Jovial : définition de jovial


Jovial : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JOVIAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − [En parlant d'une pers., de sa disposition d'esprit] Qui est gai, enjoué, enclin à rire, à plaisanter, de bonne humeur. C'est certainement un jovial garçon, car sa voix, sans aucun éclat, a un accent de gaieté secrète, véritablement irrésistible (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 168).Gros homme jovial, les joues pleines, le rire facile, il aimait parler guerre et politique (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 49):
... un homme rouge, jovial, à la fois parce que la fréquentation de la déchéance nerveuse ne l'empêchait pas d'être très bien portant, et aussi pour rassurer ses malades par le gros rire de son bonjour et de son au revoir... Proust, Sodome,1922, p. 797.
SYNT. Gaillard jovial; gros paysan jovial; grosse fille joviale; religieuse joviale et rebondie; être coloré, gros et jovial; nature joviale; être naturellement jovial; être d'esprit jovial.
Emploi subst. « Veux-tu, lui demanda-t-il, me serrer un peu la colonne et me secouer le chapiteau, comme si nous luttions? » « Oui, répliqua ce jovial, très-volontiers » (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 154).V. amuser ex. 9.
B. − [P. méton.]
1. [En parlant (d'une partie) du visage] Qui dénote la bonne humeur, la gaieté, l'enjouement, la joie de vivre. Face, figure joviale et épanouie; physionomie joviale; lèvres joviales; nez jovial. Le chapeau cavalièrement campé sur la hure, la mine joviale et satisfaite, il va au marché (Huysmans, Art mod.,1883, p. 217).On voyait apparaître au-dessus de son pupitre sa bonne tête chenue que fendait, sous les lunettes d'or, le large rire silencieux de sa bouche joviale (G. Leroux, Parfum,1908, p. 44).
2. [En parlant du comportement humain] Qui manifeste la bonne humeur, la gaieté, l'enjouement. Air, ton jovial; balourdise, bonhomie, boutade joviale. La sympathie se manifestait par les interpellations joviales des paysannes à fortes croupes, leurs rires gaillards (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 73).Joseph s'était pris à pérorer de manière joviale et volubile (Duhamel, Combat,1941, p. 152).
C. − [En parlant d'un inanimé concr., de phénomènes physiques] Qui dispose à la bonne humeur, à la gaieté par ses qualités agréables (beauté, douceur). Autant que tu le pourras, ne lui laisse lire aucun livre jovial. Il y a quelques traités de dévotion que tu peux lui permettre (Balzac, Physiol. mar.,1826, p. 93).L'hiver n'a pas été gai, n'est-ce-pas? Espérons que l'été sera plus jovial! (Flaub., Corresp.,1875, p. 168).L'arrière-saison, qui est presque toujours belle, ajoute encore à la joviale physionomie du pays (Theuriet, Mar. Gérard,1875, p. 193).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɔvjal], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Masc. plur. -als (var. de -aux) ds Dub., Lar. Lang. fr., Davau-Cohen 1972, Lexis 1975. Étymol. et Hist. 1. 1546 « influencé par la planète Jupiter » (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 38, p. 262 : f. [ol] celeste, f. jovial, f. mercurial); 1588 « de Jupiter » (Du Bellay, trad. de Frascator, Syphil., I, 132-152 ds Œuvres, éd. H. Chamard, t. 6, p. 411 : L'Astre Jovial); 2. 1549 « bon, qui aime la gaieté (parce qu'influencé par la planète bénéfique de Jupiter) » (A. Du Moulin, Chirom., p. 250 ds Gdf. Compl.). Empr. à l'ital.gioviale, attesté au sens de « qui concerne la planète Jupiter » dep. 1317-21 (Dante, Paradis ds Batt.) au sens de « soumis à l'influence bénéfique de la planète Jupiter » dep. le xives. (chez un commentateur anonyme de Dante, ibid.) et au sens de « joyeux » dep. av. 1566 (A. Caro, ibid.), lui-même empr. au lat. tardif jovialis « de Jupiter », dér. de Jovis, génitif de Jupiter. Fréq. abs. littér. : 245. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 239, b) 246; xxes. : a) 572, b) 361.
DÉR.
Jovialement, adv.D'une manière joviale. Le curé de Saint-Henri satisfit tous ses consultants, certains en quelques mots rapides, au milieu de la conversation générale à laquelle lui-même prenait part jovialement (Hémon, M. Chapdelaine,1916, p. 156).Le commissaire du bord me reçut jovialement à la coupée et m'attribua la cabine numéro 13, la seule qui soit toujours libre jusqu'à la dernière minute (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 41).[ʒ ɔvjalmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1831 (A. de Musset, art. publié dans le journal Le Temps, 28 mars ds Œuvres, t. 9, p. 76); de jovial, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 16.
BBG. Hope 1971, p. 203. - Migl. Nome propr. 1968 [1927], p. 144.

jovial « qui est plein de gaieté franche, simple et communicative [comme les personnes nées sous le signe de Jupiter] »

Jovial : définition du Wiktionnaire

Adjectif

jovial masculin

  1. Qui est d’une gaieté communicative.
    • Dès le lendemain du crime, je devins éperdument amoureux de Rosalie. Je songeai aussitôt à en faire ma maîtresse, mais je me heurtai à une résistance entêtée et joviale, qui exaspéra et redoubla ma passion. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Or, tandis qu'il bonissait avec cette verve joviale, son œil rusé m'observait. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  2. Qui est d'humeur joyeuse et drôle.
    • Le docteur est tout à fait jovial. Il paraît que je lui fais beaucoup d’honneur en me tenant debout. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 208.)

Adjectif

jovial

  1. Jovial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jovial : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JOVIAL, ALE. adj.
Qui est d'une gaieté communicative. Humeur joviale. Visage jovial.

Jovial : définition du Littré (1872-1877)

JOVIAL (jo-vi-al, a-l') adj.
  • 1Qui appartient au dieu Jupiter (sens absolument inusité aujourd'hui). L'ambroisie joviale, comme dit Ronsard.
  • 2 Terme de pharmacie. Pilules joviales, pilules dans lesquelles il entrait un sel d'étain, parce que l'étain était désigné par les alchimistes sous le nom de Jupiter.
  • 3Assemblée joviale, réunion littéraire établie par la reine Christine de Suède à Stockholm ; ainsi nommée parce qu'elle se tenait le jeudi (en latin jovialis dies ; jour de Jupiter, jeudi, voy. ce mot).
  • 4 Fig. Qui aime à rire et à plaisanter. Des hommes joviaux. Il est gai, jovial, familier, La Bruyère, XI. Et moi, jeune et jovial encore, je puis dire qu'à ces soupers j'étais le héros de la table, Marmontel, Mém. III.

    Il se dit aussi des choses. Face joviale. Humeur joviale.

HISTORIQUE

XVIe s. En toute courtoisie et joviale honnesteté, Rabelais, Pant. IV, nouv. prol. Seule elle passe les appas Du doux miel, et les doux repas De la joviale ambroisie, Ronsard, 543. Catherine de Medicis estoit joviale et aimait à dire le mot, Brantôme, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jovial »

Étymologie de jovial - Littré

Ital. gioviale ; du lat. jovialis, qui appartient à Jupiter, de Jovis, Jupiter ; osque, Djovei ; Jovis est équivalent au grec Ζεὺς, lequel est formé de dyâus, par chute du d et changement de l'y en ζ, ce qui est normal en grec. C'est un terme dérivé de l'astrologie, Jupiter étant considéré comme cause de joie et de bonheur, tandis que Saturne causait l'humeur sombre et la tristesse. Cependant Scheler propose une dérivation de l'italien giovare, aider, faire plaisir. Mais la formation serait non giovale, mais giovabile ; et les idées astrologiques suffisent à expliquer le mot italien gioviale, qui paraît avoir fourm le mot français.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de jovial - Wiktionnaire

Du latin Jovialis (« de Jupiter »). C'est-à-dire né sous le signe de Jupiter, signe de bonheur et de gaieté, mais aussi annonce une destinée heureuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jovial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jovial dʒoµviœl play_arrow

Citations contenant le mot « jovial »

  • Personnage jovial au profil dégingandé, Mark Rutte possède de solides alliés qui lui ont permis de former trois gouvernements de coalition, dans un paysage politique néerlandais parfois fragmenté. Le Journal de Montréal, Le premier ministre néerlandais en route vers un bras de fer avec l’UE | JDM
  • Après le phénoménal “Loin de moi”, Naza envoie sa nouvelle salve avec le single intitulé “La Musique est Bonne” en collaboration avec Heuss L’Enfoiré, un morceau capricarolesque (jovial) pour festoyer tout l’été avec le chouchou des nanas. 13OR-du-HipHop, Naza et Heuss L'Enfoiré réunis pour le tube "Loin de moi" (Clip)
  • Souvent présenté dans un rôle très réducteur d’animateur de vestiaire, le jovial Traoré peut aussi être précieux sur le terrain. Il bénéficie d’un profil plus défensif que Michelin. Mais quand il s’applique, en zone adverse, il est aussi capable d’être décisif. Ce fut le cas au Paris FC en mars sur le deuxième but de Sotoca (0-2). Il est loin d’être favori mais son état d’esprit est une force. Il a par ailleurs été aligné dans le couloir gauche face au HAC. Où il a trouvé des espaces mais a parfois manqué de justesse dans le dernier geste. LA VDN, Football (L1) : au RC Lens, c’est cinq hommes pour deux couloirs

Traductions du mot « jovial »

Langue Traduction
Corse ghjoviale
Basque jovial
Japonais 陽気な
Russe веселый
Portugais jovial
Arabe مرحا
Chinois 欢乐的
Allemand gemütlich
Italien gioviale
Espagnol jovial
Anglais jovial
Source : Google Translate API

Synonymes de « jovial »

Source : synonymes de jovial sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « jovial »



mots du mois

Mots similaires