Surmonter : définition de surmonter


Surmonter : définition du Wiktionnaire

Verbe

surmonter \syʁ.mɔ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Monter au-dessus.
    • Sa face, camarde comme celle d'un dogue, était surmontée d’un réseau en fils d’écorces; il portait un ceinturon en peau de léopard […]. — (Gustave Flaubert, Salammbô, p.194, Michel Levy frères, 1866)
    • Au déluge, l’eau surmonta de quinze coudées les plus hautes montagnes.
  2. Se placer, s’élever, régner au sommet, au-dessus. — Note : Dans ce sens on l’emploie surtout en termes d’architecture et de décoration.
    • Les grandes cornes qui surmontent la tète du bouc, et la longue barbe qui est suspendue à son menton, lui donnent un air bizarre et équivoque : […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Œuvres complètes, tome 3, page 602, Furne & Cie - París, 1842)
    • De là l'importance décorative donnée dans les églises baroques à la chaire, aux confessionnaux et à l'autel que surmonte un baldaquin. — (Paul Claudel, L’œil écoute: La peinture hollandaise, la peinture espagnole, écrits sur l'art, Gallimard, 1964, p. 198)
    • C'était une brasserie animée, refaite à neuf il y a longtemps, avec de grands miroirs muraux et un comptoir en pacfung, brillant et lustré, que surmontaient des étagères où étaient alignées toutes sortes de bouteilles. — (Jean-Philippe Toussaint, L'Appareil-photo, Éditions de Minuit, 2013)
  3. (Figuré) Vaincre ; dompter.
    • Dans le domaine de la Parémiologie contrastive, un des principaux obstacles à surmonter est d’obtenir une équivalence parémiologique en vue d’analyser les parémies dans différentes langues de travail. — (Julia Sevilla Munoz, Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol, ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, p.100)
    • Surmonter sa colère, sa haine, son amour.
    • Surmonter tous les obstacles, toutes les difficultés.
    • Il faut se surmonter, Il faut se dominer.
  4. Surpasser. — Note : Dans ce sens il ne se dit que quand il y a une sorte de concurrence, d’émulation, de lutte.
    • Il a surmonté tous ses concurrents.
    • Surmonter quelqu’un en générosité, en science, en éloquence, en valeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Surmonter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURMONTER. v. tr.
Monter au-dessus. Au déluge, l'eau surmonta de quinze coudées les plus hautes montagnes. Il se dit encore d'un Objet qui est placé, qui s'élève, qui règne au sommet, au-dessus d'un autre. Dans ce sens on l'emploie surtout en termes d'Architecture et de Décoration. Des trophées, des vases, des groupes surmontent les acrotères de cette balustrade. Ce lit est surmonté d'un riche baldaquin. Il s'emploie aussi au figuré et signifie Vaincre, dompter. Surmonter ses ennemis. Surmonter sa colère, sa haine, son amour. Surmonter tous les obstacles, toutes les difficultés. Il faut se surmonter, Il faut se dominer.

SURMONTER signifie aussi Surpasser; il ne se dit que quand il y a une sorte de concurrence, d'émulation, de lutte. Il a surmonté tous ses concurrents. Surmonter quelqu'un en générosité, en science, en éloquence, en valeur. Le participe passé

SURMONTÉ s'emploie adjectivement. Une colonne surmontée d'une statue. En termes de Blason, Pièce surmontée, Pièce accompagnée en chef d'une autre qui ne la touche pas. Au chevron d'or surmonté d'une étoile.

Surmonter : définition du Littré (1872-1877)

SURMONTER (sur-mon-té) v. a.
  • 1Franchir en montant. Les lamas surmontent des rochers escarpés où les hommes mêmes ne peuvent les accompagner, Buffon, Morc. choisis, p. 185.

    Fig. Celui qui tient ensemble les deux vérités [le libre arbitre de l'homme et la prescience de Dieu], sachant bien qu'il n'est pas ici dans le lieu d'entendre, les surmonte par la foi, Bossuet, 2e avert. 10.

  • 2Monter au-dessus. Ils recueillent sur la surface de l'eau cette huile liquide, qui, par sa légèreté, la surmonte comme nos huiles végétales, Buffon, Min. t. III, p. 14. Les eaux ont surmonté les sommets des montagnes, Raynal, Hist. phil. v, 9. Comme le flot captif qui, bouillant dans le vase, S'enfle, frémit, s'élève et surmonte ses bords, Lamartine, Harold, Déd.

    Absolument. L'huile mêlée avec de l'eau surmonte toujours.

  • 3Être placé, s'élever au-dessus d'un autre objet. Des vases surmontent les acrotères de cette balustrade. Ses yeux [de l'attagas] sont surmontés par deux sourcils rouges fort grands, Buffon, Ois. t. III, p. 372. On sait que la plupart des mines de charbon de terre sont plus ou moins surmontées par des couches de terres argileuses, Buffon, 3e ép. nat. Œuvr. t. XII, p. 153.
  • 4 Fig. Vaincre, dompter. Je veux une œuvre concevoir, Qui pour toi les âges surmonte, Malherbe, IV, 5. C'est [d'Hacqueville] un homme admirable pour surmonter les lenteurs et les difficultés par son application et sa patience, Sévigné, 23 oct. 1675. Je suis persuadé que le roi, c'est-à-dire Dieu par lui, surmontera tous ses ennemis, Sévigné, 30 mars 1689. Un petit rossignol qui s'égosille pour surmonter un homme qui joue du luth, Sévigné, 24 févr. 1672. Après que, par le dernier effet de notre courage, nous avons, pour ainsi dire, surmonté la mort, elle éteint en nous ce courage par lequel nous semblions la défier, Bossuet, Duch. d'Orléans. Je suis vaincue et surmontée par une inclination qui m'entraîne malgré moi, La Fayette, Princ. de Clèves, Œuvr. t. II, p. 155, dans POUGENS. On ne surmonte le vice qu'en le fuyant, Fénelon, Tél. VII. Ainsi la hardiesse et le travail obstiné surmontent les plus grands obstacles, Fénelon, ib. XVI. Toujours occupé ou à pleurer vos faiblesses, ou à surmonter vos remords, Massillon, Carême, Inconstance. Un sentiment plus doux s'insinua peu à peu dans mon âme, l'attendrissement surmonta le désespoir ; je me mis à verser des torrents de larmes, Rousseau, Hél. IV, 17. Elle surmonta sa timidité naturelle en faveur de son neveu, Diderot, Claude et Nér. I, 14.
  • 5Dépasser, surpasser. Lirez-vous, sans rougir de honte, Que notre impiété surmonte Les faits les plus audacieux ? Malherbe, II, 4. Quelle neige a tant de blancheur Que sa gorge ne la surmonte ? Malherbe, V, 18. Je ne trouve pas moins en petit une espèce d'infini qui m'étonne et qui me surmonte, Fénelon, Exist. I, 21.
  • 6L'emporter sur, avoir l'avantage sur. Si elle [la France] ne saurait souffrir d'être surmontée en valeur et en adresse par une nation étrangère, souffrira-t-elle de l'être en vertu et en générosité ? Le Maistre, Plaidoyer 36. Elle [la volonté] s'enveloppe elle-même dans son propre ouvrage, comme un ver à soie ; et, si les lacets dont elle s'entoure semblent de soie par leur agrément, ils ne laissent pas toutefois de surmonter le fer par leur dureté, Bossuet, 4e sermon, Circoncision, 2. Un Rhodien d'environ trente-cinq ans surmonta [à la lutte] tous les autres qui osèrent se présenter à lui, Fénelon, Tél. v. N'avez-vous pas cru que Pompée mettrait Rome dans la servitude, s'il surmontait César ? Fénelon, Dial. des morts anc. Dial. 40. Soudain le pasteur [Jacob] se dégage Des bras du combattant des cieux, L'abat, le presse, le surmonte, Et sur son sein gonflé de honte Pose un genou victorieux, Lamartine, Médit. II, 6.

    Absolument. La pensée qu'on préfère quelqu'un, la crainte de n'être pas aimée, l'envie de surmonter, cela fait un mélange de diverses passions, Sévigné, 3 juill. 1680.

  • 7Accabler par surabondance. La sueur nous surmontait, Sévigné, 6 août 1680. Je ne vois point d'ici ce qu'est devenue toute cette presse [foule de visiteurs] qui surmontait votre château, Sévigné, 15 sept. 1680.
  • 8Causer un sentiment d'angoisse. Vous restez là muets, la rougeur vous surmonte, Dufrény, Réconc. norm. III, 4. Ce trouble affreux qui vous surmonte, Genlis, Théât. d'éduc. Portrait, I, 7.
  • 9Se surmonter, v. réfl. Maîtriser ses penchants. À peine se sont-ils [les mondains] surmontés sur un point, qu'une nouvelle difficulté les lasse et les abat, Massillon, Profess. relig. Serm. 1. Qui ne sait pas se surmonter, qui n'a pas la force en partage, ne peut posséder que des vertus imparfaites et fragiles, Genlis, Vœux témér. t. I, p. 248, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIIe s. E quel part qu'il se tournout, ses adversaires surmontout, Rois, 52. Moult fu por lui [son tinel, sa massue] Renoars sormontez [glorifié], Par toute France cremuz et redoutez, Bat. d'Aleschans, V. 7008.

XIIIe s. Et li quens de St Pol sourmonta l'ost, et les prist par deriere, et se feri entre aus [eux] come lions famelleus, Chr. de Rains, 150. Autant cum par sa grant valor Soit de clarté, soit de chalor, Sormonte li solaus la lune, la Rose, 12019. Et se le numbre est d'une part et d'autre yves [égal], la dignité sormonte, Liv. de just. 35.

XIVe s. Concupiscence et mauvais desirs surmon tés et vaincus par abstinence, Oresme, Éth. v.

XVe s. Et seroient si hauts [les engins] qu'ils surmonteroient les murs du chasteau, Froissart, I, I, 262.

XVIe s. Pour ce que ceste pensée surmonte en leur esprit, qu'ils ont Dieu present, qui a le soin de leur salut, la crainte est veincue par telle asseurance, Calvin, Inst. 438. L'effect surmonte de si loing la pensée, que…, Montaigne, I, 81. Je veulx que les choses surmontent, de façon que celuy qui escoute n'aye aulcune souvenance des mots, Montaigne, I, 191. Les difficultez et mesayses qu'ils eurent à surmonter, Montaigne, I, 261. Ils [les Romains] laissoient les roys qu'ils avoient surmontez, en la possession de leurs royaumes, Montaigne, III, 104. M. de Vieilleville, surmonté de colere, se rue dessus…, Carloix, IV, 32.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SURMONTER. Ajoutez :
10Se surmonter, se surpasser, faire plus qu'on ne fait d'habitude. Le luxe, qui d'un siècle à l'autre cherche quelque nouvelle invention de se surmonter, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Il faut prendre Fontarabie à quelque prix que ce soit… surmontez-vous, je vous supplie ; si j'étais aussi robuste que le courrier que je vous envoie, je serais, en sa place, porteur de ma propre dépêche, Richelieu, Lettres, etc. t. VI, p. 170 (1638). Je vous écrivis pour vous conjurer de faire l'impossible pour grossir les troupes qui doivent entrer en Catalogne… cette affaire est de telle importance et la promptitude si nécessaire, que je m'assure que vous vous surmonterez vous-même en cette occasion, ID. ib. p. 734 (1640).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Surmonter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SURMONTER, v. act. (Gram.) c’est vaincre, s’élever au-dessus, franchir ; la riviere a surmonté le parapet : il se prend au figuré ; il n’y a point d’obstacle qu’il ne surmonte, avec l’opiniatreté, la prudence & la force qu’il a ; on surmonte ses passions, quand elles sont foibles.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Surmonter : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « surmonter » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « surmonter »

Étymologie de surmonter - Littré

Sur 1, et monter ; provenc. sobremontar ; ital. sormontare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de surmonter - Wiktionnaire

De monter et sur-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surmonter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surmonter syrmɔ̃te play_arrow

Conjugaison du verbe « surmonter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe surmonter

Citations contenant le mot « surmonter »

  • Divorcer est une épreuve difficile. Pour la dépasser, voici quelques conseils de Sandrine Mercy qui signe « 5O exercices pour surmonter son divorce, sa séparation ». Interview. Soirmag, Comment surmonter une séparation amoureuse? - Soirmag
  • Il n'est pas de lieu, de condition ou de situation incompatible avec ta quête ; l'esprit peut abolir bien des distances, surmonter maint obstacle ! De Jean-Michel Sonnier
  • Ne pas être belle fut une bénédiction. Cela m’a obligée a développer d’autres ressources intérieures. Une jolie fille a un handicap à surmonter. De Golda Meir
  • Pour surmonter les interdictions, on a dû inventer des mots « masques », cacher les faits derrière des euphémismes. De François d’Orcival / Le Figaro Magazine, 16 janvier 2015
  • Dans la vie il y a des hauts et des bas. Il faut surmonter les hauts et repriser les bas. De Jacques Chirac / Saint-Étienne - Janvier 1986
  • Conserver son sang-froid et sa gaieté dans les plus grands périls est le meilleur moyen de les surmonter tous. De Joseph Marmette / Le chevalier de Mornac
  • La timidité rend les hommes farouches, quand ils se font surtout un devoir de ne pas la surmonter. De Madame de Caylus / Souvenirs
  • La conscience n'est jamais assurée de surmonter l'ambiguïté et l'incertitude. De Edgar Morin / Le paradigme perdu
  • C'est idiot la peur et c'est difficile à surmonter ! De Alice Parizeau / L'amour de Jeanne
  • Les objectifs que tu te fixes t’aident à surmonter des problèmes provisoires. De Hannah More
  • Les défis rendent la vie intéressante ; les surmonter lui donne un sens. De Joshua J. Marine
  • Les obstacles ne sont que ce qu'il faut surmonter. De Samuel Gridley Howe
  • Plus grand est l'obstacle, et plus grande est la gloire de le surmonter. De Molière
  • Il faut une longue vie pour surmonter les séquelles de l’éducation. De Jan Greshoff / Belladone
  • Ce qu'il faut surmonter nous défait. De Jacques Chardonne / Propos comme ça
  • Pour surmonter les obstacles, fait appel à la raison. De Sénèque / La vie heureuse

Images d'illustration du mot « surmonter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « surmonter »

Langue Traduction
Corse svintu
Basque gainditzeko
Japonais 克服する
Russe преодолеть
Portugais superar
Arabe التغلب على
Chinois 克服
Allemand überwinden
Italien superare
Espagnol superar
Anglais overcome
Source : Google Translate API

Synonymes de « surmonter »

Source : synonymes de surmonter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « surmonter »


Mots similaires