La langue française

Protection

Définitions du mot « protection »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROTECTION, subst. fém.

A.−
1. Action ou fait de soustraire quelqu'un ou quelque chose à un danger, à un risque qui pourrait lui nuire; fait de se protéger ou d'être protégé. Synon. assistance, défense; anton. menace, attaque.Moyen de protection; protection contre l'incendie. Partout les ambassadeurs le couvraient d'une protection illimitée (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 286).Mais la haute protection dont jouissait Gilbert lui donnait aux yeux de ses collègues un certain prestige (Arland, Ordre,1929, p. 401).
a) [Accompagné d'un compl. adj. ou adnominal indiquant celui ou ce qui protège] Protection divine; protection aérienne, militaire, nucléaire. Elle se voyait (...) exilée en quelque sorte de sa patrie, privée de la protection paternelle, au milieu d'une cour étrangère (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 24).Et il la découvrit bientôt [la maison], toute basse, munie de contrevents verts, sous la protection d'une barrière en bois goudronné (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 444).Cette opération pourrait comporter une protection navale et un appui aérien par les forces de l'Empire britannique (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 580).
ADMIN. PUBL. Protection sociale. Prise en charge par la société des risques de maladie, des accidents du travail, du chômage et de la retraite. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors du mariage, jouissent de la même protection sociale (Déclar. univ. Dr. Homme,1949, p. 7).Quatre projets de loi concernant la protection sociale des agriculteurs (Debatisse, Révol. silenc.,1963, p. 192).
b) [Accompagné d'un compl. adj. ou adnominal indiquant celui ou ce qui est protégé] Protection de l'environnement, des sites, des sols; la protection des droits d'auteur, des prix; protection sanitaire. En somme, vous assuriez vous seule la surveillance et la protection de cette maison? (Bernanos, Crime,1935, p. 773).Ce plan comprenait la création (...) de « larges zones de protection forestière » (Forêt fr.,1955, p. 26).
Spécialement
Protection civile. Mission de la puissance publique consistant à limiter les risques encourus par la population et à réduire les dommages causés aux biens matériels lors d'accidents, de catastrophes ou de cataclysmes (d'apr. Debb.-Daudet Pol. 1981). En matière de protection civile, le préfet de défense contrôle et coordonne les actions appelant la mise en œuvre de moyens excédant le cadre du département (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 303).
Protection diplomatique. ,,Théorie en vertu de laquelle un État prend fait et cause pour l'un de ses ressortissants victime d'un dommage imputable à un État étranger`` (Debb.-Daudet Pol. 1981).
Protection maternelle et infantile (abrév. P.M.I.). ,,Surveillance médico-sociale préventive de l'ensemble des femmes enceintes et des enfants du premier et du second âge`` (Lar. Méd. t. 3 1972). V. maternel ex. 4.
2. Loc. verb.
Demander protection (à qqn). Solliciter son appui, son assistance contre des dangers ou des difficultés. La timide vierge levoit ses beaux yeux vers le duc de Bourgogne pour lui demander protection (Cottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 112).Tu vas aller chez le commissaire : tu lui diras (...) que tu demandes protection à la loi (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Signe, 1886, p. 1052).
Mettre, placer sous la protection de qqn. Confier quelqu'un ou quelque chose à quelqu'un pour qu'il l'assiste et le secoure. Prince, je le place aussi [un recueil] sous votre protection royale (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 497).Empl. pronom. réfl. On voit des hommes (...) qui abandonnent leurs domaines (...) et vont s'enfermer dans une ville, et se mettre sous la protection d'une église (Guizot, Hist. civilis.,leçon 7, 1828, p. 17).Désespéré, jugeant tout perdu, il courut à Ascalon se placer sous la protection de la garnison égyptienne (Grousset, Croisades,1939, p. 143).
3. Protection rapprochée. Protection exercée à l'entour immédiat d'un personnage important par ses gardes du corps, notamment lorsqu'il se déplace en public ou participe à des réunions, et visant avant tout à éviter qu'il ne soit victime d'un attentat. Ainsi les militants du SAC ne s'adonnent-ils pas seulement à la protection rapprochée de personnalités (Le Monde,31 juill. 1981ds R. Trad. 1983 no23/24, p. 43).
B.− En partic.
1. Personne ou chose qui protège de certains dangers ou de certains risques. Synon. défense.Elle remarqua tout à coup qu'il portait des gants de filoselle noire, mince protection contre le vent du nord (Bernanos, Crime,1935, p. 734).Mais le silence même n'aurait pas été longtemps pour vous une protection efficace (Bernanos, Crime,1935p. 860).Le délégué jouit pourtant de diverses protections légales (Reynaud, Syndic. en Fr.,1963, p. 215):
1. Je connaissais assez le caractère espagnol pour être très sûr de n'avoir rien à craindre d'un homme qui avait mangé et fumé avec moi. Sa présence même était une protection assurée contre toute mauvaise rencontre. Mérimée, Carmen,1847, p. 9.
Spécialement
HYG. Protection périodique*.
INFORMAT. Protection mémoire. Dispositif empêchant qu'un programme en cours d'exécution ne vienne perturber les informations appartenant à un autre programme (d'apr. Stern.-Lep. 1971, Morvan 1980, Microproc. 1981).
2.
a) Attitude d'une personne influente qui use de son pouvoir pour favoriser la carrière ou les visées de quelqu'un; p. méton., cette personne elle-même. Synon. appui, piston (fam.).La protection spéciale du pape Innocent III, sa proche parenté avec l'empereur Frédéric Barberousse (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 2).
Par protection. Par faveur. Le sire Ferry de Mailly et d'autres gentilshommes (...) furent amenés à Compiègne, mis à la torture, et puis suspendus au gibet, hormis le sire de Mailly, qui, par protection, fut sauvé (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 4, 1821-24, p. 91).On a demandé des tueurs de bœufs à l'abattoir, et il s'est fait embaucher là-dedans par protection (Barbusse, Feu,1916, p. 135).
b) P. méton. Personnage qui use de son influence, de son pouvoir pour protéger quelqu'un, quelque chose. Synon. appui, protecteur.Cet homme a de belles protections (Ac.1835-1935).En pays turc, une protection vaut mieux qu'un droit (Nerval, Voy. Orient,t. 2, 1851, p. 42):
2. − J'ai surtout compris, dit Ingelby (...) que vous nous avouez ici, au milieu de gens honorables, de singulières accointances avec l'ennemi et des protections plus que suspectes... Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 318.
C.− ÉCON. POL. Système visant à préserver l'industrie et les produits nationaux de la concurrence étrangère; ensemble des mesures prohibitives ou restrictives prises à cet effet. C'est donc l'agriculture qui demanda et obtint la protection douanière (Lesourd, Gérard, Hist. écon.,1966, p. 407).L'intervention de produits extérieurs sur un marché crée des perturbations pour la production et pour le commerce dans le pays importateur; aussi des accords, des mesures de protection sont adoptés (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 186).
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔtεksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1200 protections « action de défendre, de protéger » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, p. 357 : sa plus large protections entor nos); b) 1906 protection des sites (d'apr. Nouv. Lar. ill. Suppl. 1907, s.v. Protection des paysages de France); 1930 protection sociale (Lar. comm.); 1933 protection maternelle et infantile (Biot, Pol. santé publ., p. 55); 1951 protection civile (J.O., 18 nov., p. 11444, col. 1); 1963 protection diplomatique (Lar. encyclop.); 1967 protection routière (Dub.); 1969 informat. protection des fichiers, de mémoire (Guilh.); 1971 protection de l'environnement (Tern.); 1981 protection rapprochée (Le Monde, 31 juill. ds R. Trad., loc. cit.); 2. a) xiiies. proteccions « personne ou chose qui constitue une défense, un abri » (Légende de Théophile ds Bartsch-Horning, col. 476, 2 : dama, tu es proteccions/d'umain lignage); b) 1932 « enduit placé sur un métal pour le préserver de l'oxydation » (Lar. 20e); c) 1963 électr. « dispositif permettant de détecter et d'éliminer les anomalies survenues dans un réseau de transport ou une installation électrique » (Lar. encyclop.); 3. 1633 « action de favoriser les intérêts, la carrière de quelqu'un » (Voiture, Lettres, éd. A. Ubicini, t. 1, p. 191); 4. 1664 écon. pol. (Colbert, Lettres, Instructions et Mémoires, éd. P. Clément, t. 2, p. CCLXVII ds Kuhn, p. 207); 5. 1745 « action de favoriser une activité » (Ch. Duclos, Hist. de Louis XI, t. 2, p. 464 : accorder une protection singuliere aux arts et aux talens); 6. 1746 « comportement protecteur » (La Morlière, Angola, t. 1, p. 154 : air de protection). Empr. au b. lat. et lat. chrét. protectio « abri, défense; protection (de Dieu) », dér. de protegere (protéger*). Fréq. abs. littér. : 1 770. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 602, b) 2 056; xxes. : a) 1 957, b) 2 173.

Wiktionnaire

Nom commun

protection \pʁɔ.tɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de protéger, de défendre quelqu’un, de veiller à ce qu’il ne lui arrive pas de mal.
    • Depuis que la Gaule est privée de la protection de Rome, sa tutrice, elle est ravagée par une série d’invasions, …. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Sous les Carolingiens, les Capitulaires recommandent au Comte de veiller à la protection des orphelins; il ne s'agit en somme que de l'exercice pratique de la mainbournie royale. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.237)
    • Il serait bon encore d’invoquer la protection du grand thaumaturge vers qui des milliers et des milliers de pèlerins venaient de toutes les provinces, de toutes les nations. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Toute caravane qui entrait dans le territoire du sultan d'Ayar devait payer cette taxe, moyennant quoi elle était, théoriquement du moins, sous la protection du sultan jusqu'à ce qu'elle quitte le territoire placé sous son commandement. — (Djibo Hamani, Le sultanat touareg de l'Ayar: au carrefour du Soudan et de la Berbérie, L'Harmattan, 2006, page 290)
  2. Action de prendre soin de la fortune, des intérêts de quelqu’un, de favoriser l’accroissement, le progrès de quelque chose.
    • Rechercher la protection d’un homme politique influent.
    • Sa protection ne vous manquera pas.
    • Accordez-lui protection.
    • C’est un homme qui mérite protection.
    • La protection accordée par des lois à l’industrie nationale s’oppose au système du libre-échange.
  3. (Par extension) Personne qui en protège, qui en favorise d’autres.
    • Cet homme a de puissantes protections.
    • Il compte sur ses protections.
    • Il n’a aucune protection.
  4. (Par extension) Objet qui assure la sécurité des biens ou des personnes.
    • Cette protection mobile doit recouvrir la partie extérieure de la fraise de désilage et doit rester solidaire de la machine. — (Pierre Clavel, Urbain Arconte, Mise en conformité des machines mobiles agricoles et forestières, page 150, CEMAGREF, 2000, Éditions Quae, 2007)
  5. (Religion) Emploi de protecteur à la cour papale de Rome.
    • Le roi donna la protection de France à tel cardinal.
    • Le pape donna la protection des jacobins à tel cardinal.

Nom commun

protection \pɹə.tɛk.ʃən\

  1. Protection.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROTECTION. n. f.
Action de protéger, de défendre quelqu'un, de veiller à ce qu'il ne lui arrive point de mal. La protection de Dieu. La protection du ciel. C'est une puissante protection que la sienne. Assurer la protection des opprimés, de l'innocence. Prendre quelqu'un sous sa protection, en sa protection. Avoir recours à la protection d'un homme puissant. Étendre sa protection sur tous les malheureux. Je mets cet enfant sous votre protection. Il signifie aussi Action de prendre soin de la fortune, des intérêts de quelqu'un, de favoriser l'accroissement, le progrès de quelque chose. Rechercher la protection d'un homme politique influent. Sa protection ne vous manquera pas. Accordez-lui protection. C'est un homme qui mérite protection. La protection accordée par des lois à l'industrie nationale s'oppose au système du libre-échange. Il se dit aussi des Personnes qui en protègent, qui en favorisent d'autres. Cet homme a de puissantes protections. Il compte sur ses protections. Il n'a aucune protection. Il se dit encore de l'Emploi de protecteur à Rome. Le roi donna la protection de France à tel cardinal. Le pape donna la protection des jacobins à tel cardinal.

Littré (1872-1877)

PROTECTION (pro-tè-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de protéger, de préserver de mal. La demoiselle que vous connaissez, laquelle, ayant juré ma ruine, est fâchée de voir que je suis en la protection d'un des plus braves hommes du monde, Voiture, Lett. 46. Sa mort me laissera, pour ma protection, La splendeur de son ombre et l'éclat de son nom, Corneille, Sertor. II, 1. Et vous, prince… continuez votre protection et vos soins à tout ce qui lui fut cher, Bossuet, Anne de Gonz. Il [Cromwell] était regardé de toute l'armée comme un chef envoyé de Dieu pour la protection de l'indépendance [les sectaires dits indépendants], Bossuet, Reine d'Anglet. La protection éclatante que Mécène accorda aux gens de lettres… a rendu son nom immortel, Rollin, Traité des Ét. 4e part. ch. 1.

    Prendre en sa protection, protéger. Il vous importe de haïr l'injustice, et de prendre ceux qu'on opprime en votre protection, Voiture, Lett. 9. Dieu prend en sa protection tous les gouvernements légitimes, en quelque forme qu'ils soient établis, Bossuet, Polit. II, I, 12.

    On dit aussi : prendre sous sa protection.

    Prendre la protection de quelqu'un, prendre sa défense. Quand même il aurait quelque raison de se plaindre, vous n'en auriez pas pour cela de prendre sa protection contre moi, Voiture, Lett. 50. Quand cela paraîtra, je ne doute point qu'il ne donne matière aux critiques ; prenez un peu ma protection, Corneille, Lett. à l'abbé de Pure, 25 août 1660.

  • 2Action de prendre soin de la fortune, des intérêts, de l'avancement de quelqu'un. Mon protégé n'honora pas ma protection ; il fit tout du pis qu'il put…, Staal, Mém. t. I, p. 293. Je pourrais offrir ma protection en Sibérie et au Kamshatka ; mais, en France, j'ai besoin de la protection de bien des gens, et même de celle du roi, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 12 juill. 1770. Sans aucun égard aux talents et aux facultés, la protection devint alors la mesure unique des distributions, Raynal, Hist. phil. XIII, 50.

    Un air, un ton de protection, l'air, le ton qu'a celui qui protége à l'égard de celui qui est protégé. Jeannot tendant la main à Colin avec un air de protection assez noble, Voltaire, Jeannot.

  • 3Action de favoriser le maintien, l'avancement de quelque chose. Ce prince prit sous sa protection les lettres. Une protection mal entendue est une véritable guerre qu'on fait aux talents, D'Alembert, Ess. sur la Soc. des g. de lett. Œuv. t. III, p. 102, dans POUGENS.

    Terme d'économie politique. Système de protection, système relatif à l'admission des marchandises étrangères dans un pays, d'après lequel on impose plus ou moins les marchandises à l'entrée, pour protéger le commerce intérieur contre une concurrence qu'il ne pourrait soutenir sans cela.

  • 4Il se dit des personnes qui servent de protecteur, d'appui à quelqu'un. Cet homme a de puissantes protections.
  • 5Emploi de protecteur à Rome. Le roi donna la protection de France à tel cardinal.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et pour ce, chier fils en notre Seigneur, nous, par gracieux assentement, vous et vo lieu rechevons en le [la] protection St-Pierre et le [la] nostre, Tailliar, Recueil, p. 501. En plorant, douce dame, Par vraie entencion, Met je mon cors et m'ame En ta protection, dans RUTEB. II, 330.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROTECTION. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Par tant que li bous [l'anneau] est plus largement estenduz, si est signifiée par lo bou sa plus large protection [de Dieu] entor nos, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 357.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROTECTION, (Droit naturel & politique.) les hommes ne se sont soumis à des souverains que pour être plus heureux ; ils ont senti que tant que chaque individu demeureroit isolé, il seroit exposé à devenir la proie d’un homme plus fort que lui, que ses possessions seroient sujettes à la violence & à l’usurpation. La vue de ces inconvéniens détermina les hommes à former des sociétés, afin que toutes les forces & les volontés des particuliers fussent réunies par des liens communs. Ces sociétés se sont choisi des chefs qui devinrent les dépositaires des forces de tous, & on leur donna le droit de les employer pour l’avantage & la protection de tous & de chacun en particulier. On yoit donc que les souverains ne peuvent se dispenser de protéger leurs sujets, c’est une des principales conditions sous laquelle ils se sont soumis à eux. Ceux qui ont écrit sur le droit public ont regardé la protection que les princes doivent à leurs sujets comme un devoir si essentiel, qu’ils n’ont point fait difficulté de dire que le défaut de protection rompoit le lien qui unit les sujets à leurs maîtres, & que les premiers rentroient alors dans le droit de se retirer de la société dont ils avoient été jusqu’alors les membres.

Les habitans de la Grande-Bretagne soumis depuis plusieurs siecles aux Romains, ont pu légitimement se choisir de nouveaux maîtres, dès lors qu’ils virent que leurs anciens souverains n’avoient ni le pouvoir, ni la volonté de les protéger contre leurs ennemis.

Ce n’est point seulement contre les ennemis du dehors que les souverains sont tenus de protéger leurs sujets, ils doivent encore reprimer les entreprises de leurs ministres & des hommes puissans qui peuvent les opprimer.

Quelquefois des états libres, sans renoncer à leur indépendance, se mettent sous la protection d’un état plus puissant ; cette démarche est très-délicate, & l’expérience prouve que souvent elle est dangereuse pour les protégés, qui peu-à-peu perdent la liberté qu’ils cherchoient à s’assurer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « protection »

Prov. protectio ; espagn. proteccion ; ital. protezione ; du lat. protectionem, de protegere, protéger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin protectio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « protection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
protection prɔtɛksjɔ̃

Citations contenant le mot « protection »

  • Chez la fille, il n'est pas de désir plus grand que celui de protection par le père. De Sigmund Freud
  • L'unique, la plus douce protection contre toutes les peurs c'est celle-là - un livre qui commence. De Alessandro Baricco / Châteaux de la colère
  • Les animaux d'une même espèce ne luttent jamais à mort ; le vainqueur épargne le vaincu. L'espèce humaine est privée de cette protection. De René Girard / La violence et le sacré
  • Comment le désir de voir et d'aimer peut-il naître sans la protection de la connaissance, éventuellement par pure ignorance ? De Pierre-Henri Jeudy / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • La seule fin pour laquelle les hommes sont autorisés, individuellement ou collectivement, à intervenir dans la liberté d'action d'un de leurs semblables, est la protection de soi-même. De John Stuart Mill / Pour la liberté
  • Parler de charité, c'est parler de vanité, et de commerce. Car on donne pour paraître ou pour plaire à Dieu. Dont plusieurs croient acheter ainsi la protection... De Chrystine Brouillet / Marie Laflamme
  • On commence toujours par être idiot avant de devenir imbécile, et benêt avant que d'être fou. Pour la stupidité, elle vient après : soit par nécessité, soit par protection... De Jean-Michel Wyl / L'Exil
  • Long bras, protection courte. De Proverbe français
  • On n'enseigne pas aux forces de l'ordre la protection du citoyen mais la protection du pouvoir. De Jacques Lamarche / Les toqués du firmament
  • La protection de l'animal, c'est au fond le même combat que la protection de l'homme. De Marguerite Yourcenar
  • Le sommeil est une sorte de protection, si paradoxal que cela puisse paraître. De Samuel Beckett / Molloy
  • J’aimerais vraiment comprendre pourquoi les kamikazes portent des casques de protection. De Dave Edison
  • Pourquoi ne fait-on rien pour la protection des sentiers battus ? De Bruno Masure / Comment se fait-ce ?
  • Je remontais dans ma mémoire jusqu’à l’enfance, pour retrouver le sentiment d’une protection souveraine. Il n’est point de protection pour les hommes. Une fois homme on vous laisse aller. De Antoine de Saint-Exupéry / Pilote de guerre
  • La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité. De Albert Camus
  • Le 27 juillet, la préfecture du Finistère faisait état de cas de Covid-19 détectés dans 13 établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), essentiellement au niveau du personnel et dans la région brestoise. Elle appelait les responsables d’établissements à intensifier les mesures de protection, en rappelant la nécessité d’appliquer gestes barrières et obligation du port du masque. De même, devaient être mises en place l’interdiction d’accès aux mineurs de moins de 6 ans et la limitation des visites à une voire deux personnes. Toutefois, les destinataires n’ont pas attendu pour relever le seuil d’application de ces mesures. Le Telegramme, Les Ehpad renforcent leurs mesures de protection - Morlaix - Le Télégramme
  • Pour des experts en formation et en audit sur la cybersécurité, ce constat est alarmant. Dans un monde qui se destine de plus en plus au travail à distance, il leur est impensable de voir des entreprises prendre leur protection sur Internet à la légère. Cityramag, Cybersécurité en entreprise : la multiplication des outils nuirait à la protection | Cityramag
  • Un arrêté du 23 juillet 2020 dresse la liste des protections adaptées à la lutte contre la propagation du covid-19, éligibles au taux de TVA à 5,5%. Taux de TVA ... LégiFiscal, TVA à 5,5% pour les tenues de protection éligibles : la liste connue LégiFiscal
  • Ils sont jetables et à utilisation unique : les masques, gants et autres reviennent en force en cette période de coronavirus. L’avènement du tout jetable met en colère les associations de protection de l'environnement et particulièrement Jérôme Chiclet d'Océan Protection France. France Bleu, La relance éco : le cri d'alerte de l'association Océan Protection France sur le tout jetable
  • Et il est légitime de se questionner : est-ce que la perte de confiance des consommateurs envers leurs assureurs freinera leur désir de se couvrir davantage, notamment dans le cadre de la protection numérique ? Selectra, Protection des données personnelles ᐅ la nouvelle préoccupation des assurés Français
  • Le pilotage de la protection de l’enfance « est jugé insatisfaisant depuis longtemps », écrit la cour, qui déplore une dégradation au cours des quatre dernières années. Le Monde.fr, La Cour des comptes préconise une refondation de la protection de l’enfance
  • "Garantir la protection de l’environnement à l’article 1er de la Constitution permettra d’adopter des lois plus ambitieuses en élevant cet enjeu au même rang que celui d’autres principes constitutionnels, tels que la liberté d’entreprendre ou le droit de propriété", expliquent les députés. SudOuest.fr, Convention climat : une proposition de loi pour inscrire la protection de l’environnement dans la Constitution

Images d'illustration du mot « protection »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « protection »

Langue Traduction
Anglais protection
Espagnol proteccion
Italien protezione
Allemand schutz
Chinois 保护
Arabe الحماية
Portugais proteção
Russe защита
Japonais 保護
Basque babes
Corse prutezzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « protection »

Source : synonymes de protection sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « protection »

Protection

Retour au sommaire ➦

Partager