La langue française

Hilare

Sommaire

  • Définitions du mot hilare
  • Étymologie de « hilare »
  • Phonétique de « hilare »
  • Citations contenant le mot « hilare »
  • Images d'illustration du mot « hilare »
  • Traductions du mot « hilare »
  • Synonymes de « hilare »
  • Antonymes de « hilare »

Définitions du mot « hilare »

Trésor de la Langue Française informatisé

HILARE, adj.

Parfois péj.
A. −
1. [En parlant d'une pers.] Qui est dans un état de douce gaieté, d'euphorie. Synon. joyeux, rieur, rigolard (fam.); anton. morose, renfrogné, triste.Du courage, pauvre vieux, va-t-en voir Monseigneur qui ne me paraît pas de son côté bien hilare, mais ses embêtements sont des facéties à côté des tiens (Flaub., Corresp.,1862, p. 293).Il était béat et hilare devant le film, qui était, je le reconnais, particulièrement stupide (Montherl., Fils personne,1943, III, 3, p. 327).Des postillons hilares, gueulards et généralement entre deux vins (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 254) :
Certains individus sont d'une manière permanente hilares ou mélancoliques, d'autres irritables et coléreux, d'autres timides et craintifs. Il n'est pas besoin d'occasions particulières pour les réjouir ou les attrister, les fâcher ou les intimider. J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 107.
Emploi subst. L'hilare rit dans les catastrophes, et le coléreux explose dans le calme (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949p. 107).
2. P. méton. [En parlant des traits du visage ou d'une attitude] Qui traduit cet état. Synon. épanoui, radieux, réjoui; anton. maussade, renfrogné.La tête hilare d'un petit Japonais, à la grosse figure caricaturale de ces jeunes filles que sculptent les ivoiriers japonais (Goncourt, Journal,1878, p. 1267).Je marche au milieu de gens à l'air hilare et naïf (Claudel, Connaiss. Est,1907, p. 33).Leurs bouches se fendent en plaies hilares (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 203).
B. − Au fig., littér. [En parlant d'un inanimé] Comique plein d'entrain, d'euphorie. De toute la musique prétendument hilare, ce n'est guère que les facéties orchestrales qui nous réjouissent (Willy, Notes sans portées,1896, p. 102).Il n'aime pas trop non plus le mot de victoire, énorme, hilare, et qui finit dans un bâillement (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1420).
Prononc. et Orth. : [ila:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. [xiiies. hylaire (s. réf. ds Dauzat, peut-être d'apr. le Mystère de la Passion cité ds Gdf., et dont la date réelle est 1486, J. Michel, Mystère de la Passion, éd. O. Jodogne, 12189)]; 1360-70 islaire (Baudoin de Sebourc, XII, 601 ds T.-L., s.v. ilaire); 1519 hilare (Prem. vol. des exp. des Ep. et Ev. de Kar., fo3 vods Gdf.) rare av. le xixes.; 1837 (Dumas père, Caligula, p. 14). Empr. au lat.hilaris (d'abord hilarus, empr. au gr. ι ̔ λ α ρ ο ́ ς), « gai, joyeux ». Fréq. abs. littér. : 58.

Wiktionnaire

Adjectif

hilare \i.laʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est gai, riant.
    • De volumineux autobus arrivent, chargés à craquer : leur toit est même garni de paysans hilares assis en rang, à la place des marchandises, comme sur une impériale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L'Allemand éclata de rire et se retourna vers ses confrères, eux-mêmes hilares. — (Pierre Bordage, Wang – I. Les portes d'Occident, « J'ai Lu », 1997, p. 162)
    • Il regagna sa place au volant et démarra fissa. Au bout de quelques mètres, il eut l'idée de brancher la sirène pour ne plus entendre la rumeur hilare qui se propageait dans les équipes de pétanquistes de la paisible place des Moulins. — (Inspecteur Space (Olivier Roche), Hémophile à retordre, Paris : Florent Massot / Poche Révolver, 1996, chap. 9)

Nom commun

hilare \i.laʁ\ masculin

  1. Personne gaie, riante.
    • A l’opposé, pour l’hypocondre, le point d’équilibre sera a, mélancolie, et il faudra pour le faire rire un effort de même amplitude que pour amener l’hilare au désespoir. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 126)

Forme d’adjectif

hĭlăre \Prononciation ?\

  1. Nominatif neutre singulier de hĭlăris.
  2. Vocatif neutre singulier de hĭlăris.
  3. Accusatif neutre singulier de hĭlăris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HILARE. adj. des deux genres
. Qui est gai, riant. Un visage hilare.

Étymologie de « hilare »

Du latin hilarus (« id. »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hilare »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hilare ilar

Citations contenant le mot « hilare »

  • Les coups avaient succédé aux paroles et le jeune homme s’était déchaîné sur sa victime jusqu’à sa mort. Puis il s’était filmé devant cet homme qui gisait au sol avec le visage en sang, d’abord en hurlant de colère, puis hilare et chantant « Bella ciao ». La vidéo diffusée à l’audience atteste de cette scène surréaliste, que l’accusé s’est interdit de regarder. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Loiret : Un homme condamné après s'être filmé hilare et chantant devant sa victime battue à mort
  • La scène, choquante, s'est déroulée à Harlem, sur Lenox Avenue, dans la nuit de dimanche à lundi. Un individu a lancé un feu d'artifice sur un sans-abri avant de prendre la fuite, hilare. La vidéo montre l'objet exploser en deux temps, la deuxième déflagration étant la plus violente. , Il lance, hilare, un feu d’artifice sur un sans-abri - 20 minutes

Images d'illustration du mot « hilare »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hilare »

Langue Traduction
Anglais hilarious
Espagnol divertidísimo
Italien divertente
Allemand komisch
Chinois 搞笑
Arabe مضحك جدا
Portugais hilário
Russe веселый
Japonais 陽気な、こっけいな
Basque barregarri
Corse hilari
Source : Google Translate API

Synonymes de « hilare »

Source : synonymes de hilare sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hilare »

Partager