La langue française

Somptueux

Définitions du mot « somptueux »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOMPTUEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une chose]
1. [En parlant d'une chose concr.]
a) Qui représente de grandes dépenses; qui impressionne fortement par sa grandeur ou sa beauté. Synon. fastueux, luxueux, princier.Décor, salon somptueux; chambre, fête, table somptueuse; hôtels, palais, vêtements somptueux; cortèges, défilés somptueux; somptueux dîner, équipage; somptueux appartements; somptueuses demeures, étoffes, tapisseries. Le Duc et la duchesse leur firent à tous, ainsi qu'au roi, des présens somptueux de chevaux, de bijoux, d'orfévrerie et de pierres précieuses (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 413).De somptueux aqueducs continuaient de porter des fleuves aux cités silencieuses (Michelet, Peuple, 1846, p. 231).
P. exagér. Elle me sert un café-au-lait somptueux, avec du pain blanc comme neige, et du beurre, c'est l'avant-guerre oubliée dans ce village perdu (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 368).
[P. méton.] Dans la pénombre riche, les tapis étouffent tout bruit. Une intimité somptueuse règne, arrêtée par le chêne sombre, par les tapisseries tendues, sourdes, souvent resplendissantes mais qu'atténue le demi-jour (Faure, Hist. art, 1914, p. 466).
b) Qui est très beau, remarquable par son éclat, son ampleur ou sa profusion. Synon. éclatant.Rouge, vert somptueux; automnes, couchers de soleil, soirs somptueux; corps, seins somptueux; chevelures, vagues somptueuses. Sur le bord de la galerie forestière, quantité d'arbustes fleuris; les uns à bractées blanches; d'autres à bractées écarlates, somptueuses (Gide, Retour Tchad, 1928, p. 999).Cette somptueuse campagne lorraine où nous promenions notre attente oisive n'était que grâce, abondance et douceur (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 14).
Iron. Secouant sa noble tête de vieillard sur son goître somptueux (Prévert, Paroles, 1946, p. 160).
Somptueux de + subst.Voici tout à fait une plante des pays chauds: rigide et somptueuse de port (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 189).
[P. méton.] [Un vallon] débordait de maïs de l'année, tiges droites gorgées de suc, larges feuilles fléchissant déjà sous leur poids. C'est le moment somptueux de la terre (Pesquidoux, Livre raison, 1932, p. 64).
2. [En parlant d'une chose intellectuelle, morale, d'une faculté humaine] Qui est empreint, qui est source de beauté, de grandeur, d'abondance. Qu'y a-t-il de meilleur en moi et de plus somptueux que ma souffrance? (Jouhandeau, M. Godeau, 1926, p. 36).
B. − [En parlant d'une pers.]
1. Vieilli. Qui aime le luxe, dont le luxe apparaît extérieurement. On avait persuadé au marquis que l'on en faisait [d'un déjeuner] un pique-nique, que l'on aurait des dames, et qu'il eût à se montrer galant et somptueux (Karr, Sous tilleuls, 1832, p. 253).Dans quelques jours, tes chevaux, tes diamants et tes cachemires te seront rendus. Ils te sont aussi nécessaires que l'air à la vie, et c'est peut-être ridicule, mais je t'aime mieux somptueuse que simple (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p. 206).
Somptueux en, dans + subst.Il est somptueux en habits, en équipages, en festins, en bâtiments (Ac. 1798-1878). Somptueuse dans sa mise, elle vivait dans son hôtel comme si Louis XV ne fût pas mort (Balzac, Lys, 1836, p. 17).
[P. méton.;] [en parlant d'un mode de vie, d'un état, d'un fait, d'une qualité humaine] Train de vie somptueux. La fête de Vanessa ne faisait pas mentir sa réputation de prodigalité somptueuse (Gracq, Syrtes, 1951, p. 94).
2. [En parlant d'un artiste, d'un écrivain] Dont le style, les œuvres ont de la richesse, de l'éclat. Théophile Gautier (...) le somptueux descripteur de tant d'intérieurs opulents (Goncourt, Journal, 1869, p. 504).Marc Saint-Saëns, peintre aigu et somptueux, fait pour l'illustration des grands mythes, a produit, dans cet art, des chefs-d'œuvre d'une étonnante vigueur lyrique (Cassou, Arts plast. contemp., 1960, p. 679).
[P. méton.;] [en parlant d'un mode d'expression, d'une œuvre] Effet somptueux; poésie, rime somptueuse; ordonnance somptueuse d'une œuvre. La somptueuse Marche du Crépuscule des Dieux (Valéry, Lettres à qq.-uns, 1945, p. 40).
Prononc. et Orth.: [sɔ ̃ptɥø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1342 « qui est d'une grande richesse, d'une grande magnificence » (doc. ds Gdf. Compl.: sumptueuses despenses); 2. 1383 « coûteux » (31 mars-13 juin, Lettres d'ajournement, ap. Mantellier, March. fréq., I, 194, ibid.); 3. 1480 prince sumptueux (Myst. du V. Testament, éd. J. de Rothschild, 42088); 4. 1833 « d'une beauté éclatante » (Sand, Lélia, p. 183: la vipérine et la pariétaire poussèrent des touffes d'un vert somptueux). Empr. au lat.sumptuosus « coûteux, onéreux, fastueux », dér. de sumptus « dépense, frais », v. somptuaire. Fréq. abs. littér.: 579. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 588, b) 627; xxes.: a) 1 053, b) 991.
DÉR.
Somptueusement, adv.D'une manière somptueuse. Synon. magnifiquement, richement.Somptueusement décoré, orné, paré; table somptueusement servie. J'aperçus un intérieur fort bien tenu, des escaliers cirés, des portières en velours, une antichambre, un salon, un cabinet somptueusement meublés (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 423).Cela, je l'écrirai, quelque jour, le plus somptueusement que je pourrai (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 5).Iron. Henry de Groux (...) m'ayant si somptueusement lâché quatre ans plus tard (Bloy, Journal, 1903, p. 193). [sɔ ̃ptɥøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. fin du xives. (Roques t. 2, 12028: sumptuose: sumptueusement); de somptueux, suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér.: 55.
BBG. Duch. Beauté 1960, pp. 125-126.

Wiktionnaire

Adjectif

somptueux

  1. Qui est d’une grande richesse, d'une grande magnificence, en parlant des choses mais aussi des gens.
    • Une indéniable sérénité se reflétait sur ses traits. Peut-être était-ce l’apaisante influence du cigare dont la bague rouge, ornée d’un somptueux écu gaufré d'or, indiquait sans discrétion le prix. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Les gens comme les bêtes étaient ornés de leurs plus somptueux atours. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • De cent façons, New York et sa somptueuse ploutocratie répétaient Venise : dans la magnificence de son architecture, de ses arts, de ses édifices, dans le farouche acharnement de ses luttes politiques, dans sa suprématie commerciale et maritime. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 209 de l’éd. de 1921)
    • Même si c'est un rêve irréalisable, j'aimerais beaucoup caresser les oreilles d'un tigre, animal à l'allure somptueuse. — (Edgar Fruitier, Mémoires, propos recueillis par Jean Faucher, éd. Québec Amérique, 2009, p. 137)
    • La salle des fêtes était habillée pour une grande cérémonie, de somptueux rideaux blancs et pourpres qui tombaient du haut plafond jusqu'au bas des portes et des fenêtres. — (Maboa Bebe, Ewande Amours, peurs, espoir, L'Harmattan Cameroun, 2014, page 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOMPTUEUX, EUSE. adj.
Qui est d'une grande richesse, d'une grande magnificence. Somptueux édifice. Habit somptueux. Festin somptueux. Le train de cet ambassadeur était somptueux. Il se dit aussi des Personnes. Il est somptueux dans son train de vie, dans ses dépenses.

Littré (1872-1877)

SOMPTUEUX (son-ptu-eû, eû-z' ; au XVIe siècle, on prononçait sumtueux, PALSGR. p. 23) adj.
  • 1De grande dépense, magnifique. Un sien ami, voyant ces somptueux repas, La Fontaine, Fabl. VII, 14. Ils ne se contentèrent pas de faire apprendre à leur fils le latin et le grec ; ils y joignirent le dessin, la musique, les instruments, qui n'entrent que dans les éducations les plus somptueuses, Fontenelle, Dodart. Le faux éclat dont vous semblez jouir dans cette maison somptueuse, Montesquieu, Lett. pers. 67. On trouve à Gênes de somptueux palais, Genlis, Ad. et Théod. t. II, p. 446, dans POUGENS.

    Substantivement. Le somptueux des ornements.

  • 2Il se dit aussi des personnes. Il est somptueux en habits. Ainsi parle tous les jours le monde, et le monde le plus brillant et le plus somptueux, Massillon, Carême, Aumône.

HISTORIQUE

XIVe s. Vie sumptueuse - oblacions sumptueuses, Oresme, Thèse de MEUNIER. Grief et prolixe chose seroit et somptueuse de soy mettre en procès, Arch. nation. jj85, p. 125.

XVe s. Il fist faire ung grant et sumptueux palais à St-Marc, qu'il laissa imparfait, Bibl. des ch. 4e série, t. I, p. 266. Saint Bernart puis à tesmoin traire, Qui dit que nopces sumptueuses Aux marians sont dommageuses, Deschamps, Miroir de mariage, p. 29.

XVIe s. Ils aiment de se nourrir de viandes grossieres et non somptueuses, Calvin, Instit. 1015.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « somptueux »

Provenç. sumptuos ; espagn. sontuoso ; du lat. sumptuosus (voy. SOMPTUAIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Emprunté au latin sumptuosus (« coûteux, onéreux, magnifique, somptueux, dispendieux, prodigue, dépensier »), dérivé de sumptus (« dépensé »), lui-même étant le participe passé de sumere (« prendre, consumer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « somptueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
somptueux sɔ̃ptµø

Citations contenant le mot « somptueux »

  • Habit somptueux ne donne pas les bonnes manières. De Proverbe anglais
  • Le cadeau, dira-t-on, n'a rien de somptueux, Mais venant d'un ami, tout nous est précieux. De Théocrite / Idylles
  • Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste... De Elaine Sherman
  • Le chocolat en tête à tête c'est somptueux, à la fin d'un dîner c'est superbe, c'est le bonheur, un rite, une cérémonie. De Sonia Rykiel
  • De magnifiques chevaux et de talentueux cavaliers seront sur la piste des arènes de Palavas-les-Flots, ce mardi 4 août, dans le somptueux spectacle équestre Voltéo. midilibre.fr, Voltéo, un somptueux spectacle équestre dans les arènes - midilibre.fr
  • Les lents mouvements de caméra parcourent les visages et les costumes traditionnels somptueux dans les clairs-obscurs savamment orchestrés par le chef opérateur Mark Lee Ping Bing. Ils offrent d'emblée une puissante traduction visuelle de cet univers que les Japonais appelaient «le monde flottant». Et où le regard et l'attention à leur tour sont rendues flottantes, pour mieux les comprendre. Slate.fr, «Les Fleurs de Shanghai», songe cruel et somptueux | Slate.fr

Images d'illustration du mot « somptueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « somptueux »

Langue Traduction
Anglais sumptuous
Espagnol suntuoso
Italien sontuoso
Allemand üppig
Chinois 豪华
Arabe مترف
Portugais suntuoso
Russe пышный
Japonais 豪華な
Basque aparta
Corse suntuosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « somptueux »

Source : synonymes de somptueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « somptueux »

Somptueux

Retour au sommaire ➦

Partager