Consigner : définition de consigner


Consigner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONSIGNER1, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne un obj. ou une somme d'argent]
1. Remettre quelque chose
a) DR. Remettre une somme d'argent en garantie. Consigner de l'argent; consigner de l'argent au greffe, chez un notaire (Ac. 1835-1932).
P. métaph., littér. Confier en dépôt :
1. Benjamin Constant, dans les Cent-Jours, sauvait son libéralisme en le consignant entre les mains de La Fayette. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 1, 1863-69, p. 427.
b) Remettre un objet en dépôt. Consigner un bagage. Le remettre sous surveillance à la consigne (d'une gare, etc.). V. consigne1A.Synon. plus cour. mettre à la consigne, en consigne.
DR. MAR. Adresser à un consignataire*, un navire, des marchandises. Il n'a pas voulu recevoir les marchandises qui lui étaient consignées (Ac.1835-1932).
2. [Le suj. désigne le commerçant propriétaire d'un obj.] Exiger le dépôt d'une certaine somme d'argent en facturant provisoirement un objet cédé à titre de prêt à un client, qui peut le rendre et en être remboursé. Consigner un emballage. Cf. consigne1B.
B.− [Le compl. désigne une parole, un fait] Mettre par écrit, mentionner, inscrire, noter, spécialement dans une pièce officielle. Consigner qqc. au procès verbal; consigner un fait dans les annales; consigner ses idées, une pensée, une réflexion dans un carnet. Synon. constater, coucher (par écrit), enregistrer, noter, rapporter :
2. Il [Pardi] a dépouillé des archives de police, de notaires, d'huissiers (...) fait l'inventaire des héritages (...) et il a consigné simplement, bout à bout, toutes ces observations cliniques. Giono, Voyage en Italie,1953, p. 179.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃siɳe]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1345 « délimiter (une terre) par une borne » (Arch.-L 762, pièce 20 ds Gdf.), seulement ds ce texte. B. 1402 « déposer une somme en garantie » (W. de Baye, Journal, éd. Tuetey, 1, 77 ds Fonds Delboulle, Sorbonne); 1723 « déposer des marchandises entre les mains d'un consignataire » (J. Savary des Bruslons, Dict. universel de comm., s.v.); 1723 « faire enregistrer des marchandises sur les livres des messagers, transporteurs » (Id., op. cit.); 1907 « mettre des bagages à la consigne d'une gare » (Lar. pour tous). C. 1690 « mettre par écrit » (Fur.). D. 1467 « maintenir prisonnier » (Lettre de Louis XI ds Bartzsch, p. 87); 1743 consigner un prisonnier (Trév.). Empr. au lat. class. consignare « marquer d'un signe; revêtir d'un sceau; rapporter dans un document avec les caractères de l'authenticité » puis « céder, livrer, faire donation » (vies. ds Nierm.); sens A en lat. médiév. : 819 ibid.

CONSIGNER2, verbe trans.

Donner un ordre (négatif), frapper d'une interdiction.
A.− Consigner qqc. à qqn
1. Vx. Consigner à qqn de + inf. négatif.Donner à quelqu'un la consigne (généralement écrite) de ne pas faire quelque chose. On lui a consigné de ne laisser entrer personne, d'empêcher les carrosses de passer (cf. Ac. 1835 et Gattel 1813)
2. Consigner qqc. à qqn
a) Interdire à quelqu'un l'accès de quelque chose. Les gendarmes ont consigné la salle; ce train est consigné aux civils. Synon. interdire, fermer.Consigner sa porte à qqn (vieilli). Lui interdire d'entrer (infra : consigner qqn à la porte).
b) Interdire à quelqu'un l'utilisation de quelque chose :
1. Toute une série de coucous et de zincs étaient consignés aux élèves pilotes à cause de leur mauvaise navigabilité. Cendrars, Le Lotissement du ciel,1949, p. 31.
CH. DE FER. Consigner un appareil, un levier. Interdire ou empêcher toute action sur cet appareil, soit par un ordre (pancarte, etc.) soit matériellement (par un cadenas, une goupille, etc.).
B.− Consigner qqn à ou dans (un lieu)
1. Vx. Empêcher (quelqu'un) d'entrer, de passer. Consigner qqn à la porte :
2. Le sénateur, fort assidu auprès d'elle, (...) s'était un beau jour fâché de se voir consigné à la porte de son cabinet, lorsqu'elle faisait sa toilette. Zola, Son Excellence E. Rougon,1876, p. 319.
2. Empêcher (quelqu'un) de sortir, de quitter un lieu, par mesure de punition ou d'ordre. Consigner un soldat, un marin. Punir de consigne (v. consigne2B). Consigner, les troupes, le régiment au quartier, en période de troubles.
On me consignait dans la loge comme un soldat aux arrêts (A. Dumas Père, Comment je devins auteur dramatique,1833, introd., p. 30).
Consigner un élève. Synon. coller (fam.).Il est inepte de rire sans motif, Monsieur Nozière, vous serez consigné jeudi (A. France, Le Livre de mon ami,1885, p. 155).
P. ext. et p. méton. Consigner un navire au port. Mettre en quarantaine le navire et son personnel.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃siɳe], (je) consigne [kɔ ̃siɳ]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Voir consigner1.
STAT. − Consigner1 et 2. Fréq. abs. littér. : 182.

Consigner : définition du Wiktionnaire

Verbe

consigner \kɔ̃.si.ɲe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Déposer une somme entre les mains de quelqu’un, pour qu’elle soit délivrée en temps et lieu à qui il appartiendra.
    • Consigner de l’argent au greffe, chez un notaire, etc.
  2. (Commerce Maritime) Adresser à un consignataire.
    • Il n’a pas voulu recevoir les marchandises qui lui étaient consignées.
  3. (Figuré) Rapporter, citer dans un écrit.
    • Ce fait est consigné dans nos annales. - Cette circonstance a été consignée au procès-verbal.
    • L’épisode qui va suivre est si laid que j’hésite à le consigner, d’autant plus que je n’ai à son sujet que le témoignage de Fernande. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 297)
  4. Donner des ordres pour empêcher que quelqu’un ne sorte, par punition.
    • Les soldats furent tous consignés dans leurs casernes. - On l’a consigné pour huit jours.
      • (Par extension) L’école a été consignée.
  5. (En particulier) (Militaire) Maintenir des troupes dans leurs quartiers par mesure d’ordre.
    • Comme on craignait quelques troubles, le régiment a été consigné.
  6. Interdire l’accès d’un lieu.
    • Ce laboratoire est rigoureusement consigné à tout le monde.
    • Les tentatives qu’ils firent pour s’en assurer n’eurent d’autre résultat que de leur faire consigner définitivement la porte de la jeune femme. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 57.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Consigner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSIGNER. v. tr.
Déposer une somme entre les mains de quelqu'un, pour qu'elle soit délivrée en temps et lieu à qui il appartiendra. Consigner de l'argent au greffe, chez un notaire, etc. En termes de Commerce maritime, il signifie Adresser à un consignataire. Il n'a pas voulu recevoir les marchandises qui lui étaient consignées. Il signifie encore figurément Rapporter, citer dans un écrit. Ce fait est consigné dans nos annales. Cette circonstance a été consignée au procès-verbal. Consigner quelqu'un, Donner des ordres pour empêcher qu'il ne sorte, par punition. Les soldats furent tous consignés dans leurs casernes. On l'a consigné pour huit jours. Par extension, L'école a été consignée. Consigner des troupes, Les maintenir dans leurs quartiers par mesure d'ordre. Comme on craignait quelques troubles, le régiment a été consigné. Fig., Je l'ai consigné à ma porte, J'ai donné ordre qu'on ne le laissât point entrer. On dit aussi, par extension, Consigner sa porte.

Consigner : définition du Littré (1872-1877)

CONSIGNER (kon-si-gné) v. a.
  • 1Déposer une somme en garantie, ou pour qu'elle soit délivrée en temps opportun. Consigner de l'argent, une somme. Un dépôt que l'on consigne entre tes mains, Bossuet, I, Pâq. 2. Caretti le guérit parfaitement [M. de la Feuillade] ; il était fort cher pour ces sortes d'entreprises, et faisait consigner gros, Saint-Simon, 56, 296.

    Consigner une amende, déposer une amende qui par l'événement peut être encourue.

    Consigner des aliments, déposer la somme nécessaire pour la nourriture du débiteur soumis à la contrainte par corps.

    Terme de commerce. Mettre des marchandises en dépôt dans une maison comme nantissement d'une somme empruntée.

    Absolument. Aller de pair avec Thrason qui veut se marier et qui a consigné [déposé son argent au trésor public pour une grande charge], La Bruyère, VII. … Je vois bien qu'un rival domestique Consigne entre tes mains pour avoir Angélique, Regnard, le Joueur, I, 2.

    Consigner en papier, donner un billet portant obligation de la somme que l'on doit consigner.

  • 2Enregistrer des marchandises sur les livres des voituriers publics.
  • 3 Terme de commerce maritime. Adresser un navire ou des marchandises à un consignataire.
  • 4Citer, rapporter dans un écrit. On a consigné cette circonstance au procès-verbal.

    Par extension. Lorsqu'un objet se présente à notre œil… il produit nécessairement des impressions que l'esprit ne peut s'empêcher de recevoir et de consigner en lui-même, Dumarsais, Rais. Œuvres, t. VI, p. 3, dans POUGENS.

  • 5Infliger la punition de la consigne ou la commander par mesure d'ordre. On l'a consigné pour huit jours. L'école a été consignée.

    Consigner quelqu'un, donner ordre qu'il ne soit pas reçu. Je l'ai consigné à ma porte.

  • 6 V. n. Donner une consigne à une sentinelle, à un gardien. On lui a consigné de ne laisser entrer personne sans billet.

HISTORIQUE

XVe s. Sçavez que feistes prendre à Paris la somme de quarante mille cinq cens vieulx escus que M. le duc de Bretagne avoit consiné à vostre court de parlement, Lettre du temps de Louis XI, Bibl. des Chartes, 4e série, t. I, p. 19.

XVIe s. … à quelle heure ils furent mis dedans leur premiere prison, à qui consignez…, Du Bellay, M. 486. Il ne voulut pas seulement voir l'or et l'argent, ains les feit seulement livrer par compte et consigner entre les mains des questeurs et tresoriers, Amyot, P. Aem. 48. Glaucias consigna sur l'heure mesme l'enfant entre les mains de sa femme, et luy commanda de le faire nourrir avec les siens, Amyot, Pyrrhus, 5. Soubs condition que non seulement il jouïroit des païs et provinces qui luy avoient esté consignés en gouvernement, mais que encore luy en adjouxteroit on d'autres, Amyot, Eumènes, 9. Et les consigna [ceux qui avaient trahi Eumènes] entre les mains du gouverneur de la province, luy donnant très exprez commandement de les perdre et mettre à male fin, Montaigne, III, 247.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Consigner : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONSIGNER, verb. act. (Comm.) synonyme à remettre & adresser. Je vous consigne cent livres de bois d’inde, &c. ou je vous adresse cent livres de bois d’inde, c’est la même chose. Dans le même sens consigner un vaisseau, c’est le remettre entre les mains du marchand qui en doit faire le chargement.

C’est aussi enregistrer des marchandises sur les livres des messagers, maîtres des coches, & autres voituriers publics. Voyez Consige, Consigner quelqu’un à une porte, à un passage, &c. terme tiré de l’Art militaire. Voyez l’article Consigne. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « consigner »

Étymologie de consigner - Littré

Génev. consiner ; provenç. et espagn. consignar ; ital. consegnare ; du latin consignare, de cum, et signare, marquer (voy. SIGNER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de consigner - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin consignare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consigner kɔ̃siɲe play_arrow

Conjugaison du verbe « consigner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe consigner

Évolution historique de l’usage du mot « consigner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consigner »

  • Les ressources de la Terre sont épuisées. Les plus riches sont partis pour Mars, les plus démunis attendent désespérément qu’on vienne les chercher. Ses survivants ont sombré dans l’obscurantisme. Au beau milieu de ce gâchis, Hermès, tente de consigner tous les anciens savoirs pour les rassembler dans une encyclopédie afin de les partager et aider l’humanité à aller de l’avant, à renaître de ses cendres. Unification France, Le culte de Mars : La critique - Unification France
  • Lorsque vous réalisez la visite de livraison du bien, vous pouvez parfois observer des défauts de non-conformité dans le logement. Dans ce cas, vous pouvez consigner le solde du prix de vente de 5 % afin que le promoteur réalise les travaux nécessaires. SeLogerNeuf, Logement VEFA : est-il possible de consigner le solde du prix de vente en cas de problème ? | SeLogerNeuf
  • En raison de contraintes logistiques nombreuses, la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) procèdera à une ouverture progressive de ses installations au cours des prochaines semaines. Elle assure que de nombreuses mesures seront déployées afin de bien respecter les consigner des autorités sanitaires. Le Courrier du Sud, Réouverture progressive des installations au parc Jean-Drapeau - Le Courrier du Sud
  • « Une publication est apparue sur Internet expliquant avec moult détails le montage financier de ma pharmacie, une SCI familiale. Cette personne - anonyme - a donc des informations qui sont personnelles et se permet de dire que les impôts apprécieront à terme si le montage est légal ou pas. Comment a-t-elle eu ses informations qui relèvent pour moi de la violation de la vie privée ? Est-ce que j'ai été hacké ? Je vais faire consigner cela par un huissier et je porterai plainte ». leparisien.fr, Joinville-le-Pont : réélu, Olivier Dosne dénonce une « campagne très violente » - Le Parisien
  • Journal : le besoin de consigner toutes les réflexions amères, par l'étrange peur qu'on arriverait un jour à ne plus être triste... De Emil Michel Cioran / Le crépuscule des pensées

Images d'illustration du mot « consigner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « consigner »

Langue Traduction
Corse arregistrà
Basque erregistro
Japonais 記録
Russe запись
Portugais registro
Arabe سجل
Chinois 记录
Allemand aufzeichnung
Italien disco
Espagnol grabar
Anglais record
Source : Google Translate API

Synonymes de « consigner »

Source : synonymes de consigner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consigner »



mots du mois

Mots similaires