La langue française

Enjamber

Définitions du mot « enjamber »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENJAMBER, verbe.

A.− Emploi trans. Enjamber qqc.
1. Passer par dessus un obstacle en étendant la jambe. Le misérable était assis, couché plutôt sur les marches. Il barrait complètement le passage (...). J'ai d'abord pensé l'enjamber, tout simplement, et passer outre (Duhamel, Journal Salav.,1927, p. 100):
1. Arrivé en haut, j'ai trouvé l'escalier obstrué par une barrière à pointes de fer; j'ai appelé, personne n'a répondu; sur quoi j'ai pris le parti d'enjamber la barrière. L'obstacle franchi, j'étais sur la plate-forme du Pfarrthurm. Hugo, Le Rhin,1842, p. 260.
Emploi abs. Il ne faut qu'enjamber pour passer ce ruisseau (Ac.1835-1932).
En partic. ,,Faire de grands pas en marchant. Voyez comme il enjambe!`` (Ac. 1798-1932).
P. anal. [En parlant d'une chose] Prendre appui de part et d'autre d'un obstacle, d'un espace. Sur un pont, qui enjambe d'une seule arche le Bahar-Youssef, s'élève une petite mosquée lézardée par le temps (Du Camp, Nil,1854, p. 97).Les fossés broussailleux que les ronciers enjambent de leur voûte (Genevoix, Raboliot,1925, p. 288).
2. Traverser un espace délimité; aller d'un côté à un autre. Le marché aux poissons, dont je ne vous dirais rien s'il n'était enjambé et parcouru à toute heure par de tranquilles cicognes (Du Camp, Hollande,1859, p. 31).Il y a, en face de Hauteville-House, un petit family-hotel créé exprès pour moi (...) vous n'auriez que la rue à enjamber pour venir, matin et soir, prendre place à notre table de famille dont vous êtes (Hugo, Corresp.,1872, p. 321).
Au fig. Passer rapidement, sans transition d'un domaine à un autre; franchir d'un bond (les années). Quant aux auteurs latins, nous n'avions garde de les lire ailleurs que dans les textes expurgés par le jésuite Jouvency; encore enjambions-nous bien des passages que ce pudique jésuite avait crus sans danger (Toepffer.Nouv. Génev.,1839, p. 71).Cette affreuse échelle qui a tant d'échelons, qui va du vol domestique à l'assassinat... lui... l'avait enjambée en vingt-quatre heures (Hugo, Choses vues,1885, p. 163):
2. Ces créatures n'ont ni enfance ni adolescence. A quinze ans, elles en paraissaient douze, a seize ans, elles en paraissaient vingt. Aujourd'hui petites filles, demain femmes. On dirait qu'elles enjambent la vie, pour avoir fini plus vite. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1826, p. 889.
B.− Emploi intrans.
1. Enjamber sur.Faire une avancée sur. Synon. empiéter, se prolonger sur.Cette poutre enjambe sur le mur du voisin (Ac.1798-1932).
Au fig., rare. Enjamber dans.Faire un pas, mettre un pied dans. Aussitôt qu'un du cénacle le pouvait, il enjambait dans une académie et devenait plus académique que les autres (Rolland, J.-Chr.,Foire, 1908, p. 717).
2. VERSIF. Enjamber sur
a) [Le suj. désigne un vers] Déborder, du point de vue du sens, sur le vers suivant. Un vers enjambe sur le vers suivant (Ac.1798-1932).
b) [Le suj. désigne un écrivain] Ne pas faire coïncider l'unité de syntaxe et l'unité de vers, mais prolonger la phrase ou la proposition par un ou plusieurs vers. Une fois ou deux, M. Delavigne s'est permis de ne point clore la pensée avec les rimes correspondantes, et d'enjamber par le sens sur de nouvelles rimes, au grand désappointement de l'oreille (Sainte-Beuve, Portr. contemp.,t. 5, 1846-69, p. 479).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʒ ɑ ̃be], (j')enjambe [ɑ ̃ ʒ ɑ ̃:b]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiiies. « franchir un obstacle » (J. de Boves, De Barat et de Haimet, éd. Montaiglon et Raynaud, IV, 107, 414); 2. ca 1382 enjamber sur « empiéter sur » (J. Cuvelier, Du Guesclin, 20962 ds Littré); 3. 1660-68 terme de versif. (Boileau, Art Poétique, p. 1 d'apr. DG). Dér. de jambe*; préf. en-*; dés. -er; 1erquart xiiies. bien engambez « solide sur ses jambes » (Renclus de Molliens, Charité, 101 8 ds T.-L.), dér. de jambe*, préf. en-*, suff. *. Fréq. abs. littér. : 411. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 183, b) 816; xxes. : a) 960, b) 573.

Wiktionnaire

Verbe 1

enjamber \ɑ̃.ʒɑ̃.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Franchir en étendant la jambe.
    • Et les lavandières, troussées comme des piqueurs d’ablettes, enjambèrent le gué jonché de cailloux, d’écume, d’herbes et de glaïeuls. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • La Dragne est très bien aménagée avec des échaliers permettant d’enjamber facilement les barbelés.. — (Guide de pêche : 58 , Fédération de la pêche et de la protection du milieu aquatique de la Nièvre, 2015, page 38)
    • (Absolument) Il ne faut qu’enjamber pour passer ce ruisseau.
  2. Faire de grands pas en marchant.
    • Voyez comme il enjambe !
  3. (Figuré) Passer par-dessus quelque chose, sans en tenir compte.
    • Savinet. — Je sais qu’il est de règle, en matière de duel, de ne communiquer avec son adversaire que par l’entremise de ses témoins… Mais les règles, je ne sais pas qui les a faites… En tous cas, on ne m’a pas consulté. Par conséquent, je les enjambe. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte III, scène 5)

Verbe 2

enjamber \ɑ̃.ʒɑ̃.be\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Figuré) Avancer, se prolonger sur une autre, en parlant de quelque chose.
    • Cette poutre enjambe sur le mur du voisin.
  2. (En particulier) (Versification) Achever son sens sur le vers suivant, en parlant d’un vers.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENJAMBER. v. tr.
Franchir en étendant la jambe. Enjamber le ruisseau. Enjamber deux marches à la fois. Absolument, Il ne faut qu'enjamber pour passer ce ruisseau. Il signifie aussi Faire de grands pas en marchant. Voyez comme il enjambe! Fam., Être haut enjambé, se dit d'une Personne, d'un animal qui a les jambes très longues.

ENJAMBER, intransitif, se dit figurément d'une Chose qui avance, qui se prolonge sur une autre. Cette poutre enjambe sur le mur du voisin. En termes de Versification, on dit qu'Un vers enjambe sur le vers suivant lorsque le sens d'un vers n'est achevé qu'au commencement du vers suivant. On dit quelquefois de même Enjamber d'un vers à un autre.

Littré (1872-1877)

ENJAMBER (an-jan-bé)
  • 1 V. a. Franchir avec les jambes seules, soit que l'on coure, que l'on marche ou que l'on saute. Enjamber deux marches à la fois.

    Fig. Enjamber se dit d'un homme qui saute par-dessus un degré, d'un écolier qui saute une classe. Enjamber un grade. Il a enjambé la seconde, et de la troisième il a passé en rhétorique.

  • 2 V. n. Il ne faut qu'enjamber pour passer le ruisseau.
  • 3Marcher à grands pas. Voyez comme il enjambe.
  • 4 Terme d'architecture. Il se dit d'une poutre qui se prolonge sur une autre.
  • 5 Terme de prosodie. On dit qu'un vers enjambe sur un autre quand, le sens n'étant pas fini, il faut rejeter sur le vers suivant un ou deux mots qui en rompent la cadence, comme dans ce vers de Racine : Mais j'aperçois venir madame la comtesse De Pimbesche…, Plaid. I, 6. Les vers de Ronsard et des poëtes contemporains enjambaient souvent les uns sur les autres ; Malherbe corrigea ce défaut. Enfin Malherbe vint… Et le vers sur le vers n'osa plus enjamber, Boileau, Art poét. I. Ce qui ne laisse pas d'être une énigme pour nous, et ce qui nous semble une négligence inexprimable dans un poëte aussi attentif et aussi habile qu'Horace à donner à ses vers lyriques tous les charmes de l'harmonie, c'est de voir, même dans les odes qu'il a divisées en quatrains, le sens enjamber à tout moment d'une strophe à l'autre sans qu'il ait cru devoir se donner aucun soin de les couper par des repos, Marmontel, Élém. litt. Œuvres, t. X, p. 184, dans POUGENS. De lourds alexandrins l'un sur l'autre enjambant Comme des écoliers qui sortent de leur banc, Hugo, Voix int. 22.
  • 6 Familièrement. Empiéter. Il a emjambé sur l'héritage de son voisin. La liberté d'écrire enjambe sur la licence par l'excessive indulgence des magistrats, Courier, II, 22.

HISTORIQUE

XIVe s. Il ont tout l'estatu depecié et faussé, Et ont sur les François si avant enjambé Qu'il ont vers eulx mespris, Guesclin. v. 20962.

XVe s. Pour elles plus haster à venir, chevaucherent grand espace, enjambées sur chevaux trottants, Monstrelet, liv. I, ch. 144. S'il avient que aucun ou aucune engambe par dessus un petit enfant, sachiez que jamais plus ne croistra, se cellui ou celle mesmes ne rengambe au contraire et retourne par dessus, Évangiles des quenouilles, 1re journée, ch. 24.

XVIe s. Et ne me servit cette mienne inaccoustumée institution, que de me faire enjamber d'arriver aux premieres classes, Montaigne, I, 196. Ils entreprinrent d'enjamber jusques sur l'Asie, et subjuguer…, Montaigne, 1, 231. Ce vieillard, ayant pris le temps que les chrestiens enjamboient en Afrique par les divisions des Afriquains, trouva moien…, D'Aubigné, Hist. I, 34. J'ay esté d'opinion en ma jeunesse, que les vers qui enjambent l'un sur l'autre n'estoient pas bons en nostre poesie, Ronsard, 586. Le millet sarrazin a la paille rouge, bas enjambé, le tige branchu, le grain noir, De Serres, 110. Le belier sera choisi de grand corsage, hautement enjambé, beaucoup chargé de laine, De Serres, 317. L'office de sergent major ni de mestre de camp general ne se pouvoit bien exercer, qui ne se peut jamais bien faire à pied, quelque bien enjambé qu'il soit, Brantôme, Cap. fr. t. IV, p. 216, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enjamber »

Du moyen français enjamber de même sens. Composé du préfixe en-, du nom jambe et du suffixe verbal -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et jambe ; Berry, ajamber, égamber, éjamber ; bourguig. egambai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enjamber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enjamber ɑ̃ʒɑ̃be

Évolution historique de l’usage du mot « enjamber »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enjamber »

  • La liberté, comme le courage, est un escalier qu'il faut gravir marche par marche - impossibilité d'enjamber ! De Gilbert Cesbron / Ce que je vois
  • Pour Chloé Morin, directrice de l’observatoire de l’opinion à la Fondation Jean-Jaurès, la faible participation annoncée au deuxième tour (38% selon un sondage Ifop) risque de favoriser la stratégie d’Emmanuel Macron d’enjamber une élection qu’il a déjà perdue. Libération.fr, «Macron va enjamber les municipales pour refermer au plus vite la parenthèse de son échec» - Libération
  • Ce n’est pas la première fois que Jean-Luc Mélenchon cherche à enjamber des scrutins intermédiaires : cette démarche avait déjà été adoptée dans la période précédant la présidentielle de 2017. C’est cette préoccupation qui explique en partie que la rupture définitive avec le Front de gauche n’ait pas eu lieu avant cette échéance. Maintenir l’accord en vertu duquel l’échelon local était une prérogative du PCF qui permettait au dirigeant du Parti de gauche de conserver une posture d’extériorité vis-à-vis des scrutins intermédiaires. De la sorte, Jean-Luc Mélenchon cherchait à maximiser l’effet de rupture avec la « vieille gauche » au moment de sa candidature présidentielle et de la dimension outsider de cette candidature. Une participation en son nom propre aux régionales de 2015 a donc été exclue. Jean-Luc Mélenchon cherche ainsi à ne pas engager sa respectabilité ni à être tenu pour comptable des résultats aux régionales. La conseillère municipale de Paris Danielle Simonnet confirme cette analyse et explicite le risque encouru lors de ce scrutin : « Si on avait présenté des listes citoyennes, on se serait vautrés et on aurait plombé la candidature de Jean-Luc »16. Le Vent Se Lève, La France insoumise a-t-elle cherché à enjamber les élections municipales ?
  • Ce lundi, pendant une bonne partie de la journée, l'attention des Roannais a pu être attirée par une immense grue d'une cinquantaine de mètres de haut, dans le ciel du quartier des Bords de Loire. Cet impressionnant engin a été utilisé pour installer la passerelle en bois de douglas destinée à enjamber la rivière Le Renaison pour relier ce quartier en pleine reconfiguration avec le chemin de halage, au bord du fleuve Loire, en direction de Villerest. Un futur lieu de prédilection pour marcheurs, coureurs et autres cyclistes, à n'en pas douter. www.le-pays.fr, La passerelle enjambe enfin le Renaison - Roanne (42300)
  • C'est une opération aussi délicate que spectaculaire. La travée centrale de la passerelle qui va permettre "d'enjamber" le Lac de Saint-Pardoux a été posée ce mercredi matin. Un moment clé de ce vaste chantier, dont l'aboutissement changera bientôt totalement la physionomie touristique du lieu. France Bleu, Haute-Vienne : l'impressionnante passerelle au-dessus du Lac de Saint-Pardoux a été posée

Traductions du mot « enjamber »

Langue Traduction
Anglais climb over
Espagnol saltar por encima de
Italien scavalcare
Allemand übersteigen
Chinois 翻越
Arabe تسلق
Portugais escalar
Russe перелезть через
Japonais 乗り越える
Basque igo
Corse cullà sopra
Source : Google Translate API

Synonymes de « enjamber »

Source : synonymes de enjamber sur lebonsynonyme.fr

Enjamber

Retour au sommaire ➦

Partager