Spirituel : définition de spirituel


Spirituel : définition du Wiktionnaire

Adjectif

spirituel \spi.ʁi.tɥɛl\

  1. Qui est de la nature de l’esprit, ou qui le concerne.
    • Le génie de la Résistance, c'est d'avoir su conjoindre, face à une même urgence historique, toutes les forces spirituelles de ce pays. — (Jean-Louis Crémieux-Brilhac, « Ce qui reste du gaullisme, c'est un sens aigu du social », dans Marianne, 12 juin 2010)
  2. (Religion) Relatif à l’âme, à la conscience, par opposition à sensuel, charnel.
    • La vie spirituelle.
    • Des lectures spirituelles.
    • Entretiens spirituels.
    • Exercice spirituel.
    • Communion spirituelle, prière par laquelle quelqu’un s’unit d’esprit à ceux qui communient, par laquelle il demande à Dieu de lui accorder les mêmes grâces que s’il communiait.
    • Concert spirituel, concert de musique religieuse.
  3. (Religion) Qui regarde la religion, l’Église, par opposition à temporel.
    • Peu de chefs religieux bénéficient d’une réputation aussi enviable que celle de Tenzin Gyasto, chef spirituel et temporel du Tibet bouddhiste, qui se fait aussi appeler Sa Sainteté le dalaï-lama. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
    • Toute différente était la situation dans le bled es-siba dont les tribus reconnaissaient généralement le sultan comme chef spirituel, mais ils n'admettaient pas sa souveraineté temporelle et ne toléraient chez elles aucun des rouages de l'administration chérifienne. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 41)
  4. Qui est mystique, allégorique, par opposition à littéral.
    • Jacob et Ésaü, dans le sens spirituel, représentent les bons et les méchants.
  5. Qualifie les liens de l’esprit, de l’intelligence.
    • Fils spirituel de Dominique de Villepin dont il fut pendant dix ans l'un des plus proches conseillers, il s'est forgé durant son passage au gouvernement une image de modéré et de centriste bon teint, proche d'Alain Juppé et de Nathalie Kociusco-Morizet. — (Eric Brunet, L'Obsession gaulliste: Alain, François, Nicolas, Marine et les autres..., Éditions Albin Michel, 2016)
  6. Qui a de l’esprit.
    • Nous avons tous de grandes prétentions à la force d’âme. En France, nul homme, fût-il médiocre, ne consent à passer pour simplement spirituel. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Je me suis toujours demandé pourquoi les Français, si spirituels chez eux, sont si bêtes en voyage ! — (Eugène Labiche, Le Voyage de monsieur Perrichon, 1860, acte II, scène 2. L’édition de 1985 précise « Ce texte est conforme à l’édition originale ; cependant les graphies ont été modernisées. »)
  7. Qui est ingénieux, où il y a de l’esprit.
    • Il songe à tout, aux plus petites choses. Il crayonne de malicieux portraits, raconte avec enjouement des anecdotes spirituelles. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
  8. (Par extension) Qualifie une physionomie, on devine, on présume que la personne a de l’esprit.

Nom commun

spirituel \spi.ʁi.tɥɛl\ masculin singulier

  1. Ce qui regarde la religion, l’église, par opposition au temporel.
    • On a dit qu’avec Notre-Dame, c’était le cœur de Paris qui avait été touché. Mais pourquoi le cœur de Paris, ce n’est pas l’Arc de triomphe ou l’obélisque de la Concorde ? Parce que les guerres, les conquêtes et les gouvernants passent, mais le spirituel demeure. — (Michel Serres, Nicolas Truong, L’ultime entretien de Michel Serres au « Monde » : « Philosopher, c’est passer partout », Le Monde. Mis en ligne le 3 juin 2019)
    • Il ne se mêle que du spirituel et laisse à un autre le soin du temporel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Spirituel : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPIRITUEL, ELLE. adj.
Qui est incorporel, qui est esprit. Les anges sont des substances spirituelles. Dans le langage religieux, il signifie Qui a rapport à l'âme, à la conscience, par opposition à Sensuel, charnel. La vie spirituelle. Des lectures spirituelles. Entretiens spirituels. Exercice spirituel. Communion spirituelle, Prière par laquelle quelqu'un s'unit d'esprit à ceux qui communient, par laquelle il demande à Dieu de lui accorder les mêmes grâces que s'il communiait. Concert spirituel, Concert de musique religieuse.

SPIRITUEL signifie aussi Qui regarde la religion, l'Église, par opposition à Temporel. Poser des bornes entre la puissance spirituelle et la puissance temporelle. On doit éviter de confondre les affaires spirituelles et les affaires temporelles, les intérêts spirituels et les intérêts temporels. Sacrifier les biens temporels aux biens spirituels. Substantivement, Le spirituel d'un bénéfice. Il ne se mêle que du spirituel et laisse à un autre le soin du temporel. Il signifie encore Qui est mystique, allégorique, par opposition à Littéral. Jacob et Ésaü, dans le sens spirituel, représentent les bons et les méchants. Il se dit aussi des Liens de l'esprit, de l'intelligence. Parenté spirituelle. Fils spirituel. Il signifie également Qui a de l'esprit. Un homme fort spirituel. Une femme très spirituelle. Il signifie encore, en parlant des Choses, Qui est ingénieux, où il y a de l'esprit. Une réponse spirituelle. Une pensée spirituelle. Un ouvrage spirituel. Il a l'air spirituel, la physionomie spirituelle, À son air, à sa physionomie, on devine, on présume qu'il a de l'esprit.

Spirituel : définition du Littré (1872-1877)

SPIRITUEL (spi-ri-tu-èl, è-l') adj.
  • 1Qui est esprit, qui n's pas de corps. Les anges sont des substances spirituelles. L'ennuyeuse chose que d'être si peu spirituelle, que de ne pouvoir faire un pas sans son corps ! Sévigné, 14 août 1680. C'est par là que nous connaissons que Dieu est parfaitement libre en tout ce qu'il fait au dehors, corporel ou spirituel, sensible ou intelligible, Bossuet, Libre arb. 2. Les idées que Dieu a eues [des êtres en les créant] ne sont point différentes de lui-même ; et ainsi toutes les créatures, même les plus matérielles et les plus terrestres, sont en Dieu, quoique d'une manière toute spirituelle que nous ne pouvons comprendre, Malebranche, Rech. vér. III, II, 5. Nous savons que l'âme est spirituelle ; mais nous ne savons point du tout ce que c'est qu'esprit, Voltaire, Pol. et lég. Traité tolérance, Extr. tol. des juifs.

    Fig. Famille spirituelle, suite de gens qui, dans les lettres ou les sciences, appartiennent au même ordre d'idées. Puisqu'il n'y en a presque point eu [de philosophes] qui n'aient fait gloire de tirer leur savoir et, s'il faut ainsi dire, leur extraction spirituelle de ce grand homme [Socrate], La Mothe le Vayer, Vertu des païens, II, Avant-propos. M. l'abbé Bignon les présenta tous deux ensemble [Tournefort et Homberg] à l'Académie, deux premiers-nés pour ainsi dire, dignes de l'être d'un tel père et d'annoncer toute la famille spirituelle qui les a suivis, Fontenelle, Tournefort.

    Substantivement. La nature… empoigna les âmes de Samson, d'Hector… d'Alexandre, de César… puis, les ayant pulvérisées, calcinées, rectifiées, elle réduisit toute cette confection en un spirituel sublime, qui n'attendait plus qu'un fourreau pour s'y fourrer, Cyrano de Bergerac, Péd. joué, I, 1.

  • 2Qui a rapport à l'esprit, à l'âme. Vous avez ouï le langage de la ville de paix, qui s'appelle la Jérusalem mystique ; et vous avez ouï le langage de la ville de trouble que l'Écriture appelle la spirituelle Sodome ; lequel de ces deux langages entendez-vous ? lequel parlez-vous ? Pascal, Prov. XI. Rome a été le chef de l'empire spirituel que Jésus-Christ a voulu étendre par toute la terre, Bossuet, Hist. III, 1. Cette humeur [l'humeur de chacun de nous] est la cause de toutes nos maladies spirituelles et de toutes nos chutes, Bossuet, Lettr. Corn. 149. Je crois que ceux-là se trompent, qui pensent que la rébellion du corps n'est cause que des vices grossiers, tels que sont l'intempérance et l'impudicité ; et non de ceux qu'on appelle spirituels, comme l'orgueil et l'en vie, Malebranche, Rech. vér. Éclair. l. I, t. IV, p. 116, dans POUGENS.
  • 3 Terme de dévotion. Qui regarde la conduite de l'âme, la conscience, par opposition à sensuel, charnel, corporel. Il y a diversité de dons spirituels ; mais il n'y a qu'un même esprit, Sacy, Bible, St Paul, 1re épît. aux Corinth. XII, 4. Je ne dis pas ceci par le zèle pieux d'une dévotion spirituelle, Pascal, Pens. IX, 1, édit. HAVET. Elle [Mme la Dauphine] porte à l'Agneau sans tache immolé sur l'autel… des pensées pures, des affections spirituelles, Fléchier, Dauphine.

    Substantivement. Elle [Mme de Marans] mariait le luth avec la voix, et le spirituel avec les grossièretés qui font horreur, Sévigné, 4 mai 1672.

    Vie spirituelle ou vie intérieure, habitude de la méditation ou de la contemplation, soin de réfléchir sur soi-même pour arriver à la perfection chrétienne.

    Bouquet spirituel, sentence, réflexion sainte, passage de l'Écriture, que l'on se rappelle de temps en temps dans la journée.

    Lecture spirituelle, exercices spirituels, lecture, exercices excitant la dévotion.

    Communion spirituelle, la part que ceux qui ne communient point, prennent à l'action du prêtre quand il communie, en s'unissant avec lui en esprit.

    Concert spirituel, concert public que l'on donne un des jours de la semaine sainte ; autrefois tous les théâtres faisaient relâche pendant la quinzaine de Pâques, et, à l'Académie royale de musique, on remplaçait le spectacle par des concerts où l'on chantait de la musique religieuse, ou de la musique d'un caractère élevé et sévère. Aujourd'hui, on appelle concerts spirituels ceux où l'on exécute une musique d'un caractère religieux. Les spectacles sont cessés, et les concerts spirituels sont fort courus, Lettres de Mlle Aïssé, de Paris, 1728, édit. DENTU, p. 183. On ferme l'Opéra le jour du vendredi saint, de Pâques, de Noël, de la Pentecôte ; mais l'orchestre de l'Opéra, les chanteurs ou les chanteuses vont sur un autre théâtre qu'on appelle concert spirituel, Mercier, Tabl. de Paris, 1559.

    Médecins spirituels, guides spirituels, pères spirituels, les confesseurs, les directeurs. Faisons-nous bien connaître aux médecins spirituels de nos âmes, afin qu'ils puissent mieux nous traiter, Bourdaloue, 24e dim. après la Pentec. Domin. t. IV, p. 451.

  • 4Il se dit des personnes chez qui règne la spiritualité. L'homme spirituel juge de tout et n'est jugé de personne, Sacy, Bible, St Paul, 1re épître aux Corinth. II, 15. Hé ! dites-moi, chères âmes, sont-elles [les personnes qui aiment à se répandre au dehors] pour l'ordinaire bien spirituelles et filles d'oraison, si elles ne sont recueillies ? Bossuet, Sermons, Silence, 1. Chrétiens qui, malgré leur relâchement, se piquent encore d'être spirituels et parfaits dans leur religion, Bourdaloue, Carême, II, Richesses, 32.

    Substantivement. Ce sont de faux spirituels qui blâment l'attachement qu'on a à Jésus-Christ, Bossuet, Lett. Corn. 98. Sainte Thérèse trouve des demi-spirituels, des demi-savants qui lui reprochent la stérilité de son âme, Fléchier, Panég. Ste Thérèse.

    Nom qui fut donné dans le XIIIe siècle à des membres de l'ordre des frères mineurs de l'ordre. de Saint-François qui firent schisme.

  • 5Qui concerne la religion, l'Église, par opposition à temporel. Le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel. Rentrer dans les emplois purement spirituels de ma profession, mais avec sûreté, Retz, t. II, liv. III, p. 155, dans POUGENS. Le même [Andronic Paléologue] craignait que Dieu ne lui demandât compte du temps qu'il employait à gouverner son État, et qu'il dérobait aux affaires spirituelles, Montesquieu, Rom. 22.

    Substantivement. Le spirituel et le temporel. Le spirituel d'un bénéfice. Les princes ne peuvent rien pour l'Église, touchant le spirituel, qu'en lui obéissant, Fénelon, t. XVII, p. 247.

  • 6En parlant de l'interprétation des livres révélés, il s'oppose à littéral, et se dit du sens mystique ou allégorique. Les prophéties ont un sens caché et spirituel, dont ce peuple [juif] était ennemi, sous le charnel, dont il était ami, Pascal, Pens. XV, 7, éd. HAVET. Le sens spirituel est de plusieurs sortes : 1° le sens moral ; 2° le sens allégorique ; 3° le sens anagogique, Dumarsais, Œuv. t. III, p. 222.
  • 7Qui a de l'esprit. La princesse de Rossana, quoique très spirituelle, n'approchait pas du génie de la signora Olympia, Retz, IV, 84. Elle juge, elle prononce, elle décide, parce qu'elle se croit femme spirituelle et intelligente ; mais elle aurait beaucoup plus de raison et plus d'esprit, si elle s'en croyait moins pourvue, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 228.

    Molière l'a employé comme substantif féminin pour dire une femme trop adonnée à la recherche de l'esprit. Moi, j'irais me charger d'une spirituelle Qui ne parlerait rien que cercle et que ruelle ! Molière, Éc. des femmes, I, 1.

    En parlant des choses, qui annonce de l'esprit. Physionomie spirituelle. Des yeux vifs et spirituels. L'air spirituel est dans les hommes ce que la régularité des traits est dans les femmes ; c'est le genre de beauté où les plus vains puissent aspirer, La Bruyère, XII. Il est aussi aisé d'être un homme d'esprit et d'avoir l'air d'un sot, que de cacher un sot sous une physionomie spirituelle, Diderot, le Neveu de Rameau.

    Où il y a de l'esprit. Une réponse spirituelle. Lors même que la pensée est colorée par l'imagination ou animée par le sentiment, elle nous frappe d'autant plus qu'elle est plus spirituelle, c'est-à-dire plus vive, plus finement saisie, et d'une combinaison à la fois plus juste et plus nouvelle dans ses rapports, Marmontel, Œuvr. t. IX, p. 416.

    Dans la gravure, touche spirituelle, touche qui est donnée avec vivacité, et qui, d'un seul trait, prête à l'objet le caractère, l'effet qui lui est propre.

HISTORIQUE

XIIe s. Droiz est ke la sainte pense [pensée] rapresset par spiritueil chastiement tot ce ke ele sent charneilment elleveir en soi, Job, p. 452. Al jugement en vient la maisnie Nerun ; Lur pere espirital jugent comme bricun, Que li reis le presist e mesist en prisun, Th. le mart. 44.

XIIIe s. Les autres [choses] sont spirituels, lesqueles commencent et ne finissent, ce sont li angle et les ames, Latini, Trésor, p. 21. Poi [peu] seroit doutée l'espée esperituel des malvès, s'il ne cuidoient que l'espée temporel s'en mellat, Beaumanoir, I, 38.

XIVe s. Les deables les mainent tellement de pechié en pechié, qu'ilz sont occis et mors de la mort spirituelle, Modus, f° 64, verso.

XVe s. Tous les princes d'Allemagne tant spirituels que temporels, Commines, IV, 2.

XVIe s. Les maladies spirituelles en ont aussi besoin [de remèdes], Lanoue, 328. L'artere est semblablement vaisseau à sang, mais plus spirituel, Paré, I, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Spirituel : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SPIRITUEL, adj. (Gramm.) qui est esprit, qui est d’une nature essentiellement différente de la matiere ; en ce sens il s’oppose à matériel. L’être spirituel ; l’être matériel. Il se prend aussi pour désigner la qualité de l’homme que nous appellons l’esprit. C’est un homme très-spirituel ; cette pensée est très-spirituelle. On le dit des personnes qui s’occupent de la contemplation des choses divines. Les religieux ont des peres spirituels & des peres temporels. La vie spirituelle a des douceurs. Spirituel s’oppose à temporel & à civil dans ces phrases : le glaive spirituel ; la puissance spirituelle. S’il est si difficile de poser des bornes entre la puissance temporelle & la puissance spirituelle, c’est que chacune cherche à étendre ses prérogatives. L’alliance spirituelle est celle que l’on contracte avec Dieu par des vœux religieux. La communion spirituelle est la part que les assistans prennent à la communion du prêtre. Il y a des incestes spirituels. Les Valentiniens s’appelloient spirituels, & ils donnoient aux Catholiques le nom de psychigues. Ceux d’entre les freres mineurs qui dans le xjv. siecle s’attacherent à toute l’austérité de la regle de S. François, se distinguerent des autres par l’épithete de spirituels.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Spirituel : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « spirituel » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « spirituel »

Étymologie de spirituel - Wiktionnaire

(Xe siècle) Du bas latin spiritualis, variante de spiritalis (« propre à l’esprit »), dérivé de spīrĭtus « souffle, esprit ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de spirituel - Littré

Provenç. espirital ; espagn. espiritual ; ital. spirituale ; du lat. spiritalis ou spiritualis, de spiritus (voy. ESPRIT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spirituel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spirituel spiritµɛl play_arrow

Citations contenant le mot « spirituel »

  • Le père Benoit Sevenier, directeur pastoral du centre spirituel eudiste de la Roche-du-Theil, à Bain-sur-Ouest, dans le sud de l’Ille-et-Vilaine. © Pascal SIMON/Ouest-France. , Été spirituel. Bains de forêt à la Roche-du-Theil, en Ille-et-Vilaine - Redon.maville.com
  • Pour Gérald Darmanin ce n’est plus de l’amour mais de la rage. Avec un mimétisme étonnant, "le premier flic de France" fonce à cent à l’heure sur les pas de Nicolas Sarkozy. Ministères de l’Économie, de l’Intérieur, l’ex-maire de Tourcoing, 37 ans, se construit un CV identique à celui de l’ancien Président. Précoce et hyperactif comme son mentor, il affiche la même ambition en chassant sur les terres du RN. Place Beauvau, il emprunte le style de communication qu’utilisait sans modération son illustre prédécesseur. Là où Sarkozy dénonçait les "racailles" de banlieues, Darmanin parle, lui, d’un "ensauvagement d’une partie de la société". Le verbe est agressif, polémique, décomplexé. Toujours sur le fil du rasoir de la provocation. Comme ce "j’étouffe", volontairement blessant, pour lequel l’actuel ministre ne donne aucune excuse à la famille Chouviat. Un "aveu de faiblesse" impensable pour le nouveau fils spirituel du maître. midilibre.fr, Le fils spirituel - midilibre.fr
  • La conscience spirituelle qui émane de ce texte signale l’avènement d’une pensée plus ample (« Tout est lié ») fondée sur des observations concrètes et précises. C’est pourquoi elle dispose de recommandations très pratiques. Elle révèle surtout que l’évolution de la doctrine sociale de l’Église catholique s’est opérée selon une logique œcuménique que l’on retrouve également en France et chez un grand nombre de leaders religieux de la planète. The Conversation, Débat : Comment la spiritualité peut nous aider à penser la crise
  • De nombreuses communautés offrent une halte spirituelle pendant l’été. Parfois pris de court par le déconfinement et le protocole sanitaire, les mouvements religieux ont su s’adapter et offrent des séjours inopinés. La Croix, Des vacances spirituelles à la dernière minute
  • La substitution de la boussole du développement harmonieux au PIB, le passage d’une économie classique à une économie intégrale n’est que le premier pas vers une transition plus globale des nations du monde qu’on souhaiterait spirituelle, c’est-à-dire paisible, participative et solidaire. La société française va être appelée à faire prochainement des choix stratégiques importants, notamment par le truchement des élections présidentielles de 2022. The Conversation, Plaidoyer pour une transition spirituelle
  • L'écriture est un exercice spirituel, elle aide à devenir libre. De Jean Rouaud / Entretien avec Catherine Argand - Décembre 1996-Janvier 1997
  • Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d'hommes. De Arthur Rimbaud / Une saison en enfer
  • Le monde matériel est un emblème, un hiéroglyphe du monde spirituel. De Pierre-Simon Ballanche / Vision d'Hébal
  • Le spirituel est le dernier de nos soucis, avant de devenir le premier de nos regrets. De André Frossard / Les Pensées
  • L'opium dégage l'esprit. Jamais il ne rend spirituel. De Jean Cocteau / Opium
  • Les progrès techniques n’ont pas de conclusion logique dans l’ordre du progrès spirituel. De Pierre André Taguieff
  • On peut dire quelque chose de spirituel pour tout et contre tout. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • Ce qui fait de nous des laïques n’est pas la séparation du temporel et du spirituel, c’est la séparation du spirituel et du religieux. De Alain Finkielkraut / Extrait de l'interview du Figaro du 13 octobre 2015
  • Pour approcher le spirituel en art, on fera usage aussi peu que possible de la réalité, parce que la réalité est opposée au spirituel. De Piet Mondrian
  • Un père spirituel n’est pas forcément un papa rigolo. De Philippe Geluck / Le Chat
  • Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas. De André Malraux
  • Si vous avez envie de rire, vous me trouverez spirituel. De Jules Renard / Journal
  • Le progrès est spirituel ou il n'est pas !
  • Sur le plan spirituel, toute douleur est une chance ; sur le plan spirituel seulement. De Emil Michel Cioran
  • Requiem : nécro spirituel. De Jacques Pater / Le Petit Pater illustré
  • Le spirituel commande le politique et l'économique. L'esprit doit garder l'initiative et la maîtrise de ses buts, qui vont à l'homme par-dessus l'homme et non pas au bien-être. Emmanuel Mounier, Refaire la Renaissance, in revue Esprit n° 1
  • Il y a deux façons d'être spirituel : par l'esprit qu'on met dans ce qu'on dit, et par celui qu'on met dans sa manière de le dire. Roger Martin du Gard, Les Thibault, Épilogue , Gallimard
  • La maladie du scrupule est un des fléaux de la vie spirituelle. André Billy, L'Approbaniste, Flammarion

Images d'illustration du mot « spirituel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spirituel »

Langue Traduction
Corse spirituale
Basque espirituala
Japonais スピリチュアル
Russe духовный
Portugais espiritual
Arabe روحاني
Chinois 精神
Allemand spirituell
Italien spirituale
Espagnol espiritual
Anglais spiritual
Source : Google Translate API

Synonymes de « spirituel »

Source : synonymes de spirituel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spirituel »


Mots similaires