La langue française

Recoller

Définitions du mot « recoller »

Trésor de la Langue Française informatisé

RECOLLER, verbe

I. − Empl. trans.
A. −
1. Fixer à nouveau quelque chose sur ou à quelque chose avec de la colle. Caroline (...) s'occupait à recoller une feuille de papier sur la vitre brisée (Balzac,Double fam., 1830, p. 237).Décoller alors légèrement le bas [du lé de papier peint] et couper avec les ciseaux en suivant le trait, puis recoller définitivement en appliquant au mieux (Bonnel-Tassan1966, p. 158).
P. ext. Fixer à nouveau quelque chose à quelque chose. On dit que vous avez des baumes pour guérir (...), et que (...) vous auriez recollé la tête de l'amiral Colligny (Dumas père, Reine Margot, 1847, II, 1, p. 75).
2. [P. méton. du compl. d'obj.] Réparer (un objet) en fixant un ou plusieurs de ses éléments qui s'en étai(en)t détaché(s). Un boulet de trente-six, coupé en deux, a été parfaitement recollé au moyen du bitume de Maroc (Reybaud,J. Paturot, 1842, p. 30).Empl. part. passé. Ce billet de mille francs, domestique et familier, déchiré et recollé (Proust,Swann, 1913, p. 268).
Loc. fig., fam. Recoller les pots cassés, les morceaux. Arranger, réparer (une situation). Bagatelles tout cela, père Frach, (...) quand il s'agit, pour la police, d'empêcher l'effondrement de l'ordre établi du Trône et de l'Autel, d'en recoller tant bien que mal les morceaux et les miettes (Arnoux,Roi, 1956, p. 171).
Empl. pronom., vieilli. [Le suj. désigne une partie du corps] Se cicatriser. La plaie, la peau se recolle (Rob.). P. métaph. Mon cœur est brisé. Mais les morceaux en sont bons (...), et, avec un peu de temps, ils se recolleront, j'espère (Sand,Corresp., t. 3, 1849, p. 178).
3. Rapprocher quelque chose de quelque chose jusqu'à ce qu'on ne puisse plus les percevoir comme séparés. C'était la Douloire (...) qui recollait son grand corps mauvais aux murs de prison (Giono,Baumugnes, 1929, p. 156).Empl. pronom. Ses jambes se rejoignent, ses talons se recollent. Il s'immobilise, les joues fumantes (Renard,Lanterne sourde, 1893, p. 17).
B. − Fam. Mettre à nouveau (quelque part). Les Charbonnel (...) s'étaient levés pour prendre leur course. Mais la lourde main de Gilquin les recolla sur leur chaise (Zola,E. Rougon, 1876, p. 92).Voilà chacun vos deux sous. Dépêchez-vous de les prendre ou je les recolle dans ma poche (Zola,Germinal, 1885, p. 1238).Empl. pronom. J'ai aperçu le Pseudo donnant le bras à une petite dame. Puis, je me suis recollé au coin de mon feu (Flaub.,Corresp., 1874, p. 150).
C. − Rare, fam. Imposer à nouveau quelqu'un à quelqu'un. Vous auriez cent fois tort de faire ça, parce que Papa vous prierait d'aller enseigner ailleurs, et qu'il me recollerait peut-être un vieux type, désagréable, embêtant (J. Lévy,Gosses Paris, 1898, p. 5).
II. − Empl. intrans., SPORTS. Recoller (à qqn).Rejoindre le coureur ou le peloton de tête après avoir été distancé. Au 14etour, Van Rysselberghe qui nageait à l'arrière (...) recolle enfin (L'Auto, 29 juill. 1933, p. 3 ds Grubb Sports 1937, p. 61).À deux reprises décroché, il parvenait chaque fois à recoller au groupe (L'Équipe, 8 sept. 1969ds Petiot 1982).
III. − Empl. pronom. réfl. ou réciproque, pop. Se recoller ensemble, se recoller avec qqn.Se réconcilier, se remettre en ménage avec quelqu'un. − Oh! Impossible, mon petit. Jamais je ne me recollerai avec toi. − Pourquoi? bégaya-t-il, tandis qu'une contraction d'indicible souffrance passait sur son visage (Zola,Nana, 1880, p. 1334).L'amour et le métier ça ne va pas ensemble. Et puis, enfin, quarante jours, c'est pas l'éternité: on s'écrit et après on se retrouve, on se recolle (Colette,Vagab., 1910, p. 223).
REM.
Recollé, -ée, part. passé empl. adj.,pop., vieilli. Guéri, bien portant. Quand il fut à peu près recollé, les majors lui donnèrent son congé de convalescence (D'Esparbès,Tumulte, 1905, p. 163).
Prononc. et Orth.: [ʀ əkɔle], (il) recolle [-kɔl]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1382 « coller de nouveau ce qui s'est décollé » (Addition au compte du Clos des Galées de Rouen ds Compte du Clos des Galées de Rouen, éd. Ch. Bréard, p. 109); en partic. 1579 méd. recoler les os brisés (Paré, Anat., XVI, 35 ds Œuvres compl., éd. J. - Fr. Malgaigne, t. 2, p. 595); d'où 1877 pop. « recouvrer la santé » (Zola, Assommoir, p. 487: te voilà recollé, dit-il un jour au convalescent); 2. 1874 fam. « mettre quelque chose, quelqu'un, dans, sur » ici pronom. (Flaub., loc. cit.). Comp. du préf. re-* et de coller*. Fréq abs. littér.: 59.
DÉR. 1.
Recollage, subst. masc.Action de recoller. Recollage d'un contre-plaqué, d'un timbre (Rob.). En partic., pop. Action de se réconcilier, de se remettre en ménage avec quelqu'un. Quinze années, je crois, si l'on ne tient pas compte (...) des mouvements d'humeur passagers, des décollages, bientôt suivis de recollages (Arnoux,Roi, 1956, p. 19).[ʀ əkɔla:ʒ]. 1reattest. 1894 le recollage de la chair (Goncourt, Journal, p. 578); de recoller, suff. -age*.
2.
Recollement, subst. masc.a) Action de recoller. Possibilités [offertes par le magnétophone] de correction et de repiquage facile, par découpage et recollement de morceaux de bandes (Matras,Radiodiff. et télév., 1958, p. 44).b) Physiol., vieilli. Fait de se rejoindre, de se cicatriser. Il vaut (...) mieux (...) faire un amincissement localisé de la corne et l'assouplir pour hâter et favoriser le recollement des deux lèvres (Garcin,Guide vétér., 1944, p. 165). [ʀ əkɔlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1834 le recollement de la peau (Journ. de méd. et de chir. pratiques, V, p. 363, titre ds Quem. DDL t. 8); de recoller, suff. -ment1*.
BBG.Brademann (K.). Die Bezeichnungen für den Begriff des « Erinnerns » im Alt- und Mittelfranzösischen. Tübingen, 1979, pp. 297-310. − Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Verbe

recoller transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Coller de nouveau.
    • Ce papier s’est décollé, il faut le recoller.
    • Après qu'il lui eut rasé la tête, le génie ramassa ses cheveux et lui ordonna de les recoller. — (Geneviève Calame-Griaule, Contes dogon du Mali, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECOLLER. v. tr.
Coller de nouveau. Ce papier s'est décollé, il faut le recoller.

Littré (1872-1877)

RECOLLER (re-ko-lé) v. a.
  • Coller de nouveau. Ce papier s'est décollé ; il faut le recoller.

    Se recoller, v. réfl. Être recollé. La peau se recollera.

HISTORIQUE

XVIe s. Telles potions sont convenables à recoler les os brisés et guarir les nerfs, Paré, XVI, 35.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « recoller »

(Siècle à préciser) Dérivé de coller avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, et coller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « recoller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
recoller rǝkɔle

Citations contenant le mot « recoller »

  • Instruire un sot, c'est recoller des tessons. De La Bible / L'Ecclésiastique
  • Instruire un sot, c'est comme recoller un pot cassé, ça coule toujours ! De Noël Audet / L'ombre de l'épervier
  • Le passé, c'est comme une assiette brisée: on aura beau essayer d'en recoller les morceaux, on ne pourra jamais lui rendre son aspect d'antan. De Haruki Murakami / Kafka sur le rivage
  • « L'apport de Citroën vous place-t-il financièrement parmi les équipes les mieux dotées (à l'exception d'INEOS, hors de portée) ?On va un peu recoller au peloton de tête des budgets. Cela va permettre une montée en puissance à tous les niveaux : les résultats sportifs, le développement du service course (à Chambéry) dont on va pousser les murs pour réaliser un centre de performance nécessaire à l'accompagnement des coureurs, le marketing... L'arrivée d'une grande entreprise dans le vélo comme Citroën est un signe important, pas seulement pour notre équipe, mais pour tout le cyclisme. L'Équipe, Vincent Lavenu, manager d'AG2R-La Mondiale : l'arrivée de Citroën est « un signe important pour tout le cyclisme » - Cyclisme - AG2R - L'Équipe
  • Un revers pour Téhéran au Yémen. Son ennemi, l'Arabie saoudite, y a réussi à recoller les morceaux de la coalition qui combat les rebelles Houthis soutenus par l'Iran. Cette coalition avait volé en éclat il y a deux ans, quand les séparatistes du sud, regroupés au sein du STC (Conseil de transition du sud), avaient commencé à affronter le gouvernement yéménite, alors que tous deux étaient théoriquement alliés contre les Houthis. Les Echos, Riyad marque un point au Yémen face à l'Iran | Les Echos
  • La COVID-19 a retardé – et même annulé – plusieurs événements dans le monde automobile et l’industrie peine encore à recoller les pots cassés. L’un de ceux-ci est le lancement du GMC Hummer EV, ce nouveau véhicule électrique de GMC qui devait être dévoilé au cours du mois de mai dernier avant d’être retardé. Or, une vidéo mise en ligne énonce que le lancement se fera cet automne et permet d’apercevoir, pendant quelques secondes, autant la forme VUS que la forme camion de ce nouveau véhicule prometteur. , Voici un aperçu du GMC Hummer EV 2022
  • Le Jazz, qui a failli laisser les Nets recoller au score en toute fin de match après avoir compté 12 points d’avance à l’entame du dernier quart-temps, a également pu s’appuyer sur les 18 points de Mike Conley, Donovan Mitchell en ajoutant 14. , NBA. Les Lakers gagnants, les Clippers perdants… Les résultats des derniers matches de - La Roche sur Yon.maville.com

Images d'illustration du mot « recoller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « recoller »

Langue Traduction
Anglais pick up
Espagnol recoger
Italien raccogliere
Allemand abholen
Chinois 拾起
Arabe امسك
Portugais pegar
Russe подбирать
Japonais 選び出す
Basque jaso
Corse piglia
Source : Google Translate API

Synonymes de « recoller »

Source : synonymes de recoller sur lebonsynonyme.fr

Recoller

Retour au sommaire ➦

Partager