La langue française

Opulent

Sommaire

  • Définitions du mot opulent
  • Étymologie de « opulent »
  • Phonétique de « opulent »
  • Citations contenant le mot « opulent »
  • Traductions du mot « opulent »
  • Synonymes de « opulent »
  • Antonymes de « opulent »

Définitions du mot « opulent »

Trésor de la Langue Française informatisé

OPULENT, -ENTE, adj.

A. −
1. Qui possède de grandes richesses, qui est dans l'opulence. Les maîtres opulents du charbon, de la houille ou de l'acier (Bernanos,Journal curé camp.,1936, p.1218):
. Il ne croyait rien souhaiter de plus en ce temps-là que l'humble revanche, sur ses camarades plus vigoureux, d'une vie de propriétaire opulent, maire de son village, peut-être conseiller général. Bernanos,Joie,1929, p.537.
Emploi subst. Voyez cet opulent avide qui, sans scrupule peut-être, frustre ce pauvre même (Blondel,Action,1893, p.368).L'avare et l'opulent au ventre lourd (Saint-Exup.,Citad.,1944, p.902).
2. Qui évoque ou dénote l'opulence, la prospérité. Colonies (...) qui, pour la plupart, d'incultes qu'elles étoient, se changèrent en opulentes campagnes (Chateaubr.,Génie,t.2, 1803, p.542).Elle ne sentait pas en elle-même la force de renoncer à cette vie opulente qui lui avait déjà coûté tant de sacrifices (Sandeau,Sacs,1851, p.54).Les curieuses et opulentes boutiques, les bazars où s'entasse tout le clinquant de l'orfèvrerie japonaise (Verne,Tour monde,1873, p.126).
B. − P. anal.
1. Fourni, épais, abondant. Autour de ce visage frisaient d'opulentes grappes de cheveux bruns (Gautier,Fracasse,1863, p.242).Partout les voix, les pas sont assoupis Par la laine opulente et molle des tapis (Sully Prudh.,Solitudes,1869, p.44).
2. [En parlant du corps féminin] Dont les formes sont amples et généreuses. Il y avait une fille au buste opulent, qui ne parlait pas et s'essuyait les lèvres après chaque cuillerée (Martin du G.,Thib.,Belle sais., 1923, p.846).
REM.
Opulemment, adv.a) Avec opulence, d'une manière qui dénote l'opulence. Un gilet blanc, où serpente opulemment une grosse chaîne de montre (Goncourt,Journal,1865, p.177).b) Avec abondance et richesse. Opulemment tordus derrière la tête, ses cheveux encadraient de nattes et de tresses d'or son visage (Sandeau,Mllede La Seiglière,1848, p.135).
Prononc. et Orth.: [ɔpylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1355 «qui déploie une grande richesse» (Bersuire, T. Liv., B.N. 20312 ter, fo8 ds Gdf. Compl.); 2. 1565 «abondant (en parlant des moissons)» (Le Livre de Podio, éd. A. Chassaing, I, 400); 1852 «qui a des formes amples» hanche opulente (Gautier, Émaux, p.8). Empr. au lat. opulentus «qui a beaucoup de moyens, de ressources; riche, somptueux, abondant». Fréq. abs. littér.: 413. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 632, b) 762; xxes.: a) 501, b) 506.

Wiktionnaire

Adjectif

opulent \ɔ.py.lɑ̃\

  1. Qui est très riche, qui est dans l’opulence ou qui dénote l’opulence.
    • Le nom de la première localité rencontrée en entrant par le sud sur cet opulent territoire du Vouzinois sonne mal, avouons-le : Pauvres ! — (Paul Verlaine, Nos Ardennes,)
    • Un homme opulent.
    • Un train de maison opulent.
    • Réception opulente.
    • Par extension, Formes opulentes.
    • Il était deux heures de l'après-midi, Marion, assise devant une haute glace, arrangeait elle-même son opulente chevelure. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Les papes suivants affecteront en revanche d’être offusqués par tant de poitrines opulentes, tant de zigounettes ainsi impudiquement dévoilées. Clément VIII, Paul III et Paul IV songèrent à détruire la fresque... — (Jean-Michel Renault, Censure et caricatures: les images interdites et de combat de l'histoire de la presse en France et dans le monde, éditions Pat à Pan, 2006, p. 23)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPULENT, ENTE. adj.
Qui est très riche, qui est dans l'opulence ou qui dénote l'opulence. Un homme opulent. Un train de maison opulent. Réception opulente. Par extension, Formes opulentes.

Littré (1872-1877)

OPULENT (o-pu-lan, lan-t') adj.
  • Qui est dans l'opulence. M. Quinault était opulent ; sa femme lui avait apporté plus de cent mille écus, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 255, dans POUGENS. Le roi de France eut avec facilité et en un moment tout l'argent dont il avait besoin, par une de ces promptes ressources qu'on ne peut connaître que dans un royaume aussi opulent que la France, Voltaire, Louis XIV, 31. Montesquieu partit de Vienne pour voir la Hongrie, contrée opulente et fertile, habitée par une nation fière et généreuse, le fléau de ses tyrans et l'appui de ses souverains, D'Alembert, Éloges, Montesq. Il n'y a plus de bonheur pour vous dans ce monde ! et vous êtes opulent, et il existe autour de vous tant de malheureux à soulager ! Diderot, Claude et Nér. II, 42. Ces superbes rideaux, ces coussins fastueux, Des amours opulents trône voluptueux, Delille, Trois règnes, V.

    Qui a le caractère de l'opulence. Voilà ma vie, telle que vous l'avez devinée, tranquille et occupée, opulente et philosophique, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 118. Je fus riche autrefois ; mon banquet opulent N'a jamais repoussé l'étranger suppliant, Chénier, Idylles, le Mendiant.

HISTORIQUE

XIVe s. La cité de Cere qui lors estoit puissant et opulente, Bercheure, f° 8.

XVIe s. Une ville opulente et riche, Amyot, Cam. 59. Contrée plantureuse et opulente de tous biens, Amyot, Anton. 64. L'apparat des vivres qui estoit très opulent, Carloix, III, 6. Afin que les drapiers moins opulents puissent aussi bien gaigner leurs vies en faisant les ditz petits draps, que les riches et opulents, Souvenirs de la Flandre wallonne, juillet et août 1867, p. 116.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « opulent »

Lat. opulentus (voy. OPULENCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin opulentus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opulent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opulent ɔpylɑ̃

Citations contenant le mot « opulent »

  • Les premiers préfèrent le dépouillement et les espaces réfléchis en misant sur l'essentiel, le second propose des décors opulents, évoquant le raffinement. Regard sur des créateurs dont les univers aux antipodes inspirent le design d'aujourd'hui. La Presse, Entre minimalisme et opulence
  • Du riche prospère et opulent Chacun est cousin et parent. De Proverbe français
  • Il y a des mots si opulents qu'ils vous délivrent par leur seul pouvoir. De Claire Martin / Les morts
  • Saturne est vraiment le seigneur des anneaux dans ce dernier instantané du télescope spatial Hubble de la NASA, pris le 4 juillet 2020, lorsque le monde géant opulent était à 839 millions de miles de la Terre. Cette nouvelle image de Saturne a été prise pendant l’été dans l’hémisphère nord de la planète. Actualités Santé, Le télescope spatial Hubble capture l'heure d'été sur Saturne - Actualités Santé
  • Mardi soir, la pluie sur les jardins du Trocadéro n’a pas empêché Anthony Vaccarello de réactiver le souvenir d’une Française sensuelle et opulente, dans un sillage de patchouli. Madame Figaro, Anthony Vaccarello signe un été 2020 opulent et sensuel pour Saint Laurent - Madame Figaro

Traductions du mot « opulent »

Langue Traduction
Anglais opulent
Espagnol opulento
Italien opulento
Allemand opulent
Chinois 富裕的
Arabe فخم
Portugais opulento
Russe пышный
Japonais 豪華な
Basque oparo
Corse opulente
Source : Google Translate API

Synonymes de « opulent »

Source : synonymes de opulent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « opulent »

Partager