La langue française

Restriction

Sommaire

  • Définitions du mot restriction
  • Étymologie de « restriction »
  • Phonétique de « restriction »
  • Citations contenant le mot « restriction »
  • Images d'illustration du mot « restriction »
  • Traductions du mot « restriction »
  • Synonymes de « restriction »
  • Antonymes de « restriction »

Définitions du mot restriction

Trésor de la Langue Française informatisé

RESTRICTION, subst. fém.

I.
A. − Réserve, considération qui restreint, apporte des limites à. Accepter (qqc.) avec restriction, avec des/qq. restrictions; émettre une, des restriction(s) à l'égard de (qqc.). Que M. Gabriel Soulages me pardonne la petite restriction que je fais à l'égard de son œuvre (Léautaud,Théâtre M. Boissard, 1926, p. 102).D'autre part, cette même doctrine du pouvoir indirect affirme (...) le droit (...) d'apporter (...) des restrictions à la souveraineté du pouvoir civil (Maritain,Primauté spirit., 1927, p. 30).
Loc. adv. Sans restriction. Sans réserve, entièrement. Celui de mes cousins que j'aimais le plus, c'était Henry − celui qui avait coupé mes boucles − et je l'admirais sans restriction (Gyp,Souv. pte fille, 1927, p. 175).
GRAMM. Proposition de restriction. Proposition subordonnée introduite par excepté que, sauf que, hormis que, hors que, si ce n'est que, sinon que indiquant une réserve, une limite (d'apr. Grev. 1975, § 1046). Synon. proposition restrictive*.
B. − Fait de ne pas exprimer volontairement toute sa pensée. Synon. réticence.Rosanette n'avouait pas tous ses amants pour qu'il l'estimât davantage; − car, au milieu des confidences les plus intimes, il y a toujours des restrictions, par fausse honte, délicatesse, pitié (Flaub.,Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 165).
Restriction mentale. Procédé par lequel on ajoute mentalement à la phrase que l'on énonce une condition ou réserve qui va lui donner un sens différent de celui qui sera interprété sans que l'on puisse pour cela être accusé formellement de mentir. Je ne dis pas qu'il ait renoncé pour la circonstance à ses finesses de dialecticien. La phrase est adroite et flaire souvent la restriction mentale (...). Mais enfin il ne ment certainement pas (Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 290).
II. − Action, fait de restreindre, de rendre plus petit (une quantité, un nombre). Synon. diminution, limitation, réduction.Restriction de la production, des crédits. Justin accepte, en principe, tout ce qui favorise la restriction de nos dépenses (Duhamel,Désert Bièvres, 1937, p. 187).La restriction volontaire des naissances (...) s'introduit de plus en plus dans les types de culture les plus divers (Traité sociol., 1967, p. 288).
Restriction de sens (d'un mot). Le sens primitif d'un mot peut changer par modification simple ou par modification complexe. A. Modifications simples. 1 oRestriction de sens: Pondre (lat. ponĕre, poser): a) déposer; − b) déposer des œufs (Grev.1975, § 155).
Au fig. Fait de limiter. Que je m'enchaîne à la page que je dois écrire ou à celle que je veux entendre, j'entre dans les deux cas dans une phase de moindre liberté. Mais dans les deux cas, cette restriction de ma liberté peut se présenter sous deux espèces tout opposées (Valéry,Variété V, 1944, p. 316).
III. − Au plur. Mesures ayant pour but de réduire la consommation en période de pénurie économique. Synon. rationnement.Souffrir des restrictions; période de restrictions; restrictions alimentaires; restrictions sur le gaz, l'électricité. Il tombait sur Londres une pluie de bombes (...). Les objets de première nécessité se faisaient rares, et les restrictions cessaient d'être une menace pour devenir une réalité (Triolet,Prem. accroc, 1945, p. 128):
Ma sérénité connut cependant une éclipse pendant la dernière année de la guerre. Il fit grand froid cet hiver-là et le charbon manquait; dans l'appartement mal chauffé, je collais vainement au radiateur mes doigts gonflés d'engelures. L'ère des restrictions avait commencé. Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 64.
Prononc. et Orth.: [ʀ εstʀiksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 restrinctïon « resserrement, contraction » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 84); 2. fin xives. « limitation, modification » (Roques t. 2, 10503); 1958 restriction des naissances (Romeuf, Dict. sc. écon. ds Rob. 1964, s.v. malthusianisme); 3. 1569 sans restrinction (Montaigne, trad. de R. Sebon, Theol. naturelle, ch. 311 ds Littré); 4. 1656-57 restriction mentale (Pascal, Provinc., éd. Brunschvicg, Boutroux, Gazier, IX, V, p. 204); 5. 1869 « omission volontaire d'une partie de ce que l'on pense » (Flaub., Éduc. sent., t. 2, p. 362); 6. 1890 « action de restreindre quelque chose, ici le sens des mots » (G. Paris, Compte-rendu dict. gén. langue franç. ds Journal des savants, nov., p. 671). B. 1. 1419 subst. fém. plur. restrinccions « réductions des dépenses » (Arch. du Nord, B 17626, dossier domaine ds IGLF); 2. 1921 « mesures qui ont pour objet de réduire la consommation en période de pénurie » (Bourget, Drame, p. 82). Empr. au b. lat.restrictio « modération, restriction ». Fréq. abs. littér.: 569. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 921, b) 500; xxes.: a) 706, b) 940.

Trésor de la Langue Française informatisé

RESTRICTION, subst. fém.

I.
A. − Réserve, considération qui restreint, apporte des limites à. Accepter (qqc.) avec restriction, avec des/qq. restrictions; émettre une, des restriction(s) à l'égard de (qqc.). Que M. Gabriel Soulages me pardonne la petite restriction que je fais à l'égard de son œuvre (Léautaud,Théâtre M. Boissard, 1926, p. 102).D'autre part, cette même doctrine du pouvoir indirect affirme (...) le droit (...) d'apporter (...) des restrictions à la souveraineté du pouvoir civil (Maritain,Primauté spirit., 1927, p. 30).
Loc. adv. Sans restriction. Sans réserve, entièrement. Celui de mes cousins que j'aimais le plus, c'était Henry − celui qui avait coupé mes boucles − et je l'admirais sans restriction (Gyp,Souv. pte fille, 1927, p. 175).
GRAMM. Proposition de restriction. Proposition subordonnée introduite par excepté que, sauf que, hormis que, hors que, si ce n'est que, sinon que indiquant une réserve, une limite (d'apr. Grev. 1975, § 1046). Synon. proposition restrictive*.
B. − Fait de ne pas exprimer volontairement toute sa pensée. Synon. réticence.Rosanette n'avouait pas tous ses amants pour qu'il l'estimât davantage; − car, au milieu des confidences les plus intimes, il y a toujours des restrictions, par fausse honte, délicatesse, pitié (Flaub.,Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 165).
Restriction mentale. Procédé par lequel on ajoute mentalement à la phrase que l'on énonce une condition ou réserve qui va lui donner un sens différent de celui qui sera interprété sans que l'on puisse pour cela être accusé formellement de mentir. Je ne dis pas qu'il ait renoncé pour la circonstance à ses finesses de dialecticien. La phrase est adroite et flaire souvent la restriction mentale (...). Mais enfin il ne ment certainement pas (Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 290).
II. − Action, fait de restreindre, de rendre plus petit (une quantité, un nombre). Synon. diminution, limitation, réduction.Restriction de la production, des crédits. Justin accepte, en principe, tout ce qui favorise la restriction de nos dépenses (Duhamel,Désert Bièvres, 1937, p. 187).La restriction volontaire des naissances (...) s'introduit de plus en plus dans les types de culture les plus divers (Traité sociol., 1967, p. 288).
Restriction de sens (d'un mot). Le sens primitif d'un mot peut changer par modification simple ou par modification complexe. A. Modifications simples. 1 oRestriction de sens: Pondre (lat. ponĕre, poser): a) déposer; − b) déposer des œufs (Grev.1975, § 155).
Au fig. Fait de limiter. Que je m'enchaîne à la page que je dois écrire ou à celle que je veux entendre, j'entre dans les deux cas dans une phase de moindre liberté. Mais dans les deux cas, cette restriction de ma liberté peut se présenter sous deux espèces tout opposées (Valéry,Variété V, 1944, p. 316).
III. − Au plur. Mesures ayant pour but de réduire la consommation en période de pénurie économique. Synon. rationnement.Souffrir des restrictions; période de restrictions; restrictions alimentaires; restrictions sur le gaz, l'électricité. Il tombait sur Londres une pluie de bombes (...). Les objets de première nécessité se faisaient rares, et les restrictions cessaient d'être une menace pour devenir une réalité (Triolet,Prem. accroc, 1945, p. 128):
Ma sérénité connut cependant une éclipse pendant la dernière année de la guerre. Il fit grand froid cet hiver-là et le charbon manquait; dans l'appartement mal chauffé, je collais vainement au radiateur mes doigts gonflés d'engelures. L'ère des restrictions avait commencé. Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 64.
Prononc. et Orth.: [ʀ εstʀiksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 restrinctïon « resserrement, contraction » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 84); 2. fin xives. « limitation, modification » (Roques t. 2, 10503); 1958 restriction des naissances (Romeuf, Dict. sc. écon. ds Rob. 1964, s.v. malthusianisme); 3. 1569 sans restrinction (Montaigne, trad. de R. Sebon, Theol. naturelle, ch. 311 ds Littré); 4. 1656-57 restriction mentale (Pascal, Provinc., éd. Brunschvicg, Boutroux, Gazier, IX, V, p. 204); 5. 1869 « omission volontaire d'une partie de ce que l'on pense » (Flaub., Éduc. sent., t. 2, p. 362); 6. 1890 « action de restreindre quelque chose, ici le sens des mots » (G. Paris, Compte-rendu dict. gén. langue franç. ds Journal des savants, nov., p. 671). B. 1. 1419 subst. fém. plur. restrinccions « réductions des dépenses » (Arch. du Nord, B 17626, dossier domaine ds IGLF); 2. 1921 « mesures qui ont pour objet de réduire la consommation en période de pénurie » (Bourget, Drame, p. 82). Empr. au b. lat.restrictio « modération, restriction ». Fréq. abs. littér.: 569. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 921, b) 500; xxes.: a) 706, b) 940.

Wiktionnaire

Nom commun

restriction \ʁɛs.tʁik.sjɔ̃\ féminin

  1. Condition qui restreint, modification.
    • Mettre, apporter quelques restrictions.
    • Cette mesure fut adoptée sans restriction.
    • Cette clause porte restriction.
    • Se soumettre sans restriction et sans réserve.
    • Restriction mentale, réserve, omission volontaire d’un détail, d’une circonstance essentielle susceptible d’induire en erreur ceux à qui on parle.
  2. Mesures de diminution des dépenses privées ou publiques.
    • S’imposer des restrictions.
    • Nous sommes dans une période de restrictions.
  3. (Génétique) Mécanisme par lequel une cellule dégrade un ADN étranger.

Nom commun

restriction \Prononciation ?\

  1. Restriction.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RESTRICTION. n. f.
Condition qui restreint, modification. Mettre, apporter quelque restriction. Cette mesure fut adoptée sans restriction. Cette clause porte restriction. Se soumettre sans restriction et sans réserve. Restriction mentale, Réserve, omission volontaire d'un détail, d'une circonstance essentielle susceptible d'induire en erreur ceux à qui on parle.

RESTRICTIONS signifie Mesures de diminution des dépenses privées ou publiques. S'imposer des restrictions. Nous sommes dans une période de restrictions.

Littré (1872-1877)

RESTRICTION (rè-stri-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • Condition qui restreint. Entendez toujours, s'il vous plaît, mademoiselle, les louanges que je vous donne, avec la restriction que je dois mettre, vous connaissant comme je fais, Voiture, Lett. 30. Qu'ils [les protestants] n'ont aucune raison de les limiter [les promesses sur lesquelles l'Église est fondée], et qu'ils n'y apportent que des restrictions arbitraires, Bossuet, 3e avert. 33. Les grands mots portent leurs restrictions dans leurs propres excès, Bossuet, Nouv. myst. 6. Il est vrai que l'oracle se réservait une restriction obscure pour se pouvoir sauver en cas de besoin, Fontenelle, Oracles, II, 3. Théodore de Cyrène niait sans restriction l'existence des dieux, Rollin, Hist. anc. liv. XXVI, chap. III, I, 1. L'évêque de Meaux triompha [dans l'affaire du quiétisme] ; mais l'archevêque de Cambrai tira un plus beau triomphe de sa défaite : il se soumit sans restriction et sans réserve, Voltaire, Louis XIV, 38. Dans l'attestation donnée pour la sortie [d'un aliéné guéri], j'avais ajouté une restriction et fait craindre une nouvelle rechute, à moins de grands ménagements pour l'éviter, Pinel, Inst. Mém. scienc. 1807, 1er sem. p. 197.

    Restriction mentale, réserve qu'on fait d'une partie de ce que l'on pense pour tromper ceux à qui l'on parle. Savez-vous bien comment il faut faire quand on ne trouve point de mots équivoques ? - Non, mon père. - Je m'en doutais bien, dit-il, cela est nouveau ; c'est la doctrine des restrictions mentales, Pascal, Prov. IX. Surtout on leur avait inspiré une extrême horreur pour toutes ces restrictions mentales, et pour toutes ces fausses adresses inventées par les casuistes modernes, dans la vue de pallier le mensonge et d'éluder la vérité, Racine, Hist. Port-Royal, 2e part.

HISTORIQUE

XVe s. Es grans gaages [il] ne mit provision, Ne sur les gens dont l'ostel a grevance, Sur les petiz fist la restrinction, Qui monte à pou…, Deschamps, Admin. de l'hôt. du prince.

XVIe s. Pour vous montrer que les restrictions Que contre amour Pallas vous a faict faire Sont pour le monde abolir et deffaire, Saint-Gelais, 52. Il y a un autre jusne temporel, quand nous restraignons nostre vivre outre ce que nous avons accoustumé d'en prendre ; ceste restriction gist en trois choses, au temps, en la qualité des viandes et en la mesure, Calvin, Inst. 998. Ces restrictions [à l'usage du vin], en partie empruntées des Carthaginois…, Montaigne, II, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RESTRICTION, (Jurisprud.) est une clause qui limite l’effet de quelque disposition. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « restriction »

Prov restriccio ; esp. restriccion ; ital. restrizione ; du lat. restrictionem, de restringere, restreindre. L'ancienne langue avait restrendement, restreinture, restreinte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin restrictio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « restriction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
restriction rǝstriksjɔ̃

Citations contenant le mot « restriction »

  • La liberté est le but de la vie. Les restrictions n’ont de raison d’être que pour atteindre un état de parfaite libération. De Swâmi Râmdâs
  • L’absolu est valable sans restriction. De Emmanuel Kant / Critique de la raison pure
  • Le mot liberté n'admet, par définition, aucune restriction. De Jean Yanne / Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
  • Toute forme de restriction de l’expression artistique est plus dangereuse que n’importe quelle expression artistique. De Nicolas Bedos / 26 février 2015
  • C'est le degré de culture et de prévoyance plus que le degré d'aisance qui paraît régler la restriction des naissances. De Alfred Sauvy / La population
  • Les 5 sens des handicapés sont touchés mais c’est un 6e qui les délivre ; bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction, ce 6e sens qui apparaît, c’est simplement l’envie de vivre. De Grand Corps Malade / Sixième Sens
  • Pour faire face à une insuffisance des ressources en eau, certains départements sont amenés à prendre des mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l'eau. Au 30 juillet 2020, 67 départements sont en situation de restriction. , Sécheresse -Restrictions d'eau : quels sont les départements concernés ? | service-public.fr
  • Après quasiment trois mois d'assouplissement progressif des mesures prises pour endiguer la circulation du Covid-19, l'Islande a annoncé jeudi 30 juillet faire machine arrière après un rebond des contaminations dans le pays, en durcissant notamment les restrictions de rassemblement. Le Figaro.fr, Coronavirus: l'Islande durcit à nouveau ses mesures de restriction
  • C'est un phénomène désormais récurrent, et l'été 2020 n'y échappe pas. Dans l'Hexagone, 68 départements font actuellement l'objet de mesures de restriction d'eau, selon le site gouvernemental Propluvia. Parmi eux, plusieurs comportent des zones en état de crise, où des mesures plus drastiques ont été instaurées. L'usage de l'eau est donc limité au strict minimum. Au total, 130 arrêtés sont en cours ce mercredi 29 juillet.  LCI, CARTE - Sécheresse et restrictions d'eau : quels sont les départements en alerte ? | LCI
  • En raison du manque de pluie et des grosses chaleur, la préfecture de l'Indre renforce les mesures de restriction d'usage de l'eau sur plusieurs cours d'eau. Près de 180 communes sont en niveau d'alerte. France Bleu, Restriction de l'usage de l'eau renforcées dans l'Indre
  • La préfecture de l'Aveyron vient de prendre des mesures de restrictions d'eau pour les professionnels mais aussi pour les particuliers. Il est interdit de prélever de l'eau dans certains cours d'eau. La zone la plus sensible concerne les rivières qui se jettent dans le Lot. France 3 Occitanie, Aveyron : premières mesures de restriction d'eau face à la sécheresse pour les professionnels et les particuliers
  • De nouvelles mesures de restriction des prélèvements sur les cours d’eau non réalimentés concernant les prélèvements à usage d’irrigation agricole ou domestique (arrosage des jardins d’agrément et potagers, des pelouses, des espaces verts et des terrains de sport, sauf arrosage réalisé par un dispositif tenu en main) sur 16 bassins versants, sont en vigueur depuis jeudi 30 juillet, annonce la préfecture de Lot-et-Garonne. SudOuest.fr, Lot-et-Garonne : les mesures de restriction des prélèvements sur les cours d’eau renforcées
  • « La sécheresse perdure sur l’ensemble du département, avec une dégradation notamment dans le Morvan », a indiqué la préfecture de Saône-et-Loire. Depuis le début de l’année, « il manque l’équivalent d’un mois de pluie » sur l’ouest de la Haute-Saône, précise la préfecture qui a pris lundi un arrêt de restriction d’eau « pour préserver [les] ressources en eau et prévenir toute pénurie ». La fin de semaine qui s’annonce très chaude ne devrait rien arranger. , Sécheresse : La Bourgogne Franche-Comté met en place des restrictions d’eau
  • Dans ce contexte, pour répondre aux directives nationales et régionales appelant à harmoniser les actions mises en place, des mesures de restriction sont effectives dès ce jeudi 30 juillet. www.lamontagne.fr, Des mesures de restriction d'eau dans 43 communes du Puy-de-Dôme - Clermont-Ferrand (63000)

Images d'illustration du mot « restriction »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « restriction »

Langue Traduction
Anglais restriction
Espagnol restricción
Italien restrizione
Allemand beschränkung
Chinois 限制
Arabe تقييد
Portugais restrição
Russe ограничение
Japonais 制限
Basque murrizketa
Corse restrizione
Source : Google Translate API

Synonymes de « restriction »

Source : synonymes de restriction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « restriction »

Partager