La langue française

Achèvement

Sommaire

  • Définitions du mot achèvement
  • Étymologie de « achèvement »
  • Phonétique de « achèvement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « achèvement »
  • Citations contenant le mot « achèvement »
  • Traductions du mot « achèvement »
  • Synonymes de « achèvement »
  • Antonymes de « achèvement »

Définitions du mot achèvement

Trésor de la Langue Française informatisé

ACHÈVEMENT, subst. masc.

A.− [En parlant d'inanimés concr. ou abstr.] Action de mener à son terme; état de ce qui est arrivé à son terme.
1. Achèvement de qqc. :
1. Tous les efforts des travailleurs tendirent donc à l'achèvement de la coque [du bateau]. J. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 605.
2. Nous montrerons le triple ramassement, le ramassement de ce triple faisceau, la culmination, l'achèvement, le couronnement, la triple promotion de ces trois œuvres en une. Ch. Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo,1910, p. 803.
3. J'étais encore au lit lorsque Max C. est arrivé, m'annonçant son départ pour Rome. « Je vais voir s'il n'y a pas moyen de débarrasser le Capitole du monument au pompier. J'appartiens à une société « pro Roma »... Et puis on peut toujours compter sur l'intervention de la providence : ce monument étant une injure gratuite au pape, on peut espérer le voir réduit en poudre, au jour de l'achèvement, par le tonnerre de Dieu! V. Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 124.
4. Mais en même temps, parce que c'est de l'être que Dieu est la perfection, il n'en est pas seulement la complétion et l'achèvement, il en est aussi l'expansion absolue, c'est-à-dire l'infinité. É. Gilson, L'Esprit de la philosophie médiévale,t. 1, 1931, p. 59.
Rem. Dans cet emploi, comme aussi dans les suiv., il s'agit tantôt d'un terme voulu par un agent (ex. 1, 2), tantôt de l'aboutissement d'un processus commandé par la nature ou l'essence d'un être ou de l'être (ex. 4 et inf. 7 à 9).
2. Emplois abs. :
5. Il n'y a de bon dans les innovations, que ce qui est développement, accroissement, achèvement. J. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 347.
6. La vie et la conscience s'ordonnent dans une échelle de causalités qui sont l'une et l'autre comme une préparation et un achèvement. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 397.
Au plur.
a) Domaine de la philos. (cf. sup. ex. 4, 6) :
7. La perfection de l'être ne requiert pas seulement tous les achèvements, elle exclut toutes les limites, engendrant par là même une infinité positive qui nie toute détermination. É. Gilson, L'Esprit de la philosophie médiévale,t. 1, 1931, p. 59.
8. Survirilisation ou surféminisation, comme un certain suradultisme, sont de véritables déséquilibres, non des achèvements : le sexe sacrifié proteste alors de manière désordonnée et clandestine. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 157.
9. En dehors des maxima fixés, en dehors des achèvements consolidés, rien (ni sous forme de « témoins », ni même à l'état de traces) ne subsiste de ce qui a été avant nous. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 129.
b) Néol. d'aut., vieilli. Résultat de l'action, entreprises menées à leur terme, hauts faits :
10. Va, Michel, Prince des armées célestes, et toi, immédiatement après lui en achèvemens militaires, Gabriel : conduisez au combat ceux-ci, mes invincibles enfans... F.-R. de Chateaubriand, Paradis perdu,trad. de John Milton, t. 2, 1836, p. 9.
Rem. Dans ce passage, achèvement correspond dans le texte orig. de Milton à prouess qui signifie « valeur, vaillance »; il s'agit d'entreprises, d'actions menées à leur terme, mais aussi d'actions d'éclat, de prouesses. Peut-être s'agit-il d'éviter prouesses, devenu fam. en fr. usuel; le modèle a pu être le lat. res gestae.
B.− Au fig. [En parlant d'une œuvre d'art, en partic. d'une œuvre littér.] Qualité de perfection visée par une œuvre, perfection effective de sa facture :
11. Il n'a pas pris le temps et les soins nécessaires pour l'achèvement de son ouvrage. Ac.1835.
12. Mon père n'a jamais séparé la vie de la littérature. C'est le secret de son influence. L'art, pour lui, c'était l'achèvement. L. Daudet, Alphonse Daudet,1898, p. 17.
13. Que restait-il de puissance créatrice à Racine au moment de Phèdre? Ou du moins quelles ressources lui réservait encore la tragédie? Pour y voir clair, il faut remonter à la naissance de toute l'œuvre racinienne, la plus achevée qui existe dans notre littérature et qui atteint dans Phèdre son achèvement. F. Mauriac, La Vie de Jean Racine,introd., 1928, p. 107.
14. Cet ouvrage n'est pas arrivé à son dernier degré d'achèvement. Ac.1932.
C.− Emplois techn.
1. ARCHIT. ,,Construction presque finie.`` (F. Raymond, Dict. général de la langue française, Paris, Pitois-Levrault et Cie, t. 1, 3eéd., 1840).
2. DESSIN, PEINT. ,,Soin que l'artiste a mis à perfectionner toutes les parties de son ouvrage.`` (Besch. 1845).
3. RHÉT., Vx. [Spéc. en parlant d'une œuvre épique ou dram.] ,,Ce qui complète le dénouement d'un ouvrage``. (Littré) :
15. Dans l'Iliade, la réconciliation d'Achille et d'Agamemnon est le dénouement; la mort d'Hector est l'achèvement. Littré.
16. L'unité d'obstacle dans la comédie, l'unité de péril dans la tragédie, voilà pour Pierre Corneille le premier pas vers une juste définition de la fable dramatique. C'est qu'on l'accusait parfois d'avoir laissé ses pièces inachevées, et l'on entendait alors par achèvement la mort ou le mariage. R. Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 374.
Rem. Emploi attesté ds Ac. Compl. 1842, mais non ds les différentes éd. d'Ac.; plus anciennement cf. étymol. et Trév. 1704-1771.
4. TEINTURERIE. ,,Terme employé par les teinturiers. C'est l'action de finir le teint d'une étoffe en noir, ou de lui donner le dernier ton noir.`` (G. Doin, Dict. des teintures, 1828).
Prononc. [aʃ εvmɑ ̃]. Enq. : [aʃevmã].
Étymol. ET HIST. − 1. a) Apr. 1273-1274 « action de mener qqc. à son terme » (Adenés Li Rois, Les Enfances Ogier, 6336, éd. A. Scheler ds T.-L. : Se vous vouloie de tout dire coument Chascuns le fist, ce seroit pour noient, Fait n'en aroie ja mais achevement); b) 1338 « accomplissement » (Vœu du Héron, 355, Mons, 1839 ds Gdf. : Vantise ne vault nient qui n'a aquiesvement); c) 1693 crit. litt. (Le P. Le Bossu, Traité du poème épique, II, 17 ds Dict. hist. de la lang. fr. publ. par l'Ac. fr., t. 1, 1865, 686 b : Ce que nous appelons ici l'achèvement de l'action épique est le dernier passage de l'agitation et du trouble au repos et à la tranquillité. Ainsi il y a bien de la différence entre le dénouement et l'achèvement. Celui-ci n'est que comme un point et comme un instant sans étendue et sans durée : mais le dénouement n'est pas sans longueur, puisqu'il comprend tout ce qui est après le nœud... Tout l'achèvement [de l'Énéide] est renfermé dans la mort de Turnus parce qu'elle fait cesser l'action d'Énée); 2. 1611 « perfection donnée à une chose » (Cotgr. : Achevement... a perfecting, or bringing to perfection); se dit particulièrement à propos des ouvrages d'art (Ac. 1762 : Tous les connoisseurs vantent l'achèvement de ce tableau). Dér. de achever* (notamment 1 de achever 1, 2 de achever 2 b); suff. -ement* (-ment*1).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 328. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 149, b) 158; xxes. : a) 614, b) 812.
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Fér. 1768. − Gramm. t. 1 1789. − Soé-Dup. 1906.

Wiktionnaire

Nom commun

achèvement \a.ʃɛv.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’achever, fin, exécution entière, accomplissement d'une chose.
    • Chien de juif ! s’écria le prieur, personne ne sait mieux que ton maudit individu que notre sainte maison de Dieu s’est endettée pour l’achèvement de notre chœur… — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXXIII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Figuré) Perfectionnement dont un ouvrage est susceptible.
    • Cet ouvrage n’est pas arrivé à son dernier degré d’achèvement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACHÈVEMENT. n. m.
Action d'achever ou Résultat de cette action. Il ne manque plus qu'un portail pour l'achèvement de cette église. L'achèvement de son travail dépendra de sa santé. On dit aussi ACHEVAGE, en termes d'Arts, spécialement pour les ouvrages de poterie. Il se dit figurément de la Perfection dont un ouvrage est susceptible. Cet ouvrage n'est pas arrivé à son dernier degré d'achèvement.

Littré (1872-1877)

ACHÈVEMENT (a-chè-ve-man) s. m.
  • 1Action d'achever. Donner l'achèvement à un ouvrage. Et pour l'achèvement d'une plus grande chose, Mairet, Soph. III, 1.
  • 2 Fig. La perfection dont un ouvrage est susceptible. Il y a toujours de l'imperfection aux œuvres de la nature, et elle n'apporte jamais tant de soin à l'achèvement de ce qu'elle fait qu'elle ne laisse quelque côté plus faible, Guez de Balzac, Les Romains. Elles m'ont donné l'achèvement d'une joie parfaite, Sévigné, 100.
  • 3 En termes de critique littéraire, l'achèvement est ce qui complète le dénoûment d'un ouvrage. Dans l'Iliade, la réconciliation d'Achille et d'Agamemnon est le dénoûment ; la mort d'Hector est l'achèvement.

HISTORIQUE

XVe s. En pensant à l'achevement de cette oreille, Louis XI, Contes, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ACHÈVEMENT. - HIST. XIIIe s. Se vous vouloie de tout dire coument Chascuns le fist, ce seroit pour noient, Fait n'en aroie jamais achevement, Les Enfances Ogier, publiées par Scheler, V. 6334.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « achèvement »

De achever avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Achever.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « achèvement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
achèvement aʃɛvœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « achèvement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « achèvement »

  • Ce qui n'est pas entièrement achevé n'existe pas encore. Ce qui n'est pas achevé est moins avancé que ce qui n'est pas commencé. Paul Valéry, Mélange, Gallimard
  • Le don de soi est un achèvement. De Rainer Maria Rilke
  • La dernière tranche de travaux la rue de Saint-Guénolé était, ce mercredi, en cours d’achèvement avec la pose de ses 800 derniers mètres d’enrobé par la société Eurovia. Un chantier qui avait commencé en début d’année 2017 avec l’enfouissement des réseaux et l’élimination visuelle de 80 poteaux sur les 1,4 km de la rue, ce chantier étant suivi par Claude Le Bourdonnec, d’Armor TP et LTC par Olivier Sourdin. Cette voie dont le montant des travaux s’élève à 600 000 €, subventionnés à 50 %, le reste étant à la charge de la commune, verra son total achèvement par l’installation d’un plateau surélevé au carrefour de cette rue et de la route de Trestel, cette infrastructure étant du ressort du Département. Sur demande des riverains de la rue des Prés, une étude sera menée dans le même temps pour la rendre en sens unique. Le Telegramme, La rue de Saint-Guénolé en cours d’achèvement - Trévou-Tréguignec - Le Télégramme
  • (AOF) - Icade et easyHotel ont signé un bail en l’état futur d’achèvement de 12 ans fermes pour implanter un hôtel de 180 chambres (4 000 mètres carrés) au sein de l’immeuble JUMP. Situé face à la station du métro Front Populaire à Aubervilliers, à l’entrée du Parc des Portes de Paris, ce futur easyHotel sera livré au cours du quatrième trimestre 2022. Capital.fr, ICADE : bail en l’état futur d’achèvement pour un hôtel à Aubervilliers - Capital.fr
  • (AOF) - Le 11 juin dernier, Icade Promotion et Cofinance ont signé une vente en l'état futur d'achèvement (VEFA) pour la construction de l’immeuble Totem situé à Villeurbanne, dans la métropole de Lyon, pour un montant de près de 20 millions d’euros. Ce projet de 6 162 mètres carrés, mixant bureaux et de locaux d’activités sur 5 étages, offrira des plateaux de 1 000 mètres carrés divisibles avec de vastes terrasses et 63 places de stationnements. Sa livraison est prévue au 2ème trimestre 2022. Capital.fr, ICADE signe un VEFA avec Cofinance - Capital.fr
  • La voirie définitive de la tranche A sur le quartier du Lenn Sec’h est en phase d’achèvement avec des plateaux surélevés pour limiter la vitesse (30 km/h). Les travaux ont débuté début mars, avant d’être interrompus le 16 mars suite aux mesures de confinement. La reprise des travaux a été autorisée dès le 27 avril et l’achèvement est prévu pour la mi-juin (hormis certaines plantations qui seront réalisées à l’automne). Le Telegramme, Lenn Sec’h : la voirie définitive en phase d’achèvement - Caudan - Le Télégramme

Traductions du mot « achèvement »

Langue Traduction
Anglais completion
Espagnol conclusión
Italien completamento
Allemand vollendung
Portugais conclusão
Source : Google Translate API

Synonymes de « achèvement »

Source : synonymes de achèvement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « achèvement »

Partager