La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « laborieux »

Laborieux

Variantes Singulier Pluriel
Masculin laborieux
Féminin laborieuse laborieuses

Définitions de « laborieux »

Trésor de la Langue Française informatisé

LABORIEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant de pers.]
1. Qui vit de son travail. Anton. oisif.Ce véritable Peuple, le Peuple laborieux, le Peuple ouvrier / . / y est maltraité! muselé! affamé! ruiné par le Peuple d'agioteurs et de fripons (Babeuf, Le Tribun du peuple, 30 mars 1796, no41, p. 294 ds Quem. DDL t. 11, s.v. peuple ouvrier). L'esclavage de la population laborieuse (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 343):
1. Le tiers de l'Allemagne laborieuse était en 1933 au chômage. La société bourgeoise était alors obligée de faire vivre ses chômeurs, réalisant ainsi la condition exigée par Marx pour la révolution. Camus, Homme rév.,1951, p. 264.
Classe(s), masse(s) laborieuse(s). La religion est plus nécessaire aux classes laborieuses de la société, qu'aux classes oisives et opulentes (Constant, Princ. pol.,1815, p. 137).En 1869-1872, « classe laborieuse » est un substitut usuel de « classe ouvrière », d'« ouvriers » ou de « peuple ». On la rencontre aussi bien chez un parlementaire de droite comme A. de Forcade (...) que dans le Journal officiel de la Commune (Dub.Pol.1962, p. 17).
Emploi subst. La table des lois passe au juste, Et la terre aux laborieux (Sully Prudh., Justice,1878, p. 155).Ainsi disparaît l'angoisse (...) que la maladie, l'accident, la vieillesse, le chômage, faisaient peser sur les laborieux (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 97).
2. Qui fait preuve d'assiduité, de courage dans le travail, qui sait travailler durement. Synon. travailleur; anton. paresseux.Élève, ouvrier, peuple laborieux; fourmi laborieuse; actif, honnête, sobre, vertueux et laborieux. Une femme comme il en faut une, sage, saine, laborieuse et entendue (Crèvecœur, Voyage, t. 1, 1801, p. 274):
2. ... le jeune vétérinaire avait d'autres séductions plus solides; il était laborieux, économe, rangé, bon catholique, il faisait merveille aux enterrements, et dans la ville, tout le monde était d'accord qu'il avait l'air vraiment convenable. Aymé, Jument,1933, p. 28.
[P. méton. du déterminé] Bras laborieux; main laborieuse. Les travaux assidus et secrets convenaient à son esprit laborieux et timide (France, Lys rouge,1894, p. 41).Tête penchée comme sous un poids, cheveux rares sous un front laborieux, grandes rides (Bourget, Actes suivent,1926, p. 7).
Emploi subst. Que de fois on nous dit, à nous socialistes : « Vous voulez donc par votre système d'égalité traiter de même le paresseux et le laborieux?... » (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 191).Jamais ce grand laborieux n'avait pris une note, n'avait écrit le canevas d'un discours (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 905).
En partic., péj. [En parlant d'artistes, d'intellectuels] Qui manque d'invention, de spontanéité, de simplicité dans son œuvre par suite d'un travail excessif ou trop minutieux. En prose, il était un prosateur difficile, laborieux, sans ampleur, sans flots (Goncourt, Journal,1891, p. 84).Ils sont pesants, difficiles, laborieux, précieux [les auteurs de la NRF] (Léautaud, Journal littér., 4, 1922-24, p. 124).
B. − [En parlant d'inanimés]
1.
a) [En parlant d'un espace de temps] Consacré au travail. Journée, vie laborieuse. J'ai pris le pli d'une existence régulière, laborieuse, et je m'en trouve très bien (Martin du G., Devenir,1909, p. 91).Il y travaillait beaucoup dans une maison; il passait là de laborieuses vacances, dans la tranquillité (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 133).
b) Qui dénote le travail, le labeur. Au milieu [de la table], s'élevait la cruche pansue des intérieurs laborieux et pauvres de Chardin (E. de Goncourt, Élisa,1877, p. 234).Le léger craquement des coquilles de noix, que cassaient sagement, derrière leurs vitres, des commères (...), emplissait le quartier d'une rumeur laborieuse (Carco, Voix basse,1938, p. 14).
c) Rare. Relatif au travail. La mentalité communiste est essentiellement de travail et de production : le réflexe de l'homme marxiste est un réflexe laborieux (Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 34).
2.
a) Qui demande beaucoup d'efforts, de peine et se fait avec lenteur. Synon. difficile, dur, pénible.Accouchement, effort laborieux; digestion, recherche laborieuse. Dix jours d'une navigation bien laborieuse, au milieu des brumes (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 7).N'avoir pas reculé dès le premier jour devant la laborieuse mission de l'écrivain, c'est s'être imposé la loi de ne reculer jamais (Hugo, Rhin,1842, p. 2):
3. Le travail est laborieux. Le sol est en pente et la voiture, dès qu'on cesse de s'arc-bouter contre elle et de se cramponner aux roues, recule. Les hommes sombres se pressent sur elle en grinçant et grondant, comme sur un monstre, au sein des ténèbres. Barbusse, Feu,1916, p. 108.
[P. méton. du déterminé] Considérablement lu, fait cinq parties de boules, deviné cinq laborieux anagrammes (de 10 et 12 lettres) (Amiel, Journal,1866, p. 479).
[En parlant d'une situation] Qui demande des efforts, qui est désagréable et pénible. La nuit avait été laborieuse; la petite scène jouée par Virginie avait causé un cauchemar à mademoiselle Bellavoine (Kock, Pucelle,1834, p. 239).Cette association laborieuse, hypocrite, que notre ménage tendait à devenir (Lacretelle, Am. nupt.,1929, p. 98):
4. Les départs étaient laborieux chez moi; mon père, qui ne voyageait que pour les enterrements, m'avait légué sa peur des salles d'attente... Giraudoux, Simon,1926, p. 36.
b) Péj. Dans lequel on sent l'effort, la recherche, qui manque d'invention, de spontanéité, de simplicité. Synon. compliqué, embarrassé, lourd.
[En parlant d'œuvres artistiques, intellectuelles] Style laborieux; finesse, subtilité laborieuse. Delacroix a un travail bête, bête! oui, bête : sans esprit, sans accent, lourdement laborieux (Goncourt, Journal,1891, p. 55).Ses articles laborieux, abondants, emphatiques; ses discours sont au contraire sobres (Barrès, Cahiers, t. 7, 1909, p. 143):
5. ... il est tenté (...), supprimant son commentaire, de laisser le lecteur jouir du texte vivant. Cela ne vaudrait-il pas mieux que de s'évertuer à en enfermer l'âme, sans être bien sûr de la tenir, dans des formules laborieuses et tâtonnantes? Lemaitre, Contemp.,1885, p. 45.
[En parlant d'un objet concr.] Sa sœur, toujours en bleu, et sa mère, toujours en mauve, gardaient leurs toilettes voyantes et laborieuses, remaniées à chaque saison (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 228).Elle [une lettre] portait la signature laborieuse de Larminat et ne contenait que quelques lignes d'un style d'ailleurs obscur (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 265).
P. anal. [En parlant d'un comportement] Il virait sur un talon avec une violence qui chaque fois démentait sa laborieuse bonhomie (Colette, Duo,1934, p. 173).Il crut bon de s'en tenir pour le moment aux douceurs d'une affection délicate. Et sous ses paroles laborieuses, elle reprit un peu de sang-froid (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 200).
Prononc. et Orth. : [labɔ ʀjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1200 « consacré au travail » (Ep. de S. Bern. a Mont Deu, ms. Verdun 92 [72], fo71 ro: vie active et laboriose); 2. 1393 « qui se donne au travail; diligent » (Ménagier, I, 14 ds T.-L.). B. 1. ca 1370 « pénible, difficile à supporter » (Trad. Ovide Remedia amoris, 280, ibid.); 2. 1370-72 « qui demande de la peine » (N. Oresme, Ethiques, éd. A.D. Menut, p. 521 : operacions labourieuses et penibles). Empr. au lat.laboriosus « qui demande du travail, de la peine; pénible; qui se donne au travail, laborieux »; l'a.fr. connaît aussi l'adj. laboros (1erquart xiiies. ds T.-L.), dér. de labor, labeur* avec suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 1 063. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 789, b) 1 690; xxes. : a) 1 526, b) 1 169. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 329. - Quem. DDL t. 20. - Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 257.

Wiktionnaire

Adjectif - français

laborieux \la.bɔ.ʁjø\

  1. Qui travaille beaucoup, qui aime le travail.
    • Le P. du Han était fort laborieux, et l'on peut dire qu'il consomma autant d'huile que de vin pendant le cours de sa vie. — (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais, Paris, 1830, vol.2, p. 13)
    • C’est aussi l’époque où les écureuils laborieux courent et bondissent partout désespérément, essayant de récolter le maximum de provisions pour tenir durant l’hiver.— (Haruki Murakami, Autoportrait de l’auteur en coureur de fond, 2007)
  2. Qui est pénible, qui oblige à beaucoup de travail, de fatigue, d’efforts.
    • L'hôpital est, en effet, dans l'esprit de la solide bourgeoisie, le « couronnement » naturel d'une vie désintéressée de poète et d'une vie laborieuse de pauvre homme. — (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d'idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, p. 299)
    • Cette existence, si laborieuse et si monotone, du marcaire vosgien, au début du XVIIIe siècle, était cependant moins pénible que celle de ses émules de certaines régions des Alpes. — (Pierre Boyé, Les hautes-chaumes des Vosges : étude de géographie et d'économie historiques, Berger-Levrault, 1903, p. 369)
    • Certaines thèses avancées par les théoriciens du complot font appel à de nombreux faits troublants que seules de laborieuses analyses poussées pourraient clairement réfuter. — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p. 5)
  3. (Politique) Relatif à la classe sociale des travailleurs.
    • C'est ainsi que pour Sheila Delany (1987), La Cité des Dames serait l'œuvre d’une misogyne, d’une réactionnaire pudibonde pro censura et d'une exploitante éhontée de la classe laborieuse. — (Thérèse Moreau, « Promenade en Féminie: Christine de Pizan, un imaginaire au féminin », dans Nouvelles Questions féministes, vol. 22, n°2, Éditions Antipode, 2003, p. 16)
  4. (Péjoratif) Qualifie les productions de l’esprit où l’effort paraît.
    • Style laborieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LABORIEUX, EUSE. adj.
Qui travaille beaucoup, qui aime le travail. Un homme très laborieux. Un esprit laborieux. Les classes laborieuses, Les ouvriers manuels. Il se dit aussi des Choses, et alors il signifie Qui est pénible, qui oblige à beaucoup de travail, de fatigues, d'efforts. Vie laborieuse. Longues et laborieuses recherches. Examen laborieux et difficile. Digestion laborieuse. Accouchement laborieux. Il se dit aussi des Productions de l'esprit où l'effort paraît. Style laborieux.

Littré (1872-1877)

LABORIEUX (la-bo-ri-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui se livre au travail. Durant le temps de ses études, il se faisait admirer de ses compagnons ; il surpassait de bien loin ceux qui étaient laborieux, par son travail, ceux qui étaient ingénieux, par son esprit, Bossuet, Bourgoing. Laborieux valet du plus commode maître Qui, pour te rendre heureux, ici-bas pouvait naître, Boileau, Épît. X. Comme ils sont robustes et laborieux, leur exemple servira pour exciter au travail les artisans, Fénelon, Tél. XI.
  • 2En parlant des choses. Qui coûte beaucoup de labeur, de fatigues. Après cent trente ans de vie, Jacob, amené au roi d'Égypte, lui raconte la courte durée de son laborieux pèlerinage, qui n'égale pas les jours de son père Isaac ni de son aïeul Abraham, Bossuet, le Tellier. Que peut espérer un soldat que son capitaine ne daigne éprouver ? mais au contraire, quand il l'exerce dans des entreprises laborieuses, il lui donne sujet de prétendre, Bossuet, Sermons, Nécessité des souffrances, 2. Et consommer dans un court intervalle ce qui devait être l'ouvrage laborieux de la vie entière, Massillon, Carême, Empl. du temps. Les satisfactions laborieuses qui en expient les souillures [du crime], Massillon, Carême, Pécheresse. Tous les titres dont elle [l'Église] vous revêt à l'ordination sont des titres laborieux, des titres de charité et de sollicitude, Massillon, Confér. Zèle contre les scandales. Je n'ai point pour la gloire inquiété Pégase ; L'obscurité tranquille est plus chère à mes yeux Que de ses favoris l'éclat laborieux, Chénier, Élégies, 5.
  • 3Digestion laborieuse, digestion qui se fait lentement et péniblement.

    Accouchements laborieux, ceux qui, malgré la position avantageuse de l'enfant, exigent quelques secours de l'art ; ceux qui se prolongent au delà de vingt-quatre heures ; ceux qui réclament l'emploi des instruments.

HISTORIQUE

XIVe s. Fuir choses penibles et laborieuses, Oresme, Eth. 83. Recevoir est chose sans labour, et bien faire ou donner est chose plus labourieuse, Oresme, ib. 277.

XVIe s. Sa queste [de la vertu] est scabreuse et laborieuse, Montaigne, I, 70. Pour desnouer aux plus sages Les plus ennouez passages Des livres laborieux, Ronsard, 379. Ilz ont esté tous deux vaillans, laborieux, magnanimes et courageux, Amyot, Marcel. et Pélop. Nicias menoit une miserable et trop laborieuse vie, Amyot, Nicias, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LABORIEUX, adj.(Gram.) c’est celui qui aime & qui soutient le travail. Montrez un prix, excitez l’émulation, & tous les hommes aimeront le travail, tous se rendront capables de le soutenir. Des taxes sur l’industrie ont plongé les Espagnols dans la paresse où ils croupissent encore, & quelquefois la superstition met la paresse en honneur. Sous le joug du despotisme les peuples cessent d’être laborieux, parce que les propriétés sont incertaines. Si l’amour de la patrie, l’honneur, l’amour des lois avoient été les ressorts d’un gouvernement, & que par la corruption des législateurs, ou par la conquête de l’étranger, ces ressorts eussent été détruits, il faudroit peut-être bien du tems pour que la cupidité & le desir du bien-être physique rendissent les hommes laborieux. Quand on offre de l’argent aux Péruviens pour les faire travailler, ils répondent, je n’ai pas faim. Ce peuple qui conserve encore quelque souvenir de la gloire & du bonheur de ses ancêtres, privé aujourd’hui dans sa patrie des honneurs, des emplois, des avantages de la société, se borne aux besoins de la nature ; la paresse est la consolation des hommes à qui le travail ne promet pas l’espece de biens qu’ils desirent.

Laborieux se dit des ouvrages qui demandent plus de travail que de génie. On dit, des recherches laborieuses.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « laborieux »

Provenç. laborios ; espagn. et ital. laborioso ; du lat. laboriosus, de labor, labeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin laboriosus, de labor (« labeur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « laborieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
laborieux labɔrjø

Fréquence d'apparition du mot « laborieux » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « laborieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « laborieux »

  • Délire laborieux et appauvrissant que de composer de vastes livres, de développer en cinq cent pages une idée que l’on peut très bien exposer oralement en quelques minutes.
    Jorge Luis Borges — Fictions
  • Il est plus laborieux de conduire les hommes par la persuasion que par le fer.
    Paul Claudel — La Ville (2e version), I, Lambert , Mercure de France
  • Ambitieux par vanité, laborieux par nécessité, mais paresseux... Avec délices !
    Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais — Le Mariage de Figaro
  • Quelqu'un peut lire les ouvrages de Marx, les savoir par cœur, les réciter à l'envers, mais s'il n'aime pas le peuple laborieux, rustre, inculte, et qu'il se croit supérieur aux travailleurs, il ne sera pas du tout marxiste.
    Zhang Xianliang — Mimosa
  • Leicester a subi une défaite surprise dimanche chez le relégable Bournemouth (4-1), ratant l'occasion de reléguer Chelsea hors du podium de la Premier League, alors que Tottenham, vainqueur laborieux de son rival nord-londonien Arsenal (2-1), garde le contact pour l'Europa League.
    Sud Radio — Angleterre: Leicester implose, Tottenham enfonce Arsenal - Sud Radio
  • Les dirigeants européens ont poursuivi leurs discussions cet après-midi dans l'espoir de trouver un accord sur un plan de relance post-coronavirus, au quatrième jour d'un sommet laborieux, marqué par de profondes dissensions et des ambitions revues à la baisse
    Libération.fr — Poursuite des discussions sur le plan de relance de l'UE - Libération
  • On apprend plus d'un bon savant en fureur que de vingt tâcherons lucides et laborieux.
    Rudyard Kipling — Souvenirs
  • Les dirigeants européens vont poursuivre leurs discussions lundi après-midi dans l'espoir de trouver un accord sur un plan de relance post-coronavirus, au quatrième jour d'un sommet laborieux, marqué par de profondes dissensions et des ambitions revues à la baisse. Ce n'est « pas terminé, mais difficile », a lâché le président français Emmanuel Macron en sortant de la réunion. « Un accord est possible et un accord est nécessaire », a déclaré son ministre de l'Economie Bruno Le Maire depuis Paris.
    www.lepopulaire.fr — Restauration de la cathédrale de Nantes, plan de relance de l'UE, deuxième volet du Ségur santé... Les 5 infos du Midi Pile - Paris (75000)
  • La série a certainement pour vocation d’offrir une part belle aux femmes, souvent moins valeureuses ou guerrièreset beaucoup plus passives dans certains mondes de fantasy. Surtout quand il s’agit le mythe du Roi Arthur. Malheureusement, cette première saison ne convainc pas au visionnage, même si au bout de 5 épisodes laborieux, on se laisse prendre au jeu de cette intrigue particulière, avec l’espoir que cela s’améliore avant la fin.
    Brain Damaged — Cursed - La rebelle : Une série de fantasy pour les noobs (critique)
  • Voilà un feuilleton bien gaulois. Tout le monde braille, rien n'avance et au final, l'administration élabore des mécanismes laborieux et complexes pour garder un peu de pouvoir et sauver la face. En période post-covid, plus que jamais, il faut protéger notre souveraineté. Et quoi de plus souverain que notre industrie de défense ?
    Les Echos — Photonis ou l'impasse de la protection des entreprises stratégiques françaises | Les Echos
Voir toutes les citations du mot « laborieux » →

Images d'illustration du mot « laborieux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « laborieux »

Langue Traduction
Anglais laborious
Espagnol laborioso
Italien laborioso
Allemand mühsam
Chinois 费力的
Arabe مرهق
Portugais trabalhoso
Russe трудоемкий
Japonais 骨の折れる
Basque neketsuak
Corse laboriosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « laborieux »

Source : synonymes de laborieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « laborieux »

Combien de points fait le mot laborieux au Scrabble ?

Nombre de points du mot laborieux au scrabble : 18 points

Laborieux

Retour au sommaire ➦

Partager