La langue française

Fabuleux

Définitions du mot « fabuleux »

Trésor de la Langue Française informatisé

FABULEUX, EUSE, adj.

A.− Qui a trait aux légendes, au merveilleux, aux récits élaborés par l'imagination.
1. Qui se rapporte à la mythologie de l'Antiquité. Animal, héros fabuleux; divinité fabuleuse. Celui qui lit l'histoire ressemble à un homme voyageant dans le désert, à travers ces bois fabuleux de l'antiquité qui prédisoient l'avenir (Chateaubr., Essai Révol.,t. 1, 1797, p. 86).Hors les grands actes sensibles de leur police et de leur activité, on ne sait rien de bien précis sur les fabuleuses filles d'Aristée (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 3):
1. Les géographes, les archéologues nous conduisent bien dans l'île de Calypso, exhument bien le palais de Minos. Seulement Calypso n'est plus qu'une femme, Minos, qu'un roi sans rien de divin. Même les qualités et les défauts que l'histoire nous enseigne alors avoir été l'apanage de ces personnes fort réelles, diffèrent souvent beaucoup de ceux que nous avions prêtés aux êtres fabuleux qui portaient le même nom. Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 949.
Âges, temps fabuleux. Époques les plus reculées de la vie d'un peuple, où l'histoire et la légende se confondent. Ces génies bienfaisans, ces êtres surnaturels qui visitaient les hommes pour les secourir, dans les âges fabuleux, dans les temps primitifs (Latouche, L'Héritier, Lettres amans,1821, p. 136).Avant l'époque que la société moderne a nommée antique, il existe une autre ère, que les Anciens appelaient fabuleuse (Hugo, Préf. Cromw.,1827, p. 3).
2. Qui présente le caractère imaginaire inhérent à la fable, qui relève de l'irréel, de la fiction. Conte, pays fabuleux. La réputation du capitaine Fracasse, vainqueur de Vallombreuse, grandissait d'heure en heure et prenait des proportions chimériques et fabuleuses (Gautier, Fracasse,1863, p. 261).Je n'imaginais point qu'elles [les barques de pêche] pussent rapporter au port d'autres poissons que des rougets et des dorades, ou je ne sais quels monstres marins fabuleux (Gide, Feuillets d'automne,1949, p. 1107):
2. Les voilà lancés dans les suppositions insensées, les hypothèses absurdes qui, pendant des heures, les font parler, bercés de fabuleux espoirs. La volière est ouverte : les rêves les plus saugrenus vont s'envoler. Ils imaginent des marchés impossibles, des conditions stupéfiantes que le général en personne vient leur proposer... Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 88.
3. ... ils [des lecteurs] ouvriront le livre [la Princesse de Clèves] et liront cette chronique fabuleuse, dans le sens propre du terme, puisqu'elle est une fable et qu'elle possède le privilège du plus vrai que le vrai, cet air de vérité auprès duquel le réalisme a l'air faux. Cocteau, Poés. crit. I,1959, p. 268.
Spéc. [P. allus. à une fable de La Fontaine] Nul parmi la gent oreillarde (...) n'avait songé à lui disputer, comme la fabuleuse belette, ce droit de premier occupant (Pergaud, De Goupil,1910, p. 120).
B.− Qui semble imaginaire, qui offre un caractère extraordinaire, invraisemblable, tout en étant réel. Son intelligence se refusait à classer cette suite d'événements incroyables, inouïs, fabuleux (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 376).Je ne me souvenais pas d'avoir, enfant, jamais osé seulement désirer posséder un de ces jouets, fabuleux pour les petits pauvres, un jouet mécanique, un jouet qui marche (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1212):
4. ... je trouvais, en des cités d'une fantaisie de songe, de prodigieux monuments, fins et ciselés comme des bijoux, légers comme des dentelles et énormes comme des montagnes, ces monuments, fabuleux, divins, d'une grâce telle qu'on devient amoureux de leurs formes... Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Châli, 1884, p. 446.
Expr. fam. [Pour exprimer l'étonnement, l'admiration] C'est fabuleux! Le duc : − À Paris / La marquise : − En deux heures? Mais c'est fabuleux! (Dumas père, Mllede Belle-Isle,1839, IV, 1, p. 66).
Spéc. Qui est considérable par ses proportions, dont l'importance dépasse l'imagination. Nous commençons à savoir les lois qui régissent les astres placés à des distances fabuleuses de notre pauvre petite planète (Sand, Corresp.,t. 4, 1857, p. 106).J'y suis retourné (à l'Opéra) hier. Les stalles d'orchestre sont à des prix fabuleux (Flaub., Corresp.,1865, p. 171):
5. Ses découvertes personnelles [il s'agit de Chr. Colomb] n'ont été, après tout, qu'un lamentable fiasco : de tout l'or qu'il escomptait, en croyant atteindre l'Asie et les richesses fabuleuses décrites par Marco Polo, il n'a rapporté que les quelque trois kilos dont on a fait l'ostensoir de la cathédrale, à Séville. T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 163.
Rem. Dans la lang. parlée, fabuleux tend à devenir un synon. expr. de excellent, extraordinaire, prodigieux. Lorsqu'on réfléchit au succès fabuleux, ininterrompu, d'un livre comme le « Don Quichotte » (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1218).
En emploi subst. (masc. à valeur de neutre). Enfin, presque tous les songes qu'avait faits l'humanité (...) et maintes étrangetés qui n'avaient même été rêvées, − sont à présent sortis de l'impossible et de l'esprit. Le fabuleux est dans le commerce (Valéry, Regards sur monde,1931, p. 170).
Rem. On relève chez Sainte-Beuve, fabulosité, subst. fém. au sens de « chose fabuleuse ». Vers cinq ans (...) il [l'enfant] inventerait les légendes, les superstitions, les fées, les démons, toutes les fabulosités païennes, si elles n'étaient dès longtemps inventées et épuisées (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 1, 1861, p. 312).
Prononc. et Orth. : [fɑbylø] ou [fa-], fém. [-ø:z]. Cf. fable. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xives. « qui tient de la fable, des récits fictifs; mythique » (Raoul de Presles, Cité de Dieu, XVIII, 16, éd. 1531 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 693); 2. av. 1715 « incroyable, inattendu, qu'on ne croirait pas réel » (Fénelon, Œuvres, éd. 1820, t. XVII, p. 313 ds Littré), attest. isolée av. le xixes. Empr. au lat. fabulosus « qui tient de la fable, légendaire ». Fréq. abs. littér. : 529. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 767, b) 738; xxes. : a) 671, b) 795.
DÉR.
Fabuleusement, adv.a) À la manière des fables et des récits légendaires. Deux ou trois vieux soldats du pays revenus dans leurs foyers, et qui, pendant les veillées, racontent fabuleusement à ces gens simples les aventures de cet homme et de ses armées (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 37).b) D'une manière extraordinaire, dépassant l'imagination. J'ai un peu de loisir enfin après une année fabuleusement laborieuse (Lamart., Corresp.,1835, p. 162).Il était fabuleusement gros, et grand en proportion (Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 575).Je suis bien tranquille, Monsieur Pasquier. Vous ne tomberez pas malade avec le Michoacan, mais vous deviendrez très riche. Vous deviendrez fabuleusement riche. Encore un peu de patience, et vous posséderez, à vous seul, (...) une affaire qui, dans deux ans, dans trois ans, vous fera marcher de pair avec le Mexican Eagle (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 56). [fɑbyløzmɑ ̃] ou [fa-], cf. fable. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1488 (La Mer des Histoires, I, 42 a, éd. 1491 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 64); de fabuleux, -euse*, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 14.
BBG. − Vaganay (H.). Notes sur la lang. du 16es. R. de Philol. fr. 1933, t. 45, p. 141.

Wiktionnaire

Adjectif

fabuleux

  1. Relatif à la fable.
    • Les divinités fabuleuses.
    • Les temps fabuleux.
  2. Qui a le caractère d’une fable.
    • On prétend que les branches du coudrier servent à découvrir des sources, des trésors cachés, et les mines : cette branche qu’on tient dans la main est appelée par les charlatans baguette divinatoire, et elle a, disent-ils, des mouvemens qui marquent où sont ces sources et ces trésors ; mais ces prétendues propriétés sont fabuleuses; elles doivent être regardées comme de véritables charlataneries.— (Félicité de Genlis, Les Jeux champêtres des enfants et de l’île des monstres, 1821, p.122)
    • La vérité est ici tellement dénaturée, le texte est si fabuleux, que je me contenterai de dire, avec l’offre de le prouver, qu’aucun aga ne s’est déshonoré par une pareille conduite, …. (Anonyme, Turquie - insurrection de Candie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  3. (Figuré) Grandiose, incroyable, bien que réel.
    • Il a une chance fabuleuse au jeu.
    • Seulement, il paraît que la vente a été remise au 20 novembre. Que faire d'ici là ?
      – Et encore, à présent, le livre montera peut-être à un prix fabuleux.
      — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Le paysage, vu de la montagne, était fabuleux. Tout simplement. — (Nadia Plourde, La gloire de mes élèves, éditions Les 400 coups, Montréal, 2008, p. 67)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FABULEUX, EUSE. adj.
Qui a rapport à la Fable. Les divinités fabuleuses. Les temps fabuleux. Il signifie aussi Qui a le caractère d'une fable. Cela est fabuleux. Histoire, narration fabuleuse. Il signifie figurément Qui passe la croyance, quoique réel. Il a une chance fabuleuse au jeu. Les vivres ont atteint un prix fabuleux.

Littré (1872-1877)

FABULEUX (fa-bu-leû, leû-z') adj.
  • 1Qui tient de la fable ; controuvé, imaginaire. La parabole est-elle autre chose que l'apologue, c'est-à-dire un exemple fabuleux et qui s'insinue avec d'autant plus de facilité et d'effet qu'il est plus commun et plus familier ? La Fontaine, Fables, préface. Notre esprit ne s'étant jamais rempli que de lectures fabuleuses, pour ne rien dire de plus, Massillon, Car. Dégoûts. Le Venceslas de Rotrou est entièrement dans ce goût, et toute cette histoire est fabuleuse, Voltaire, Sémiramis, dissert. On n'avait aucune idée, en Europe, de la nation chinoise ; le Vénitien Marc-Paul, qui avait fait par terre le voyage de la Chine, en avait donné une relation qui avait passé pour fabuleuse, Raynal, Hist. phil. I, 19. Aux tableaux fabuleux qu'il traçait des cités, Delavigne, Paria, I, 1.
  • 2Qui a rapport à la mythologie. La fabuleuse antiquité. Cesse, Pô, d'abuser le monde ; Il est temps d'ôter à ton onde Sa fabuleuse royauté, Malherbe, VI, 2. Des héros fabuleux passer la renommée, Corneille, Cid, v, 8.

    Temps fabuleux, celui dont on n'a pas d'histoire certaine, et dont les souvenirs sont altérés par des fables. C'est un héroïsme qu'on renvoie aux temps fabuleux, Massillon, Panégyr. St Thom. Bientôt après arrivent trois fils de Tancrède de Hauteville, du territoire de Coutance, Guillaume, surnommé Fier-à-Bras, Drogon et Humfroi ; rien ne ressemble plus aux temps fabuleux, Voltaire, Ess. mœurs, 40.

  • 3 Fig. Qui passe toute croyance, bien que réel. Il y a dans l'histoire de ce grand homme des traits qui ont quelque chose de fabuleux. Il a gagné une fortune fabuleuse. Que l'avenir vienne au gré de nos désirs et avec les enchantements les plus fabuleux, Fénelon, t. XVII, p. 313.

    Familièrement. Extraordinaire, à peine croyable. C'est fabuleux. Il est d'une force fabuleuse.

  • 4 S. m. Les circonstances fabuleuses d'un récit. Comme Arioste avait outré le merveilleux des poëmes par le fabuleux incroyable, nous outrons le fabuleux par un assemblage confus de dieux, de bergers, de héros, d'enchanteurs, de furies et de démons, Saint-Évremond, dans RICHELET. Toutes ces aventures qui tiennent du fabuleux, et qui sont pourtant très vraies, n'arrivent point chez les peuples policés qui ont une forme de gouvernement régulière, Voltaire, Mœurs, 190.

HISTORIQUE

XVIe s. …Et à bien desguiser la verité des choses D'un fabuleux manteau dont elles sont encloses, Ronsard, 894.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FABULEUX.
4Ajoutez : Le fabuleux a dans cette matière tous les droits de la vérité, Lamotte, Disc. sur la fable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FABULEUX, adj. (Hist. anc.) On appelle tems fabuleux ou héroïques, la période où les Payens ont feint que regnoient les dieux & les héros.

Varron a divisé la durée du monde en trois périodes : la premiere est celle du tems obscur & incertain, qui comprend tout ce qui s’est passé jusqu’au déluge, dont les Payens avoient une tradition constante ; mais ils n’avoient aucun détail des évenemens qui avoient précédé ce déluge, excepté leurs fictions sur le cahos, sur la formation du monde & sur l’âge d’or.

La seconde période est le tems fabuleux, qui comprend les siecles écoulés depuis le déluge jusqu’à la premiere olympiade, c’est-à-dire 1552 ans, selon le P. Pétau ; ou jusqu’à la ruine de Troye, arrivée l’an 308 après la sortie des Hébreux de l’Egypte, & 1164 après le déluge. Voyez l’article Fable. Dictionn. de Trévoux & Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fabuleux »

Du latin fabulosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. fabulosus, de fabula, fable. Ronsard a dit aussi fableux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fabuleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fabuleux fabylø

Évolution historique de l’usage du mot « fabuleux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fabuleux »

  • Le champion, élément fabuleux dans le paysage moderne, est un héros qui ne parvient pas à devenir un personnage. De Antoine Blondin / Le Monde - 12 Octobre 1968
  • Les rêves les plus simples sont les plus fabuleux. De Claude Bergame
  • La techno prend les danseurs comme un courant marin emmène un banc de petits poissons et les entraîne dans un paysage fabuleux... au gré de ses méandres. De Guillaume Bara / La techno
  • France Inter et Sylvain Tesson célèbrent « Un été avec Rimbaud ». L’écrivain et grand voyageur, fils du journaliste Philippe Tesson, livre un fabuleux voyage dans l’univers de l’enfant terrible de Charleville, épisode après épisode. Journal L'Ardennais abonné, Ardennes: Le fabuleux été avec Rimbaud de Sylvain Tesson
  • "C'était un spectacle fabuleux." Enthousiaste, Philippe Tosi. Dans la nuit de lundi à mardi, c'est de son observatoire personnel, sur la commune de Bellegarde, que l'animateur du planétarium de Nîmes a pu observer la comète Neowise, avec, en fond, le Mont Ventoux.  midilibre.fr, Gard : le fabuleux spectacle du passage de la comète Neowise - midilibre.fr
  • Yannick Bestaven : On dépasse assez facilement les 20 nœuds et même 25 nœuds, comme tu as pu le voir. Les pointes qu’on a pu faire sont supérieures à 30 nœuds… Mais là c’est la vie à bord qui devient compliquée et assez inconfortable ! On a des petits foils, mais un bateau qui va vite et tape beaucoup. Plus les foils sont grands et plus ça tape et en solitaire ça peut devenir stressant, par exemple quand il faut aller dormir et que c’est l’électronique, les pilotes, qui gèrent tout ça à grande vitesse. Il ne faut pas faire de sortie de route… D’où l’importance du gros travail qu’on fait sur les nouveaux pilotes. Les Imoca sont des bateaux très grisants. C’est fabuleux de naviguer aussi vite en monocoque ! voilesetvoiliers.ouest-france.fr, VENDÉE GLOBE. 48 heures en mer avec Yannick Bestaven : « c’est fabuleux de naviguer aussi vite ! »
  • Notre cheese cake, donc, à l’air fabuleux. Rien qu’en le regardant on devine qu’on va passer un grand moment gustatif : une base de biscuit généreuse et gourmande, un fromage à la texture neigeuse, consistante mais à la fois légère. Dès les premières bouchées, nos papilles fondent de plaisir. Le repas se conclue en apothéose. Lyon CityCrunch, On a testé : Franquette et ses fabuleux sandwichs-buns

Traductions du mot « fabuleux »

Langue Traduction
Anglais fabulous
Espagnol fabuloso
Italien favoloso
Allemand fabelhaft
Chinois 极好
Arabe رائع
Portugais fabuloso
Russe невероятный
Japonais 素晴らしい
Basque primerako
Corse fabulosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « fabuleux »

Source : synonymes de fabuleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fabuleux »

Fabuleux

Retour au sommaire ➦

Partager