La langue française

Mensonger

Sommaire

  • Définitions du mot mensonger
  • Étymologie de « mensonger »
  • Phonétique de « mensonger »
  • Citations contenant le mot « mensonger »
  • Images d'illustration du mot « mensonger »
  • Traductions du mot « mensonger »
  • Synonymes de « mensonger »
  • Antonymes de « mensonger »

Définitions du mot « mensonger »

Trésor de la Langue Française informatisé

MENSONGER, -ÈRE, adj.

A. − Qui n'exprime pas la réalité, qui est fondé sur un mensonge. Synon. trompeur, fallacieux, calomnieux.Prétexte, rapport, récit mensonger; accusation, affirmation mensongère; allégations, explications, promesses mensongères. Je sentais que je n'apprendrais jamais rien, qu'entre la multiplicité entremêlée des détails réels et des faits mensongers je n'arriverais jamais à me débrouiller (Proust,Sodome,1922, p. 734):
. Il ne comptait pas faire une longue traite; mais, trompé de lieue en lieue par les dires mensongers des paysans qu'il interrogeait, il crut prudent de ne pas s'engager plus loin sans se réconforter l'estomac. Balzac,Méd. camp.,1833, p. 8.
B. − Qui donne une idée fausse de la réalité, qui induit à l'erreur. Synon. faux, inexact, trompeur.Apparences mensongères. Et il fallait (...) dominer le jardin, pour savoir de quels terribles lendemains de jeûne était payé tout ce décor, cette façade mensongère d'une fortune disparue (Zola,Argent,1891, p. 368).Sous la mobilité mensongère des traits, on découvre la permanence de la tristesse, de la légèreté ou de la haine, l'abandon à la fatalité ou le goût orgueilleux de la liberté (Abellio,Pacifiques,1946, p.42).
REM.
Mensongèrement, adv.De façon mensongère. Je revenais avec Rodenbach sur les éloges mensongers et faits mensongèrement sur le défunt (Goncourt,Journal,1895, p. 768).
Prononc. et Orth.: [mɑ ̃sɔ ̃ ʒe], fém. [-ʒ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. mençungier «menteur, trompeur (en parlant de personnes)» (Psautier Cambridge, éd. Fr.Michel, 34, 20); 1246 mensonger (ds Runk.); 2. 1174-76 «inventé, qui n'est pas exact» (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 156). Dér. de mensonge*; suff. -er (-ier*); au xviies. le mot fut presque inusité, mais dans la 2epartie du xviiies. Fér. 1787 explique que ,,mensonger a repris faveur depuis quelque temps et l'on s'en sert sans difficulté non seulement dans la haute poésie, mais dans le discours soutenu`` (v. aussi Brunot t. 4, p. 234 et t. 6, pp. 1024-1300). Fréq. abs. littér.: 309. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 498, b) 158; xxes.: a)636, b) 421.

Wiktionnaire

Adjectif

mensonger

  1. Qui repose sur un mensonge.
    • Le régime vit sur des rapports forcément mensongers puisqu'il est interdit de dire la vérité; …. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  2. Trompeur.

Verbe

mensonger \mɑ̃.sɔ̃.ʒe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Rare) (Familier) Parler mensongèrement ; dire des mensonges.
    • En mensongeant dites pour votre gloire,
      Qu'à Waterloo, Wellington fut vainqueur,
      Non, sans Blücher, nous avions la victoire ;
      La trahison nous perça juste au cœur !

      — (Victor Basière, La Nicostrata, n°7, La France est prête à se venger ; M. Gannelon, Paris, 1841, page 180.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MENSONGER, ÈRE. adj.
Qui repose sur un mensonge. Histoire mensongère. Discours mensonger. Les plaisirs mensongers. Promesse mensongère. Caresses mensongères.

Littré (1872-1877)

MENSONGER (man-son-jé, jè-r') adj.
  • 1Qui renferme ou qui fait naître le mensonge, en parlant des choses. Outre la vanité de son art mensonger [l'astrologie], La Fontaine, Fabl. II, 13. Détourne, roi puissant, détourne tes oreilles De tout conseil barbare et mensonger, Racine, Esth. III, 3. Je l'ai vu ; ce n'est point une erreur passagère Qu'enfante du sommeil la vapeur mensongère, Voltaire, Sémir. I, 5. Loin de nous la fable des enfers et de l'Élysée, et tous ces récits mensongers dont la superstition effraie les méchants, Diderot, Opin. des anc. philos. (épicurisme).
  • 2Se dit, bien que rarement, des personnes qui mentent. Tous sectateurs de prêtres mensongers, Rousseau J.-B. Allég. liv. I.

REMARQUE

La Bruyère met mensonger au nombre des mots qu'il regrette ; c'est une preuve que de son temps il était vieux. Il a repris faveur.

HISTORIQUE

XIIe s. Chesquuns huem est mençungiers, Liber psalm. p. 178.

XIIIe s. Bien savoient cele parole Qui n'est mençongiere ne fole : Qu'onques amor et seignorie Ne s'entrefirent compaignie, la Rose, 8488.

XIVe s. Ces deux os petreus sont dis mençongniers, car leur jointures sont mençongnieres en ce qu'il ne sont pas jointes [sic] com autres, mes aussi com en maniere d'apoiemens, H. de Mondeville, f° 14.

XVe s. Verité dy, et si suis mensongier, Orléans, Ball. 109.

XVIe s. De moi n'aura mensonger ne buveur Bien ne faveur, Marot, IV, 308. Afin qu'il [l'homme] ne t'accuse [toi Dieu], et que tu ne sois trouvé mensonger, Calvin, Instit. 957. Pour convaincre sa vanterie de vanité mensongere, Amyot, Lyc. 9. Dieux, que vous estes mensongere, Maudit soit qui plus vous croira, Desportes, Villanelle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mensonger »

Mensonge ; provenç. mensongier, messongier ; ital. menzognero.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(début XIIe siècle) De mensonge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mensonger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mensonger mɑ̃sɔ̃ʒe

Citations contenant le mot « mensonger »

  • La famille d'Adama Traoré a déposé plainte pour "témoignage mensonger" contre un témoin-clé dans l'enquête sur la mort du jeune homme noir en juillet 2016 lors d'une interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a appris franceinfo auprès de l'avocat Maître Yassine Bouzrou jeudi 16 juillet, confirmant une information de l'AFP. Franceinfo, Affaire Adama Traoré : la famille Traoré dépose plainte pour "témoignage mensonger" contre un témoin-clé
  • La Maison-Blanche a qualifié l'ouvrage de "mensonger", nourri d'"allégations" sans fondement. Un autre frère de Donald Trump, Robert, avait saisi la justice pour empêcher la sortie du livre, en vain. SWI swissinfo.ch, Un million de livres de la nièce de Trump vendus le premier jour - SWI swissinfo.ch
  • “C’est un livre mensonger. Ce sont des allégations ridicules, absurdes, qui n’ont absolument aucun fondement. Je n’ai pas encore vu le livre, mais c’est un livre mensonger". Voilà comment a contre-attaqué ce mardi la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany, suite aux sorties dans les médias d'extraits du livre de la nièce de Donald Trump, qui doit paraître la semaine prochaine. ladepeche.fr, Donald Trump : comment le livre écrit par sa nièce le fait passer pour un menteur narcissique - ladepeche.fr
  • Parce que la confiance est véritablement la clef de toute stratégie d’influence. En effet, 39%* des consommateurs ont déjà acheté un produit suite à la recommandation d’un influenceur et 37%* se sentent rassurés d’utiliser un produit qui serait recommandé par un influenceur. La confiance entre les followers et les créateurs de contenus est indéniable. D’ailleurs 72%** des consommateurs arrêteraient de suivre un influenceur suite à un partenariat mensonger. Stratégies, Comme Une Bavarde donne confiance en l’influence. - Stratégies

Images d'illustration du mot « mensonger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mensonger »

Langue Traduction
Anglais lie
Espagnol mentira
Italien menzogna
Allemand lüge
Chinois 谎言
Arabe راحه
Portugais mentira
Russe ложь
Japonais 横たわる
Basque gezur
Corse minzogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « mensonger »

Source : synonymes de mensonger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mensonger »

Partager