Éclabousser : définition de éclabousser


Éclabousser : définition du Wiktionnaire

Verbe

éclabousser \e.kla.bu.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir quelqu’un ou quelque chose d’une boue qu’on fait jaillir.
    • Où diable avez-vous pu vous éclabousser ainsi par un temps si sec ? — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Envoyer de l’eau (ou un autre liquide) par giclées.
    • Les hommes se déshabillent pour se laver et font la queue aux pompes; la plaisanterie habituelle est d’éclabousser Ragueton, qui a des pantoufles en tapisserie. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  3. (Absolument) Faire gicler de l'eau (ou un autre liquide).
    • Regardez un enfant sur le bord de la mer, il tape du pied dans l’eau pendant un quart d’heure pour la simple joie d’éclabousser. — (Arnaud Desjardins, La Paix toujours présente, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 2011, p. 144)
  4. (Par analogie) Couvrir d’un liquide.
    • À mesure que sa rapière trouait une poitrine et que le sang tiède éclaboussait ses mains et son visage, lui, l’œil dilaté, les narines ouvertes, les dents serrées, regagnait le terrain perdu et se rapprochait de la maison assiégée. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IX)
  5. (Figuré) Couvrir de honte, de réprobations, etc.
    • Voici donc qu’à peine à ses débuts, le scandale éclabousse par ricochet le Président du Conseil dans la personne d’un de ses protégés. — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)
  6. (Figuré) Étaler un luxe insolent de manière prétentieuse.
    • Il éclabousse tout le monde avec ses richesses.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éclabousser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLABOUSSER. v. tr.
Couvrir quelqu'un ou quelque chose d'une boue qu'on fait jaillir. Une automobile m'a éclaboussé. Un cheval qui galopait a éclaboussé mes vêtements. Fig., Le scandale qu'il a causé a éclaboussé toute sa famille. Fig., Il éclabousse tout le monde, Il étale un luxe insolent.

Éclabousser : définition du Littré (1872-1877)

ÉCLABOUSSER (é-kla-bou-sé) v. a.
  • 1Faire rejaillir de la boue sur quelqu'un, sur quelque chose. Guenaud sur son cheval en passant m'éclabousse, Boileau, Sat. VI. Il avait un carrosse qu'il quitta parce qu'il fit réflexion qu'il éclaboussait des gens qui valaient mieux que lui, Lesage, Diable boit. ch. 17. Le char de l'opulence M'éclabousse en passant, Béranger, Vocation. La guerre… Vous fit [canons] pour la bataille, et nous vous avons pris, Pour vous éclabousser des fanges de Paris, Hugo, Voix int.

    Fig. et familièrement. Éclabousser tout le monde, étaler un luxe insolent. Un comédien qui éclabousse insolemment le poëte qui le nourrit, oubliant qu'il n'est plus rien quand il n'a plus de rôle à jouer, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. III, p. 419.

  • 2S'éclabousser, v. réfl. Faire rejaillir sur soi de la boue. Il s'éclaboussa en sautant le ruisseau.

HISTORIQUE

XVe s. Le cheval esclabouta un escuier, Jacq. le Bouvier, Chron. depuis 1402, dans LACURNE. Floridas fiert Nabur à travers, et lui fait la teste voler si près de Bruyant qu'il fust esclaboté du sang, Perceforest, t. I, f° 89. Hennericq d'un baston qu'il avoit frappa en la dite eau, tellement que la grigneur partie des supplians furent esclabotez et moulléz [mouillés], Du Cange, ellutare. Icelluy Loyset feri d'un baston contre terre pour eschaboter ung mont d'enfans qui estoient assez près, Du Cange, ib.

XVIe s. Esclabocher, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Éclabousser : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « éclabousser » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « éclabousser »

Étymologie de éclabousser - Littré

La plus ancienne forme est esclaboter, qui paraît une transformation irrégulière de l'ancien verbe esclafer, qui veut dire faire éclater, et dont le radical claf ou clif se trouve sans doute dans clifoire (voy. ce mot). Mais, à mesure qu'on s'est éloigné de la forme primitive pour se fixer à éclabousser, l'usage n'y a plus vu qu'un composé tel quel d'éclat et de boue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éclabousser - Wiktionnaire

Modification sous l’influence du nom commun esclabousseure du moyen français esclabocher (1528, forme picarde). (1660) esclabousser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éclabousser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclabousser eklabuse play_arrow

Conjugaison du verbe « éclabousser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe éclabousser

Évolution historique de l’usage du mot « éclabousser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclabousser »

  • Jean Castex ne dévoile rien de la date de l'annonce de son gouvernement mais, ce dimanche, plusieurs pistes sont évoquées par les médias nationaux qui affirment pour la plupart que le casting est ficelé. Matignon n'attendrait plus que la validation des profils par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Celle-ci passe au crible le passé et les éventuels conflits d'intérêts des candidats aux postes de ministres et de secrétaires d'Etat pour mettre le gouvernement à l'abri d'un scandale qui pourrait éclabousser l'un de ses membres. lindependant.fr, Le gouvernement de Jean Castex dévoilé lundi: pourquoi l'annonce tarde-t-elle? - lindependant.fr
  • La volonté profonde de tout homme, de tout peuple, de toute communauté quelle qu'elle soit, c'est d'être libre, de sentir son génie éclabousser son lieu et l'inscrire dans le monde. De Patrick Chamoiseau / Libération - 27 novembre 1999

Traductions du mot « éclabousser »

Langue Traduction
Corse splash
Basque harrerako
Japonais スプラッシュ
Russe всплеск
Portugais respingo
Arabe دفقة
Chinois
Allemand spritzen
Italien spruzzo
Espagnol chapotear
Anglais splash
Source : Google Translate API

Synonymes de « éclabousser »

Source : synonymes de éclabousser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éclabousser »


Mots similaires