Agression : définition de agression


Agression : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AGRESSION, subst. fém.

Action d'attaquer une personne ou un groupe de personnes de façon soudaine et brutale, et sans avoir été provoqué.
A.− Généralement
1. Action d'attaquer de façon violente une ou plusieurs personnes :
1. Il crut que pour sa résistance vertueuse le jeune duc l'avait tuée ou fait tuer, et, sa furie s'exaspérant à cette idée, il tomba à grands coups d'épée sur les marauds, qui, surpris de cette agression subite dont ils ne pouvaient se défendre, ayant les mains empêchées, lâchèrent leur proie et détalèrent comme s'ils eussent eu le diable à leurs trousses. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, pp. 420-421.
2. Elle allait sortir par la porte qui donnait sur le vestibule, lorsqu'elle crut entendre un bruit de pas. Elle se rejeta en arrière, d'un mouvement brusque et effaré, comme si elle eût voulu échapper à une agression subite; puis elle se hâta de disparaître par une porte qui conduisait au salon. É Zola, Madeleine Férat,1868, p. 135.
3. La sauvagerie de cette agression, ce vieillard assommé par ce jeune homme, puis cet innocent domestique, la lâcheté de ce guet-apens rendu plus ignoble par l'emploi d'un faux, fabriqué sans doute grâce à un cachet volé, tout, dans le compte rendu de cet attentat, révoltait l'étudiant de Harvard, élevé dans cette atmosphère de franchise rude mais saine que la tradition puritaine crée dans la grande université du Massachusetts, ... P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 75.
4. Les juges écoutent attentifs. Il est vraiment adroit ce défenseur! il s'efforce de ramener l'agression aux proportions banales d'une rixe de quartier réservé. Il parle de pistolets qui n'ont blessé que des glaces, d'une fille piétinée, mais peut-être d'abord par ses danseurs en fuite. Une autre a eu le crâne fracturé : un coup de siphon, d'après le médecin légiste. Mais personne n'a vu donner ce coup! ... R. Vercel, Capitaine Conan,1934, pp. 136-137.
5. Après le hold-up de Levallois (...), les spécialistes de l'agression à main armée viennent de faire de nouveau parler d'eux en s'emparant de 8 millions à Nanterre. Cinq gangsters attaquent deux encaisseurs, Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 2, col. 5-6.
Rem. L'agression est souvent présentée comme étant subite (ex. 1, 2), brusque (DG) et partant injuste (Ac. 1835, 1878, Ac. t. 1 1932).
P. ext. [En parlant d'un mal] :
6. Si, d'autre part, nous nous reportons aux événements et aux émotions notés par Beethoven dans son journal (manuscrit Fischhoff), nous constatons qu'en effet l'op. 101 a bénéficié de la période d'accalmie relative, qui prend fin, en octobre 1816, avec l'agression de la maladie. L'œuvre correspond aux mois où il s'enveloppe des pensées de l'Inde, de la paix des champs et des forêts ... R. Rolland, Beethoven,t. 1, 1903, pp. 112-113.
Au plur., dans le lang. de l'amour (cf. aguicher) :
7. Sa grâce [de MlleRenouardt] qui n'oublie jamais la réserve convient mal à des agressions de divan. Colette, La Jumelle noire,1938, p. 255.
2. Au fig. Attitude ou paroles visant à critiquer âprement quelqu'un ou à le blesser moralement :
8. « Quand toute ma force enveloppait mes enfants, m'écrivait-elle, pouvais-je l'employer contre Monsieur de Mortsauf et pouvais-je me défendre de ses agressions en me défendant contre la mort? ... » H. de Balzac, Le Lys dans la vallée,1836, p. 225.
9. Vous êtes ingrat de bonne heure, vous ferez votre chemin, répondit Ève atteinte au cœur moins par les reproches de Cérizet que par la grossièreté de son accent, par sa menaçante attitude et par l'agression de ses regards. H. de Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 562.
10. Elle n'aimait pas ce ton de persiflage qui s'était développé chez Wilfrid et avait pris la place des éclats d'exaltation auxquels il s'abandonnait autrefois à tout propos. Elle ne comprenait pas que son ami avait subi l'action du monde ambiant, qu'il avait souffert beaucoup et ne se souciait plus d'exposer ce qu'il sentait au contact des sots et des méchants, et que, dérobant en lui-même son individualité, il la tenait garantie sous une carapace rugueuse et piquante d'ironie et d'agression. J.-A. de Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 142.
11. J'ai vécu, sans vergogne, dans une extrême solitude peuplée des ressentiments et des désirs fauves que mon exécration des contemporains enfantait, écrivant ou vociférant ce qui me paraissait juste, fallût-il crever, et ne réclamant pour mes agressions ou pour ma défense, le secours d'aucune autre plume séculière. L. Bloy, Journal,1895, p. 51.
Rem. Ac. 1835, 1878, et Ac. t. 1 1932 notent cette expr. : ,,Cette critique est une véritable agression.``
B.− DR. INTERNAT. Attaque armée d'un État par un autre, faite sans provocation et non justifiée par la légitime défense :
12. Il est facile au chef d'un État de réduire par des insultes, des menaces, des préparatifs hostiles, son voisin à l'attaquer, et dans ce cas, le coupable n'est pas l'agresseur, mais celui qui a réduit l'autre à chercher son salut dans l'agression. Ainsi la défensive peut n'être quelquefois qu'une adroite hypocrisie, et l'offensive devenir une précaution de défense légitime. B. Constant, Principes de politique,1815, p. 104.
13. ... le bruit de la double agression tentée contre Melun et contre Bourges fit sortir le roi Gonthramn de son inertie et de ses habitudes peu militaires. Depuis les premières conquêtes des Neustriens en Aquitaine, il n'avait prêté de secours aux villes de son partage que par l'envoi de ses généraux, et jamais il ne s'était mis en personne à la tête d'une armée. Menacé de voir sa frontière de l'ouest ouverte sur deux points différents, et l'invasion neustrienne pénétrer cette fois au cœur de son royaume, il n'hésita pas à marcher lui-même contre le roi de Neustrie, ... A. Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 2, 1840, p. 343.
14. « La guerre hors la loi? Oui, la guerre d'agression, mais non pas la guerre défensive. » Admirez ce coup oblique. Nous avions raison; nous étions tous d'accord; et soudainement notre belle idée est par terre et brisée. Il est odieux et inhumain que les nations aient des armées, des conseils de guerre, des canons et des gaz empoisonnés en vue de s'agrandir, de conquérir, d'envahir; mais il est légitime et même heureux que les nations aient des armées, des conseils de guerre, des canons et des gaz empoisonnés en vue de repousser l'agression ou l'insulte. Ainsi la guerre subsiste toute. Le bon sens était contre la guerre, mais le bon sens est pour la guerre. Enfants, nous lançons notre flèche, et elle nous revient en plein visage. Nous sommes battus encore une fois, par nous-mêmes battus. Il y a quelque diablerie là-dedans; et le diable est bien cet esprit rusé, à marche oblique, qui tue l'esprit. Alain, Propos,1928, p. 758.
15. L'Autriche est liée à l'Allemagne par un traité signé en 1879 et publié en 1888. L'alliance a été renouvelée. Aux termes du traité de 1879, le casus fœderis doit jouer s'il y a agression de la part d'une tierce puissance contre l'un des deux empires, ou si l'agression est soutenue par la Russie. Il semble donc que le traité ne vise que des buts défensifs. Cependant, de plus en plus, l'Autriche a partie liée avec l'Allemagne comme l'ont montré les incidents de Bosnie et d'Herzégovine, et nous estimons, en conséquence, que selon toutes probabilités, l'Autriche serait prête à soutenir l'Allemagne dans toutes les éventualités de conflit avec la France appuyée par la Russie. J. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 107.
16. C'est pour ça − aussi − qu'il est tellement important que le prolétariat, cette fois, gagne la partie! Le jour où il aura vu, dans les faits, qu'il peut, par ses seuls moyens, mettre un obstacle infranchissable aux politiques d'agression, et faire reculer les gouvernements, alors il connaîtra vraiment sa force, alors il aura pris conscience qu'il peut tout! R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 490.
17. Mussolini veut ici un gouvernement sur lequel il puisse agir. Pour cela, il a fait du Maroc une base d'agression. De là, part une armée moderne, avec un armement moderne. A. Malraux, L'Espoir,1937, p. 531.
18. Ces conditions rendaient assez laborieuse toute préparation méthodique et continue à une guerre que nul ne voulait, ni ne pouvait vouloir; et que chacun, quand il y pensait, ne concevait que comme un acte de défense, une réponse à quelque agression. On peut affirmer que l'idée de déclarer la guerre à quelqu'une des nations voisines ne s'est jamais présentée à un esprit français depuis 1870 ... P. Valéry, Variété 4,1938, p. 68.
19. On ajoute dans les milieux officiels de la capitale américaine qu'un accord a été également conclu au sujet des mesures à prendre par la Grande-Bretagne, par la France et par les États-Unis au cas où les communistes chinois tireraient parti d'une trêve en Corée pour se livrer à une agression en Asie du Sud-Est. La Politique asiatique de Londres, Le Monde,19 janv. 1952, p. 1, col. 2.
Non-agression (pacte de) :
20. ... « les Soviets sont alliés à l'Allemagne. » « Mais non, dit Brunet avec impatience. Ils ont conclu un pacte de non-agression, et encore tout provisoire ... » J.-P. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 242.
C.− PSYCHOLOGIE
1. Instinct d'agression (en all. Agressionstrieb, « pulsion d'agression »). Partie de la pulsion de mort tournée vers l'extérieur avec l'aide notamment de la musculature (d'apr. Lapl.-Pont. 1967) :
21. ... il y a en nous d'autres sources de pulsion que l'égocentrisme. Le triple univers des choses, des hommes et des valeurs peut nous appeler aussi fortement que l'instinct de conservation, de possession ou d'agression. Freud et Marx ont vigoureusement nettoyé l'emphase creuse d'un spiritualisme décadent. Il est temps maintenant de les dépasser. C'est l'élan personnel tout entier, uni à un élan collectif complice, qui dans l'univers global se cherche des sphères d'épanouissement, et non pas seulement des moments de satisfaction. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 336.
22. ... [les pulsions sadiques] sont bien plus marquées dans la deuxième phase, celle que nous appelons sadique-anale parce qu'alors la satisfaction est recherchée dans l'agression et dans la fonction excrémentielle. S. Freud, Abrégé de psychanalyse,trad. de A. Bermann, 1949.
23. On observe souvent la transformation d'une agressivité entravée en auto-destruction chez un sujet qui retourne son agression contre lui-même... S. Freud, Abrégé de psychanalyse,trad. de A. Bermann, 1949.
24. La seule description du comportement apparent de la colère et de ses expressions paraîtrait donc, en dépit des critiques précédentes, justifier l'idée d'un « instinct d'agression », et assimiler ce sentiment non pas à l'ordre de l'émotion, mais à celui du sentiment et de la tendance. J. Vuillemin, Essai sur la signification de la mort,1949, p. 138.
Rem. Dans le vocab. freudien le terme agression désigne aussi bien l'agression que l'agressivité*.
2. Synon. de stress.,,... action violente exercée sur un organisme : bruit violent, secousse électrique intense, immersion brusque dans l'eau froide, vive frustration, grand choc émotionnel, etc., tous facteurs « stressants ».`` (Selye ds Piéron 1963, s.v. stress).
Prononc. : [agʀ εsjɔ ̃]. Enq. : /agʀesiõ/. − Rem. Gattel transcrit la 2esyllabe avec é (= [e] fermé).
Étymol. ET HIST. − Ca 1395 « attaque » (Bouteiller, Som. rur. tit. 40, p. 861 ds La Curne : Si la beste d'un voisin tue la beste de son voisin ou d'autre, s'il est trouvé que la beste tuée ait aggressé et assailly l'autre, sçachez que lors n'y chet quelque restitution : mais si sans aggression l'une beste ait tué l'autre...). Empr. au b. lat. aggressio « attaque » (Apulée, Met. 8, 16 ds TLL s.v., 1322, 67 : clunibus meis adgressionibus Perinis consulebam).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 221. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 204, b) 301; xxes. : a) 204, b) 480.
BBG. − Aquist. 1966. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Cap. 1936. − Dup. 1961. − Kold. 1902. − Lacr. 1963. − Lafon 1963. − Piéron 1963. − Prév. 1755. − Spr. 1967.

Agression : définition du Wiktionnaire

Nom commun

agression \a.ɡʁe.sjɔ̃\ ou \a.ɡʁɛ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de celui qui agresse.
    • Les habitants des villas et des pavillons environnants passèrent rapidement de la curiosité malveillante à l’agression. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 235 de l’éd. de 1921)
    • Des fois, ils vont à la dure… quoique ça soye pas les mêmes équipes. La dure, c'est l’agression, l’attaque nocturne à main armée.
      — Et alors ?…
      —Haut les pognes ! Et ils vous braquent.
      — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Il y a preuve d’agression de sa part.
    • Il a fait, il s’est permis un acte d’agression.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Agression : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AGRESSION. n. f.
Action de celui qui attaque. Il y a preuve d'agression de sa part. Il a fait, il s'est permis un acte d'agression. Cette critique est une véritable agression. Une injuste agression.

Agression : définition du Littré (1872-1877)

AGRESSION (a-grè-sion ; d'autres prononcent les deux s) s. f.
  • Action de celui qui attaque.

SYNONYME

AGRESSION, ATTAQUE. On a dit que l'agression est une attaque inattendue, sans raison, sans provocation ; tandis que l'attaque ne surprend pas ; elle vient d'un ennemi connu dont on se défie. Ce n'est pas là la vraie différence. Attaque porte simplement l'idée sur un combat, une lutte qui commence d'un côté ; mais l'agression porte l'idée sur l'acte premier qui est la cause du conflit. Il est possible que celui qui attaque ne soit pas l'agresseur, l'agression pouvant consister en toute autre chose qu'une attaque. Attaque est l'acte, le fait ; agression est l'acte, le fait considéré moralement et pour savoir à qui est le premier tort.

HISTORIQUE

XVIe s. Et nous rendre coulpables d'une aggression publique et generale, Lanoue, 608. Je vueil entierement que le tort et blasme de l'aggression tombe sur luy, Du Bellay, M. 290.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « agression »

Étymologie de agression - Littré

Aggressio (voy. AGRESSEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de agression - Wiktionnaire

(Vers 1395) Du latin aggressio → voir progression. Anciennement écrit aggression, ce qui est resté en anglais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « agression »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agression agrɛsjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « agression »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agression »

  • Les agressions à l’arme blanche se sont succédé dans le centre-ville de Bordeaux (Gironde) dans la nuit du 24 au 25 juin. Au total, sept hommes âgés de 23 à 28 ans ont été blessés, selon les pompiers qui sont intervenus à plusieurs reprises tout au long de la rue Sainte-Catherine, du quartier de la Victoire à celui des Quinconces. , Faits divers : une série d'agressions à l'arme blanche, cette nuit, à Bordeaux
  • Le voilà de nouveau dans une salle d’audience. Non plus derrière la barre, comme il y a trois ans, mais sur le banc des parties civiles. Ancien chef d’équipe dans une grande entreprise clermontoise, ce quinquagénaire se retourne contre l’une de ses ex-subordonnées qui, en 2016, l’a accusé d’agression sexuelle. www.lamontagne.fr, Relaxé dans une affaire d'agression sexuelle, un Clermontois poursuit son accusatrice pour dénonciation calomnieuse - Clermont-Ferrand (63000)
  • Une agression au couteau est survenue cette nuit de jeudi à vendredi vers 1h30 du matin dans les rues de Nîmes, dans le centre-ville, rue de la République précisément. Une altercation a éclaté entre un homme et cinq jeunes, tous mineurs âgés de 14 à 16 ans, pour un motif futile. L'homme qui a croisé les cinq complices a été poignardé au niveau du ventre et pris en charge par les secours. Il a été évacué vers les urgences du CHU de Nîmes, sans que son pronostic vital ne soit engagé. Les 5 mineurs ont été interpellés par le police et placés en garde à vue au commissariat de Nîmes où ils sont entendus ce vendredi matin sur les circonstances de l'agression. , NÎMES Agression au couteau cette nuit: un blessé et 5 mineurs en garde à vue – Objectif Gard
  • L’enquête se poursuit après l’agression d’un policier dans la nuit du 22 juin sur la place Foch lors d’une bagarre entre deux groupes d’individus. Un jeune homme, âgé de 22 ans, a été placé en détention provisoire mercredi soir. La police n’entend pas relâcher la pression, d’autres interpellations pourraient intervenir après le visionnage des bandes de vidéosurveillance. La Voix du Nord, Saint-Omer: un homme placé en détention provisoire après l’agression du policier place Foch
  • Sa victime, une femme de 38 ans, est venue témoigner de son agression devant la 24e chambre du tribunal correctionnel. Le joueur, lui, n'était pas présent. Raisuqe avait été licencié par le Stade Français quelques semaines après l'agression. Il avait ensuite signé à Nevers (Pro D2), où il évolue toujours. Blessé la saison dernière, il se trouve actuellement aux Fidji. L'Équipe, Agression sexuelle : Josaia Raisuqe condamné à six mois de prison avec sursis - Rugby - Justice - L'Équipe
  • Samedi dernier, il avait pu être rattrapé juste après l'agression par une patrouille de policiers municipaux qui circulait dans le secteur, mais dans la confusion, le suspect avait réussi à leur fausser compagnie. Ce Terrifortain est lui-aussi âgé d'une trentaine d'années.  France Bleu, Agression mortelle à Belfort : l'auteur présumé arrêté, une information judiciaire ouverte pour assassinat
  • La vie de couple repose sur un leurre, une agression. Il s'agit pour chacun des deux comparses de prendre possession de l'autre, de relever un défi : Comment le changer ? Comment le faire devenir moi ? De Tahar Ben Jelloun / Lire - Mars 1999
  • La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour. De Martin Luther King
  • Répondre à l'agression par l'amour, c'est violenter la violence, lui plaquer sous le nez un miroir qui lui renvoie sa face haineuse, révulsée, laide, inacceptable. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • Un grand pays ne peut subjuguer que le petit peuple qui ne sait pas se rassembler pour faire avec tous ses moyens, face à l'agression. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • La guerre est beaucoup plus qu'agression et conquête, c'est une suspension des contrôles de "civilisation", un déchaînement ubrique des forces de destruction. De Edgar Morin / Le Paradigme perdu
  • On ne peut pas être à la fois, l'assaillant, l'agresseur, et celui qui fortifie la ville contre l'agression. De Jean-Marie Adiaffi / La Carte d'identité
  • Alors que les hommes s’attachent à des activités puissantes comme la revendication et l’agression, les femmes par comparaison puisent leur force dans l’éducation. De Carol Gilligan / In a different voice
  • Les mobiles de l’humoriste relèvent de l’agression, ceux de l’artiste de la participation, ceux du savant de l’exploration. De Arthur Koestler
  • Le libéralisme n’est pas en lui-même suffisamment fort pour sauver ses valeurs de l’agression intégriste. De Slavoj Zizek / Le Nouvel Observateur, 22 janvier 2015
  • Hors de chez nous, l’esprit de liberté peut être vécu par certains comme une agression. De Dominique de Villepin / Le Figaro, 20 janvier 2015
  • Répondre à l'agression par l'agression, oeil pour œil, dent pour dent, n'a pour résultat que de multiplier le mal, et pis, de le légitimer. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • La comédie est une forme d’agression et d’hostilité socialement acceptée. De George Carlin
  • Il n'y a pas d'amour sans agression. De Konrad Lorenz / L'Agression

Images d'illustration du mot « agression »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « agression »

Langue Traduction
Portugais agressão
Allemand aggression
Italien aggressione
Espagnol agresión
Anglais aggression
Source : Google Translate API

Synonymes de « agression »

Source : synonymes de agression sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « agression »


Mots similaires