La langue française

Dénoncer

Sommaire

  • Définitions du mot dénoncer
  • Étymologie de « dénoncer »
  • Phonétique de « dénoncer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dénoncer »
  • Citations contenant le mot « dénoncer »
  • Traductions du mot « dénoncer »
  • Synonymes de « dénoncer »
  • Antonymes de « dénoncer »

Définitions du mot dénoncer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNONCER, verbe trans.

I.− Faire connaître publiquement ou nettement.
A.− Vieilli. Faire connaître, révéler une particularité de manière à attirer l'attention sur elle.
1. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Étoile dénoncée par le microscope (Claudel, Connaissance Est,1907, p. 109).Tout ce qui est beau est vrai, d'une réalité qui dénonce un autre monde (Cocteau, Crit. indir.,1932, p. 58):
1. Partout les nids et les ailes Tremblent doucement, Dénonçant des tourterelles L'entretien charmant; ... Desbordes-Valmore, Poésies posthumes,1859, p. 294.
Péj., littér. Une origine que (...) son crapuleux accent dénonçait (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 81).Un automatisme qui dénonce cruellement le vide du cerveau (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 590).
Emploi abs., rare. Ici l'écho dénonce et les murs ont des yeux (Delavigne, Louis XI,1832, II, 6, p. 52).
2. [Le suj. désigne une pers.] Faire connaître officiellement ou publiquement. Les misérables soldats (...) dénoncent la nuit en soufflant dans des trompettes (Claudel, Connaissance Est,1907p. 67).
DR. Faire une signification extra-judiciaire à quelqu'un. Dénoncer une opposition, une saisie (Ac.1835-1932).Doublon apporta le commandement par lequel il dénonçait la contrainte par corps (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 621).
B.− DROIT
1. DR. INTERNAT. PUBL. Déclarer, faire connaître officiellement ou par voie diplomatique. Dénoncer la guerre; dénoncer la fin de l'armistice (Ac.1932).
P. ell. Faire connaître la fin de quelque chose (accord, convention) selon les conditions prévues. Dénoncer un accord, un traité. Nos généraux reçurent aussitôt l'ordre de dénoncer l'armistice (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 2, 1870, p. 538).
2. DR. PRIVÉ. Faire connaître la fin d'un contrat selon les conditions prévues :
2. La guerre elle-même a ses vertus et il n'est pas jusqu'aux cimetières qui ne puissent être de bonnes affaires lorsque les concessions à perpétuité sont dénoncées tous les dix ans. Camus, L'État de siège,1948, 1repart., p. 219.
II.− Gén. péj. [Le suj. désigne une pers.]
A.− Littér. [L'obj. désigne une chose que l'on réprouve] Faire connaître publiquement une chose de manière à la faire condamner par l'opinion. Dénoncer des abus, le danger, une erreur, un mensonge. Dénoncer les contradictions du radicalisme bourgeois (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. LIV):
3. Le curé de Claquebue montait en chaire, et dénonçait l'inconstance perverse de la mode, le danger qu'il y avait pour ses ouailles à taquiner le démon là où il se dissimulait : la curiosité et le plaisir nuisaient au travail, à la richesse. Aymé, La Jument verte,1933, p. 210.
4. On énumère, par exemple, les moyens apparents dont usent les poètes; on relève des fréquences ou des absences dans leur vocabulaire; on dénonce leurs images favorites; on signale des ressemblances de l'un à l'autre, et des emprunts. Valéry, Variété III,1936, p. 37.
B.− Usuel. [L'obj. désigne une pers. ou un acte de cette pers.] Faire connaître quelqu'un ou quelque chose à une autorité qui a le pouvoir de répression. Un milicien m'a dénoncée et la Gestapo m'a arrêtée (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 134):
5. Salaud! Je le dirai, je te dénoncerai et tu seras condamné pour meurtre. Et tu as fait empoisonner mon enfant! Je vais prévenir la police! Je vais prévenir la police! Druon, Les Grandes Familles,t. 2, 1948, p. 229.
Emploi pronom.
réfl. Je vais me dénoncer aux sachems et te dénoncer avec moi (Chateaubr., Natchez,1826, p. 476).
réciproque. Les voisins se dénonçaient les uns les autres (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 4, 1821-24, p. 133).
P. ext. Dénoncer un crime. Le porter à la connaissance de la justice.
Rem. On rencontre ds la docum. a) L'adj. dénonçable. α) [Correspond à dénoncer I B]. Susceptible d'être rompu. Une convention en marge, et dénonçable sans préavis (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 168). β) [Correspond à dénoncer II A]. Susceptible d'être condamné. Synon. critiquable, discutable. La partie la plus dénonçable [du surréalisme] (Breton, Manif. surréal., 2emanif., 1930, p. 121). b) Un emploi adj. de dénonçant, ante. Punitions demandées par la sœur dénonçante (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p. 237). c) Le subst. fém. dénonceuse, rare. Femme qui dénonce. MmeFrédérique, (...) dénonceuse politique (Goncourt, Journal, 1857, p. 339).
Prononc. et Orth. : [denɔ ̃se], (je) dénonce [denɔ ̃:s]. Conjug. : prend une cédille devant a et o : dénonçai(s), dénonçons. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1174 denuntier « annoncer » (Guernes de Pont-Sainte-Maxence, Vie de Saint Thomas, éd. E. Walberg, 2156); 2. 1260 denoncier [le pechié de mariage] « signaler un acte coupable » (Li Livres de Jostice et de Plet, éd. Rapetti, p. 200); 1283 denoncier le fet (Philippe de Beaumanoir, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 1670). Du lat. class. denuntiare « notifier, annoncer, déclarer ». Fréq. abs. littér. : 1 122. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 186, b) 1 071; xxes. : a) 1 569, b) 2 242.

Wiktionnaire

Verbe

dénoncer \de.nɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Notifier par voie officielle ou judiciaire.
    • Dénoncer la guerre.
    • Dénoncer une opposition, une saisie.
  2. Annoncer la fin d’un accord, d’un contrat.
    • Dénoncer la fin de l’armistice, ou, (Par ellipse) dénoncer l’armistice.
    • Dénoncer un traité.
  3. Signaler comme coupable.
    • Dénoncer quelqu’un au magistrat.
    • Pressé par le juge d’instruction, l’accusé dénonça ses complices.
    • Les coopératives ont été longtemps dénoncées comme n’ayant aucune utilité pour les ouvriers ; depuis qu’elles prospèrent, plus d’un politicien fait les yeux doux à leur caisse […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. V, La Grève générale politique, 1908, p. 208)
  4. (Par extension) Signaler, publiquement ou non, les pratiques malhonnêtes, immorales ou illégitimes d’une personne physique ou morale.
    • Pour mon compte, je n'ai pas manqué une occasion de dénoncer au bon sens public ces escroqueurs de renommée. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p. 37)
    • Nous voici devisant avec des Montalbanais de toutes sortes, gens fins et subtils, très avertis du fléau dont nous recherchons les causes, le dénonçant, le déplorant même, le vitupérant, le décrivant, l’analysant, l’exécrant, l’accablant d’imprécations, mais s’en tenant là […] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Harland, qui a fort bien connu Vavilov, condamne sans réserves les théories mitchouriniennes, taxe Lyssenko de charlatan et dénonce les odieuses manœuvres qui ont abouti à la révocation des principales figures de la génétique soviétique. — (Joël Kotek et Dan Kotek, L’Affaire Lyssenko, Éditions Complexe, 1986, page 196)
    • Le groupe se doit d’être vigilant et de dénoncer sans réserve la supercherie, le charlatanisme et la malhonnêteté dont font preuves ceux dont le but est d’attirer des sympathisants. — (Claude Mac Duff, Survol des croyances et « religions » extraterrestres, dans Le Québec sceptique, n° 18, mai 1991)
    • Après avoir dénoncé cette affaire sur un blog [sic], ils ont toutefois été contactés par l’agence, qui se dit prête à annuler le contrat et à rembourser le premier versement de 2 300 €. — (Yann Huet, Édern : le site Internet gratuit leur revient cher, dans Ouest-France, édition de Quimper (Finistère), 21 janvier 2010)
    • Jésus dénonce l'agressivité. — (Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages, 2016, ch. 16)
    • Mais elle touche à des points sensibles de notre expérience, comme lorsque Byung-Chul Han dénonce le nouvel idéal néolibéral de la performance qui fait que chacun est mis en demeure de s’auto-exploiter lui-même, au risque de la dépression et du burn-out. — (Anonyme, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 05/05/2020 de Philosophie Magazine.)
  5. (Figuré) Indiquer par des indices.
    • Le face aride de l’île et les nombreux cratères éteints en dénonçaient la formation géologique récente […] — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNONCER. v. tr.
Signifier, notifier par voie officielle ou judiciaire. Dénoncer la guerre. Dénoncer une opposition, une saisie. Il s'emploie spécialement, en termes de Diplomatie, pour signifier Annoncer la fin d'un accord. Dénoncer la fin de l'armistice, ou, elliptiquement, Dénoncer l'armistice. Dénoncer un traité. Il signifie encore Signaler comme coupable. Dénoncer quelqu'un au magistrat. Pressé par le juge d'instruction, l'accusé dénonça ses complices. Par extension, Dénoncer un crime. La loi oblige dans certains cas à dénoncer le crime, ou, absolument, à dénoncer. Fig., Dénoncer un livre, une proposition comme hérétique.

Littré (1872-1877)

DÉNONCER (dé-non-sé. Le ç prend une cédille devant a ou o : nous dénonçons, je dénonçai) v. a.
  • 1Déclarer, publier. On vient de dénoncer la guerre. Il envoya un des principaux de sa cour vers les Scythes leur dénoncer qu'ils ne passassent point le Tanaïs, Vaugelas, Q. C. liv. VII, ch. 6. Il lui envoya dénoncer qu'il eût à lui payer le tribut, Vaugelas, ib. liv. VIII, ch. 13.

    Dénoncer la fin de l'armistice, ou, simplement, dénoncer l'armistice, annoncer la reprise des hostilités.

    Dénoncer un traité, faire connaître aux puissances contractantes l'expiration de ce traité, ordinairement sous des conditions stipulées.

    Dénoncer un excommunié, ou dénoncer quelqu'un pour excommunié, déclarer publiquement, selon les formes ecclésiastiques, que quelqu'un est excommunié.

  • 2Faire connaître. Le maître des jeux veut qu'on ne l'envoie [une tragédie] qu'à lui seul, il me dénonce expressément cette volonté despotique, Voltaire, Lett. d'Argental, 19 juillet 1773. Le roi, le roi lui-même à son heure dernière, Dénonca devant moi leur rage meurtrière, Briffaut, Ninus II, I, 1.

    Annoncer avec menace. Il leur dénonce de rigoureux châtiments, Bossuet, Hist. II, 4. Les sages lui dénoncèrent qu'il mettait tout l'État en péril, Bossuet, Reine d'Anglet.

  • 3Déférer à l'autorité, signaler à la justice. Il dénonça deux chevaliers romains, Perrot D'Ablancourt, Tacite, Annales, liv. XI, dans RICHELET. À qui dois-je le bien de m'avoir dénoncé ? Rotrou, St Gen. II, 8. D'où vient que, pour paraître, il [votre zèle] s'avise d'attendre Qu'à poursuivre sa femme il ait su vous surprendre, Et que vous ne songez à l'aller dénoncer Que lorsque son honneur l'oblige à vous chasser ? Molière, Tart. V, 7. Connais-tu le complot que ce billet dénonce ? Delavigne, Vêpr. sicil. III, 5.
  • 4 Terme de jurisprudence. Faire connaître extrajudiciairement quelque chose à quelqu'un. Dénoncer une opposition.
  • 5Se dénoncer, v. réfl. Être déclaré. La guerre se dénonce d'une manière extraordinaire et terrible, Chateaubriand, Amér. 145.

    Se révéler à la justice. Le malheureux se dénonça lui-même.

    Faire des dénonciations les uns contre les autres. Ceux qui avaient pris part au complot se sont tous dénoncés.

HISTORIQUE

XIIe s. Pur treis choses pur vus, que vus voil denuncier, Que od vus parler en ai mult grant desirier, Th. le mart. 78. Sa cause et sun eissil lur aveit denuncié ; Li buens reis Loewis en ad eü pitié, E sil volt retenir par mult grant amistié, ib. 52.

XIIIe s. Frere, fait-il, ge te denonce Que très beneüré morusse, S'onc fame espousée n'eüsse, la Rose, 8790. Note que l'en ne doit pas solement denoncier le pechié de mariage, mes l'empeechement ; et chascun est tenuz au dire, Liv. de just. 200. S'il est denoncié au bailli qu'aucuns face anui à sainte Eglise, il les doit penre et emprisonner, Beaumanoir, 41. Il se doivent tantost trere à le [la] justice et denoncier le fet, Beaumanoir, LIX, 5. Sire, je vous denonce que Jehans a fet tel fet qui apartient à voz à vengier, Beaumanoir, VI, 12.

XIVe s. Il est voir que l'euvre denonce et declare de fait la puissance de celuy qui l'a faite, Oresme, Eth. 275. Les rois jadis denonçoient au peuple ce que il avoient conseillié, et ceux du peuple eslisoient, Oresme, ib. 69. Et de chose qu'on die homme n'irez creant, Jusqu'à tant que celui qui ira murmurant En aura raconté par devers moi autant Comme dit en aura derriere en denonçant, Guesclin. 17905.

XVe s. Le jour qui estoit denoncé, approcha, Froissart, I, I, 57. Et afin que la dite fete fut sçue et connue en toutes marches, le roi d'Angleterre l'envoya publier et denoncer par ses herauts en France, en Escosse…, Froissart, I, I, 213.

XVIe s. Par laquelle [menace] une vengeance particuliere est denoncée sur tous ceux qui auront prins le nom de Dieu en vain, Calvin, Instit. 291. N'entreprenant guerre, qu'aprez l'avoir denoncée, Montaigne, I, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dénoncer »

(Siècle à préciser) De denuntier ou denoncier, du latin denuntiare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. denunciar ; ital. dinunziare ; du latin denuntiare, de la préposition de, et nuntiare, annoncer (voy. NONCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dénoncer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénoncer denɔ̃se

Évolution historique de l’usage du mot « dénoncer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénoncer »

  • La banalité est faite d'un mystère qui n'a pas jugé utile de se dénoncer. De Maurice Blanchot / Faux pas
  • La vertu est infiniment plus dangereuse que le vice. On ne peut la dénoncer, on ne peut que la punir. De Andrée Maillet / Le Bois-pourri
  • Ah ! que de volumes n'écrirait-on point si l'on voulait dénoncer les ravages causés par la connerie absolue. De Boris Vian
  • Il faut continuer à dénoncer et à combattre l’injustice sociale. Le monde ne guérira tout seul. De Eric Hobsbawm / Franc-tireur
  • J'ai compris qu'il ne suffisait pas de dénoncer l'injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre. De Albert Camus / Les justes
  • Pour briser la clôture où l'enferme l'homme, la femme doit aussi dénoncer l'image d'elle-même qu'il lui renvoie. De Gisèle Halimi
  • Une centaine d'habitants du quartier Hauts-de-Massane à Montpellier (Hérault) ont marché ce samedi pour dénoncer la montée de la violence. Depuis le début de l'année, dans le département, trois jeunes sont morts, tués lors de règlements de compte. France Bleu, "Il faut que ça cesse" : ils marchent pour dénoncer les règlements de compte meurtriers à Montpellier
  • En tant qu'athlète, qu'avez-vous fait passer comme message ? En athlétisme on est jugé sur ce qu'on vaut, sur nos performances. Alors que dans le monde de l'entreprise, parfois, à compétences égales, on se présentera avec du retard. Avec toutes les discriminations qu'il y a aujourd'hui en France, qu'il ne faut pas nier, on est pénalisé. (...) Il y a toutes les phrases : ''T'es belle pour une noire''... ou sur les cheveux, la réussite : combien de fois dans les bars, on m'a dit : ''Les Noirs, vous n'êtes forts que dans le sport''. Jeune, je n'arrivais pas à répondre aux gens. Maintenant je réponds : si on est plus forts dans ce domaine-là, c'est peut-être que c'est le seul où on n'est jugé que pour ce que l'on vaut. Peut-être que si dans un entretien d'embauche, on ne regardait pas notre nom de famille, nos traits, nos origines, peut-être qu'on serait beaucoup plus représentés et qu'on dirait tout simplement qu'on vit dans un monde avec des noirs, des arabes, dans un monde meilleur. On est une génération influente, on a le pouvoir de dénoncer, d'entreprendre, de parler, pourquoi je ne le ferais pas ? En tant que sportive de haut niveau, je ne me permettrai pas de parler de politique. Mais pour moi c'était impossible de ne pas parler de ce sujet-là. L'Équipe, Stella Akakpo : « Je voulais dénoncer mais aussi trouver une solution » - Athlé - L'Équipe
  • C'est pour dénoncer cette situation que le Syndicat Alliance Police Nationale a décidé de quitter ce jour le Comité Technique des Services Déconcentrés de la Police Nationale des Hautes-Pyrénées après lecture d'une déclaration préalable. "L'administration ayant « lâché » ses Hommes, leurs représentants Alliance Police Nationale ne peuvent plus discuter avec elle, poursuit le syndicat. Si comme dans toutes les strates de la société le racisme peut exister dans la police, il n’est ni généralisé ni institutionnalisé, pas plus qu’il n’est unilatéral. Quand elle utilise la force, la Police le fait dans le cadre le la Loi, ce qui la rend légitime. Etroitement surveillé par l’IGPN, si le policier dépasse ce cadre légal il est soumis à une double peine, administrative et judiciaire.Les mots prononcés le dimanche 14 juin par le Président de la République sont un premier pas mais à l’audace des mots nous attendons la justesse des actes. Le Premier serait de maîtriser son gouvernement, le second de recevoir une délégation du syndicat Alliance Police Nationale pour le lancement d’un plan Marshall de la sécurité." nrpyrenees.fr, Tarbes: les policiers quittent la réunion en préfecture pour dénoncer la "cabale" dont ils sont victimes - nrpyrenees.fr
  • Les femmes de policiers se sont rassemblées à Paris ce samedi 27 juin pour pointer à leur tour du doigt les critiques qui pèsent sur les forces de l’ordre. Depuis deux semaines, de nombreux rassemblements nocturnes de policiers ont eu lieu pour dénoncer les accusations de violences policières. France Bleu, Rassemblement des femmes de policiers à Paris pour dénoncer les critiques contre les forces de l’ordre
  • Le Québec veut dénoncer le manque d'encadrement du réseau social Facebook. Radio-Canada.ca, Québec suspend ses publicités sur Facebook pour dénoncer les discours haineux | Radio-Canada.ca
  • Éric Zemmour et Michel Onfray unis pour dénoncer l’islamo-gaucho-narco-féminisme des Verts Télérama, Éric Zemmour et Michel Onfray unis pour dénoncer l’islamo-gaucho-narco-féminisme des Verts

Traductions du mot « dénoncer »

Langue Traduction
Anglais denounce
Espagnol denunciar
Italien denunciare
Allemand anprangern
Chinois 声讨
Arabe التنديد
Portugais denunciar
Russe денонсировать
Japonais 非難する
Basque salatu
Corse denunzia
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénoncer »

Source : synonymes de dénoncer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dénoncer »

Partager