Illusoire : définition de illusoire


Illusoire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ILLUSOIRE, adj.

A. − Qui tient de l'illusion, procède d'une illusion; qui ne correspond pas à la réalité, est sans existence, sans valeur ou sans efficacité réelle. Synon. chimérique, faux, fictif, imaginaire, irréel, vain; anton. effectif, réel, vrai.On applique le nom de papier-monnaie à une véritable monnaie de papier qui ne stipule pas son remboursement, ou qui ne stipule qu'un remboursement illusoire qu'on n'exécute pas (Say, Écon. pol.,1832, p. 269).Ils croyaient de bonne foi avoir découvert un secret qui consolât de l'absence réelle par la présence illusoire, et s'hallucinaient à plaisir et s'extasiaient sur un vide que leur imagination surmenée bondait de merveilles, à grand renfort de volupté (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1097) :
1. Au commandement d'Alcide, péremptoire, ces ingénieux guerriers, posant à terre leurs sacs fictifs couraient dans le vide décocher à d'illusoires ennemis, d'illusoires estocades. Ils constituaient, après avoir fait semblant de se déboutonner, d'invisibles faisceaux et sur un autre signe se passionnaient en abstractions de mousqueterie. Céline, Voyage,1932, p. 189.
SYNT. Apparence, existence, monde illusoire; impression, perception, sensation, sentiment illusoire; certitude, connaissance, conviction, raisonnement illusoire; capacité, faculté, possibilité illusoire; bonheur, liberté illusoire; avantages, biens, plaisirs, satisfactions illusoires; espérances, promesses, rêves illusoires.
Loc. Il est illusoire de + inf.Il est illusoire de croire, de penser, d'espérer. Ainsi m'est-il apparu une nouvelle vérité et c'est qu'il est vain et illusoire de s'occuper de l'avenir. Mais que la seule opération valable est d'exprimer le monde présent (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 579).
Emploi subst. masc. (avec valeur de neutre). Méthode d'exercer l'intelligence, qui consiste à regarder. Application de cette méthode pour la discrimination du réel et de l'illusoire (S. Weil, Pesanteur,1943, p. 122).
B. − Qui porte à l'illusion, tend à tromper, à induire en erreur. Une proposition illusoire, contrat illusoire (Ac. 1798-1935). J'aurais compris que les femmes honnêtes usassent de ces moyens illusoires (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 140).Ils croyaient noyer dans un vin illusoire, une bibine acide, la peur d'hier et celle d'aujourd'hui (Bernanos, Gds cimet.,1938, p. 192) :
2. On trouve dans les monts des lacs de quelques toises, Purs comme des cristaux, bleus comme des turquoises (...) Où le chamois craintif, lorsqu'il vient pour y boire, S'imagine, trompé par l'optique illusoire, Laper l'azur du ciel. Gautier, Poés.,1872, p. 269.
Prononc. et Orth. : [il(l)yzwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin xives. « trompeur » (E. Deschamps, III, 201, 57 ds T.-L.). Empr. au b. lat.illusorius « trompeur, illusoire ». Fréq. abs. littér. : 486. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 528, b) 309; xxes. : a) 636, b) 1 067. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 172.
DÉR.
Illusoirement, adv.D'une manière illusoire. Si la familiarité des termes ne se confondait pas illusoirement avec une connaissance exacte infaillible (Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 181).Mais lui aussi [le xxesiècle] s'écroulera pour n'avoir pas su concevoir qu'il étouffait dans sa carapace illusoirement solide une âme qui ne vit pas seulement avec des idées et avec des mots (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 385).[il(l)yzwaʀmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1718-1878. 1resattest. xvies. (Rep. de la libr. de Fr. 1er, 160 ds Gdf. Compl.); 1596 (Hulsius ds Z. fr. Spr. Lit. t. 23, p. 36); de illusoire, suff. -ment2*.

Illusoire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

illusoire \i(l).ly.zwaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui est captieux, qui tend à tromper sous une fausse apparence.
    • Une proposition illusoire. - Contrat illusoire.
  2. (Plus courant) Qui relève de l’illusion, qui est sans effet, qui ne repose sur rien.
    • Il suffira d’exposer en bref ici comment, ayant constamment établi pour principe de tous ses arguments, que l’acte du 1er avril est inepte, insensé, faux, illusoire et nul, une fausse apparence, en un mot rien, mon adversaire écharpe à plaisir ce pauvre acte ; et cela tant que le peuvent endurer soixante-douze pages in-quarto, bien serrées, sans interlignes. On sent que dans sa colère il donnerait beaucoup pour que tous les contraires pussent être vrais en même temps contre ce pauvre acte. — (Saint Marc Girard, Œuvres complètes de Beaumarchais, précédées d’une notice sur sa vie et ses ouvrages, 1837, p. 376)
    • Notre foyer s'équipait, se suréquipait de tous les appareils et gadgets qui simplifient la vie domestique. Grille-pain, brosse à dents électrique, chaîne 2 x 100 watts et autres remparts illusoires contre le vide de l'existence. — (Jean-Marie Callens, « Morituri te salutant », dans Des nouvelles de Palaiseau, HB éditions, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Illusoire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLUSOIRE. adj. des deux genres
. Qui est capiteux, qui tend à tromper sous une fausse apparence. Il s'emploie surtout dans le langage didactique. Une proposition illusoire. Contrat illusoire. Il signifie aussi, dans le langage ordinaire, Qui est sans effet, qui ne se réalise point. Une promesse illusoire. Une espérance illusoire. Un projet illusoire. Une concession illusoire.

Illusoire : définition du Littré (1872-1877)

ILLUSOIRE (il-lu-zoi-r') adj.
  • 1Qui tend à tromper par une fausse apparence. Le sens de la vue est le moins juste et le plus illusoire, Buffon, Morceaux choisis, p. 37.

    Dans le langage didactique. Proposition illusoire. Contrat illusoire.

  • 2Qui est sans effet, qui ne se réalise point. Une promesse illusoire. Un projet illusoire. Nous mêlons perpétuellement à ses opérations [de la nature], qui sont constantes, à ses faits, qui sont toujours certains, le produit illusoire et variable de notre imagination, Buffon, Quadrup. t. II, p. 157.

HISTORIQUE

XVIe s. Je crois que cette pretendue cohabitation est imaginaire, procedante d'une impression illusoire de Satan, Paré, XIX, 29.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ILLUSOIRE. - HIST. Ajoutez :

XVe s. En maniere que lesdits arrestz ne soient illusoires, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 188.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Illusoire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ILLUSOIRE, adj. m. & f. (Jurisprud.) se dit de quelque convention ou disposition, qui est conçue de maniere que l’on peut s’en jouer, c’est-à-dire l’éluder, & faire qu’elle demeure sans effet, comme si on stipuloit qu’un homme, notoirement insolvable, payera après sa mort. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « illusoire »

Étymologie de illusoire - Littré

Lat. illusorius (QUICHERAT, Addenda), de illusor, celui qui se joue, se moque (voy. ILLUSION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de illusoire - Wiktionnaire

(Fin XIVe siècle) « trompeur ». Emprunté au bas latin illusorius (« trompeur, illusoire »), mot dérivé de illudere (« se moquer de, tourner en ridicule »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « illusoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illusoire illyzwar play_arrow

Citations contenant le mot « illusoire »

  • Notre responsabilité en tant que chefs d'établissement est toujours engagée. Nous appliquons le protocole nationale, à partir du moment où nous pouvons l'appliquer jusqu'au bout nous sommes protégés par ce protocole. Après bien sûr nous sommes chefs d'établissement et nous sommes responsables de la sécurité de nos élèves. Ce protocole ne permet pas un retour en toute sécurité parce que le virus circule nous ne savons pas contrôler cet ennemi invisible. Dans les meilleures conditions possibles, oui, mais l'appliquer dans sa totalité c'est illusoire. Franceinfo, Nouveau protocole sanitaire à l'Education nationale : "L'appliquer dans sa totalité c'est illusoire", prévient un syndicat de chefs d'établissements
  • La distanciation physique à bord des avions des compagnies aériennes est illusoire, pour Emirates. Exploitant une flotte de 270 gros-porteurs, la compagnie a interrompu ses activités fin mars en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, avant de les reprendre deux semaines plus tard. Emirates prévoit de desservir 58 villes d'ici la mi-août, contre 157 environ avant la crise sanitaire. "Il est bon de discuter de distanciation physique à bord des avions (...) mais nous voulons revenir à la normale", a déclaré Boutros Boutros, responsable de la communication d'Emirates, lors d'une conférence sur l'intelligence artificielle à Dubaï. "Un avion est fait pour être rempli. Avoir des sièges vides n'est pas une option à moins qu'ils ne soient payés par les passagers", a-t-il ajouté. Capital.fr, Pour Emirates, les compagnies aériennes ne pourront pas garder des sièges vides - Capital.fr
  • Il est illusoire de croire que nos taxes municipales n’augmenteront pas pour sauver l’Aréna de Disraeli. Je désire vous exprimer le fondement de mes craintes. Courrier Frontenac, Illusoire l'Aréna 76 - Courrier Frontenac
  • La jeunesse nous fait dire et penser bien des choses illusoires. De Pierre Dagenais / Le feu sacré
  • Si tout est illusion, nos illusions sont illusoires. De Alain Pontaut / La Tutelle
  • L'homme, bien qu'il soit lui-même mortel, ne peut se représenter ni la fin de l'espace, ni la fin du temps, ni la fin de l'histoire, ni la fin d'un peuple, il vit toujours dans un infini illusoire. De Milan Kundera / Le Livre du rire et de l’oubli
  • Toute relation est illusoire, mais on ne peut se passer d'autrui. Le monde extérieur vous donne continuellement l'occasion de vous voir et de vous observer, donc une chance de vous transformer. De Swami Prajñanpada
  • Les femmes, très jeunes, savent beaucoup mieux que les hommes maîtriser leurs émotions et savent mieux deviner l'impossible et l'illusoire. De Georges Dor / D'aussi loin que l'amour nous vienne
  • Les fondements mêmes de toute vie spirituelle sont, primo : discerner le réel et l'illusoire ; et secundo : se concentrer sur le réel. De Frithjof Schuon / Questions de spiritualités
  • Entre la mouche et l'homme, il n'y a que la distance d'un orgueil démesuré, sacrilège, finalement illusoire et sans doute catastrophique. De André Bay / Des mouches et des hommes
  • L'autorité illusoire que nous avons l'air de laisser prendre aux femmes, est un des pièges qu'elles évitent le plus difficilement. De Pierre Choderlos de Laclos / Lettres
  • Ce n'est pas l' "impression" de liberté qui est illusoire, c'est la liberté elle-même. De Gérard Bessette / Le semestre
  • Si vous retirez de l’homme ce qui est illusoire, vous retirez tout ce qui est humain. De André Comte-Sponville / Evene.fr - Janvier 2007
  • L'existence est illusoire à moins d'être transposée en réflexion. De Jean Ethier-Blais / Entre toutes les femmes
  • Quoi de plus illusoire que la vengeance ? De Jean Lemieux / La Lune rouge

Traductions du mot « illusoire »

Langue Traduction
Corse illusorio
Basque ilusiozko
Japonais 幻想
Russe иллюзорный
Portugais ilusório
Arabe وهمي
Chinois 虚幻
Allemand illusorisch
Italien illusorio
Espagnol ilusorio
Anglais illusory
Source : Google Translate API

Synonymes de « illusoire »

Source : synonymes de illusoire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illusoire »



mots du mois

Mots similaires