La langue française

Majestueux

Sommaire

  • Définitions du mot majestueux
  • Étymologie de « majestueux »
  • Phonétique de « majestueux »
  • Citations contenant le mot « majestueux »
  • Images d'illustration du mot « majestueux »
  • Traductions du mot « majestueux »
  • Synonymes de « majestueux »
  • Antonymes de « majestueux »

Définitions du mot majestueux

Trésor de la Langue Française informatisé

MAJESTUEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui a de la majesté. Synon. auguste, digne, noble.
1. [En parlant d'une pers.] Qui a de la majesté. Homme, souverain, vieillard majestueux; femme, personne majestueuse. Il y avait une fois des dieux splendides et majestueux, qui vivaient près des hommes. Ils s'appelaient Osiris, Dyonisos, Zeus, Jehovah (Aymé, Brûlebois, 1926, p. 51).Un domestique en jaquette noire, gros et grisonnant, majestueux, impersonnel, ouvrit les battants de la porte du salon (Chardonne, Dest. sent., iii, 1936, p.155):
1. Elle [une vieille dame russe] se penchait sur sa nourriture avec une sorte de respect, courbée en deux et si humble qu'elle en devenait, fort à son insu, presque majestueuse, tant l'humilité donne de noblesse aux êtres, quand elle est vraie. Green, Journal, 1956, p. 189.
Emploi subst., p. iron. Avait-elle jamais daigné marquer le moindre intérêt à tout cela? C'était, sans doute, au-dessous d'elle; on faisait la majestueuse, la dédaigneuse (Bourges,Crépusc. dieux, 1884, p. 193).
[P. anal.] Seuls les dindons, majestueux personnages imbus de leur dignité, ne se hâtent point. Ils descendent pas à pas du perchoir et refoulent du poitrail la cohue (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 244).
2. [P. méton., en parlant d'un trait physique, d'une attitude d'une pers.] Synon. grave, solennel.Geste, port, regard, traits majestueux; allure, gravité, taille, voix majestueuse; prendre une expression majestueuse; avec une lenteur majestueuse. Un homme de taille athlétique (...), vêtu de velours noir et portant au cou une chaîne d'argent, (...) donnait des ordres aux laquais d'un air majestueux (Gautier, Fracasse, 1863, p.496).Leur âge [des vieillards] n'a rien de dégoûtant, mais, au contraire, quelque chose de majestueux et de pastoral (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p.252):
2. On a même écrit avec dédain que la politique de Louis XIV avait été d'esprit terrien, c'est-à-dire terre à terre. On veut dire que, malgré le style ample du siècle et la manière majestueuse dont Louix XIV a parlé de sa gloire, cette politique était celle du bonhomme Chrysale, qui préférait la bonne soupe au beau langage. Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 241.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre, p. iron. Chez le baron, rien il faut en convenir, ne sentait le vieillard (...) son ventre, contenu par une ceinture, se maintenait, comme dit Brillat-Savarin, au majestueux (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 43).
B. − Qui est d'une beauté empreinte de grandeur et de noblesse.
1. [En parlant d'un inanimé] Cortège, édifice, ornement, spectacle majestueux; forêt, nature majestueuse. Le temple, monument unique d'architecture simple et majestueuse, est supporté par cent colonnes de jaspe oriental (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 305).L'eau s'échappe des vasques, ruisselle et baigne le marbre majestueux (Tharaud, Marrakech, 1920, p. 79):
3. Il semble que le temps ne puisse détruire que les ouvrages élevés au-dessus de la terre. Qu'elles sont vastes, belles et sonores ces voûtes majestueuses! Que leurs voussures et leurs arêtes sont encore saines! Nulle part je n'y vis la moindre trace de la lime des siècles... Crèvecoeur, Voyage, t. 1, 1801, p. 228.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le peuple est maître, mais il n'est pas capable de l'être; voilà pourquoi il détruit partout, et n'élève rien de beau, de durable, de majestueux nulle part! (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 136).
2. [P. méton.] Le chêne robuste, dont les glands naissent un à un ou deux à deux, présente un port majestueux (Bern. de St-Pierre, Harm. nat., 1814, p. 303):
4. Les pièces, particulièrement hautes, et ornées de superbes fenêtres, avaient été certainement destinées, si on en jugeait par leurs majestueuses proportions, à la réception et à l'apparat. Camus, Exil et Roy., 1957, p. 1361.
3. En partic. [En parlant d'une oeuvre d'art, musicale ou littér.] Style, ton, vers majestueux. Le poète donnait des ailes aux pierres dures et proclamait la liberté par d'étranges assemblages de mots, un verbe hagard et majestueux (L. Daudet, Astre noir, 1893, p. 307).Il me récite quelques pages d'une prose pleine, majestueuse, poétique au possible (Jammes, Mém., 1922, p. 170).Un austère interlude, un adagio majestueux, archets collés aux cordes, précédait le noeud et l'épilogue du drame sacré (Arnoux, Rossignol napol., 1937, p. 238).
Prononc. et Orth.: [maʒ εstɥø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1605 majestueux (H. de Santiago, Considérations [trad. de l'esp.], I, 622 ds Fr. mod. t. 6, p. 63); av. 1630 (D'Aubigné, Lettre ds Œuvres, éd. E. Réaume et F. de Caussade, t. 1, p. 462). Réfection sur le modèle des adj. en -ueux, tels que voluptueux, somptueux, du m. fr. majesteux de même sens (av. 1589 Baif, Poemes, L.V−II, 230 − ds Hug.: magesteux), dér. de majesté*, suff. -eux*. L'infl. de l'ital. maestoso (dér. de maestà «majesté» évoquée par Bl.-W.1-5et DEI est improbable, car il n'est att. que dans la 1remoitié du xviies., 1626 au sens de «grandiose» ds Batt. Fréq. abs. littér.: 1001. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2033, b) 1548; xxes.: a) 1046, b) 1063. Bbg. Duch. Beauté. 1960, pp. 124-125.

Wiktionnaire

Adjectif

majestueux

  1. Qui a de la majesté.
    • Deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
  2. (Par extension) Qui donne l'apparence de la majesté.
    • En plein Atlantique, […], se dresse un étrange rocher, majestueux et terrible dans son isolement. […]. Rokall dresse son sommet à 21 mètres, hauteur d'une maison de cinq étages, et sa circonférence est d'environ 100 mètres. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les montagnes s'élevant à des hauteurs majestueuses formaient une espèce de cirque, d'immense amphithéâtre naturel autour du bassin qu'était la rade. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Rainie adorait ces montagnes. […]. Elle pensait que la nature se devait d'être grandiose, une présence suffisamment majestueuse pour faire trembler dans leurs bottes les simples mortels. — (Lisa Gardner, Disparue, traduit de l'américain par Cécile Deniard, Éditions Albin Michel, 2008, chap. 10)
    • C'était une grande pièce de laine, de couleur écrue, un habit majestueux mais lourd et encombrant. La toge était jetée sur l'épaule gauche, drapée sous le bras droit, […]. — (Barry S. Strauss, La mort de César, traduit de l'anglais par Clotilde Meyer, Paris : Albin Michel, 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAJESTUEUX, EUSE. adj.
Qui a de la majesté. Un air majestueux. Une démarche majestueuse. Par extension, Temple, dôme majestueux. Style majestueux.

Littré (1872-1877)

MAJESTUEUX (ma-jè-stu-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui a de la majesté. Combien il [Charles 1er] était intrépide à la tête des armées, combien auguste et majestueux au milieu de sa cour, Bossuet, Reine d'Anglet. La princesse la plus majestueuse que la France ait vue, fut en même temps la mère la plus tendre, Massillon, Or. fun. Madame. C'était une princesse grande, majestueuse, fort bien faite, Saint-Simon, 50, 95.
  • 2Il se dit aussi des choses. À ces saintes institutions, il ajouta des cérémonies majestueuses, des fêtes qui rappelaient la mémoire des miracles par lesquels le peuple d'Israël avait été délivré, Bossuet, Hist. II, 3. Comme un fleuve majestueux et bienfaisant, qui porte paisiblement dans les villes l'abondance qu'il a répandue dans les campagnes en les arrosant, Bossuet, Louis de Bourbon. Accourez, peuples, venez contempler dans la première place du monde la rare et majestueuse beauté d'une vertu toujours constante, Bossuet, Mar.-Thér. Ce port majestueux, cette douce présence…, Racine, Bérén. I, 5. D'un pas majestueux, à côté de ma mère, Le jeune Eliacin s'avance avec mon frère, Racine, Athal. IV, 1. Il [un roi conquérant] regardera les moments d'un repos sage et majestueux, comme une oisiveté honteuse et des moments qu'on dérobe à la gloire, Massillon, Pensées, Des talents. Je ne regardais jamais la nature sans m'élever jusqu'aux pensées religieuses qui nous lient à ses majestueuses beautés, Staël, Delph. 2e frag. 5e part.
  • 3 S. f. Majestueuse, espèce d'œillet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « majestueux »

Mot dérivé de majesté avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. MAJESTÉ ; ital. maestoso. Majestuosus n'est pas latin ; mais il pourrait l'être, puisque le latin a voluptuosus. Du reste, ces formations, comme aussi montuosus, monstruosus, sont des imitations malentendues des formes correctes sumptuosus, quaestuosus, qui viennent de substantifs en us.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « majestueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
majestueux maʒɛstµø

Citations contenant le mot « majestueux »

  • Le déplacement majestueux de l’iceberg est dû au fait qu’un neuvième seulement se laisse voir à la surface de l’eau. De Ernest Hemingway
  • Il faut… jouer la pièce avec un majestueux enthousiasme, bien morguer le public, et le traiter avec la dernière insolence. De Voltaire / Correspondance
  • Certes on n'a jamais rien vu de plus grand, majestueux, chaud, murmurant, soupirant, soufflant, fort, gracieux, élégant, érotique, puissant et féminin qu'une locomotive à vapeur. De Michel Tournier / Le Miroir des idées
  • 15 15 EUR   Rapace charognard dépendant de l’homme, le vautour fauve plane au-dessus de nos têtes loin des tumultes d’ici-bas. Son royaume c’est la montagne et ses falaises abruptes. Il y niche en colonie là où la quiétude règne. Sans aller le déranger, venez sur un des sites de nidification majeur du Pays Basque. Vous apprendrez tout ou presque sur ce majestueux oiseau parfois craint et pourtant si utile. RDV à 9h30 à la mairie d’Itxassou. Réservation obligatoire. Dénivelé : 315. Distance : 7km. Unidivers, Randonnée sous les ailes du vautour fauve Itxassou vendredi 14 août 2020
  • EUR 5 5   Gracieux entre tous, le papillon a toujours su émerveiller les hommes. Ce fabuleux insecte, si délicat et majestueux, mérite vraiment que l’on fasse attention à lui. Grâce à cet atelier, tu ne regarderas plus les papillons de la même manière. Unidivers, ATELIER ENFANT/PETITE GRAINE (5-7 ANS) « LES PAPILLONS » Jupilles vendredi 7 août 2020

Images d'illustration du mot « majestueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « majestueux »

Langue Traduction
Anglais majestic
Espagnol majestuoso
Italien maestoso
Allemand majestätisch
Chinois 雄伟
Arabe مهيب
Portugais majestoso
Russe величавый
Japonais 雄大な
Basque dotorea
Corse maestosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « majestueux »

Source : synonymes de majestueux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « majestueux »

Partager