Maussade : définition de maussade


Maussade : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MAUSSADE, adj.

A. − [En parlant de qqn ou de sa manière d'être] Qui exprime son mécontentement, sa mauvaise humeur ou son ennui. Air, caractère, figure, mine, ton maussade. Ah! ce mariage que son fils avait voulu faire contre son gré, dans la crise de la cinquantaine, après vingt ans d'un ménage glacé avec une femme maussade et maigre (Zola, Débâcle, 1892, p.263).C'était le regard maussade d'une vieille femme qui radote (Proust, Guermantes 2, 1921, p.333):
1. Cette jolie fille devint soudain d'humeur maussade. Elle s'apercevait que M. Ouvrard lui montrait des égards insuffisants: à peine un salut et pas une parole. Cela s'expliquait par la tournure de son chapeau, composé de choses diversement coloriées, dont une plume magnifique qui en faisait tout le tour et pendait par derrière. Hamp, Marée, 1908, p.70.
B. − [En parlant de qqc.] Qui traduit ou provoque l'ennui, la tristesse, le désagrément. Aspect maussade; ville maussade. La marchesa m'a écrit une lettre maussade à dessein, je m'imagine, pour me faire aller chez elle ce soir (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1837, p.158).Hier, temps maussade. Aujourd'hui, soleil (...). Rien ne donne le goût de la vie comme de voir les boeufs manger les boutons d'or. De loin, Paris, c'est quelque chose, et, de près, ce n'est rien (Renard, Corresp., 1905, p.310):
2. On entrait et, dans un petit cabinet assez maussade, on trouvait derrière un bureau un homme jeune, svelte, d'une mise sobre mais élégante, avec une grande barbe si foncée qu'elle a bien de la peine, aujourd'hui, à se mettre en gris. L. Febvre, Combats pour hist., Hommage à Henri Berr, 1952, p.339.
Prononc. et Orth.: [mosad]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 malsade «grossier, malappris» (N. Oresme, Ethiques, II, 10, éd. A. D. Menut, p.168); 2. 1erquart du xves. «(personne) désagréable à voir, déplaisante, sale» (Miracles de sainte Geneviève, éd. Cl. Sennewaldt, 1203); 3. a) 1588 «qui laisse voir de la mauvaise humeur» (Montaigne, Essais, III, 9, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p.975); b) 1609 maussade mine (M. Régnier, Satire XI, 143 ds Œuvres complètes, éd. G. Raibaud, p.136); 4. a) 1762 «qui inspire de l'ennui» (Rousseau, Emile, IV ds Œuvres complètes, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, t.4, p.686); b) 1835 temps maussade (Ac.). Comp. de l'élém. mal-* et de sade «savoureux, agréable à boire ou à manger; agréable, gracieux» (dep. le xiies. ds T.-L.), du lat. sapidus «qui a du goût, de la saveur», cf. sapide. Fréq. abs. littér.: 542. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 403, b) 1111; xxes.: a) 1017, b) 753.
DÉR.
Maussadement, adv.D'une manière maussade. Je ne revois en moi qu'ombre, laideur, sournoiserie. On m'emmenait au Luxembourg; mais je me refusais à jouer avec les autres enfants; je restais à l'écart, maussadement, près de ma bonne; je considérais les yeux des autres enfants. Ils faisaient, à l'aide de seaux, des rangées de jolis pâtés de sable... Soudain, à un moment que ma bonne tournait la tête, je m'élançais et piétinais tous les pâtés (Gide, Si le grain, 1924, p.350). [mosadmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1resattest. a) 1530 «d'une manière sale, grossière» (Palsgr., p.830a), b) 1694 «de mauvaise grâce, avec une humeur désagréable» (Ac.); de maussade, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 15.

Maussade : définition du Wiktionnaire

Adjectif

maussade \mo.sad\ masculin et féminin identiques

  1. D’humeur chagrine ; sombre ; ombrageux ; morose ; renfrogné.
    • On le jugea maussade et insignifiant, ce pâle blond aux yeux bleus, dont le regard semblait tourné en dedans. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Lorsque le hasard les forçait de se trouver ensemble, il devenait taciturne, maussade, ne répondait qu’avec difficulté aux questions qu’elle lui adressait. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […], et je me rendis compte que même à Göttingen il pleuvait parfois, les gens pouvaient être maussades, […]. — (Ruth Klüger, Perdu en chemin, traduction des éd. Viviane Hamy, 2010, La Martinière, 2013)
    • Voilà l’image de ma vie : je devrais fredonner gaiement sous la douche, tout à la joie de ce jour nouveau, et je m’engonce dans l’amère moiteur de maussades ruminements. — (Patrick Cauvin, Huit jours en été, Jean-Claude Lattès, 1979, chap.1)
    • Dès huit heures du matin, on se pressait dans le métro en bourrant tous les Parisiens maussades à l’idée d’aller au travail pour leur piquer les places assises. — (Alexandra Varrin, J'ai décidé de m'en foutre, Éditions Léo Scheer, 2015)
  2. (Par extension) Qui cause du mécontentement ou de l’ennui.
    • […] excepté lorsqu’à la seconde ou à la troisième scène d’un maussade chef-d’œuvre d’alors, une apparition bien connue illuminait l’espace vide, rendant la vie d’un souffle et d’un mot à ces vaines figures qui m’entouraient. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Dans ce domaine, la maussade arithmétique vous a des éloquences qu’on ne saurait contredire. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. (Par extension) Qui désigne un temps, une météo pas très agréable, peu ensoleillé.
    • Le regard de Gregor se tourna ensuite vers la fenêtre, et le temps maussade — on entendait les gouttes de pluie frapper le rebord en zinc — le rendit tout mélancolique. — (Franz Kafka, La Métamorphose, 1988 [1915], traduction par Bernard Lortholary)
    • Le calme de la veille a disparu. Même sous un ciel maussade, les visiteurs sont de retour le jeudi de l'Ascension pour les Grandes Eaux Musicales. — (Denis Lemarié, Chroniques de Versailles : Janvier à juillet 2005, Éditions Publibook, 2005, p. 147)
  4. (Par extension) Qui est terne, triste et gris.
    • Malgré les soleillées qui précisaient les dessins délicats des ramilles s’enchevêtrant, la forêt de la Côte, dominant le village, restait maussade et grise. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Maussade : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAUSSADE. adj. des deux genres
. Qui est d'humeur fâcheuse. Cet homme est maussade. Il est d'un caractère maussade, d'une humeur maussade. Il signifie, par extension, Qui cause du mécontentement, de l'ennui. Un temps, une journée maussade. Une lecture maussade.

Maussade : définition du Littré (1872-1877)

MAUSSADE (mô-sa-d') adj.
  • 1Qui est de mauvais goût, déplaisant, mal fait, en parlant des choses. Cet habit est fort maussade. Ce bâtiment est maussade. Cette tragédie, cette comédie est fort maussade. Il a publié un livre assez maussade. J'y trouvai [dans une chambre à la Bastille] un petit lit assez propre… et une espèce de grabat pour coucher Rondel ; elle le trouva maussade et s'en plaignit ; on lui dit que c'étaient les lits du roi et qu'il fallait s'en contenter, Staal, Mém. t. II, p. 97.
  • 2Qui est de mauvaise grâce, en parlant des personnes. Un enfant maussade. Le vin s'aigrit dans mon gosier Chez un traiteur maussade, Béranger, Él. de la rich.

    Il se dit des choses. Un caractère maussade. Un travail maussade. Dont la maussade mine Ressemble un de ces dieux des couteaux de la Chine [couteaux à tête de marmouset], Régnier, Sat. X.

    Le temps est maussade aujourd'hui, c'est-à-dire il ne fait pas beau, le temps est couvert et sombre.

  • 3 S. f. La maussade, espèce d'entomostracé du genre cypris.

HISTORIQUE

XIVe s. Et celui qui deffaut, il est dit aggreste et malsade ou malgracieux, Oresme, Eth. 50.

XVe s. Il vous a les yeux endormis, Rouges, et le corps tant maussade, Penchant devant, la couleur fade, Coquillart, Monol. de la botte de foin. Belle suer, et dire vous ose Que vous estes forment [fortement] malade, Et devant Dieu lede et malsade, Mir. de Ste-Geneviève.

XVIe s. Je veois avecques despit, en plusieurs mesnages, monsieur revenir maussade et tout marmiteux du tracas des affaires, environ midy, Montaigne, IV, 105.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maussade »

Étymologie de maussade - Littré

Mau pour mal, et l'anc. adj. sade, qui signifiait agréable. Sade vient du lat. sapidus, qui a du goût (voy. SAPIDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de maussade - Wiktionnaire

(Date à préciser) De l’ancien français mausade (« désagréable ») composé de mal et de sade (« agréable »), apparenté à insipide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maussade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maussade mosad play_arrow

Citations contenant le mot « maussade »

  • Mardi soir, malgré une météo maussade, Dinannais et touristes ont retrouvé le marché estival sur la place Saint-Sauveur. Cette année, les exposants sont un peu plus nombreux et débordent sur les rues autour de la place, ce qui permet de respecter les distanciations sanitaires. Maraîcher, vendeur d’œufs, tapenades, safran, épicerie fine, bière locale, mais aussi artisans d’arts, éditrice-auteure et artistes seront ainsi présents tous les mardis soir cet été. Le Telegramme, À Dinan, la météo maussade n’a pas freiné les promeneurs au marché estival - Dinan - Le Télégramme
  • Si le mois a semblé quelques peu maussade, Juin 2020 a été en réalité peu ou prou dans les moyennes climatologiques en terme de température à l'échelle nationale. Il s'agit même du mois de juin le moins chaud depuis juin 2013 (le seul ayant fini sous les moyennes de saison depuis 2001). Avec un bilan très légèrement positif de +0.2°C, juin 2020 est alors le 13e mois consécutifs au dessus des moyennes, une série inégalée depuis le début des observations météorologiques en France ! , Juin 2020 : un mois maussade humide, et localement frais - 04-juillet-2020.html
  • Nous retrouverons un temps maussade ce mercredi sur la région avec des pluies faibles à parfois modérées.  Les départements de l’Oise et de l’Aisne devraient rester en marge des précipitations.  Le vent d’Ouest à Sud-ouest restera sensible en bordure littorale avec des rafales comprises entre 40 et 50km/h. Les températures minimales seront comprises entre 12 et 16°C et varieront 16 à 22°C l’après-midi avec 16°C sur Calais et Boulogne, 17°C sur Dunkerque, Arras ET Douai, 19°C sur Amiens, 20°C sur Laon, jusqu’à 22°C sur Beauvais. , Météo : vers un temps maussade pour ce mercredi! | L'Observateur
  • Jeudi, l’astre du jour aura réapparu dans le département de l’Oise et de l’Aisne en alternance avec quelques passages nuageux mais qui finiront tout de même par devenir très envahissants en fin d’après-midi. Cependant, cela ne sera pas le cas au sein de la Somme, du Pas de Calais et du Nord qui seront toujours soumis à un temps maussade. La couverture nuageuse restera tenace et des pluies continueront de se produire durant toute la journée. Concernant les températures, elles sont en légère hausse et atteignent de nouveau la barre des 20°C et les dépassent très largement au sein des départements Picards. L'Observateur, Météo : Une journée de nouveau très maussade | L'Observateur
  • La journée de mardi s’annonce maussade sur l’ensemble de la région avec de faibles pluies éparses. A partir la mi-journée, les éclaircies reviendront depuis le littoral. Ces embellies gagneront l’ensemble de la région avant la soirée. Les températures minimales seront comprises entre 13 et 16°C et varieront de 16 à 21°C l’après-midi avec 16°C sur Maubeuge, 17°C sur Lille et Lambersart, 18°C sur Dunkerque et Boulogne, 19°C sur Arras, 20°C sur Laon et 21°C sur Château-Thierry. , Météo : un temps maussade pour ce mardi ! | L'Observateur
  • Je suis l'ennemi des mauvais mariages, car les gens mal mariés, maussades, infidèles et malheureux, font du tort à l'amour ! De Sacha Guitry / Pensées, maximes et anecdotes
  • C'est commode un enterrement. On peut avoir l'air maussade avec les gens. Ils prennent ça pour de la tristesse. De Jules Renard
  • Un invité maussade n’a pas sa place dans un mariage. De Johann Friedrich von Schiller / Guillaume Tell
  • L’expérience, c’est la forme la plus maussade de la fatigue. De Alfred Capus

Images d'illustration du mot « maussade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maussade »

Langue Traduction
Corse sombre
Basque iluna
Japonais 憂鬱
Russe мрачный
Portugais sombrio
Arabe كئيب
Chinois 阴沉
Allemand düster
Italien tetro
Espagnol melancólico
Anglais gloomy
Source : Google Translate API

Synonymes de « maussade »

Source : synonymes de maussade sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maussade »



mots du mois

Mots similaires