La langue française

Aboutissement

Sommaire

  • Définitions du mot aboutissement
  • Étymologie de « aboutissement »
  • Phonétique de « aboutissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aboutissement »
  • Citations contenant le mot « aboutissement »
  • Traductions du mot « aboutissement »
  • Synonymes de « aboutissement »
  • Antonymes de « aboutissement »

Définitions du mot aboutissement

Trésor de la Langue Française informatisé

ABOUTISSEMENT, subst. masc.

Action d'aboutir; résultat de cette action.
A.− [Gén. au plur.] Extrémité, endroit où quelque chose, notamment un chemin, aboutit :
1. Et ma mère? J'aurais surtout souhaité sa présence à elle; mais je la savais sortie dehors, dans ces rues longues dont je ne me représentais pas bien les extrémités, les aboutissements lointains. P. Loti, Le Roman d'un enfant,1890, p. 8.
P. ext. [Sing. ou plur.] Obj. situé à l'extrémité, extrémité d'un obj.
COUTURE :
2. Aboutissement. Pièce ajoutée à une autre trop courte. C.-M. Gattel, Nouveau dictionnaire portatif de la langue française,1797.
MAR. Extrémité d'une pièce de bois, logée dans une entaille :
3. ... on dispose tout autour du pont [d'un navire] en abord une série de pièces de bois travaillées suivant le contour du bordé. Ces pièces (...), reçoivent dans des entailles les aboutissements des autres bordages. A. Croneau, Construction pratique des navires de guerre, t. 1, 1892, p. 362-63.
B.− Terme auquel on aboutit, avec ou sans effort.
1. [En parlant d'un inanimé] Résultat normal, attendu, d'un processus, avec, plus ou moins clairement suggérée, une idée d'accomplissement, de perfection, de réussite :
4. Un livre ou un tableau était pour l'adepte de l'antique psychologie l'effet d'une cause individuelle. Un analyste de l'école de M. Taine aperçoit dans cet effet, comme dans tout autre, l'aboutissement d'une série de causes partielles qui, elles-mêmes, sont des effets par rapport à d'autres causes dominatrices, et ainsi de suite indéfiniment. P. Bourget, Essais de psychologie contemporaine,t. 1, 1883, p. 176.
5. Tout corps constitue le terme final d'un ensemble de séries convergentes, leur aboutissement commun qui ne saurait manquer. P. Claudel, Art poétique,1907, p. 157.
6. Par quelle suite d'acquisitions et de perfectionnements, mêlés de pertes à certains égards, l'organisme humain était-il entré en possession de ces précieux avantages? À l'anthropologie de le rechercher. Nous ne pouvons ici que jeter un regard furtif sur ces questions d'origine. Ce n'est pas le début, mais l'aboutissement d'une longue évolution antérieure qui correspond au moment où l'homme s'est répandu sur la terre. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 26.
7. Ce paganisme par où s'achève, se couronne le culte barrésien de la terre et des morts, est l'aboutissement logique de l'individualiste dont les prières veulent garder l'absolue variété des styles, la manifestation dernière du dilettante pour qui l'homme religieux est celui qui sait trouver en tout le divin. H. Massis, Jugements,t. 1, 1923, p. 249.
8. Après un temps de surprise, le silence finit par être accepté par tous comme l'aboutissement nécessaire d'une introspection creusée jusqu'au sacrifice total, jusqu'à l'absorption du regardé par le regardant. G. Bernanos, L'Imposture,1927, p. 427.
9. Son existence n'a été qu'une longue et spasmodique soumission à une orientation mystérieuse, à un enchaînement fatal. Et maintenant, c'est l'aboutissement, l'apothéose. Sa mort resplendit devant lui, semblable à ce coucher de soleil glorieux. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 717.
10. ... Félix Gaillard, en tant que chef du gouvernement, prit la décision, confirmée plus tard et fortement appuyée par le général de Gaulle, de construire et d'expérimenter en 1960 la bombe au plutonium, devenue ainsi un des aboutissements du plan quinquennal dont il avait lui-même doté le C. E. A. six ans auparavant. B. Goldschmidt, L'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques,1962, p. 117.
2. [En parlant d'une pers., de ses activités, de ses projets, etc.] Le fait d'obtenir un résultat; succès d'une entr. :
11. Ce qui m'arrive? L'aboutissement, à peu près assuré maintenant, d'un projet dont je t'avais parlé dès l'automne dernier en termes voilés. J'avais introduit une demande pour un poste à la société des nations. Je commençais à perdre tout espoir. Et voilà qu'on me fait signe. J'ai tout lieu de croire que l'affaire est dans le sac. J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,La Douceur de la vie, 1939, p. 246.
12. Elle se déclare [la Fédération des Fonctionnaires] contre toute réglementation du droit de grève et estime que l'unité d'action est indispensable à l'aboutissement des revendications ouvrières. L'Humanité,19 janv. 1952, p. 5, col. 3.
3. MÉD. Commencement de la suppuration d'un abcès. ,,Ce mot a vieilli, et ne se dit plus guère que d'une tumeur qui vient à suppuration.`` (Besch. 1845).
Stylistique 1. A 2 ainsi que B 3, correspondent à des emplois techn. de faible vitalité. Ex. d'utilisation comme terme de crit. litt. : 13. Par grand souci de faire court (toujours, et depuis mon enfance, la crainte de ne pas être écouté jusqu'au bout) je ne présente, à l'ordinaire, que des aboutissements de pensées. Comprenne qui peut ou qui veut. A. Gide, Journal, 1946, p. 290. Dans l'ex. suiv. aboutissement est voisin de aboutissant « moyen d'aboutir à, de pénétrer jusqu'à » : 14. Les feuilletons du Matin, Gill égal x, Higgins and Co, ne donnent qu'une faible idée, Monsieur Langlois, des aboutissements que j'ai dans tous les mondes. Ch. Péguy, L'Argent, t. 2, 1913, p. 1150. 2. B 1 est de vitalité assez forte. Il indique un résultat voulu (cf. ex. 11) ou simplement constaté (cf. ex. 4, 6, 7, 8, etc.). Cf. aussi l'emploi suiv. où le mot désigne la conséquence log. implicite d'une idée : 15. ... car l'ordre de saint Benoît, à l'encontre de beaucoup d'autres, admet les artistes; sa règle est formelle sur ce point; et d'ailleurs, cette œuvre serait le prolongement logique de ses offices, l'aboutissement de sa théorie du luxe pour Dieu, la fleur, si l'on peut dire, de ses tiges de prières, de ses touffes d'oraisons. J.-K. Huysmans, L'Oblat, t. 2, 1903, p. 146. Sa coloration est gén. méliorative, aboutissement contenant une idée d'épanouissement, de couronnement, de plénitude (autre synon. apothéose). Cf. ex. 9, et aussi : 16. Ce qui partout ailleurs est la rude montée N'est ici que descente et qu'aboutissement. Ch. Péguy, La Tapisserie de Notre-Dame, 1913, p. 690. où aboutissement suggère, par oppos. à rude montée, l'idée du but auquel on parvient sans effort. 3. L'emploi B 2 est d'apparition plus récente que le précédent, mais de vitalité plus faible. Appartenant à un niveau de lang. plutôt recherchée, il indique un succès voulu.
Prononc. : [abutismɑ ̃].
ÉTYMOLOGIE I.− 1265 « action de pousser qqn à faire une chose jusqu'à ce qu'elle aboutisse » terme jur. (Cart. Namur, Confirm. d'un traité ds Gdf. : Et leur requier ke et chascuns d'eaus me destraignent de plain, sans alonge de plait, a tenir ceste convenance devant expressee par escumeniement de ma persone et par metre ma terre en entredit, si je aloie, par moi ne par autrui abouticement, contre la convenance devant expressee). II.− 1. 1539 « confin, limite (d'une terre) » terme jur. (Estienne, Dict. fr.-lat. : aboutissement de terres, confinium); 2. 1575 « extrémité (de l'omoplate) », texte méd. (Paré, XIV, II ds Littré : l'acromium qui est partie et aboutissement de son espine). Dér. du thème du part. prés. de aboutir* aux sens I et II; suff. -ement*. HIST. − Les interférences que l'on constate au Moy. Âge entre les sens de abouter et de aboutir se retrouvent au niveau de leurs dér. about, aboutement, aboutissant et aboutissement. Dans ces 4 mots on retrouve le sens de « limite » : aboutement au xives., about au xvies., aboutissant et aboutissement dep. le xvies. (cf. les expr. tenants et abouts que l'on rencontre au Moy. Âge et tenants et aboutissants cour. dep. le xvies.). On remarque qu'au Moy. Âge about et aboutement occupent une place très importante (surtout about, cf. Gdf.). Mais de même que aboutir l'a emporté sur abouter, aboutissant et aboutissement surtout prennent, à partir du xvies., une importance de plus en plus grande tandis que about et aboutement ne conservent plus qu'une place restreinte dans certains domaines techn. I.− Disparitions av. 1789. − « Action de pousser qqn à faire qqc. », attest. isolée 1265 (cf. étymol. I). II.− Hist. des sens attestés apr. 1789. − A.− « Confin, limite (d'une terre) ». Attesté comme terme jur. de 1539 (cf. étymol. II) à Cotgr. 1611. Dès le xvies. il passe dans la lang. cour. avec le sens d'« extrémité » : 1. « Endroit où qqc. aboutit », attesté en 1575 (cf. étymol. II), disparaît de la docum. du xviieau xixes., reparaît ds DG, et subsiste (cf. sém. A 1). 2. « Pièce ajoutée à une autre trop courte » (sém. A 2), 1reattest. ds Fur. 1690, encore signalée par Quillet 1946, ne semble pas attesté apr. cette date. B.− « Commencement de la suppuration » (sém. B 3), attesté dep. Ac. 1718, subsiste. C.− « Résultat; le fait d'obtenir un résultat, succès », semble apparaître ds Cotgr. 1611, n'est plus attesté du xviieau xixes. mais reparaît ds Littré et subsiste.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 178.
BBG. − Nysten 1814-20.

Wiktionnaire

Nom commun

aboutissement \a.bu.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’aboutir.
    • Comme tous les êtres qui vivent actuellement, ils marquent l’aboutissement d'une évolution très longue et très complexe. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Quel est ce monde étrange, magnifique et effrayant dans lequel nous vivons aujourd’hui, où machines et technologies enfantent et élèvent l’humanité, un monde sans point d’origine ni taille première, un monde qui permet de voir que l’interstice est infini, que les plis du microcosme rejoignent ceux du macrocosme, que la carte engloutit le territoire et que toute idée d’aboutissement s’éclipse, s’évapore et disparaît ? — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 30)
  2. Résultat de cette action.
    • Nous pouvons dire que le suspense est l’aboutissement d'une intense tension dramatique, sorte de condensation du récit. — (Bernard Tremège, Le livre du scénario, page 272,)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABOUTISSEMENT. n. m.
Action d'aboutir ou Résultat de cette action. L'aboutissement d'une entreprise.

Littré (1872-1877)

ABOUTISSEMENT (a-bou-ti-se-man) s. m.
  • 1Action d'aboutir. Tel est l'aboutissement de nos efforts.
  • 2Suppuration. L'aboutissement d'un abcès.
  • 3 Terme de couture. Pièce que l'on ajoute à une autre qui est trop courte.

HISTORIQUE

XVIe s. L'acromium, qui est partie et aboutissement de son espine [de l'omoplate], Paré, XIV, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aboutissement »

De aboutir et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aboutissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aboutissement abutismɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aboutissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aboutissement »

  • Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance. De Helen Keller
  • La sénilité, c'est l'aboutissement d'une certaine maturité. De Christian Blachas
  • Tout ce que nous sommes est l'aboutissement d'un travail séculaire. De Ernest Renan
  • Le silence est l'aboutissement suprême du langage et de la conscience. De J.M.G. Le Clézio
  • La perfection c’est la mort, c’est l’aboutissement de la vie. De Grzegorz Rosinski / Evene.fr - Mars 2006
  • Il me paraît certain que l'aboutissement normal de l'érotisme est l'assassinat. De Julien Green / Journal
  • Aujourd’hui les gens cherchent un aboutissement. Or on sait bien que le bonheur comme le malheur sont éphémères. De Winshluss / Evene.fr - Janvier 2009
  • Les partis politiques sont une sorte d'aboutissement de l'activité associative. On ne peut guère imaginer le fonctionnement d'une société démocratique sans eux. De Vaclav Havel / Méditations d'été
  • On gagne à être connu. On perd à être trop connu. Pourquoi mépriser le grand monde ? C'est l'aboutissement d'une marche ascensionnelle. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Le sionisme est une voie, ça n'est pas un aboutissement. C'est un voyage. Lorsqu'on arrive à destination, c'est le post-sionisme. De Shimon Peres / Le Figaro - 29 avril 1998
  • Notre époque obsédée par l'instantanéite est myope. Elle croit avoir tout inventé et être l'aboutissement de tout et elle regarde le passé d'un oeil au mieux condescendant. De Jean Dion / Le Devoir - 10 Décembre 2000
  • Attendue comme le messie par la population gourinoise, la statue confinée à Paris, a pris ses quartiers ce mercredi matin. Un bel aboutissement pour l’association Bretagne TransAmerica, porteuse du projet. Un symbole de taille en hommage à l’émigration bretonne Outre-Atlantique. France 3 Bretagne, Gourin conforte ses liens avec l’Amérique du Nord avec une nouvelle statue de la Liberté
  • Le futur forum, organisé à l'Assemblée nationale et à HEC, est l'aboutissement de cette première année de travail. Les rencontres préparatoires se sont multipliées, dans les bureaux des filiales françaises à Moscou comme dans les couloirs de la diplomatie à Paris. « On veut devenir une force de propositions, surtout dans le business », explique Cédric Klimcik, costume-cravate et réponse du tac au tac. Son assurance peut agacer. Mais l'étudiant se veut actif et visionnaire. Les Echos, Cédric Klimcik, russophile | Les Echos
  • 30 ans d’attente. C’est le travail des 20 dernières années où l’ADN du club a été transmise de joueur en joueur pour arriver à cet aboutissement. Les supporters et les anciens du club l’ont attendu avec tellement d’impatience ! , « Quand Gerrard dit qu'il faut ériger une statue pour Klopp, il a raison », estime Grégory Vignal
  • Communiqué du GPMNSN, 25/06/20. Nantes Saint-Nazaire Port lance aujourd'hui "A bon port". Cette application permet de diffuser des informations en temps réel, sous forme d'alertes, sur les conditions de circulation des voiries portuaires de Saint-Nazaire. Cette nouvelle solution numérique, développée avec la société Citykomi®, est le premier aboutissement des réflexions menées lors de l'hackathon Smart Port organisé par Nantes Saint-Nazaire Port, en novembre dernier. Mer et Marine, Une application pour faciliter la circulation dans la zone portuaire nazairienne | Mer et Marine

Traductions du mot « aboutissement »

Langue Traduction
Anglais culmination
Espagnol resultado
Italien conclusione
Allemand ergebnis
Portugais conclusão
Source : Google Translate API

Synonymes de « aboutissement »

Source : synonymes de aboutissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aboutissement »

Partager