La langue française

Révélé

Sommaire

  • Définitions du mot révélé
  • Phonétique de « révélé »
  • Citations contenant le mot « révélé »
  • Images d'illustration du mot « révélé »
  • Traductions du mot « révélé »
  • Synonymes de « révélé »
  • Antonymes de « révélé »

Définitions du mot révélé

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVÉLÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de révéler*.
II. − Adjectif
A. − Qui est parvenu à la connaissance, qui a été dévoilé, découvert. Secret révélé. Depuis longtemps son âme est affranchie; − elle n'est plus celle des hommes; − elle habite des lieux inaccessibles, au delà des sphères révélées (Villiers de l'I.-A.,Contes cruels, 1883, p. 392).Ô cœur mal révélé, Péninsulaire, Amant crépusculaire, Ô dévoilé (Péguy,Quatrains, 1914, p. 561).
Empl. subst. masc. Fait de porter à la connaissance de quelqu'un. Les héritiers, au révélé, chez leur parent, de tant de vertus insoupçonnées, se mirent à verser des larmes (Courteline,Ronds-de-cuir, 1893, 6etabl., II, p. 226).
B. − RELIG. Qui est communiqué, porté à la connaissance humaine par révélation divine. Dogmes, mystères révélés; doctrines, vérités révélées; religions révélées; livres, textes révélés. [Énée] voudrait s'arrêter en Thrace, en Crète, en Sicile, à Carthage avec Didon; Fata obstant. Entre lui et son désir du repos, entre lui et son amour, vient toujours se placer l'arrêt des Dieux, la parole révélée, Fata (Fustel de Coul.,Cité antique, 1864, p. 181).C'est un lieu commun de l'apologétique patristique d'insister sur la grande supériorité de la notion révélée et chrétienne de Dieu (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 883).
En partic. [Surtout p. oppos. à religion naturelle] La religion révélée. Le christianisme. La religion révélée touche à son terme (Littré ds Lar. 19e). « (...) philosophie vaine et trompeuse qui veut ramener le monde à ses élémens, dit saint Paul aux Colossiens, » et faire rétrograder la religion révélée à la religion naturelle, et l'état politique à la famille (Bonald,Essai analyt., 1800, p. 127).
Empl. subst. masc. Ce qui est connu par révélation divine. [Malebranche] suit, en toute sa marche, un procédé singulier, l'inverse du naturel. Au lieu d'aller, comme les disciples de Bacon, du connu à l'inconnu, il descend du révélé au naturel. Il commence par ce qui ne se voit pas, par l'incompréhensible, par le miracle, au rebours de l'observation et de l'induction (Sainte-Beuve,Port-Royal, t. 5, 1859, p. 234).
Prononc.: [ʀevele]. Étymol. et Hist. V. révéler. Fréq. abs. littér.: 1 251. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 739, b) 1 047; xxes.: a) 2 162, b) 1 974.

Wiktionnaire

Adjectif

révélé \ʁe.ve.le\ masculin

  1. (Religion) Qualifie ce qui est produit par la révélation divine.
    • Ainsi, on s’intéressait déjà à ce domaine avec une manière de penser exempte de préjugés — ni dieu révélé, ni diable, ni pomme ! — (L’Aube au printemps, traduit et présenté par André Geymond, édition Picquier, 2012, page 6)

Forme de verbe

révélé \ʁe.ve.le\ masculin

  1. Participe passé masculin singulier du verbe révéler.
    • Ligny connut des sièges, toutes les famines et les pestes. Celle de la guerre de 30 ans nous a révélé son horreur : vers 1920, on creusa au nord de la ville et l’on trouva des crânes l’un à côté de l’autre, à 70 cm sous la terre ; ils correspondaient à des squelettes qu’on avait « gerbés » droits comme des fagots, dans des tranchées, tant les morts étaient nombreux. — (Revue lorraine populaire, n° 4, juin 1975, page 90)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉVÉLER. v. tr.
Découvrir, déclarer, faire savoir une chose qui était inconnue et secrète. Révéler la conduite, les actions de quelqu'un. Révéler les secrets de l'État, le secret de son ami. Il est allé révéler la conjuration. Il a tout révélé. Il n'est pas permis aux prêtres de révéler la confession, le secret de la confession. Ces mémoires nous révèlent les principales causes de tel événement. L'existence de ce document nous a été révélée par tel historien. L'avenir sembla se révéler à ses yeux, se révéler pour lui Fig., Cet ouvrage a révélé chez lui un talent qu'on ne lui connaissait pas. Son génie se révéla tout à coup. Devant le danger, il se révéla courageux et hardi. Absolument, Il s'est révélé en cette occasion. Il se dit spécialement de la Manifestation directe de la pensée et de la volonté divines. Les vérités que Dieu a révélées à son Église. Absolument, La religion révélée, Le Christianisme.

Littré (1872-1877)

RÉVÉLÉ (ré-vé-lé, lée) part. passé de révéler
  • 1Qui, étant caché, est venu à connaissance. Un secret révélé.
  • 2Connu par une communication divine. Ayant appris comme chose très assurée que le chemin du ciel n'est pas moins ouvert aux plus ignorants qu'aux plus doctes, et que les vérités révélées qui y conduisent sont au-dessus de notre intelligence, Descartes, Méth. I, II. S'il s'agit d'une chose surnaturelle, nous n'en jugerons ni par les sens ni par la raison, mais par l'Écriture et par les décisions de l'Église ; s'il s'agit d'une proposition non révélée et proportionnée à la raison naturelle, elle en sera le propre juge, Pascal, Prov. XVIII.

    Absolument. La religion révélée, le christianisme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « révélé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
révélé revele

Citations contenant le mot « révélé »

  • Si elle a depuis pu parler avec la personne concernée, elle n’avait encore jamais révélé les faits. La jeune fille se faisait également agresser par un homme beaucoup plus âgé: « Il ne m’a jamais touché, mais il abusait d’elle et elle venait vers moi ensuite et me faisait des choses. Je me sentais mal pour elle et j’ai laissé les abus se produire. » Metro, Jessica Simpson révèle qu'enfant, elle était agressée sexuellement
  • A Fontenay-le-Comte, découverte de la maison Chevolleau, du nom du peintre vendéen qui y a vécu jusqu’à sa mort en 1996. Rachetée à la mairie l’année dernière, la nouvelle propriétaire a entrepris des travaux de restauration. Travaux qui ont révélé une pièce secrète l’arrière de la maison avec trois sorties différentes, comme trois accès vers de mystérieux souterrains. Des archéologues sont désormais sur les lieux. TV Vendée, Insolite : la maison Chevolleau révèle une pièce oubliée - Actu

Images d'illustration du mot « révélé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « révélé »

Langue Traduction
Anglais revealed
Espagnol revelado
Italien rivelato
Allemand aufgedeckt
Chinois 显露
Arabe كشف
Portugais revelado
Russe показал
Japonais 明らかにした
Basque agerian
Corse revelatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « révélé »

Source : synonymes de révélé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « révélé »

Partager