La langue française

Imaginaire

Définitions du mot « imaginaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMAGINAIRE, adj. et subst.

I. − Emploi adj.
A. − Créé par l'imagination, qui n'a d'existence que dans l'imagination. Abîme, danger, péril imaginaire; ciel, dieu, objet imaginaire; fait imaginaire; apparition imaginaire; craintes, soucis imaginaires. J'ai retrouvé mon atlas d'enfant et j'y ai revu les voyages imaginaires que j'avais tracés sur les cartes avec mon crayon rouge, et les noms de villes que j'y avais soulignés (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 244).
[Qualifie l'espace ou le temps] L'arabesque ondulant autour d'un centre invisible, dans toutes les dimensions de l'espace imaginaire où l'esprit du peintre se meut (Faure, Espr. formes,1927, p. 40) :
1. ... mon père en disant : « En somme, vous pourriez rester à Venise du 20 avril au 29 et arriver à Florence dès le matin de Pâques », les fit sortir toutes deux non plus seulement de l'espace abstrait, mais de ce temps imaginaire où nous situons non pas un seul voyage à la fois, mais d'autres, simultanés, et sans trop d'émotion puisqu'ils ne sont que possibles − ce temps qui se refabrique si bien qu'on peut encore le passer dans une ville après qu'on l'a passé dans une autre... Proust, Swann,1913, p. 392.
[Qualifie un subst. désignant une pers.] Auditeur, compagne, créature, ennemi, héros, personnage imaginaire. Cette histoire, toujours la même, de l'assassin imaginaire, du coupable inventé, dont le vrai coupable disait avoir entendu la fuite, au travers de la campagne noire (Zola, Bête hum.,1890, p. 265).
[Qualifie un subst. désignant un affect] Douleur, mal, souffrance, maladie imaginaire. Son cœur était encore gros des chagrins imaginaires de la veillée (Lamart., Confid.,1849, p. 201).La passion imaginaire que j'avais éprouvée pour cette femme que vous appelez la Topaze (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 249).
En partic. [Qualifie un récit] Qui expose des faits qui n'existent que dans l'imagination. Histoire imaginaire :
2. Maurice, complaisamment, lut les nouvelles intéressantes (...) d'abord, ce fut une grande victoire de Bazaine, qui avait culbuté tout un corps prussien dans les carrières de Jaumont; et ce récit imaginaire était accompagné de circonstances dramatiques, les hommes et les chevaux s'écrasant parmi les roches, un anéantissement complet, pas même des cadavres entiers à mettre en terre. Zola, Débâcle,1892, p. 82.
MATHÉMATIQUES
,,Qui ne peut être associé à une figuration concrète. Exemple : droite imaginaire`` (Uv.-Chapman 1956).
Nombre, quantité imaginaire. ,,Expression de la forme a + bi, dans laquelle a et b sont des nombres réels et i l'unité imaginaire définie par l'égalité i2=-1`` (Lar. encyclop.).
Rem. Lar encyclop. note qu'on utilise plutôt l'expr. nombre ou quantité complexe.
Emploi subst. fém. ,,Expression algébrique qui comprend un radical du second degré portant sur un nombre négatif`` (Lar. encyclop.).
B. − [En parlant de l'état, de la qualité, de la position d'une pers.] Qui s'imagine être tel. Malade, cocu, malheureux imaginaire. La tour abolie du prince d'Aquitaine est tout ce qu'on voudra, une des tours d'argent que Nerval dessine dans ses armoiries d'imaginaire descendant d'un châtelain du Périgord (Durry, Nerval,1956, p. 170).
II. − Emploi subst. masc.
A. − Œuvre, domaine, monde de l'imagination. Imaginaire collectif, enfantin. Des colosses de jaspe, sortes de monstres ou d'idoles aux vagues prunelles de perles et d'émeraudes, − aux formes créées par l'imaginaire de théogonies oubliées (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 368).Je fuis la société dans la nature ou le monde réel dans un imaginaire qui est fait des débris du réel (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 413).
B. − Spécialement
1. PHILOS. [dans la théorie de J.-P. Sartre] Domaine de l'imagination, posé comme intentionnalité de la conscience :
3. Nous sommes à même, à présent, de comprendre le sens et la valeur de l'imaginaire. Tout imaginaire paraît « sur fond de monde », mais réciproquement toute appréhension du réel comme monde implique un dépassement caché vers l'imaginaire. Toute conscience imageante maintient le monde comme fond néantisé de l'imaginaire et réciproquement toute conscience du monde appelle et motive une conscience imageante comme saisie du sens particulier de la situation. Sartre, Imaginaire,1940, p. 238.
2. PSYCHANAL. [selon Lacan] Registre essentiel (avec le réel et le symbolique) du champ psychanalytique, caractérisé par la prévalence de la relation à l'image du semblable (d'apr. Lapl.-Pont. 1967) :
4. Freud lie le moi d'une double référence, l'une au corps propre, c'est le narcissisme, l'autre à la complexité des trois ordres d'identification. Le stade du miroir donne la règle de partage entre l'imaginaire et le symbolique à ce moment de capture... J. Lacan, De nos antécédents, Paris, Éd. du Seuil, 1966, p. 69.
REM.
Imaginairement, adv.De manière imaginaire. Ils savent, eux, [les nazis] que tout Allemand qui marche en cadence, derrière un étendard (...) se satisfait imaginairement (Arnoux, Contacts all.,1950, p. 81).
Prononc. et Orth. : [imaʒinε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1496 « qui n'a de réalité qu'en apparence, fictif » (J. de Vignay, Miroir historial, XXXI, 85, éd. 1531 ds Delb. Notes mss : Il veoit en songe comme par vision imaginaire [...] ung arbre de merveilleuse grandeur); 1820 subst. (Maine de Biran, Journal, p. 269 : sans aucun mélange de sensible ou d'imaginaire); b) 1637 math. racines imaginaires (Descartes, Géométrie, livre III ds Œuvres, éd. Ch. Adam et P. Tannery, t. 6, p. 479); 1902 nombres imaginaires (Nouv. Lar. ill.); 2. 1658 « qui n'est tel que dans sa propre imagination » (Pascal, Pensées [Projet de 1658], éd. Ph. Sellier, no78 [l'imagination] : Tant les sages imaginaires ont de faveur auprès de leurs juges de même nature). Empr. au lat. de l'époque imp.imaginarius « simulé, feint; qui n'existe qu'en imagination », dér. de imago, -inis, v. image. Fréq. abs. littér. : 1 508. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 509, b) 1 214; xxes. : a) 1 547, b) 3 543. Bbg. Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 61. - Laplanche (J.), Pontalis (J.-B.). Imaginary (Imaginaire). Yale fr. St. 1972, no48, pp. 186-191.

Wiktionnaire

Adjectif

imaginaire \i.ma.ʒi.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est issu de l’imagination, qui n’est pas réel.
    • Le plus ordinairement, Mrs. Paulina Barnett faisait la lecture, et ses auditeurs éprouvaient véritablement un grand plaisir à l’entendre. […] Les imaginaires personnages, les héros légendaires s’animaient et vivaient alors d’une vie surprenante. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Cependant, ce que Jacques aimait en Yasmina, en son ignorance absolue de l’âme de la Bédouine, c’était un être purement imaginaire, issu de son imagination, et bien certainement fort peu semblable à la réalité... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Ses doigts tordaient et retordaient une fibre imaginaire qu'il simulait de nouer gravement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Mathématiques) Relatif aux nombres dont le carré est un nombre négatif.
    • L'expression « partie imaginaire » est piégeuse. On aurait envie de dire que la partie imaginaire du nombre complexe a + ib (où a et b sont deux réels) est ib. Ce n'est pas le cas. La partie imaginaire du nombre complexe a + ib, (a, b) ∈ R2, est b et en particulier, la partie imaginaire d'un nombre complexe est un réel. — (Jean-Louis Rouget, Les nombres complexes, sur Maths France (www.maths-france.fr), 2017, p. 7.)

Nom commun

imaginaire \i.ma.ʒi.nɛʁ\ masculin

  1. Espace de pensée propre à l’être humain, indistinct de sa représentation du monde, dans lequel il peut créer, superposer, surimposer, sublimer des choses et des évènements dans la réalité.
    • Le train-couchettes vit, dans l’Hexagone, ses dernières heures : la ligne Nice-Paris a fermé le 9 décembre. En même temps que ce moyen de locomotion nocturne, c’est tout un imaginaire de cinéma qui disparaît. — (Samuel Blumenfeld, Clap de fin pour le train de nuit, Le Monde. Mis en ligne le 11 décembre 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMAGINAIRE. adj. des deux genres
. Qui n'est que dans l'imagination, qui n'est point réel. Des maux, des biens imaginaires. Il se repaît de choses imaginaires. Espaces imaginaires. Voyez ESPACE. Malade imaginaire se dit d'une Personne qui a l'imagination obsédée par des idées de maladies. En Algèbre, on appelle Imaginaires des Quantités symboliques auxquelles on a été conduit par la recherche impossible de la racine carrée d'un nombre négatif. Elles sont appelées le plus souvent Quantités complexes. Les règles les concernant sont susceptibles d'interprétations géométriques, ce qui leur donne la même réalité qu'aux nombres ordinaires.

Littré (1872-1877)

IMAGINAIRE (i-ma-ji-nê-r') adj.
  • 1Qui n'est que dans l'imagination, qui n'est point réel. Avec une vertu qui fût imaginaire, Car je l'appelle ainsi quand elle est sans effet, Corneille, Nic. II, 3. Et cette liberté qui lui semble si chère, N'est pour Rome, seigneur, qu'un bien imaginaire, Corneille, Cinna, II, 1. êtres imaginaires, Rotrou, Antig. I, 3. Nous ne nous contentons pas de la vie que nous avons en nous et en notre propre être : nous voulons vivre dans l'idée des autres d'une vie imaginaire, et nous nous efforçons pour cela de paraître, Pascal, Pensées, t. I, p. 251, édit. LAHURE. La mort, qui foulant aux pieds l'arrogance humaine, et abattant sans ressource toutes ces grandeurs imaginaires…, Bossuet, Gornay. Peut-être que mon cœur Conçoit d'un vain danger la crainte imaginaire, Voltaire, Scythes, IV, 4. Je ne songeais plus à mon état ; mais, comme il n'était pas imaginaire, je le sentais sitôt que j'étais de sang-froid, Rousseau, Conf. VI.

    Espaces imaginaires, espaces qui, suivant la physique d'Aristote, placés au delà de la sphère des fixes, n'admettaient absolument rien, pas même le lieu parce qu'il est la place des corps qui ne pouvaient pas y exister, ni le vide parce que c'était le lieu qu'un corps avait quitté ; et fig. le vague, l'indéfini, l'impossible. L'espace imaginaire Des vides infinis qui sont dessus les cieux, Racan, Ode à la reine.

    Fig. Être, voyager, se perdre dans les espaces imaginaires, se former des visions, se repaître d'idées imaginaires.

  • 2Qui n'est tel ou tel qu'en imagination, en parlant des personnes. J'ai vu l'impiété de forfaits surchargée… Ses soldats, du Très Haut vainqueurs imaginaires, Par ces blasphèmes téméraires, Annonçaient aux mortels leur gloire d'un moment, Gilbert, le Jubilé.

    Malade imaginaire, personne, la plupart du temps hypocondriaque, qui, éprouvant des souffrances nerveuses très diverses, les rapporte à toutes sortes de maladies qu'elle n'a pas.

  • 3 Terme d'algèbre. Imaginaire se dit d'une valeur qui n'existe pas et ne peut pas même être conçue comme existante. La racine paire d'une quantité négative est imaginaire, parce qu'il n'y a pas de signe qui, multiplié par lui-même, puisse produire une quantité négative.

    Substantivement. Une imaginaire, une quantité imaginaire.

HISTORIQUE

XVIe s. Ceux qui sont justes de foi, approuvent leur justice par obeissance et bonnes œuvres, et non point par un masque imaginaire de foi, Calvin, Inst. 643. Ni ces combats continuez l'espace de deux heux heures, accompagnez de sots entreparlemens, ni ces vaillantises imaginaires qui font qu'un homme en tue deux cens, Lanoue, 146.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* IMAGINAIRE, adj. (Gram.) qui n’est que dans l’imagination ; ainsi l’on dit en ce sens un bonheur imaginaire, une peine imaginaire. Sous ce point de vûe, imaginaire ne s’oppose point à réel ; car un bonheur imaginaire est un bonheur réel, une peine imaginaire est une peine réelle. Que la chose soit ou ne soit pas comme je l’imagine, je souffre ou je suis heureux ; ainsi l’imaginaire peut être dans le motif, dans l’objet ; mais la réalité est toûjours dans la sensation. Le malade imaginaire est vraiment malade, d’esprit au moins, sinon de corps. Nous serions trop malheureux, si nous n’avions beaucoup de biens imaginaires.

Imaginaire, adj. on appelle ainsi en Algebre les racines paires de quantités négatives. La raison de cette dénomination est, que toute puissance paire d’une quantité quelconque, positive ou négative, a nécessairement le signe , parce que par , ou par , donnent également + ; Voyez Quarré, Puissance, Négatif & Multiplication. D’où il s’en suit que toute puissance paire, tout quarré, par exemple, qui a le signe , n’a point de racine possible (voyez Racine.), & qu’ainsi la racine d’une telle puissance est impossible ou imaginaire. Les quantités imaginaires sont opposées aux quantités réelles. Voyez Réel & Équation.

Non-seulement toute racine paire d’une quantité négative, comme , est imaginaire ; mais encore si on y joint une quantité réelle b, le tout devient imaginaire ; ainsi est imaginaire, ce qui est évident ; car si étoit égal à une quantité réelle c, on auroit , ce qui est impossible.

Les quantités composées de réel & d’imaginaire, s’appellent mixtes imaginaires, & les autres imaginaires simples.

J’ai démontré le premier dans les mémoires de l’académie de Berlin, pour l’année 1746, & même dans un ouvrage antérieur, envoyé à l’académie de Berlin au commencement de 1746, que toute quantité imaginaire donnée à volonté, & de telle forme qu’on voudra, peut toûjours se réduire à , e & f étant des quantités réelles. M. Euler a démontré depuis cette même proposition, dans les mémoires de l’académie de Berlin 1749, mais il est aisé de voir que sa démonstration ne differe en aucune façon de la mienne. Pour s’en convaincre, on peut comparer la page 273 des mémoires de Berlin de 1749, avec l’article 79 de ma dissertation sur les vents.

J’ai démontré de plus, dans les mêmes mémoires de 1746, que toute racine imaginaire d’une équation quelconque pouvoit toûjours se réduire à , e & f étant des quantités réelles. M. Euler a donné de son côté, dans les mémoires de 1749, une démonstration de cette proposition, qui differe entierement de la mienne, & qui ne me paroît pas aussi simple. On peut voir les démonstrations des deux propositions dont je viens de parler, dans le traité de M. de Bougainville le jeune, sur le calcul intégral.

Un corollaire de cette proposition, qui est démontré fort simplement dans les mémoires de Berlin 1746, c’est que si est une des racines d’une équation, en sera une autre ; & voilà pourquoi les racines imaginaires des équations vont toûjours en nombre pair. Voyez Racine.

Deux quantités imaginaires jointes ensemble peuvent former une quantité réelle ; p. ex. est une quantité réelle. Voyez Cas irréductible. (O)

Imaginaire, (Docimastique.) poids imaginaire ou fictif. Voyez Poids fictif.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « imaginaire »

Provenç. imaginari ; espagn. imaginario ; ital. immaginario ; du latin imaginarius, d'imaginari, imaginer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin imaginarius, de même sens, dérivant de imago (« image »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « imaginaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imaginaire imaʒinɛr

Citations contenant le mot « imaginaire »

  • L'espace est un corps imaginaire comme le temps un mouvement fictif. De Paul Valéry
  • La seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire. De Virginia Woolf
  • La vérité est dans l’imaginaire. De Eugène Ionesco
  • Sauf la souffrance physique, tout est imaginaire. De Jacques Chardonne / Propos comme ça
  • Chaque instant tombe à chaque instant dans l'imaginaire. De Paul Valéry / Variété
  • L’inquiétude présente est moindre que l’horreur imaginaire. De William Shakespeare / Macbeth
  • Toute angoisse est imaginaire ; le réel est son antidote. De André Comte-Sponville / Impromptus
  • Le réel et l'imaginaire forment un tout indissociable. De Georges Duby / Vendredi - 4 Janvier 1980
  • L’imaginaire est toujours hanté par la vie... De Marie Darrieussecq / L’Express - 28 Août 2001
  • L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. De André Breton
  • L'imaginaire met des robes longues à nos idées courtes. De Sim
  • La valeur d'une image se mesure à l'étendue de son auréole imaginaire. De Gaston Bachelard
  • C'est vivre et cesser de vivre qui sont des solutions imaginaires. L'existence est ailleurs. André Breton, Manifeste du surréalisme, Pauvert
  • La pataphysique est la science des solutions imaginaires, qui accorde symboliquement aux linéaments les propriétés des objets décrits par leur virtualité. Alfred Jarry, Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien, Fasquelle
  • L'homme dissipe son angoisse en inventant ou en adaptant des malheurs imaginaires. Raymond Queneau, Le Chiendent, Gallimard
  • L'imaginaire porte en lui un mépris de la réalité. De Bruno Tessarech / La Machine à écrire
  • L'imaginaire et le réel sont deux lieux de la vie. De Jacques Lacan / Ornicar ?
  • Dans la religion, l'imaginaire complète l'absence de savoir réel. De Anonyme
  • Elle veut faire vivre des aventures par les histoires qu’elle écrit pour que les gens s’ouvrent à l’imaginaire, un peu comme quand ils entrent dans un beau livre d’histoire. Elle sévit sur Landiras (Gironde). , Gironde. Landiras : Anne Séro, la marchande de rêves, vous fait partir à l'aventure | Le Républicain Sud-Gironde
  • Pari gagné pour Daniel Roseberry qui nous conduit dans son univers au travers d’une vidéo retraçant son processus créatif pour une collection qualifiée d’«imaginaire», toutes les silhouettes étant simplement croquées, mises sur le papier. Loin d’entraîner une quelconque frustration pour l’auditoire, les dessins du directeur artistique de la maison ne peuvent qu’enchanter, présentant à merveilles l’attitude voulue, les pièces que l’on devine déjà iconiques. Son coup de crayon unique, à placer aux côtés des plus grands illustrateurs de mode, entraîne le fantasme face à ces lignes fortes dessinant sous nos yeux une réinterprétation d’un emblématique chapeau-chaussure, un mètre-ruban comme leitmotiv, un rose shocking pour rehausser le tout, des volumes démesurés ou, au contraire, proches du corps avec des découpes d’un glamour saisissant. Les yeux et les cadenas sont également récurrents au sein d’imposants bijoux dorés, dans le même esprit que ceux de la collection précédente qui nous avaient enchantés. Chaînes, os, trous de serrure : l’ensemble pourrait sembler kitsch et frôler le mauvais goût. Il n’en est rien. Onirisme et séduction se mêlent pour créer une beauté que beaucoup pourrait qualifier d’étrange, la rendant ainsi fascinante et ambivalente. En bref, rien de tel pour nous mettre l’eau à la bouche tant nous sommes impatients de découvrir la collection qui serait achevée en décembre pour une présentation prévue à Los Angeles. En attendant ce moment, la vidéo de la « Collection Imaginaire » est disponible ici. Toutelaculture, L'imaginaire comme évasion : la proposition de Daniel Roseberry pour Schiaparelli - Toutelaculture
  • La revue "Carnets du Ventoux" consacre un numéro à deux géants de Provence: le Ventoux et Jean Giono. L'écrivain n'a jamais gravi le Ventoux mais il parle d'un "divin sommet." Le Ventoux borne l'imaginaire romanesque et intime de l'écrivain de Haute Provence. France Bleu, Les Carnets du Ventoux retracent le paysage imaginaire de l'écrivain Jean Giono
  • L’exposition « Les jardins de l’imaginaire-État d’esprit » se déroulera jusqu’au 31 octobre, à l’abbaye du Relec. Voici cinq bonnes raisons pour la visiter. Le Telegramme, Abbaye du Relec : 5 bonnes raisons pour visiter l’exposition « Les jardins de l’imaginaire-État d’esprit » - Plounéour-Ménez - Le Télégramme
  • Fantasme, souvenir, rêve, mythe, roman, fiction... Autant d’expressions de l’imaginaire de l’homme ou d’une culture. Individuel ou collectif, l’imaginaire est traité de manière ambivalente, soit comme une source de maux, soit comme le moyen d’un enrichissement. Qu’est-ce qui pousse une conscience à s’imaginer un monde autre ? L’imaginaire est-il appauvrissant, aliénant, libérateur ? , J.-J. Wunenburger, L'imaginaire
  • Mathieu : Depuis 2016, je coordonne le Prix des Horizons imaginaires, qui est devenu un équivalent québécois du Prix Imaginales des Lycéens. En préparation de chaque nouvelle édition, je recense toutes les publications canadiennes en imaginaire francophone pour les lecteurs adultes, et un constat s’est imposé : pour une production annuelle d’environ 40 titres, on compte ceux de science-fiction et de fantasy sur les doigts d’une main, parfois de deux… Les éditeurs francophones du Canada publient essentiellement du fantastique, de l’horreur, et si on entre dans la SF, on est surtout du côté du post-apo, de la dystopie. Ou encore du réalisme magique, de l’imaginaire « liminal »; à la limite, des textes surréalistes, oniriques, etc. Et dans l’ensemble, le niveau littéraire est très bon! Mais, fervent lecteur de fantasy depuis mon tout jeune âge, puis de science-fiction ambitieuse, il me semble qu’on en voit peu au Québec depuis une décennie. ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire, VLB éditeur donne rendez-vous à l'imaginaire - Découvrez la nouvelle collection avec Geneviève Blouin et Mathieu Lauzon-Dicso - ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire
  • Dans la continuité des « lectures à propos », inaugurées avec la vie du médecin hongrois Ignace Philippe Ignace Semmelweis, écrite par Céline, André Dussollier nous propose cette fois un journal imaginaire qu’il a enregistré le 18 mai, à l'heure où l'épidémie occupait encore toute notre attention. France Culture, Lecture à propos - "Journal imaginaire" de André Dussollier

Traductions du mot « imaginaire »

Langue Traduction
Anglais imaginary
Espagnol imaginario
Italien immaginario
Allemand imaginär
Chinois 假想
Arabe وهمي
Portugais imaginário
Russe мнимый
Japonais 架空の
Basque irudimenezko
Corse imaginariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « imaginaire »

Source : synonymes de imaginaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « imaginaire »

Imaginaire

Retour au sommaire ➦

Partager