Flanquer : définition de flanquer


Flanquer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

flanquer \flɑ̃.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Architecture) Construire, élever la partie d’une fortification qui en voit une autre et qui lui sert de défense.
    • On a flanqué cette muraille de deux tours.
  2. (Par extension) Être en cette situation, en parlant des ouvrages ainsi disposés et de la partie d’une fortification ainsi disposée.
    • Front-de-Bœuf, […], avait ajouté considérablement à la force de son château en bâtissant des tours sur le mur extérieur, de manière à le flanquer à chaque angle. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les deux tours qui flanquent cette entrée sont distribuées de la même manière. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  3. (Architecture) Garnir sur le flanc, les flancs.
    • Des pilastres flanquent les encoignures de cette façade. - Cette façade est flanquée d’avant-corps. Un château flanqué de tourelles.
  4. (Familier) Placer en flanc, à côté de quelque chose, en parlant d’objets.
    • La rue de la République, à Nouméa, partait d'une jetée de bois sur la mer et gagnait, après le palais blanc du gouverneur, une autre rue, que des maisons, […], flanquaient à droite. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • La pièce du milieu était flanquée d’assiettes de petits fours.
  5. (Militaire) Se placer sur le flanc d’un régiment, d’une division, d’un corps d’armée pour le protéger.
    • Un bataillon de chasseurs flanquait la colonne.
  6. (Figuré) (Familier) Le participe passé se dit en parlant d’une personne accompagnée souvent d’une autre.
    • Flanqué de ses deux acolytes.
  7. (Héraldique) Pals, arbres et autres figures qui en ont d’autres à leur côté.
    • Fasce d’or flanquée de deux pointes d’argent.

Verbe 2

flanquer \flɑ̃.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Lancer, jeter, appliquer brusquement.
    • Ribadier. — J’y flanquerai le feu à ce portrait ! J’y flanquerai le feu. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 2)
    • […] douaniers, rats de cave, voire rats volants […] s’introduisaient chez les braves paysans pour allumer leur cigare et vous leur flanquaient un beau procès-verbal si on ne leur présentait pas une « souffrante » sortant des boîtes de la régie. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je n’avais vu personne dans cette foule susceptible de s’approcher assez près pour lui flanquer une bombe dans les fesses, ce qui, d’ailleurs, aurait fait sauter l’agresseur comme la victime. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XI, Série noire, Gallimard, 1956, p. 94)
    • J’ai flanqué la porte.
    • Je l’ai flanqué à la porte.
    • Je lui ai flanqué un coup de poing, un soufflet, une gifle.
    • Se flanquer par terre, se flanquer contre la muraille, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Flanquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLANQUER. v. tr.
T. de Génie militaire. Construire, élever la partie d'une fortification qui en voit une autre et qui lui sert de défense. On a flanqué cette muraille de deux tours. Il se dit aussi de la Situation des ouvrages ainsi disposés et de la Partie d'une fortification ainsi disposée. Des bastions qui flanquent la courtine. Des casemates qui flanquent un fossé. Il s'emploie également en termes d'Architecture et signifie Garnir sur le flanc, les flancs. Des pilastres flanquent les encoignures de cette façade. Cette façade est flanquée d'avant-corps. Un château flanqué de tourelles. Il se dit encore, familièrement, d'Objets placés en flanc, à côté de quelque chose. La pièce du milieu était flanquée d'assiettes de petits fours. Il signifie, en termes de Guerre, Se placer sur le flanc d'un régiment, d'une division, d'un corps d'armée pour le protéger. Un bataillon de chasseurs flanquait la colonne. Le participe passé se dit figurément et familièrement en parlant d'une Personne accompagnée souvent d'une autre. Flanqué de ses deux acolytes. Il se dit, en termes de Blason, des Pals, arbres et autres figures qui en ont d'autres à leur côté. Fasce d'or flanquée de deux pointes d'argent.

Flanquer : définition du Littré (1872-1877)

FLANQUER (flan-ké) v. a.
  • 1 Terme de fortification. Il se dit de la partie d'une fortification qui en voit une autre de flanc. Bastions qui flanquent la courtine.

    Construire, élever la partie d'une fortification qui doit en flanquer une autre. Flanquer une muraille avec des tours. La ville était close d'une triple muraille haute de trente coudées, sans les parapets et les tours qui les flanquaient tout à l'entour par égales distances, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 545, dans POUGENS.

  • 2 Terme d'architecture. Il se dit des ouvrages ou ornements qui terminent une façade. Des pilastres flanquent les encoignures.
  • 3Être placé à côté comme accompagnement. Quatre plats flanquaient cet énorme pâté.
  • 4 Terme militaire. Se placer sur le flanc d'un bataillon, d'un corps d'armée pour le protéger. Un régiment de cavalerie flanquait la division.

    Par extension, frapper dans le flanc d'un ennemi qui entreprend une défense oblique.

HISTORIQUE

XVIe s. La teste du bataillon marquée [A] difficilement peut estre chargée, d'autant que le costé du bataillon marqué [3] la flanque, comme aussi la dite teste fait le mesme effect en faveur dudit flanc… en sorte que le peril est grand à la cavallerie d'attaquer par tels endroits qui s'entreflanquent, Lanoue, 319. Les peuples, effroyez de l'horreur des batailles, Flanquerent leurs citez de fosse et de murailles, Ronsard, 935. Entre telles beautés c'estoit la dame la mieux flanquée et la plus haute qu'il eut jamais veue, Brantôme, Dames gal. t. I, p. 366, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Flanquer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

FLANQUER, ou l’action de flanquer, v. act. (Fortific.) en général, c’est découvrir, défendre ou battre le côte d’une place, d’un corps, d’un bataillon, &c.

Flanquer une place, c’est disposer un bastion ou un autre ouvrage, de maniere qu’il n’ait aucune partie qui ne puisse être défendue, ou sur laquelle on ne puisse tirer de front ou de côté.

On dit, flanquer une muraille avec des tours. On dit aussi, ce bastion est flanqué par le flanc opposé & par une demi-lune. Cet ouvrage à corne est flanqué par la courtine.

Toute fortification qui n’a qu’une défense de front, est défectueuse : pour la rendre complete, il est nécessaire qu’une partie flanque l’autre ; c’est pourquoi la courtine est toûjours la partie la plus forte d’une place, à cause qu’elle est flanquée par les flancs qui sont à ses extrémités. Voyez Défense. Chambers.

La défense directe est défectueuse, parce que l’épaisseur du parapet ne permet pas au soldat de découvrir le pié du mur qu’il défend, c’est-à-dire le côté extérieur du rempart ; ainsi il arriveroit, si une place n’avoit d’autre défense que la directe, que l’ennemi ayant gagné le pié du revêtement, ne seroit vû d’aucune partie de la fortification, & qu’il pourroit alors travailler tranquillement à la ruiner, soit par les mines ou autrement. Tous les obstacles qu’on pourroit faire, se réduiroient à faire tomber sur l’ennemi des bombes, des grenades, &c. mais il lui seroit airé d’en éviter l’effet, en appuyant obliquement de longs & forts madriers sur le mur du revêtement, lesquels écarteroient les bombes & les grenades ; ils donneroient une espece de couvert dessous, où l’ennemi seroit en sûreté : d’où l’on voit qu’une place de guerre doit avoir nécessairement son enceinte disposée de maniere qu’il y ait des parties plus avancées les unes que les autres, pour qu’elles puissent se flanquer mutuellement. Ces parties sont les bastions. Voyez Bastion. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Flanquer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « flanquer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « flanquer »

Étymologie de flanquer - Littré

Flanc. On trouve flanqué avec le sens de : qui a un flanc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de flanquer - Wiktionnaire

(verbe 1) De flanc et de la désinence verbale -er.
(verbe 2) Utilisé à la place de flaquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flanquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flanquer flɑ̃ke play_arrow

Conjugaison du verbe « flanquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe flanquer

Évolution historique de l’usage du mot « flanquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flanquer »

  • La révélation avait fait la une des médias sénégalais en janvier 2019 lorsque, de nulle part, surgit une information sur un financement de 195 000 dollars qui auraient été reçus par l’opposant Ousmane Sonko de la part de Tullow Oil, richissime groupe pétrolier. A un mois d’une élection cruciale pour le pouvoir qui jouait sa survie, il fallait en effet à tout prix faire tomber Ousmane Sonko, le seul opposant qui avait réussi en un laps de temps record à flanquer la trouille dans les rangs du gouvernement. Le courrier du soir, Affaire 195 000 dollars : voici comment l'Etat sénégalais a piraté le téléphone de Baba Aidara pour faire tomber Ousmane Sonko - Le courrier du soir
  • « Ce sont ses révolutions » est l’un des épisodes les plus sanglants de la télévision depuis un certain temps, avec des combats rapprochés brutaux utilisant des armes improvisées qui sont médiévales dans leur exécution. Everardo Gout fait un travail brillant en montrant le chaos d’une mêlée, lorsque deux murs de bouclier se brisent ensemble dans un endroit clos, à chaque coup, poussée et barre oblique qui frappe la maison, en particulier alors que Till (Mickey Sumner) se consacre à la cause et se retrouve complètement sanglant, littéralement, dans le cadre de la voie à suivre. Layton (Daveed Diggs) est également un excellent combattant, compte tenu de son expérience dans l’application des lois, mais c’est Gray qui est une machine. Il tranche, coupe en dés et rugit à chaque coup massif qu’il délivre, et il est plus formidable en tant que soldat qu’en tacticien. Il emmène une équipe de bottes au sommet du train pour essayer de flanquer les gens dans les tunnels, et son seul conseil à ceux qu’il laisse derrière est de continuer à marcher dans la zone de mise à mort du lanceur de lance de la révolution. Gray doit être de l’école de combat Zapp Brannigan, où vous lancez vague après vague de vos propres hommes sur le problème jusqu’à ce qu’il disparaisse. JAPANFM, Snowpiercer Episode 8 Review: Ce sont ses révolutions – JAPANFM
  • Bon, juste une façon de flanquer la zone dans les belles histoires, ce GP. d’Hongrie devait renaître en 2010 et n’avait pu avoir lieu faute de financement. Autonewsinfo, MOTOGP 2022 : EN HONGRIE MALGRÉ LA CRISE, 186 MILLIONS INVESTIS POUR UN NOUVEAU CIRCUIT DE MOTOGP. | Autonewsinfo
  • Par contre ce qui n'a ABSOLUMENT RIEN D'ACCIDENTEL : c'est le fait de "vivre" avec cet "homme" encore à l'heure actuelle. C'est d'accepter de rester en ménage plus de 30 ans avec un mari connu pour être violent et volage. C'est le fait d' ACCEPTER de subir aussi longtemps "un tyran domestique, un pervers narcissique” "qui a l'habitude de flanquer des raclées jusqu'au sang" .... TOUT CA, n'a rien à voir avec un accident c'est volontaire : c'est tolérer l'intolérable! Alors se trouver systématiquement des excuses bidons, les uns les autre, c'est parfait , ça contribue à des situations comme celle là encore une fois... mais à un moment donné, faudra peut-être penser à arrêter de subir et prendre son destin en main. #Metoo Clicanoo.re, [Faits Divers] Il lui pète le nez, “mais c'est un accident” | Clicanoo.re
  • Si Christophe Castaner se retourne sur son bilan à Beauvau, il pourra dire qu’il n’a guère été épargné. Arrivé en octobre 2018, après la démission spectaculaire de Gérard Collomb, il a été plongé dans le bain sans aucun temps d’adaptation. L’Élysée avait pris la précaution de le flanquer d’un secrétaire d’État à l’Intérieur, Laurent Nuñez, au profil de «technicien». Et le tandem a tout enduré, à commencer par la crise des «gilets jaunes». Le Figaro.fr, Remaniement: rarement un Premier flic de France a été aussi exposé que Christophe Castaner
  • Ce n’est pas non plus par hasard qu’on a fait entrer «Acquittator» au gouvernement. Eric Dupond-Moretti va avoir du pain sur la planche. Il n’est plus avocat, mais il n’a pas fini de plaider. Il est quand même là pour faire acquitter à la fois la justice, qui part avec un dossier en béton contre elle ; toute cette bande de collègues qui ne peuvent pas se prétendre innocents comme le gouvernement qui vient de naître avec sa feuille de vigne déjà défraîchie ; et surtout, le président de la République qui a des doutes sur son boulot de dans deux ans. On a mis Hercule pour lutter tout seul contre les magistrats, valeureux combattants à qui la guerre aurait été déclarée. On va la leur flanquer dans les dents, l’indépendance de la justice, voilà que les petits pois prennent les armes, c’est le Bounty et ses révoltés en plein dans le palais. Belle promotion pour Eric Dupond-Moretti, ce sont maintenant la NSA américaine et les services chinois qui écouteront son téléphone. Et puis quelle émotion, quelle jouissance ce doit être, quand on a bataillé des décennies contre les juges, de se retrouver soudain là. Peut-être que, après tout, les magistrats savent de quoi ils parlent quand ils assurent que les hostilités ont été engagées. Libération.fr, Eh bien la voilà, la dream team - Libération
  • Au départ de l’affaire, J.-L., 54 ans, conseiller municipal, se trouve dans un local de la mairie avec son épouse, employée communale à Lallaing, qui consulte son dossier individuel. Le couple découvre une photo qui ne devrait soi-disant pas se trouver dans le dossier, de quoi faire monter l’intensité, car, selon les informations fournies aux services de police, J. L. lance des objets sur le sol et contre les murs. Le maire se rend dans le local, il se plaint d’avoir été menacé de mort par J.-L. Ce dernier l’aurait saisi par le col en tentant de lui flanquer un coup de poing. D’après un témoin, le mis en cause a... La Voix du Nord, Lallaing: un conseiller municipal condamné pour des menaces et violences faites au maire

Traductions du mot « flanquer »

Langue Traduction
Corse fiancu
Basque saihets
Japonais 側面
Russe фланговый
Portugais flanco
Arabe الخاصرة
Chinois 侧翼
Allemand flanke
Italien fianco
Espagnol flanco
Anglais flank
Source : Google Translate API

Synonymes de « flanquer »

Source : synonymes de flanquer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires