La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « imperfection »

Imperfection

Variantes Singulier Pluriel
Féminin imperfection imperfections

Définitions de « imperfection »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPERFECTION, subst. fém.

A. − [Correspond à imparfait1A et B] Caractère, état d'une chose ou d'une personne qui manque de certains éléments ou qualités pour former un tout parfaitement constitué, pour fonctionner correctement ou pour être exactement conforme à un idéal esthétique, intellectuel, moral.
1. [À propos d'un inanimé concr.] Synon. de grossièreté, inachèvement, incomplétude, irrégularité, rudimentarité.La seconde source d'erreurs, celle qui tient à l'imperfection des instrumens (Voy. La Pérouse,t. 2, 1797, p. 286).Nous sommes obligés de compenser la médiocrité et l'imperfection de notre culture, par l'étendue de nos champs (Crèvecœur, Voyage, t. 3, 1801, p. 143) :
1. C'est l'impression pure de la beauté, non de la beauté parfaite, car je sais les défauts d'Obermana, mais de la beauté néanmoins : la beauté n'excluant pas l'imperfection ou les imperfections, mais les noyant dans un ensemble harmonieux. Barb. d'Aurev., Memor. 1,1836, p. 44.
BIOL. Ici, l'imperfection et la simplicité de l'organisation se trouvent très-éminentes; en sorte que les animaux qui sont dans ce cas n'ont presque plus de facultés (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 202).
P. méton. Toutes les imperfections, tous les vices des têtes : les yeux éraillés, les joues gravées par la petite vérole (...) s'étalaient devant eux (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 319).V. ex. 1 supra.
2. [À propos d'un inanimé abstr.] Synon. de défectuosité, imprécision, incorrection, inexactitude.Imperfection de nos connaissances, de nos souvenirs. L'équivoque des mots, le vice du langage, l'imperfection de l'écriture (Volney, Ruines,1791, p. 213).Dans cet état d'ébauche et d'imperfection où est resté le plan, on peut sentir toute l'habileté et la conduite supérieure de Pascal (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 374).Une connaissance indistincte est une imperfection : mystiques et poètes sont donc à un degré inférieur (Barrès, Cahiers, t. 13, 1921, p. 91).
P. méton. J'ai relu ce roman, non sans malaise. Que de gaucheries! que d'imperfections! (Green, Journal,1931, p. 57).
3. [À propos d'une pers.] Pour tous ces naïfs, l'imperfection de l'homme n'est qu'un résultat des défauts de la société (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 165).
P. méton. J'essayerais bien inutilement de lutter contre sa faute unique, vice presque vertueux, noble imperfection, péché sublime : l'orgueil de la pauvreté (Vigny, Chatterton,1835, II, 5, p. 301).
B. − [Correspond à imparfait1C] Caractère, état d'une chose ou d'une personne qui ne saurait être parfaite par essence. Synon. finitude, limite(s).Imperfection humaine; imperfection de la nature. Tout ce qu'il y a de lumière et de puissance en l'homme enveloppe, dans son imperfection et son infirmité même, une perfection souveraine (Blondel, Action,1893, p. 346).Les conditions d'imperfection et de déficience propres à la vie d'ici-bas (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 271) :
2. Qu'est-ce en effet que la conscience pour nous, sinon le sentiment de notre imperfection et de notre faiblesse? (...) De toutes parts, le fini et l'imperfection m'apparaissent en moi. Mais je ne puis pas avoir l'idée de fini et d'imperfection sans avoir celle de perfection et d'infini. Cousin, Hist. philos. xviiies., t. 2, 1829, p. 530.
P. méton. Prendre son parti des misères et des imperfections de cette terre (Gide, Geneviève,1936, p. 1387).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pε ʀfεksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. imperfectiun « état d'une personne ou d'une chose imparfaite » (Psautier Oxford, 138, 15 ds T.-L.); 2. ca 1565 imperfection « défaut, tare » (Amyot, Flaminius et Philopoemon, 2 ds Littré); 3. 1611 « état de ce qui est inachevé » (Cotgr.). Empr. au lat. chrét.imperfectio au sens 1. Fréq. abs. littér. : 506. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 976, b) 777; xxes. : a) 445, b) 633.

Wiktionnaire

Nom commun - français

imperfection \ɛ̃.pɛʁ.fɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. État de ce qui n’est pas parfait, achevé.
    • La plupart des gens en prennent leur parti malgré les imperfections sociales dont ils souffrent, et traitent de rêveurs et d’utopistes ceux qui prévoient les changements et travaillent à en hâter la réalisation. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
  2. État d’une personne ou d’une chose qui n’est pas parfaite.
    • ... il est certain que, puisque faillir et se tromper est une espèce d’imperfection ... — (René Descartes, Méditations métaphysiques, 1641, première méditation, alinéa 10, Bibliothèque de la Pléiade, page 271)
    • Parfois, cependant, il s’émeut, il s’attendrit et il maudit l’imperfection de sa nature qui ne lui permet pas les sensations multiples, il regrette de n’être qu’un homme. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 160, 2012)
    • De son côté, la machine analyse sur 360° la pomme de terre et détecte instantanément la moindre imperfection comme les traces de vert parfois presque invisibles pour l’œil humain. — (Paul Denis, « Trieur optique : « J’analyse les pommes de terre en une fraction de seconde » », le 12 mai 2021, sur le site de La France agricole (www.lafranceagricole.fr))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPERFECTION. n. f.
État de ce qui n'est point parfait, achevé. L'état d'imperfection dans lequel cet ouvrage est resté. L'imperfection de notre nature. Il signifie aussi État d'une personne ou d'une chose qui n'est point parfaite. Tous les hommes sont pleins d'imperfections. On ne découvre aucune imperfection dans ce tableau. Les imperfections qui déparent un ouvrage, un écrit. Cet auteur a beaucoup d'imperfections. Corriger une imperfection.

Littré (1872-1877)

IMPERFECTION (in-pèr-fè-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1État de ce qui n'est point achevé, parfait. L'état d'imperfection dans lequel cet ouvrage est resté. Il est évident qu'il n'y a pas moins de répugnance que la fausseté ou l'imperfection procède de Dieu en tant que telle, qu'il y en a que la vérité ou la perfection procède du néant, Descartes, Méth. IV, 7. N'est-ce pas un argument infaillible et très certain d'imperfection en ma connaissance, de ce qu'elle s'accroît peu à peu et qu'elle s'augmente par degrés ? Descartes, Médit. III, 19.
  • 2Ce qui fait qu'une personne ou une chose n'est point parfaite. Imperfection de corps. Imperfection d'esprit.

    Défaut. On doit supporter les imperfections de ses amis. Les imperfections qui déparent un ouvrage, un écrit. Corriger une imperfection.

  • 3Ancien terme de librairie. Toutes les feuilles imprimées qui, ne suffisant pas pour faire un volume parfait, sont mises au rebut. On dit maintenant défets.
  • 4 Terme d'ancienne musique. Soustraction de la troisième partie de la valeur d'une note.

SYNONYME

IMPERFECTION, DÉFAUT. L'imperfection est un manque de perfection ; le défaut est proprement un manque, une défaillance ; il tient à la nature de l'homme, mais l'imperfection peut tenir à sa volonté. Dans le sens où ces deux mots sont synonymes, imperfection est un euphémisme de défaut ; mais le sens est le même : il faut supporter les imperfections de nos amis ou leurs défauts, donne une seule et même idée.

HISTORIQUE

XIIe s. Et qui seroit nuls ki osast dire k'ele [la créature] por ceste imperfection ne duist [dût] venir à salveteit ? Saint Bernard, p. 544. La meie [mienne] imperfectiun virent li tuen oil [tes yeux], Liber psalm. p. 216.

XIVe s. Sour [sur] imperfection de ceste œuvre, Hist. littér. de la Fr. t. XXV, p. 52.

XVIe s. Et quant aux imperfections, l'un estoit ambitieux et l'autre opiniastre, Amyot, Flamin. et Philop. 2. N'est-ce pas un singulier tesmoignage d'imperfection [chez l'homme], ne pouvoir r'asseoir notre contentement en aulcune chose ? Montaigne, I, 385. La vieillesse est une maladie necessaire et puissante, qui nous charge imperceptiblement de plusieurs imperfections, Charron, Sagesse, I, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « imperfection »

Lat. imperfectionem, de in négatif, et perfectio, perfection.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin imperfectio → voir im- et perfection.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « imperfection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imperfection ɛ̃pɛrfɛksjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « imperfection » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « imperfection »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « imperfection »

  • Avec ses flacons à saké en grès de Bizen, ses tasses d’Okayama aux reflets métalliques, ses bols Mino-yaki considérés comme des trésors nationaux, le pays du Soleil-Levant est une éternelle source de fascination pour les céramistes. Certains d’entre eux s’inspirent depuis des décennies de l’idéal esthétique du wabi-sabi, l’expérience de l’imperfection et de l’éphémère, les deux piliers de la culture japonaise.
    IDEAT — Japon : La céramique, art de l’éphémère et de l’imperfection - IDEAT
  • La générosité masque nos imperfections.
    Hazrat Ali
  • Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l'imperfection et l'atteindre.
    Bertrand Russell
  • La perfection n'existe pas. Ce que l'on nomme "perfection" n'est que l'imperfection la moins notoire.
    Delphine Lamotte
  • Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être.
    Anatole François Thibault, dit Anatole France — Le Jardin d'Épicure, Calmann-Lévy
  • Toute partie tient à se réunir à son tout pour échapper ainsi à sa propre imperfection.
    Léonard de Vinci — Carnets
  • Il n'y a pas de crime parfait, il n'y a que des crimes impunis, ceux dont l'imperfection n'a pas été découverte.
    Alain Demouzon — Entretien avec Jacques Jaubert - Mai 1980
  • La seule perfection qu’atteignent les êtres humains, c’est de connaître parfaitement leurs imperfections.
    Eric McCorman — Motel paradise
  • Traduire, c'est avoir l'honnêteté de s'en tenir à une imperfection allusive.
    Pierre Leyris — Le Monde - 12 Juillet 1974
  • Je ne sais pas même s’il serait de l’intérêt des dieux que les hommes n’eussent aucune imperfection.
    Mateo Aleman — Histoire de Guzman d'Alfarache
Voir toutes les citations du mot « imperfection » →

Traductions du mot « imperfection »

Langue Traduction
Anglais imperfection
Espagnol imperfección
Italien imperfezione
Allemand unvollkommenheit
Chinois 不完美
Arabe نقص - عيب
Portugais imperfeição
Russe дефектность
Japonais 不完全
Basque inperfekzioa
Corse imperfezione
Source : Google Translate API

Synonymes de « imperfection »

Source : synonymes de imperfection sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « imperfection »

Combien de points fait le mot imperfection au Scrabble ?

Nombre de points du mot imperfection au scrabble : 21 points

Imperfection

Retour au sommaire ➦