La langue française

Franchir

Définitions du mot « franchir »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANCHIR, verbe trans.

A.− Aller, souvent avec effort, au-delà de quelque chose qui sépare.
1. Passer un obstacle matériel.
a) En le sautant, en passant par dessus. Franchir une haie; franchir un fleuve; franchir d'un saut. Synon. vieilli sauter franc (Ac. 1798-1878).Bogun avait jeté trois ponts sur la rivière (...) il se flattait qu'à la faveur de la nuit il pourrait franchir les cours d'eau et les fondrières (Mérimée, Cosaques d'autrefois,1865, p. 188).Il enleva son cheval, lui fit franchir d'un bond le fossé du camp et se lança au galop (Grousset, Croisades,1939, p. 297).Jacques et lui avaient, d'un bond, franchi ces barrières blanches (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 865).
b) Au fig. Chacun jetait en avant une profession de foi, comme une passerelle pour traverser la difficulté du jour; quitte à changer de direction, la difficulté franchie (Chateaubr., Mém.,t. 2, 1848, p. 565).
Franchir le Rubicon. [P. allus. hist. à César qui, en passant sur l'autre rive du fleuve, se mit en opposition ouverte avec le Sénat de Rome] Prendre une décision irréversible (cf. Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 202).
Franchir le pas, le saut. Synon. faire le saut.Se décider à (faire) quelque chose après avoir hésité; aller jusqu'au bout d'un raisonnement avec les conséquences que cela implique. Cet amour effréné du réalisme lui [au peuple espagnol] fait souvent franchir le pas qui sépare la statuaire du cabinet de figures de cire de Curtius (Gautier, Tra los montes,1843, p. 50).Vers le milieu du XVIIIesiècle, Bordeu a approché le problème d'assez près, sans toutefois franchir le pas décisif (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 740).
Au fig. Un pas a été franchi. Un progrès a été accompli; une étape est atteinte. Un pas supplémentaire a été franchi avec la création de la médecine psychosomatique, dérivée en grande partie de l'œuvre de Pavlov et de ses élèves (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 674):
1. ... on sait depuis longtemps qu'un apport de sels ferreux produit une guérison plus ou moins complète de la maladie. De là à prononcer le diagnostic « carence en fer » induite par un excès de calcaire, il n'y avait qu'un pas qui fut vite franchi. Levadoux, Vigne,1961, p. 100.
Franchir le mot (vieilli). Prononcer un mot que la pudeur ou la bienséance condamne. Il a franchi le mot et lui a dit qu'il était un fripon (Ac.1798-1878).
Se décider à une chose après avoir longuement tergiversé. Il a franchi le mot et a promis les vingt mille francs (Ac.1835, 1878).
2. Passer, aller au-delà des limites de quelque chose :
a) Une ligne conventionnelle. Franchir une frontière. Le 7 septembre, après avoir franchi l'équateur sous une belle brise du nord, il entra dans l'hémisphère austral (Verne, Enf. cap. Grant,t. 1, 1868, p. 69).
Au fig. On ne put pas franchir les bornes posées par la nature (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 174).Je ne crois pas franchir les bornes du respect dont je fais profession pour le prince (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 471).
Franchir les bornes de la pudeur, du devoir, de la modestie. Synon. passer, dépasser les bornes.
b) Ce qui constitue un repère, une limite conventionnelle qui clôt en laissant le passage. Franchir un pont, la porte, le seuil. Tout était anglais dans cette maison, le passé et le présent, et quand on avait franchi la grille, il semblait qu'on eût traversé la Manche (Sand, Hist. vie,t. 3, 1855, p. 77).L'auto franchit une grille, fait crisser des graviers, et vire (Martin du G., Devenir,1909, p. 9):
2. J'ai traversé un pont dormant qui s'appuie sur le Plaatz, j'ai franchi une arcade gardée par un factionnaire et je suis entré dans le Binnenhof (cour intérieure)... Du Camp, Hollande,1859, p. 61.
SYNT. (cf. A 1 et 2). Franchir une barrière, les bornes, une enceinte, les limites, un mur, un obstacle, un passage, un portail, une rivière; franchir d'un bond.
3. MARINE
Franchir la lame. ,,S'élever sur la lame et la descendre facilement`` (Ac. 1835-1932).
Franchir une barre, un récif, un écueil. ,,Passer par dessus sans y rester échoué, après avoir touché par quelque endroit de la carène`` (Ac. 1835, 1878). ,,Passer par dessus sans y rester échoué`` (Ac. 1932).
Franchir une voie d'eau. ,,S'en rendre maître`` (Lar. 19e-Lar. Lang. fr. et Lexis 1975).
B.− Passer, traverser hardiment des endroits difficiles, de grandes étendues, de grands espaces.
1. [Dom. spatial] Franchir la (les) mer(s); franchir l'espace; franchir une distance. À Lyon surgit une difficulté naturelle : la colline de Fourvières : elle est franchie par un tunnel (Albitreccia, Gds moyens transp.,1931, p. 44).La lumière a franchi des milliers de kilomètres (Valéry, Variété III,1936, p. 213).Les sentiers sinueux qui franchissent le djebel (Duhamel, Suzanne,1941, p. 172).
2. [Dom. temporel] C'est un terrible lieu commun que la fuite du temps : que t'en semble? voilà que nous avons franchi le plus lestement du monde tout un hiver, toute une saison de jours sombres et tristes (M. de Guérin, Corresp.,1832, p. 50).Vous avez franchi l'âge des leurres (Huysmans, Oblat.,t. 1, 1903, p. 19):
3. Quoique M. de Lallavain n'eût pas de beaucoup franchi la trentaine, son passé n'était point sans aventures Toulet, Demois. La Mortagne,1920, p. 131.
REM. Franchisseur, euse, subst. Celui, celle, qui franchit quelque chose. Des clowns et des franchisseuses de cercles de papier (Goncourt, Journal, 1859, p. 653). Il a l'âge des poulains aux longues jambes. Mais c'est sa nature aussi d'être de la race des coureurs, de la race des franchisseurs d'obstacles (Montherl., Olymp., 1924, p. 254).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃ ʃi:ʀ], (il) franchit [fʀ ɑ ̃ ʃi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 « libérer, affranchir » (Béroul, Tristan, éd. E. Muret et L. M. Defourques, 3007); b) ca 1170 franchir qqc. à qqn « accorder (quelque chose à quelqu'un) en franche possession » (G. de Saint-Pair, Mont-Saint-Michel, éd. P. Redlich, 332); c) [1240 en lat. médiév. franchire « libérer quelqu'un d'une charge » (Doc. ds Du Cange, s.v. franchire2)]; 1245 franchir qqn de qqc. « id. » (Ch. des compt. de Lille, 835, Arch. Nord ds Gdf.); 2. a) 1remoitié du xives. [éd. 1531] « passer par-dessus (un obstacle) en sautant, en le gravissant » (Perceforest, IV, 127 ds DG); b) 1580 « aller au-delà de (une limite) » (Montaigne, Essais, II, 2, éd. A. Thibaudet, p. 374, ici au fig.). Dér. de franc3*, franche; dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 3 235. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 235, b) 5 342; xxes. : a) 3 702, b) 5 053. Bbg. Venck. 1975, pp. 249-253.

Wiktionnaire

Verbe

franchir \fʁɑ̃.ʃiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Passer au-delà d’un obstacle.
    • Les prairies, émaillées de saxifrages, sont clôturées de murs en pierres sèches qu’il nous faut franchir à tout instant. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 35)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l’étendue lisse du Nil. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
    • Partout ailleurs les rivières se franchissaient à gué, quelquefois à la nage ou, en certains endroits, au moyen d’une mâdia, sorte de radeau composé d’outres ou de bottes de roseaux reliés par de bâtons et des cordages. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 105)
    • Le Doubs prend sa source à Mouthe (25) […] : il passe d’un val à l’autre en franchissant les monts par des cluses ou à la faveur de l’Accident de Pontarlier. — (Lydie Joan, Carte archéologique de la Gaule : Le Doubs et le territoire de Belfort ; 25 & 90, Éditions MSH, 2003, page 90)
  2. (Par extension) Passer au-delà d’une limite.
    • Comme ils franchissaient le seuil, des formes invisibles surgirent, brusquement, de l’ombre. C’était les slouguis qui se précipitaient, menaçants. Mme Durelle poussa un cri. — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921 p. 56)
  3. (En particulier) (Marine) Passer par-dessus un obstacle sans y rester échoué.
    • Le flot et le jusant courant au large, sans interruption, pendant 2 ou 3 heures après la haute ou basse mer sur la côte, circonstance dont il faut soigneusement tenir compte en franchissant les bancs. — (C. B. Matenas, Renseignements nautiques sur les côtes de France, d’Angleterre, d’Écosse, […], page 213, 1851)
    • Ayant franchi quelques glaces serrées, nous gagnâmes un chenal d’eau libre le long de terre. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. Passer, traverser des lieux, des endroits difficiles, de grands espaces, des frontières, etc.
    • Maintenant qu’il avait dépassé la zone et franchi les lignes de rebat, Kinkin marchait plus librement, respirant à longs traits, révâssait même un peu. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le 24, le vent tourna au Sud nous permettant d’établir la voilure, et, le lendemain la plupart de mes compagnons franchissaient pour la première fois le cercle polaire. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les quelques milles qui séparent Cristobal de Gatun furent vite franchis et les portes de la grande écluse triple s’ouvrirent devant moi. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il poussa la jument au galop. Elle franchit l’angle de plaine, passa le fossé, et devant la lisière hésita, ne voyant aucune sente où s’introduire. — (Robert Marteau, Des chevaux parmi les arbres, Champ Vallon, 1992, page 42)
    • (Figuré)L’imagination franchit sans peine cet immense intervalle.
  5. (Figuré) N’être retenu par des considérations d’aucune sorte.
    • Franchir toutes sortes de difficultés, toutes sortes d’obstacles.

Verbe

franchir \Prononciation ?\

  1. Variante de franchier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANCHIR. v. tr.
Passer au-delà d'un obstacle. Franchir un fossé. Franchir une barrière. Franchir une haie. Franchir les limites, franchir les bornes, Passer au-delà des bornes. Fig., Franchir les bornes du devoir, de la pudeur, de la modestie, etc. Les dépasser volontairement. Fig. et fam., Franchir le pas, Se décider à faire une chose, après avoir longtemps hésité. Il a été long à se décider : enfin, il a franchi le pas. En termes de Marine, Franchir la lame, S'élever sur la lame et la descendre facilement. Franchir une barre, un récif, un écueil, etc., Passer par-dessus sans y rester échoué. Il signifie aussi Passer, traverser des lieux, des endroits difficiles, de grands espaces, etc. Après avoir franchi les Alpes avec ses troupes, il entra en Italie. À peine l'armée eut-elle franchi les montagnes. Franchir les fleuves et les rivières. Franchir les mers. Fig., L'imagination franchit sans peine cet immense intervalle. Fig., Franchir toutes sortes de difficultés, toutes sortes d'obstacles, N'être retenu par la considération d'aucune difficulté, surmonter toutes sortes d'obstacles.

Littré (1872-1877)

FRANCHIR (fran-chir) v. a.
  • 1Traverser résolûment, franchement, des passages difficiles, de grands espaces. Franchir un détroit. Franchir les murs. Je voudrais déjà voir tes troupes couronnées D'un pas victorieux franchir les Pyrénées, Corneille, Hor. I, 1. Les coursiers écumants franchissent les guérets, Voltaire, Fontenoi. Je reviendrai, poursuit-elle, et ton âme Ira franchir tous ces mondes flottants, Tout cet azur, tous ces globes de flamme, Que Dieu sema sur la route du temps, Béranger, Treize à table.

    Franchir les limites, franchir les bornes, passer au delà des bornes.

    Fig. Franchir les bornes du devoir. Franchir les bornes de la pudeur, Patru, Plaidoyer 11, dans RICHELET. Quiconque a pu franchir les bornes légitimes, Peut violer enfin les droits les plus sacrés ; Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés, Racine, Phèdre, IV, 2.

  • 2 Particulièrement. Passer en sautant par-dessus quelque chose. Franchir une barrière, une haie.

    Terme de marine. Franchir une barre, un écueil, les passer sans échouer.

    Franchir la lame, s'élever sur la lame et la descendre facilement.

  • 3 Fig. Il se dit de ce que l'on compare à des passages difficiles, à des obstacles que l'on franchit. Franchir toutes sortes de difficultés, toutes sortes d'obstacles. Entre le trône et moi je vois un précipice ; Il faut que ma fortune y tombe ou le franchisse, Voltaire, Mérope, I, IV. Je la voyais franchir cet immense intervalle Qu'a mis entre elle et moi la majesté royale, Voltaire, Sémiram. II, 1. Le passage de la physique à la géométrie est franchi, et la question devient purement mathématique, Diderot, Lett. sur les aveugl. Non, sans ce triste obstacle impossible à franchir…, Briffaut, Ninus II, I, 6.

    Franchir le pas, passer par-dessus quelque chose de difficile, de scabreux. Mettez la foi à couvert par les œuvres ; votre esprit refuse de franchir ce pas, semblable à un cheval indompté ; poussez-le avec plus de force, Bossuet, 1er serm. Quinguag. 1. Telle a été leur attente [des protestants qui se sont faits catholiques], et dans cette confiance ils ont franchi le pas, Bourdaloue, Exhort. char. env. les nouv. cath. t. I, p. 123. Mon cœur prêt à franchir un pas si redoutable, Chénier M. J. Fénel. I, 2.

    On dit dans le même sens : franchir le saut, mais plus souvent, faire le saut.

    Franchir le mot, exprimer en propres termes une chose qu'on hésite à dire pour une raison quelconque. Il a franchi le mot, il lui a dit qu'il était un fripon. … Il faudrait bien franchir le mot, et reconnaître que cet être est bon…, Diderot, Essai sur la vertu.

    Il signifie aussi dire le mot essentiel. Il a franchi le mot et promis les vingt mille francs.

  • 4 V. n. Terme de marine. La pompe franchit, quand elle donne plus d'eau que le vaisseau n'en reçoit, c'est-à-dire que l'eau qui entre dans le bâtiment cesse de gagner.

    Le vent franchit, quand il commence à devenir favorable.

    L'eau franchit ou se franchit, elle diminue et s'épuise, ce qui s'entend de la pluie ou des vagues qui entrent dans le vaisseau, Guillet, Dict. (1678-1683), dans JAL.

  • 5Se franchir, v. réfl. Être franchi. Un pareil obstacle ne se franchit pas facilement.

HISTORIQUE

XIIe s. Deus suffri mort en croiz pur s'iglise franchir [affranchir], Th. le mart. 70.

XIIIe s. Car tant comme aucun est en servage, il est soz main ; et se il est franchiz, il est hors dou pooir son mestre, Liv. de just. 2. Se j'ai mes sers les quix [quels] je tienz du segneur, et je les franciz sans l'autorité de li, je les pert, Beaumanoir, XLV, 18.

XVe s. Michault Potier s'obliga en trente-huit solz tournois par an de rente à heritage, à condition d'icelle rente povoir franchir [racheter], touteffois qu'il plairoit au dit Potier, Du Cange, franchire. C'est lui [Jésus] qui nous ama tant Qu'il se fit sers pour nous franchir, Deschamps, Poésies mss. f° 548. Il se teut et fit silence, et le chevalier se print à imaginer comment il pourroit franchir [traverser, sauter] la fontaine, Perceforest, t. IV, f° 127.

XVIe s. Il n'y a que quinze jours que j'ay franchi trente-neuf ans, Montaigne, I, 73. Celui qui a franchi de cent pas les limites…, Montaigne, ib. II, 11. Les anciens franchissoient des nuits entieres à boire, Montaigne, II, 16. Le voleur l'employe [le nom de Dieu] à son ayde pour franchir le hazard et les difficultez qui s'opposent à l'execution de ses meschantes entreprises, Montaigne, I, 402.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRANCHIR.
4 Terme de marine. Ajoutez :

On dit aussi, activement, franchir les pompes, au lieu de les affranchir. Dans l'après-midi, le temps s'améliore de plus en plus, on franchit les pompes, on sauve les débris du bout-dehors du grand foc, Rapport du capitaine Veillet, dans Journ. offic. 11 mai 1873, p. 3049, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FRANCHIR, v. act. c’est traverser en s’élevant avec effort ; il se prend au simple & au figuré : ainsi l’on dit, franchir un fossé, une haie, & franchir les barrieres de la vertu.

Franchir, (Marine.) franchir l’eau de la pompe, signifie que l’eau diminue & s’épuise ; ce qui s’entend de l’eau qui entre dans le vaisseau, soit par quelques ouvertures, ou autrement. (Z)

Franchir la lame, c’est couper les vagues qui traversent l’avant du vaisseau, & passer au-travers. (Z)

Franchir une Roche, ou un haut-fond, c’est passer par-dessus, quand il y a assez d’eau pour n’y pas demeurer & échoüer. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « franchir »

Franc 3 ; prov. franquir. Jusqu'au XVe siècle, franchir n'a que le sens d'affranchir, sens qui n'existe plus du tout dans la langue moderne. C'est un des cas assez rares où un mot ayant une signification abstraite, morale, en a pris une concrète, physique. Franchir une rente, s'est dit pour s'en délivrer en la rachetant ; de là franchir un fossé, s'en débarrasser en le sautant.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : A l'appui du passage, dans franchir, du sens moral au sens physique, M. Ph. Roget, de Genève, dit que, en latin, liberare a subi la même extension, et que, venant de liber, il a pris le sens de franchir, traverser, dans Frontin, dans Pétrone et dans Hygin, Fabl. XXV, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Verbe composé de franc, franche et -ir le composé affranchir a conservé le sens littéral de « rendre libre » qu’avait l’ancien français franchier (« libérer »), il a pris le sens de « libérer quelqu'un d'une charge, s’exempter » puis « passer par-dessus (un obstacle) en sautant, en le gravissant » et enfin « aller au-delà de (une limite) », remplaçant, en ce sens, l’ancien français transir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « franchir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
franchir frɑ̃ʃir

Évolution historique de l’usage du mot « franchir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « franchir »

  • Sans franchir la porte, on peut connaître le monde. De Lao-Tseu
  • Il te faudra franchir la mort pour que tu vives. De Yves Bonnefoy / Du mouvement et de l'immobilité de Douve
  • Un homme qui veut séduire une femme doit franchir des montagnes, une fille qui veut séduire un homme n’a qu’une cloison de papier à franchir. De Proverbe chinois
  • Tout homme est le centre d’un cercle dont il ne peut franchir la circonférence. De Proverbe anglais
  • Quarante ans. Un jour difficile. Un cap à franchir. Une vie questionnée. De André Mathieu / L'amour en zodiaque - Madame Scorpion
  • L'art, c'est de franchir une frontière pour aller à soi. De Roch Carrier / Le jardin des délices
  • Désobéir, c’est franchir une ligne symbolique, assumer l’angoisse de la mort. De Jacques Sémelin / Un pas dans la nuit
  • De la rencontre au sentiment, il n’y a qu’un petit pas à franchir. De Ariane Angeloglou / Petit Dictionnaire de l’amour
  • Dans un voyage, le plus long est de franchir le seuil. De Proverbe romain
  • Le langage est le seuil du silence que je puis franchir. Il est l’épreuve de l’infini. De Brice Parain
  • Le sage peut découvrir le monde sans franchir sa porte. Il voit sans regarder, accomplit sans agir. De Lao-Tseu
  • Les meilleurs professeurs sont ceux qui savent se transformer en ponts, et qui invitent leurs élèves à les franchir. De Nikos Kazantzakis
  • L'étape d'un amour la plus difficile à franchir est encore d'y croire. De Michel Dupuy / La source et le feu
  • Avec la justice, vous pouvez faire le tour du monde ; avec l'injustice, vous ne pouvez franchir le seuil de votre maison. De Proverbe russe
  • Ce qu'on appelle stratégie consiste essentiellement à passer les rivières sur des ponts et à franchir les montagnes par les cols. De Anatole France
  • Cette saison, je veux franchir un cap. Et pour ce, il faut que je fasse la meilleure saison possible sous mes nouvelles couleurs. Je n’ai plus de temps à perdre ! Je veux essayer d’attendre une équipe de niveau N3, minimum. Et il n’y a qu’avec le travail que j’atteindrais mes objectifs. Après j’arrive dans un nouveau club, il va falloir que je m’intègre rapidement et que je montre à tout le monde ce que je vaux. J’ai 19 ans, je suis jeune. J’ai encore beaucoup de jeu à revendre et je suis déterminé à faire ma place. Au niveau collectif, comme m’a dit le coach, il y a un bel effectif, des ambitions, et des envies de jouer le haut du tableau donc on verra bien comment la saison va se dérouler. On joue quand même dans un championnat difficile. Actufoot, Owen Louzoun (SC Mouans-Sartoux) "Cette saison, je veux franchir un cap"
  • 12h28. Accord majoritaire sur les rémunérations des médecins. Un accord majoritaire a été obtenu sur la hausse de 450 millions d'euros prévue pour les rémunérations des médecins hospitaliers, après le feu vert donné ce samedi par un troisième syndicat, qui permet de franchir le seuil des 50 % de représentativité. Deux organisations syndicales de praticiens hospitaliers, le CMH et l'INPH, avaient déjà annoncé vendredi qu'elles signeraient l'accord élaboré dans le cadre du « Ségur de la santé ». Une troisième organisation, le Snam-HP, assure ce samedi qu'elle ferait de même. leparisien.fr, Coronavirus : les informations à retenir de ce samedi - Le Parisien
  • Avec une organisation repensée et une large place faite à l’innovation, à l’économie circulaire et à l’accueil du public, la déchèterie, implantée dans la ZAC de la Ménude depuis 2018 et conçue par le syndicat mixte Decoset (DEchetteries COllectes SElectives Traitements) expérimente la co-création avec les usagers dont l’objectif est le développement du réemploi. Le projet "Ta déchèterie booste le réemploi" soutenu par l’Ademe, initié par Decoset, porté par Sarah Birot animatrice et coordinatrice d’évènements à Decoset a été conduit avec les acteurs de l’animation collaborative, de la transition écologique et de l’innovation ("les imaginations fertiles" "makers & co" "scool") et ceux du réemploi (Recyclivre, Emmaüs, la Glanerie et la Remixerie, Recyclobat) Afin d’inciter les usagers et les habitants à consommer autrement et à acheter des objets de seconde main un espace vitrine 100 % réalisé avec des objets de récupération a été créé et installé à côté de la zone de dépôt dédiée au réemploi près de l’entrée de la déchetterie. Conçu et réalisé par la société coopérative "Merci René" le showroom est aménagé spécifiquement au fil des saisons et comme l’explique Sarah Birot met en scène "un échantillon sélectionné de ce qui peut être acheté dans les boutiques de seconde main sur le territoire toulousain, donne des informations sur le devenir des objets qui sont déposés dans la zone réemploi, quels sont les acteurs impliqués dans leur valorisation, leur prise en charge avant d’être revendus et repérables par l’étiquetage de couleur différente pour surcyclage ou réemploi. Une carte accrochée au mur de cette pièce localise les boutiques dédiées au réemploi. Sont proposées aussi des cartes à "Ré Action" pour valider à travers 5 actions, son profil acteur du réemploi" Aux usagers maintenant d’être plus nombreux à franchir le pas vers le réemploi. ladepeche.fr, Plaisance-du-Touch. Déchèterie : Showroom pour franchir le pas vers le réemploi - ladepeche.fr
  • Bonne nouvelle pour le jeune sablais Tim Darni ! Il vient de franchir la bouée de Coningbeg, la nuit dernière. Elle correspond à son passage en Irlande, consécutive à sa course qualificative pour prendre le départ de la Mini-Transat 2021. , Voile : Tim Darni a franchi la bouée météo de Coningbeg | Le Journal des Sables
  • La majorité des quelques milliers de manifestants étaient pacifiques, mais des groupes, composés de jeunes le visage souvent masqué, ont jeté des pétards, parfois entonné des slogans nationalistes ou des chants proclamant la tutelle serbe sur le Kosovo, avant de franchir les barrières de sécurité et de monter les marches menant au parlement. LA VDN, Coronavirus : la France franchit le cap des 30 000 morts

Images d'illustration du mot « franchir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « franchir »

Langue Traduction
Anglais cross
Espagnol cruzar
Italien attraversare
Allemand kreuz
Chinois 交叉
Arabe تعبر
Portugais cruz
Russe пересекать
Japonais クロス
Basque gurutze
Corse croce
Source : Google Translate API

Synonymes de « franchir »

Source : synonymes de franchir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « franchir »

Franchir

Retour au sommaire ➦

Partager