La langue française

Oisif, oisive

Sommaire

  • Définitions du mot oisif, oisive
  • Étymologie de « oisif »
  • Phonétique de « oisif »
  • Citations contenant le mot « oisif »
  • Images d'illustration du mot « oisif »
  • Traductions du mot « oisif »
  • Synonymes de « oisif »
  • Antonymes de « oisif »

Définitions du mot « oisif, oisive »

Trésor de la Langue Française informatisé

OISIF, -IVE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Parfois péj. [En parlant de pers.] Qui ne fait rien, momentanément ou de façon durable; qui n'a pas d'occupation précise ou n'exerce pas de profession. Être oisif; badaud, promeneur oisif. Mais Molière, lui, n'était pas comme le Misanthrope, un jeune seigneur oisif: comédien surmené, exténué, il échappe à tous les ridicules du jeune Alceste (Mauriac,Journal 2, 1937, p.173):
1. Si on veut donner une idée simplifiée du mécanisme social, on peut dire: d'un côté, une petite élite bourgeoise de gens riches, les uns compétents et laborieux, les autres oisifs et parasites... Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.156.
B. − [P. méton.]
1. [En parlant d'un attribut de la pers.] Elle restait là les mains oisives sur la table (Zola,L'OEuvre, 1886, p.248).
2. [En parlant de la vie, d'un moment de la vie, du mode de vie] Existence, jeunesse, vieillesse oisive. L'intelligent égoïsme du jeune homme, épris de cette vie libre et oisive, qui est celle des fils de famille, et qu'on lui dorait comme à l'oiseau sa cage (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.562):
2. ... ces journées oisives et lumineuses qu'on passe sur la plage. Elles sont alors, et par là, bien que désoeuvrées, alertes comme des journées de travail, aiguillées, aimantées, soulevées légèrement vers un instant prochain... Proust,J. filles en fleurs, 1918, p.830.
C. − P. anal., littér. [En parlant d'un inanimé] Qui est immobile, au repos, ou qui se meut avec lenteur. Nuage oisif; barque oisive. Les soldats assemblés sur le port Près des vaisseaux oisifs poussent des cris de mort (Moréas,Iphigénie, 1900, v, 2, p.146).
En partic. Qu'on laisse inemployé, improductif; dont on ne fait point usage. Biens oisifs. Laisser son argent oisif (Ac.).Il y a beaucoup de capitaux oisifs dans les pays où les moeurs obligent à mettre beaucoup d'argent en meubles, en habits, en ornements (Say,Écon. pol., 1832, p.122).
II. − Substantif
A. − Péj. Celui, celle qui est habituellement désoeuvré(e), qui n'a pas d'occupation précise et dispose de beaucoup de loisirs. Jeu d'oisif; les oisifs de la ville; la foule des oisifs. Il faut considérer avec une attention curieuse cette nature d'oisif, ce liseur infini, produire une oeuvre considérable (Valéry,Variété IV, 1938, p.27):
3. Les doctrinaires du monde entier hurlaient la vérité et le paradoxe dans les cafés de la rive gauche, et, entourés d'oisifs inspirés, d'esthètes, de révolutionnaires permanents, de révoltés temporaires, tenaient chaque nuit la plus grande, la plus étonnante foire à l'intelligence qui se soit vue dans l'histoire du monde. Druon,Gdes fam., t.1, 1948, p.24.
B. − Celui, celle qui vit, qui peut vivre sans obligation de travailler. La plupart des riches oisifs de l'Europe, qui voyagent pour passer un carnaval en Italie et un printemps à Londres (Staël,Consid. Révol. fr., t.2, 1817, p.375).Je renonçai à être autre chose qu'une oisive et une milliardaire (Giraudoux,Suzanne, 1921, p.81).
REM.
Oisivement, adv.D'une manière oisive, dans l'oisiveté. Passé ma matinée comme les autres, tristement et oisivement (Constant,Journaux, 1815, p.444).
Prononc. et Orth.: [wazif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1271 beste wisive «(animal) improductif, qui ne sert à rien» (Arch., JJ 72, pièce 188 ds Gdf.); b) 1553 «qui est actuellement inemployé» (Bible, s.l., impr. J. Gerard, Sap. 14, 5 d'apr. FEW t.7, p.444a); c) 1690 argent oisif (Fur.); 2. a) mil. du xives. «(personne) qui est dépourvue d'occupation, qui n'exerce pas de profession» (Roques t.1, IV, 5815); b) 1553 subst. «personne qui dispose de beaucoup de loisir» (Bible, s.l., impr. J. Gerard, Prov. 12, 11 d'apr. FEW, loc. cit.); c) 1572 vie oisive (Ronsard, Franciade, 822 ds OEuvres compl., éd. P. Laumonier, t.16, p.70). Issu, sous l'infl. de oiseux*, de l'a. fr. oisdif «oisif» (av. 1188 cose widive «chose futile, vaine», Partonopeus de Blois, éd. J. Gildea, 895), adjectivation de oisdive, subst. fém. «oisiveté» (1155, Wace, Brut, 10739 ds T.-L.), lui-même formé sur oiseux d'après le couple voisos «prudent, habile, avisé» (lat. vitiosus «gâté, corrompu») −voisdie, voisdive «subtilité, adresse» (d'un représentant du lat. vitiare «gâter, corrompre»). Fréq. abs. littér.: 702. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1574, b) 928; xxes.: a) 784, b)672. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.355. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], pp.274-275.

Trésor de la Langue Française informatisé

OISIF, -IVE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Parfois péj. [En parlant de pers.] Qui ne fait rien, momentanément ou de façon durable; qui n'a pas d'occupation précise ou n'exerce pas de profession. Être oisif; badaud, promeneur oisif. Mais Molière, lui, n'était pas comme le Misanthrope, un jeune seigneur oisif: comédien surmené, exténué, il échappe à tous les ridicules du jeune Alceste (Mauriac,Journal 2, 1937, p.173):
1. Si on veut donner une idée simplifiée du mécanisme social, on peut dire: d'un côté, une petite élite bourgeoise de gens riches, les uns compétents et laborieux, les autres oisifs et parasites... Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.156.
B. − [P. méton.]
1. [En parlant d'un attribut de la pers.] Elle restait là les mains oisives sur la table (Zola,L'OEuvre, 1886, p.248).
2. [En parlant de la vie, d'un moment de la vie, du mode de vie] Existence, jeunesse, vieillesse oisive. L'intelligent égoïsme du jeune homme, épris de cette vie libre et oisive, qui est celle des fils de famille, et qu'on lui dorait comme à l'oiseau sa cage (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.562):
2. ... ces journées oisives et lumineuses qu'on passe sur la plage. Elles sont alors, et par là, bien que désoeuvrées, alertes comme des journées de travail, aiguillées, aimantées, soulevées légèrement vers un instant prochain... Proust,J. filles en fleurs, 1918, p.830.
C. − P. anal., littér. [En parlant d'un inanimé] Qui est immobile, au repos, ou qui se meut avec lenteur. Nuage oisif; barque oisive. Les soldats assemblés sur le port Près des vaisseaux oisifs poussent des cris de mort (Moréas,Iphigénie, 1900, v, 2, p.146).
En partic. Qu'on laisse inemployé, improductif; dont on ne fait point usage. Biens oisifs. Laisser son argent oisif (Ac.).Il y a beaucoup de capitaux oisifs dans les pays où les moeurs obligent à mettre beaucoup d'argent en meubles, en habits, en ornements (Say,Écon. pol., 1832, p.122).
II. − Substantif
A. − Péj. Celui, celle qui est habituellement désoeuvré(e), qui n'a pas d'occupation précise et dispose de beaucoup de loisirs. Jeu d'oisif; les oisifs de la ville; la foule des oisifs. Il faut considérer avec une attention curieuse cette nature d'oisif, ce liseur infini, produire une oeuvre considérable (Valéry,Variété IV, 1938, p.27):
3. Les doctrinaires du monde entier hurlaient la vérité et le paradoxe dans les cafés de la rive gauche, et, entourés d'oisifs inspirés, d'esthètes, de révolutionnaires permanents, de révoltés temporaires, tenaient chaque nuit la plus grande, la plus étonnante foire à l'intelligence qui se soit vue dans l'histoire du monde. Druon,Gdes fam., t.1, 1948, p.24.
B. − Celui, celle qui vit, qui peut vivre sans obligation de travailler. La plupart des riches oisifs de l'Europe, qui voyagent pour passer un carnaval en Italie et un printemps à Londres (Staël,Consid. Révol. fr., t.2, 1817, p.375).Je renonçai à être autre chose qu'une oisive et une milliardaire (Giraudoux,Suzanne, 1921, p.81).
REM.
Oisivement, adv.D'une manière oisive, dans l'oisiveté. Passé ma matinée comme les autres, tristement et oisivement (Constant,Journaux, 1815, p.444).
Prononc. et Orth.: [wazif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1271 beste wisive «(animal) improductif, qui ne sert à rien» (Arch., JJ 72, pièce 188 ds Gdf.); b) 1553 «qui est actuellement inemployé» (Bible, s.l., impr. J. Gerard, Sap. 14, 5 d'apr. FEW t.7, p.444a); c) 1690 argent oisif (Fur.); 2. a) mil. du xives. «(personne) qui est dépourvue d'occupation, qui n'exerce pas de profession» (Roques t.1, IV, 5815); b) 1553 subst. «personne qui dispose de beaucoup de loisir» (Bible, s.l., impr. J. Gerard, Prov. 12, 11 d'apr. FEW, loc. cit.); c) 1572 vie oisive (Ronsard, Franciade, 822 ds OEuvres compl., éd. P. Laumonier, t.16, p.70). Issu, sous l'infl. de oiseux*, de l'a. fr. oisdif «oisif» (av. 1188 cose widive «chose futile, vaine», Partonopeus de Blois, éd. J. Gildea, 895), adjectivation de oisdive, subst. fém. «oisiveté» (1155, Wace, Brut, 10739 ds T.-L.), lui-même formé sur oiseux d'après le couple voisos «prudent, habile, avisé» (lat. vitiosus «gâté, corrompu») −voisdie, voisdive «subtilité, adresse» (d'un représentant du lat. vitiare «gâter, corrompre»). Fréq. abs. littér.: 702. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1574, b) 928; xxes.: a) 784, b)672. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.355. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], pp.274-275.

Wiktionnaire

Adjectif

oisif \wa.zif\

  1. Qui ne fait rien, qui n’a pas d’occupation, de profession.
    • Après le dîner, les dames restèrent assises autour de la table dans un doux far-niente, s'entretenant, à la mode des créoles oisives, de tous les petits événements arrivés dans le pays. — (Claude Ahlvan, « L'habitation Kernandec », dans La Revue Nouvelle, tome 8, 2e année, Paris, 1846, p. 308)
  2. (Par extension) Inemployé.
    • Une vie oisive, la vie d’une personne oisive.
  3. Improductif
    • Laisser son argent oisif.

Nom commun

oisif \wa.zif\ masculin (pour une femme on dit : oisive)

  1. Personne oisive.
    • Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Il jeta les rênes […], et descendit pour prendre dans ses bras une jeune fille dont la beauté mignonne attira l’attention des oisifs en promenade sur la terrasse. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Forme d’adjectif

oisive \wa.ziv\

  1. Féminin singulier de oisif.

Forme d’adjectif

oisive \wa.ziv\

  1. Féminin singulier de oisif.

Forme d’adjectif

oisive \wa.ziv\

  1. Féminin singulier de oisif.

Forme d’adjectif

oisive \wa.ziv\

  1. Féminin singulier de oisif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OISIF, IVE. adj.
Qui ne fait rien, qui n'a point d'occupation. Un homme oisif. Il ne faut pas qu'un jeune homme reste oisif, soit oisif. Une femme oisive. Substantivement, au masculin, Les oisifs. Par extension, Vie oisive, La vie d'une personne oisive. Laisser son argent oisif, Laisser son argent sans le faire profiter.

Littré (1872-1877)

OISIF (oi-zif, zi-v') adj.
  • 1Qui ne fait rien actuellement. Ces âmes oisives qui n'apportent d'autre préparation à leurs charges que celle de les avoir désirées ; qui mettent leur gloire à les acquérir, non pas à les exercer…, Fléchier, le Tellier. Et mes coursiers oisifs ont oublié ma voix, Racine, Phèdre, II, 2. Cela est bon pour la petite poste de Paris, pour avertir un homme oisif qu'il est prié à souper chez une femme oisive, avec des gens qui n'ont rien à faire ni à dire, Voltaire, Lett. Thibouville, 26 nov. 1777. Les journées sont longues et les années sont courtes pour l'homme oisif, Diderot, Claude et Nér. II, 79. Riche ou pauvre, puissant ou faible, tout citoyen oisif est un fripon, Rousseau, Ém. III.

    Il se dit aussi des choses en ce sens. Une oisive indolence. Les sots ne se bornent pas à une haine oisive contre les gens d'esprit ; ils les représentent comme des gens dangereux, ambitieux, intrigants, Duclos, Consid. mœurs, X.

    Vie oisive, vie d'une personne inoccupée. Qu'est-ce donc encore une fois que le désordre d'une vie oisive ? c'est, répond saint Ambroise, à le bien prendre, une seconde révolte de la créature contre Dieu, Bourdaloue, Dim. de la Septuagés. Dominic. t. I, p. 346.

  • 2Dont on ne fait point usage. La valeur est oisive pendant la paix. Est-ce votre dessein d'attirer mes blasphèmes, Et qu'ainsi que mes maux mes crimes soient extrêmes ; Qu'à mille impiétés osant me dispenser [me livrer], à votre foudre oisif je donne où se lancer ? Corneille, Suiv. V, 2. Transporté d'une ardeur qui ne peut être oisive, Je rejoindrai bientôt les Grecs sur cette rive, Racine, Iphig. I, 2. …Mais ce secret courroux, Cette oisive vertu, vous en contentez-vous ? La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ? Racine, Ath. I, 1.

    Argent oisif, argent qu'on ne fait point valoir, dont on ne jouit pas. Celui-ci ne songeait que ducats et pistoles ; Quand ces biens sont oisifs, je tiens qu'ils sont frivoles, La Fontaine, Fabl. XII, 3.

  • 3 S. m. Personne oisive. On punissait une étourderie de jeune homme comme on aurait puni un empoisonnement ou un parricide ; les oisifs en poussaient des cris perçants, et le lendemain ils n'y pensaient plus et ne parlaient que de modes nouvelles, Voltaire, Princ. de Babyl. 10. Les oisifs des villes, gens aussi ennuyés qu'ennuyeux, qui ne sachant que faire de leur temps, abusent de celui des autres, Rousseau, Lett. à M. Monier, Corresp. t. IV, p. 278, dans POUGENS. Mais non : il faut que le public essuie Le mal contagieux d'un oisif qui s'ennuie, Delille, Convers. I.

    Les Oisifs (gli Oziosi), nom des membres d'une académie de Bologne.

PROVERBES

Qui est oisif en sa jeunesse travaillera dans sa vieillesse.

REMARQUE

Balzac, cité par Bouhours, a dit : " Il faudra rendre compte, au dernier jugement, de la moindre parole oisive. " Aujourd'hui en ce sens, on dit oiseux.

SYNONYME

OISIF, OISEUX. Oiseux désigne celui qui a l'habitude de ne rien faire ; oisif, celui qui ne fait rien actuellement ; quelquefois le sens de ces deux mots se rapproche beaucoup ; mais c'est là la nuance. En parlant des choses, oisif exprime qu'on n'en fait point usage ; oiseux, qu'elles ne servent à rien.

HISTORIQUE

XVIe s. Et nous laissons, maugré nous, les doux champs Et nos pays ; toi oisif en l'umbrage, Fais resonner les foretz…, Marot, IV, 1. Jamais je ne suys oisif, Rabelais, Garg. I, 40. Ce ne sera chose inutile et oisifve, vous ramentevoir l'origine du bon Pantagruel, Rabelais, Pant. II, 1. Enrichissant ton œuvre d'epithetes significatifs et non oisifs, c'est à dire qui servent à la substance des vers, Ronsard, 582. La vie oisive…, Ronsard, 601. Comme les terres oisives foisonnent en mille sortes d'herbes sauvages…, Charron, Sagesse, I, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OISIF, adj. Voyez l’article Oisiveté.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « oisif »

Faisait aussi wisif en ancien français : de l’ancien français oisdif (« oisif »), adjectivation de oisdive (« oisiveté »), lui-même dérivé de wiseux, oisos, oiseux issu du latin vitiosus (« vicié »), plutôt que de otiosus (« oisif » → voir ocieux).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Oisif, qui est un mot récent, du XVIe siècle (cependant il doit être plus ancien, et remonter sans doute au XIVe où l'on trouve oisiveté qui le suppose), est fait sur le modèle d'oiseux. L'ancienne forme était oidive, employé substantivement au sens d'oisiveté, et qui représente une forme non latine otiivus, de otium, loisir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « oisif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oisif wazif

Citations contenant le mot « oisif »

  • Riche ou pauvre, puissant ou faible, tout citoyen oisif est un fripon. De Jean-Jacques Rousseau
  • Un jeune homme oisif est comme un jeune taureau sans le joug. De Hugues de Saint-Victor / De claustro animae
  • L'oisif est un individu qui préfère ne rien faire qui serve à quelque chose plutôt que de risquer de faire quelque chose qui ne serve à rien. De Noctuel
  • Buvez, frères, buvez, afin que le diable ne vous trouve oisifs. De Proverbe latin
  • Littérature : occupation des oisifs. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • L'heure tourne lentement pour les oisifs, rapidement pour les travailleurs. De Anonyme / Inscription latine gravée sur un cadran solaire
  • Je mène la vie d'un oisif en action. De Nicolas Rey / Courir à trente ans
  • Tout autre état mondain il me déplaît de suivre : Si l'on m'oste l'amour, sans pouvoir faire rien, Par force et nuit et jour oisif me faudra vivre. Jean Antoine de Baïf, Les Amours de Francine
  • Plus on fait de choses, plus on a de temps pour en faire. Moins on en fait, moins on en a : les oisifs n’ont jamais une minute à eux. De Maurice Sachs / Derrière cinq barreaux
  • Je sais pourquoi je déteste le dimanche : c'est parce que des gens, occupés à rien, se permettent d'être oisifs comme moi. De Jules Renard / Journal
  • L'exactitude est le propre des gens qui travaillent beaucoup. Seuls, les oisifs peuvent se permettre de gaspiller le peu de temps qui nous est accordé pour vivre. De Louis Bromfield / Mrs Parkington
  • La nuance reste l’apanage de la démocratie, le débat public aussi. Refuser cela, c’est créer un terreau favorable pour tous types de radicalisation. Il faut certes réagir, mais sans tomber dans la spirale où le racisme serait assumé par le camp identitaire et transmué en acte de noble résistance face à des velléités séparatistes. L'Etat doit reprendre son rôle de régulateur démocratique et non d’agitateur public ou de spectateur oisif. Libération.fr, Racisme : l'Etat ne peut plus rester un spectateur oisif - Libération
  • à la suite d’une épidémie, les Désignés vivent en Hémisphère, confinés sous le dôme protecteur du vieux continent. À l’extérieur, les Exilés se sont regroupés en tribus. En trois millénaires, ces quelques survivants sont peu ou prou revenus à l’âge du fer. Parmi les Désignés, Devor-83, oisif et dépendant à l’izione comme ses semblables, est assujetti et assisté par les machines. Pourtant, quelque chose en lui va dérailler et il fera la rencontre d’Arleen, une Désignée intrépide, qui l’entraînera vers une voie interdite ; la seule possible pour résoudre le mystère de leur différence. Osnour, un Exilé, est, comme ceux de sa tribu, livré au bon vouloir de la nature, même s’il ne partage pas leur goût pour la religion clanique. En parlant au nom des dieux, l’Annonciatrice décide de tout. Mais Osnour n’accepte pas que les siens soient enlevés par les hommes de métal venus d’Hémisphère. Un roman de Science-Fiction mêlé de fantasy et de mythologie. midilibre.fr, Sarah Greem et Bernard Afflatet signent un roman à quatre mains - midilibre.fr
  • Fils de bonne famille, le jeune Butler est envoyé camper en montagne par son père, qui pense ainsi l’endurcir. Mais les conditions de campement, très luxueuses, ne s’y prêtent guère. Butler tombe amoureux d’une jeune montagnarde, dont la famille n’apprécie guère l’allure frêle et oisive du jeune homme. Son majordome ayant découvert à la lecture d’un article de journal que Butler avait pour homonyme un célèbre boxeur, il propose à son maître de se faire passer pour le champion, afin de se faire accepter par les rustiques montagnards. , Concours Culturopoing/Elephant Film – 3 films de et avec Buster Keaton à gagner | Culturopoing
  • « Une vie oisive et dépensière » : le quotidien de Laeticia Hallyday sévèrement critiqué par son ex-agent Gala.fr, « Une vie oisive et dépensière » : le quotidien de Laeticia Hallyday sévèrement critiqué par son ex-agent - Gala
  • Camille Gottlieb “oisive” ? La fille de Stéphanie de Monaco répond aux critiques sur son style de vie Gala.fr, Camille Gottlieb “oisive” ? La fille de Stéphanie de Monaco répond aux critiques sur son style de vie - Gala
  • Autour de Kimmy gravitent son colocataire Titus, fan des comédies musicales de Broadway (à qui l’on doit la plupart des scènes cultes de la série) Lilian sa propriétaire un brin révolutionnaire et Jackie, chez qui Kimmy trouve un travail, une femme riche et oisive. Le tout créant des situations ubuesques et détonantes car oui, devant Unbreakable, on rit beaucoup. Encore faut-il accrocher sur la naïveté de Kimmy et son côté survolté.  France Bleu, Audrey Gosseaume : 2 Séries légères et drôles pour l’été
  • Alors, si vous êtes à la recherche d’une véritable évasion, physique, spirituelle, sportive, oisive, culturelle, festive, gastronomique… vous connaissez l’adresse ! PresseLib, Encore à surfer sur le Net à la recherche d’une destination vacances ? Lâchez votre souris et venez plutôt surfer le long des plages océaniques landaises. Évasion garantie dans le deuxième département le plus grand de France métropolitaine ! - PresseLib
  • Alors, on fait quoi maintenant que nous sommes rendus dans ce que l’on peut appeler le milieu de l’été ? Dans ce qui est la période la plus douce, la plus facile, la plus oisive ? Il ne faut surtout pas nier qu’une deuxième vague nous guette. Cependant, nous sommes capables de lui donner de bonnes taloches sur le nez. Oui, les bars sont des dangers, mais encore plus les gens qui, avides de partys trop attendus, s’approchent, se touchent et s’oublient.  Le Journal de Montréal, Ça pourrait aller mieux | Le Journal de Montréal
  • Dans ce premier long métrage, la réalisatrice dresse le portrait d’une jeunesse athénienne désœuvrée, sur qui la crise à laisser ses marques indélébiles. Cette bande de jeunes adolescents majoritairement masculins, erre dans les ruines oubliées du village olympique qui, en 2004, avait accueilli les jeux prestigieux avant que la crise ne ravage le pays. Trompant leur ennui entre bizutages, combats, douches collectives et moqueries, tout est prétexte pour parer à la chaleur et à l’oisiveté de journées qui se suivent et se ressemblent. Découle de cet univers non pas un sentiment de liberté mais bien celui d’une prison à ciel ouvert dans laquelle, Dimitri et Ana tentent de s’aimer et s’éloigner de l’immobilisme ambiant qui étouffe tous leurs espoirs.  On ne connait aucun de leurs parents, de leurs lieux de vie, ils sont comme les petits guerriers de l’île des enfants perdus, hors du temps et du reste du monde. Maze, « Park » - Jeunesse oisive - Maze Magazine
  • Le cigare est le complément indispensable de toute vie oisive et élégante. De George Sand
  • Tout autre état mondain il me déplaît de suivre : Si l'on m'oste l'amour, sans pouvoir faire rien, Par force et nuit et jour oisif me faudra vivre. Jean Antoine de Baïf, Les Amours de Francine
  • Anonyme115796 : Il ne faut pas relever le rabâchement de ce dépressif oisif qui squatte tous les articles. lindependant.fr, Carcassonne : des totems investissent la rue Pinel - lindependant.fr
  • Un teint orange , une photo d'il y a six ans. mais un triste bilan bien actuel lui .Dettes cachées, fausses affirmations, bilan tronqué , chiffres erronés, une équipe infoutue d'organiser des conseils municipaux réguliers et qui à planqué son bilan calamiteux en ne votant même pas le budget 2020. Bref du politicard d'un autre temps dans la revanche et l'aigreur pensez donc c'est un des rares maire d’Occitanie à ne pas avoir bénéficié de la prime au sortant .la risée même sur France 3 le soir de sa raclée . Comme il est d'un naturel oisif il va ruminer pendant longtemps et passer son temps à enquiquiner ceux qui EUX travaillent et ne passent pas leur temps à glander aux matchs du SCA . ladepeche.fr, Saint-Juéry. Budget communal : la réponse de J-Paul Raynaud - ladepeche.fr
  • C’est d’ailleurs ce qui vous aidera dans la création de souvenirs. Plus vous êtes oisif et moins votre cerveau aura de souvenirs. Alors, quelle que soit votre préférence pour la durée des vacances, n’oubliez jamais de prévoir beaucoup d’activités différentes et de rester le moins oisif que possible. Magazine Sextant, Vacances d'été : il faut absolument éviter de partir 15 jours en vacances !
  • Mexico, au début des années 1980, alors que le règne du président López Portillo est menacé et que la crise économique n'épargne personne. Personne ou… presque. Sofia, une jeune femme de la haute bourgeoisie, mène une existence oisive entre son immense propriété où elle organise des fêtes somptueuses pour impressionner ses contemporains, le club de tennis où se retrouvent chaque jour les épouses désoeuvrées de la jet-set locale et les magasins de luxe où elle achète des bijoux ostentatoires et des vêtements de marque sans jamais se soucier de leur prix. Les Echos, « La Bonne Réputation » : signes extérieurs de richesse | Les Echos
  • Charles est un néo-bourgeois, un giscardien bon teint qui s’autorise quelques transgressions, comme aimer au grand jour Lucile (Catherine Deneuve), une très jeune femme belle et oisive. Elle tombe amoureuse d’un garçon de son âge. Mais l’amour de Charles et, sans doute, le confort de la Jaguar sauront la retenir. L'Obs, Michel Piccoli : 5 de ses voitures de cinéma
  • Avoir le nombre de cyclistes qui vadrouillaient hier entre Nice et Antibes, dans une France déconfinée mais à l’évidence toujours semi-oisive, il est au moins une certitude : les collectivités sont dans le vrai lorsqu’elles étoffent le réseau cyclable, quand bien même c’est souvent dans la précipitation. Nice-Matin, On a testé la nouvelle piste cyclable entre Antibes et Villeneuve-Loubet, voilà ce qu'on en pense... - Nice-Matin
  • Johnson disait que toute personne est, ou aspire à être oisive. Il disait aussi que l’oisiveté ne consiste pas à ne rien faire. Quand vous êtes oisif, votre esprit est très actif, car vous pensez, et c’est ce qui vous rend créatifs. La créativité nécessite une longue période de réflexion, de méditation. C’est pour ça qu’avec des amis on a créé le magazine The Idler, en 1993. A cette époque, la scène rave était très active, mais le mouvement punk a aussi influencé la revue. On se reconnaît dans le “do it yourself”, l’idée qu’il n’y a pas besoin d’être professionnel pour faire des choses. Les Inrockuptibles, Comment devenir un parfait glandeur ?
  • En 1932, une crise, comme celle que nous pourrions connaître, menace l'économie mondiale. Alors que la question de l'allongement du temps de travail et de la réduction des jours de congés revient au cœur des débats, redécouvrons un texte du philosophe Bertrand Russell, dans lequel il faisait l'éloge de l'oisiveté. France Inter, Philo – L'oisiveté pourrait sauver l'économie mondiale, selon le philosophe Bertrand Russell
  • Mais qui conseille cette femme? Tout ce qu'elle dit sonne faux. C'est catastrophique son entrevue fleuve dans Paris Match. Ça ne la sert pas du tout. Elle passe pour une riche oisive pleurnicheuse, qui parle au nom de Johnny, lance des flèches à la famille de de JPS et de ses amis. Elle fait hargneuse et vénéneuse. On dirait qu'elle donne le bâton pour se faire battre. Closermag.fr, Læticia Hallyday abandonnée par Eddy Mitchell : "C'est son choix" - Closer
  • Ces personnes qui ne rentrent pas dans les catégories statistiques habituelles sont-elles pour autant totalement « oisives » comme l’affirme un article du Figaro publié dimanche ? Ce mot peut laisser entendre que les NEET ne font rien de productif. Or, ce n’est pas forcément le cas. « Il y a toute une partie des NEET qui n’ont jamais travaillé mais qui cherchent activement un emploi », rappelle Guillaume Allègre, économiste à l’OFCE et spécialiste des questions de protection sociale. D’après le Fonds social européen (FSE), environ 60 % des jeunes européens sans emploi ni formation sont au chômage au sens où l’entend le Bureau international du travail (BIT). , Les jeunes sans emploi ni formation sont-ils vraiment des «oisifs»?
  • Ministres, professeurs et parents, (presque) tous regardent les murs de l’école tomber sans broncher depuis quatre décennies. Conviction idéologique, pusillanimité ou épuisement auront contribué au déclin que certains ne veulent toujours pas voir. Ce sont souvent les mêmes qui ne voient rien de l’ensauvagement de notre société. La main sur le cœur et de larges œillères au bord des yeux, ils ne parlent plus que la langue des belles âmes qui croient sauver le monde en prônant les orthodoxies totalitaires à la mode égalitariste. Les plus incultes déboulonnent, détruisent les livres, révisent les films, chassent la « masculinité », dénoncent le « privilège blanc » ou la domination « cisgenre » hétérosexuelle. Certains de nos adolescents, repus d’une oisive jeunesse sans obstacle et sans frustration, fiers d’un baccalauréat sans valeur, idolâtrés par de lâches politiques, baignent aujourd’hui dans cette sauce idéologique, jusque dans les universités. Ils en remontrent à leurs parents avec le peu de mots qu’ils apprennent sur les réseaux sociaux ou en écoutant des podcasts militants animés par des avant-gardistes progressistes, spécialistes en import-export des thèses universitaires américaines. Causeur, L’Éducation nationale a tué le bachelier. Vive le Bachelor! - Causeur
  • Sélectionnée pour le prix RTL-Lire, « La Femme révélée » porte bien son titre. Tandis que Violet se révèle à elle-même, son passé se révèle à nous. Gaëlle Nohant dresse le portrait d'une femme intelligente, talentueuse et généreuse. Si elle s'est fourvoyée dans sa première vie d'épouse oisive, elle finit par retrouver ses racines et les valeurs morales de son père, Arthur Bergman, médecin et sociologue engagé dans la lutte contre la discrimination raciale. Les Echos, Gaëlle Nohant : les révélations d'une « Kodak Girl » | Les Echos
  • Nicolas Mirabaud, associé gérant de la banque du même nom – qui fête cette année son bicentenaire – et chef d’orchestre de cette opération, reconnaît la nécessité de faire retentir la sonnette d’alarme «en cette période compliquée pour tous les corps de métier», mais préfère mettre en exergue «ce qui fonctionne». Une philosophie partagée par Martin Vetterli, président de l’EPFL, qui refuse que la société allume «la cigarette du condamné» en adoptant une posture oisive face aux problèmes de société. Le Temps, 200 réflexions pour doper l’image de la Suisse - Le Temps
  • Dernier de sa lignée divine, Eustis le satyre mène une vie oisive et solitaire dans le monde moderne. Lorsqu’il découvre que d’autres dieux ont survécu, il part à la recherche de son ami Pan, curieux disparu qui semble cristalliser l’attention de tout le nouveau panthéon de l’« Hôtel Olympus ». Mais Eustis n’est qu’une divinité mineure, et peut-être vient-il de mettre le doigt dans un engrenage dangereux… , Le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2019 décerné à Fabrizio Dori
  • Ce même journal constatait lundi : l'innocent cochon « est devenu une icône pour la sous-culture » d'une jeunesse « hostile aux valeurs mainstream, souvent peu éduquée et sans travail stable », « oisive », « aux antipodes de la jeunesse que souhaite cultiver le Parti ». Peppa Pig « a pris un tour subversif » et sa popularité « virale » illustre « une soif de nouveautés et de satire susceptible de nuire au moral de la société », affirme le Global Times. , «Peppa Pig» a été censuré en Chine sur internet et est accusé d'être une icône «subversive»
  • Un camping dans les Landes. À première vue, le décor semble inoffensif. Avant d’être un jeune diplômé en cinéma et désormais un écrivain publié chez Flammarion, Victor Jestin y a passé de nombreux étés en famille, se pliant aux codes d’une microsociété oisive et festive, vouée à l’adoration du soleil, des vagues et des cocktails fruités. Le Devoir, Victor Jestin et la tyrannie du camping | Le Devoir
  • @0 h 47 : Vous êtes tellement novice dans le « débat sur l’affaire Hallyday » que vous ne connaissez même pas l’orthographe exacte du prénom de l’artiste... Mais c’est vrai que l’affaire « Polanski» n’a pas dû vous laisser oisive pour vous intéresser au chanteur... Closermag.fr, Laeticia Hallyday très émue : elle casse son image souriante après la mort d'une icône - Closer
  • Ainsi, chez celle qu’elle décrit comme une femme « oisive et dépensière » qui « s’est perdue dans l’image, dans Instagram », il n’y aurait rien de naturel. Tout est contrôlé. « Laeticia, c’est la mise en scène de soi, la narration de soi poussé à l’extrême. Rien n’est spontané, c’est de l’autocensure », développe-t-elle dans son livre.eval(ez_write_tag([[580,400],'metrotime_be-banner-1','ezslot_4',106,'0','0'])); Metro, «Elle ne sait pas vivre sans le regard des hommes » : les révélations cash sur Laeticia Hallyday
  • Qui n'a jamais rêvé d'une vie paisible et oisive, entre siestes interminables, parties de pêches au soleil, et promenades dans la nature ? Un rêve qu'Yves Robert, le réalisateur de La Guerre des boutons, s'amuse à mettre en images en 1967. Un projet très personnel, pour lequel il écrit « le scénario, les dialogues », et porte la production. L'histoire, c'est celle d'un « homme qui cherche la liberté à travers l'agitation du monde ». Ina.fr, 1967, Yves Robert tourne "Alexandre le Bienheureux" - Archives vidéo et radio Ina.fr
  • Chargé par un riche industriel d'arracher son fils Philippe à sa vie oisive en Italie, Tom Ripley, un jeune homme désargenté, le retrouve sur une île de la baie de Naples. Envieux de la fortune de son prétendu ami d'enfance, Tom le tue lors d'une croisière en voilier et usurpe aussitôt son identité. Un pur chef-d’œuvre de thriller psychologique, servi par une composition magnétique d'Alain Delon. , Programme TV : les meilleurs films à voir ce mercredi 13 mai
  • Ils ont 26, 30 et 32 ans. Le premier avait quitté Cazouls-lès-Béziers pour le Maine-et-Loire où il avait trouvé un travail et aspirait à une vie tranquille. Le deuxième, de Montblanc, est déjà en prison parce qu’il n’avait pas supporté qu’un huissier (une femme), un serrurier et deux agents assermentés réclament à sa mère des loyers impayés. Ils les avaient tous sortis par le col. Le dernier, un Biterrois hébergé à l’Abes, menait une vie oisive après son passé de légionnaire à Calvi. C’est lui qui a fourni l’arme, un 6,35 "pas chargé et au canon bouché", servant au braquage du point multiservice à Valros. midilibre.fr, Biterrois : condamnés à 8 et 6 ans pour le braquage du tabac de Valros - midilibre.fr
  • Paria, marginal ou cynique, le fainéant a toujours suscité autant louanges que dédain ou critiques, jusqu'à Emmanuel Macron. Depuis l'Antiquité, les philosophes font l'éloge de l'oisiveté contre le dogme du travail. Mais pourquoi Sénèque, Rousseau, Lafargue ou Russell défendent-ils la paresse ? France Culture, 4 (bonnes) raisons philosophiques d’être fainéant
  • Elle dit mener une double vie. Le matin, c'est la rigueur, l'écriture, elle boit du thé. L'après-midi, c'est ce qu'elle appelle sa « mauvaise vie ». « Je suis oisive et je bois du champagne. Il peut m'arriver d'aller faire du shopping avec une copine. Et puis, il y a évidemment l'amour… » leparisien.fr, Champagne et pyjama orange : 7 choses à savoir sur Amélie Nothomb - Le Parisien
  • Elle mange du pain mais ne grossit pas, fume comme un pompier mais ne vieillit pas. Même tombée du lit, elle est sublime. Rêveuse, oisive, elle balade sa nonchalance et son sac Chanel à Saint-Germain-des-Prés, où elle s’attable volontiers à une terrasse, un livre dans une main, un verre de vin dans l’autre. On veut parler de la Parisienne, cet archétype féminin envié dans le monde entier et qui hante la culture française, du cinéma à la mode en passant par les noms de parfums et le récit national. Le Temps, Alice Pfeiffer: «La Parisienne est une performance» - Le Temps
  • "Elle voulait faire bonne impression, elle a une réelle volonté de travailler, elle se bat, elle n’est pas oisive du tout", défend le conseil. Appréhendée, la jeune femme s’était rebellée et avait insulté des fonctionnaires de police. Dans le prétoire, l’avocat de deux fonctionnaires, portés partie civile, réclamait 800 € de dommages et intérêts et 250 € de frais de justice pour chacune des victimes. midilibre.fr, Montpellier : SDF, elle vole des produits de beauté pour passer un entretien d'embauche - midilibre.fr
  • Kate Middelton, belle oisive? Gala.fr, Kate Middelton, belle oisive? - Gala
  • A Bigger Splash renvoie à l'hédonisme d'une Californie oisive. LExpress.fr, Culture: David Hockney s'empare du Centre Pompidou - L'Express
  • En bref, cette réalité est bien loin de l’image d’une jeunesse étudiante oisive qui sirote une bière place de la Sorbonne et qui peut bien « faire un petit effort ». Rejoindre les comités Révolution Permanente de ta fac, de ton lycée ou de ta ville, c’est donc d’abord prendre conscience que nous sommes de ceux qui font tourner la société et nous organiser pour riposter face au patron, lutter contre les mesures injustes que nous imposent les universités et refuser d’être humilié et matraqué par les « forces de l’ordre ». Révolution Permanente, Jeunesse. Quatre raisons de rejoindre les comités virtuels de Révolution Permanente
  • Notre avis : Dans la lignée des pensées utopistes qui ont accompagné le progrès, notamment industriel, ce petit essai caresse le capitalisme à rebrousse-poil. Il égratigne le modèle qui prône l’accumulation des richesses pour une meilleure vie oisive, en démontrant les inconvénients de l’entre-soi et de l’accumulation des biens - qui a vraiment envie d’épousseter des dizaines de bibelots sur une étagère ? - et les bienfaits du partage. A l’inverse du marxisme ou du communisme, Carpenter ne pense pas que cette nouvelle société viendra de l’Etat, mais qu’il revient aux individus d’adopter une vie simple, apprenant à subvenir à leurs besoins, s’enrichissant davantage à la rencontre des autres travailleurs. Il bâtit l’identité non pas sur le travail pour la collectivité, mais bien sur la capacité des individus à apprendre les travaux manuels nécessaires à leur subsistance. Cette idée ne surgit pas ex-nihilo : Edward Carpenter est issu d’une famille de pasteur anglican et lui-même comptait le devenir. La pensée anglicane, qui souligne l’immoralité de l’accumulation des richesses fiduciaires, peut être considérée comme sous-jacente à son propos philosophique. Avoir Alire - aVoir-aLire.com, Vers une vie simple - la critique du livre
  • Artistiques, ludiques, bourgeoises, populaires, paresseuses, guerrières, clownesques, érotiques, y en a des centaines ! Il semble que le diable en personne a inventé la chaussure pour déchaîner l’imagination des hommes et provoquer leur perte ! Des sandales antiques aux Moon boots, des socques en demi noix de coco tenues à la main par de longues ficelles (Papouasie-Nouvelle-Guinée) aux chaussons de ballerine possédés par Degas, il n’est pas un recoin de ce magnifique sujet que n’explore l’exposition conçue par Denis Bruna, conservateur en chef au Musée des arts décoratifs, à travers 500 œuvres, des chaussures certes mais aussi des tableaux, des gravures, des photographies, des affiches…. La chaussure est certes un objet de mode auquel chaque époque a apporté sa fantaisie. La nôtre n’est pas avare en ce domaine, et certains artistes vont jusqu’à proposer des chaussures « importables », telles les poétiques Horseshoes d’Iris Schieferstein, en peau et sabot de cheval, à déconseiller pendant la saison de la chasse… Mais par la « démarche » qu’elle implique, la chaussure témoigne aussi des sociétés qui la produisent, de leurs croyances, de leur culture, de leur hiérarchie. L’objet pratique, technique, conçu pour protéger le pied, devient très tôt un instrument de distinction sociale, et une contrainte physique : le pied doit s’adapter à l’objet, et non l’inverse ! Certaines bottines fines et cambrées des années 1850 amènent à se demander si les femmes de l’époque victorienne avaient des orteils ! Le port du talon se prête à de riches développements. Jusque dans les années 1730, les hommes de l’aristocratie portent des talons hauts qui impliquent des déplacements courts et un pas de danseur : il est le reflet de la vie oisive du courtisan. Lorsque ce talon haut devient l’apanage exclusif des femmes, l’homme de qualité se distingue alors par la richesse de ses boucles de souliers en métal précieux. Leurs dimensions extravagantes provoquaient des blessures. Ainsi, pour éviter de se couper les chevilles, l’élégant devait marcher en écartant les jambes… Au rayon Dames, l’extravagance des talons n’a pas de limites. Les chopines vertigineuses des courtisanes vénitiennes de la Renaissance vouaient leur propriétaire, déesse posée sur un socle, à une lascive immobilité. Accessoire de maison close fin de siècle, un modèle fétichiste est doté de talons pointus plus hauts que la chaussure elle-même, rendant impossible la station debout. Les créations de David Lynch réalisées par Christian Louboutin explorent la même veine. Ces fantasmes occidentaux semblent anodins comparés à la tradition chinoise de la « fleur de lotus » : un moulage de pied mutilé et des estampes érotiques illustrent avec éloquence cette terrifiante coutume. L’exposition se conclut par un irrésistible salon d’essayage, où des copies de quelques modèles extravagants peuvent être portées par les visiteurs : le pied ! Connaissance des Arts, Le soulier de Satan : une histoire de la chaussure au Musée des Arts Décoratifs | Connaissance des Arts
  • C’est ce qui me met parfaitement à l’aise pour me déclarer une fois de plus contre les nains en céramique. Le nain de faïence est une foi trompeuse. Le nain de faïence est une superstition. On en met aujourd’hui partout, notamment sur les espaces verts qui entourent les HLM de luxe. La différence entre les HLM de luxe et les HLM de non-luxe est qu’ils sont parfaitement semblables, sauf en ce qui concerne le prix : l’un est à loyer modéré, l’autre à loyer immodéré. On voit par là l’énorme écart. Le nain de faïence est chargé de le combler. Le nain de faïence, en réalité, ne se justifie par nulle métaphysique. Le nain de faïence est une illusion. Il sort de Blanche Neige avec la barbe en cœur, surmonté d’un capuchon rouge, et remonte plus anciennement aux opéras de Wagner, aux contes de Grimm, aux Nibelungen. C’est le nain de l’or du Rhin, le kobold silésien, l’enfant des Erzgebirge ou des Siebengebirge, disons des monts Ferrugineux ; le petit génie des métaux souterrains. Pour que ce soit plus joli, on lui fait jouer de la flûte avec un oiseau sur l’épaule. Mais qu’avons-nous à faire de ce nabot bavarois ? Même juché sur quelques pierres ponces sous des épicéas japonais ? Le matin, après quelques bâillements, plusieurs cris d’ours et une douzaine de grognements, on aime à se retourner soi-même, s’offrir une cigarette, se dire des choses aimables, s’insulter, s’exhorter, se pousser dans la journée avec des ordres secs, bref rencontrer un camarade et un mentor. Mais ce nain !… Il vous coupe l’appétit. On n’a que faire de son perroquet. Son oisive vieillesse vous insulte. On n’a pas le temps de jouer de la flûte pour les moineaux ! C’est un exemple à ne jamais suivre à notre époque. Un résidu anachronique du vieil Age d’Or. Il ne peut qu’entretenir dans l’âme des regrets réellement inactuels. Mieux vaudrait ces grandes araignées que Germaine Richier sculptait si bien pour les pelouses, ou le pauvre Giacometti, ces hommes à bras de faucheux, ces femmes en branches moussues. Ou ce don Quichotte bleu charron, tout nu, qui fumait une Celtique, assis sur une pierre du jardin, dans le parc du musée Rodin, il y a six mois, avec une tête tout en cavernes, en ténèbres et en falaises comme un dessin de Victor Hugo. www.lejdc.fr, Redécouvrir Alexandre Vialatte : Chronique des nains en céramique - Clermont-Ferrand (63000)
  • Si les gens vont acheter sur Internet, ce n’est pas pour satisfaire une sorte de pulsion oisive inconsciente ni parce… FrenchWeb.fr, Andréa Bensaid - FrenchWeb.fr
  • Une plateforme Internet chinoise a censuré le dessin animé britannique, tandis que des médias d’État fustigeaient l’«addiction» du public enfantin, les dérives commerciales autour du personnage et sa transformation en icône «subversive» d’une jeunesse «oisive» et antisociale. tvmag.lefigaro.fr, Peppa Pig censuré en Chine et accusé d’être une icône «subversive»  
  • Plus les  jeunes sont oisifs, plus ils ont tendance à commettre des actes inciviques de toute nature.  D’où l’impérieuse nécessité de créer diverses occasions de leur insertion socio-économique et socio-professionnelle. Le constat est que l’oisiveté pousse la jeunesse à se livrer aux actes de viols, de vol et de braquages, bref au banditisme de grand chemin. , L’oisiveté des jeunes, un vice pour la société ! | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • Risquons une hypothèse : cette division transalpine entre un Nord "fourmi laborieuse" et un Sud "cigale oisive" s'est étendue à l'ensemble de l'Europe. Avec à la clé une inversion ironique des vices et des vertus, où les fourmis du Sud se rendent au nord pour y travailler, quand les cigales du Nord mettent cap au sud à la belle saison pour y profiter de la dolce vita. Là-dessus se greffe un ingrédient monétaire. La croissance italienne après-guerre repose sur une lire faible permettant un allègement de la dette intérieure et stimulant les exportations. lejdd.fr, TRIBUNE. Daniel Diatkine : "Les cigales et les fourmis, une fable européenne"
  • Le Denier Round : fils de bonne famille, le jeune Butler est envoyé camper en montagne par son père, qui pense ainsi l'endurcir. Mais les conditions de campement, très luxueuses, ne s'y prêtent guère. Butler tombe amoureux d'une jeune montagnarde, dont la famille n'apprécie guère l'allure frêle et oisive du jeune homme. Son majordome ayant découvert à la lecture d'un article de journal que Butler avait pour homonyme un célèbre boxeur, il propose à son maître de se faire passer pour le champion, afin de se faire accepter par les rustiques montagnards. , Trois chefs-d’œuvre signés Buster Keaton remastérisés en 4K (en Blu-ray et DVD) - ON mag
  • Décidément, les Américaines ne font pas bon ménage avec la monarchie britannique. On raconte qu’Edward et Wallis ont regretté, l’un comme l’autre, ce destin qu’ils s’étaient imposés. Lui d’avoir troqué son prestigieux trône de roi du Royaume-Uni et d’empereur des Indes pour une vie oisive, elle de passer le reste de son existence aux côtés de cet homme qui n’était plus que le duc de Windsor et qu’elle ne pouvait décemment pas quitter vu le sacrifice qu’il avait fait pour elle. Harry va-t-il dans quelques années être dans le même cas? Et se dire qu’il n’aurait pas dû céder aux désirs de sa femme de l’éloigner des membres de sa famille et du royaume de sa chère grand-mère sur lequel régnera bientôt son père, puis son frère dont il était, il y a peu de temps encore, si proche. , Meghan Markle ou Wallis Simpson, les Américaines ne réussissent pas à la royauté britannique
  • Le RUA est donc une mesure de simplification administrative, dont le principal objectif est la rationalisation des aides sociales pour inciter financièrement au retour à l’emploi. C’est une aide ciblée sur les populations pauvres qui, selon une logique libérale, vise à remplacer la pauvreté « oisive » par la pauvreté « laborieuse », cela en moralisant les allocataires renvoyés à leur responsabilité individuelle. À travers ce gouvernement moral, il s’agit de trier les pauvres de « bonne volonté » et les pauvres à sanctionner. À charge de la sorte pour l’aide sociale de servir d’amortisseur au marché du travail. Rue89 Bordeaux, Un revenu universel d’activité pour "trier les pauvres" - Rue89 Bordeaux
  • RÉCIT - Pendant trois semaines, le tribunal de Paris a tenté de savoir qui était réellement l’épouse de l’ex-premier ministre. Grande bourgeoise oisive ou cheville ouvrière du travail de son mari? Son avocat a en tout cas tenté de donner à sa cliente, intimidée à la barre, de la consistance. Le Figaro.fr, Au terme du procès, le mystère Penelope Fillon demeure
  • Si les banques centrales, et en particulier la réserve fédérale américaine, ont d'après lui bien réagi en 2008 en injectant des milliards de liquidités, il a fustigé l'erreur de ne pas avoir demandé de contreparties en termes de pouvoir aux banques, comme par exemple un nouveau Glass-Steagall Act. Ainsi l'institution bancaire reste largement inefficace, développant une épargne oisive gigantesque qui ne profite pas à l'économie réelle. De manière générale, les États semblent parfois immobiles. Il prend notamment le cas de l'Allemagne dont le modèle économique est aujourd'hui fragilisé avec une baisse des importations chinoises. Pour se relancer, et relancer l'Europe par la même occasion, l'Allemagne n'aurait qu'à effectuer de gros investissements d'infrastructures, d'autant plus qu'elle bénéficie même de taux d'intérêts négatifs à dix ans qui rendraient cet effort indolore. Or, au nom du sacro-saint équilibre budgétaire inscrit dans la Constitution, l'Allemagne n'a toujours pas entrepris ces investissements, une « aberration » qui enferme tout le continent sur un chemin de stagnation séculaire d'après Michel Aglietta. La Tribune, « Le capitalisme perd la boussole » Michel Aglietta
  • Melania Trump mène “une vie de femme riche et oisive” : la First Lady sévèrement taclée Gala.fr, Melania Trump mène “une vie de femme riche et oisive” : la First Lady sévèrement taclée - Gala
  • Le top des ventes de livres par catégorie est donc, dans l'ordre, la BD et les livres Jeunesse, les sciences humaines, les romans ou la santé et le bien-être. En toute logique: l’occupation des enfants à longueur de journée étant devenue un véritable challenge durant le confinement. Rien d’étonnant à ce que les ventes de bandes dessinées, qui occupent les enfants sans nécessiter une intervention constante des parents, aient cartonné. Les livres qui entrent dans la catégorie sciences humaines occupent la troisième position des ventes. Que ce soit des ouvrages scientifiques sur les épidémies, des manuels de collapsologie ou des traités d’écologie... le Belge confiné s'est pas mal interrogé sur le monde qui l’entoure et la tendance sembler perdurer. Arrivent alors les romans dont les ventes ont fortement augmenté, dans la même proportion que le temps libre dont ont disposé les Belges. Enfin, on trouve les livres traitant du bien-être, de la santé, indispensables en ces temps troublés, mais aussi les livres de cuisine, qui ont également connu une croissance marquée en cette période oisive qui nous a réunis en cuisine... So Soir, Quels sont les livres préférés des Belges?

Images d'illustration du mot « oisif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « oisif »

Langue Traduction
Anglais idle
Espagnol ocioso
Italien inattivo
Allemand leerlauf
Chinois
Arabe الخمول
Portugais ocioso
Russe вхолостую
Japonais アイドル
Basque idle
Corse ociosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « oisif »

Source : synonymes de oisif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « oisif »

Partager