoration »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « adoration »

Langue Traduction
Anglais worship
Espagnol adoración
Italien adorazione
Allemand anbetung
Portugais adoração
Source : Google Translate API

Synonymes de « adoration »

Source : synonymes de adoration sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « adoration »

Partager