Transgresser : définition de transgresser


Transgresser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSGRESSER, verbe trans.

A. − Ne pas respecter une obligation, une loi, un ordre, des règles. Synon. contrevenir à, désobéir à, enfreindre.Transgresser les commandements de Dieu, la loi divine, chrétienne, son/ses devoir(s), les règles de la logique; transgresser la Constitution, le protocole, la foi jurée. Monseigneur, répondit le laquais avec un respect prosterné (...) si j'ai osé transgresser la consigne, ce n'est pas sans de bonnes raisons. M. le marquis de Bruyères est là qui voudrait parler à M. le duc pour affaire d'honneur (Gautier,Fracasse,1863,p. 227).« (...) M. Gide veut être un pécheur, il désire des lois pour goûter le plaisir de les transgresser, il réclame des actions défendues (qu'il est délicieux de les accomplir!...) (...) » (Gide, Journal, 1910, p. 298).
Part. passé adj. L'expiation qui n'est pas consentie n'élève pas, elle venge seulement la loi de justice transgressée (Péladan, Vice supr., 1884, p. 199).
Empl. abs. Mais ne prête pas l'oreille à ses tentations; avertis ta Plus Faible; profite d'avoir appris d'un exemple terrible la récompense de la désobéissance: ils auraient pu demeurer fermes; cependant ils tombèrent; qu'il t'en souvienne, et crains de transgresser (Chateaubr., Paradis perdu, 1836, p. 75).Puisque chaque moi est, en lui-même, foncièrement criminel envers l'État et le peuple, sachons reconnaître que vivre, c'est transgresser. À moins d'accepter de mourir, il faut accepter de tuer, pour être unique (Camus, Homme rév., 1951, p. 87).
P. ext. Aller contre ce qui est habituel, ce qui semble naturel. Trois poèmes suffisent à faire un poète immortel. Circonstances biographiques, sensations, lectures, écritures d'autrefois, mythes, y sont proprement méconnaissables. Transgressés, dévorés, ne ressemblant plus à ce qu'ils furent (Durry, Nerval, 1956, p. 164).
B. − Aller au-delà d'une limite.
1. [Dans l'espace] Traverser, franchir. Je suis Henry; du moins, Reine, je suis son âme Qui par sa volonté, plus forte que l'Enfer, Ayant su transgresser toute porte de fer Hélas! vient pour te dire avec cette voix morte Qu'il est d'autres amours encor que ceux d'ici (Verlaine, Œuvres compl., t. 1, Jadis, 1884, p. 378).Déjà il m'arrivait de souhaiter transgresser le cercle où j'étais confinée. Une démarche, un geste, un sourire me touchaient: j'aurais voulu courir après l'inconnu qui tournait le coin de la rue (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 56).
GÉOL. [Le suj. désigne la mer] Avancer sur la côte au-delà des limites antérieures. Quand, dans une série de couches concordantes (...), les couches supérieures s'avancent plus loin que les couches inférieures, on dit de cette disposition qu'elle est transgressive, parce qu'elle dénote que la mer a transgressé peu à peu ses limites pour faire des dépôts de plus en plus étendus (Boule, Conf. géol., 1907, p. 38).
2. Au fig. Dépasser ce qui paraît naturel, possible, sortir d'un cadre donné. Par une imprudence fatale, ayant tantôt méconnu, tantôt transgressé sa limite, il s'est lancé dans un dédale d'erreurs et d'infortunes (Volney, Ruines, 1791, p. 46).Les néo-platoniciens du IIIesiècle et leur maître Plotin, réagissaient eux aussi contre la dictée des sens, contre le culte du visible et du palpable, aspiraient à les transgresser (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 131).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sgʀese], [tʀ ɑ ̃z-], [-gʀ ε-], (il) transgresse [-gʀ εs]. Passy 1914, Martinet-Walter 1973 [tʀ ɑ ̃z-] (Martinet-Walter 13/17). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1385, 30 mai transgresser le deffence (Reg. de la loi, Arch. de Tournai ds Gdf. Compl.), rare av. le xvies., v. Trénel, p. 214; 2. 1520 intrans. « franchir pour parvenir au delà » (G. Michel, tr. Suétone, IV, 139 rods Hug.: transgressant jusques en Euphrate); 1572 éd. trans. (G. Du Bellay, Mém. l. V, 138 rods Gdf.: transgresser les bornes [...] de son royaume). Dér., à l'aide de la dés. -er, du lat. transgressus, part. passé de transgredi « traverser, franchir », fig. « dépasser, excéder la mesure », cf. lat. chrét. transgressae legis invidia (ives., St Hilaire), transgressa prohibitione (ive-ves., St Augustin ds Blaise Lat. chrét.). De transgredi et ses altér. vulg. transgredire (viies., Latham), transgredere (Gl. Reichenau; 802 transgredere praeceptum ds Du Cange; v. aussi Trénel, p. 214, note 2), les empr. m. fr. transgredir « transgresser (une loi) » (ca 1350 [part. prés. subst.] Gilles li Muisis, Poésies, I, 26 ds T.-L.) et transgreder « id. » (1488 ds Gdf.). Cf. dès ca 1175 le subst. transgression*. Fréq. abs. littér.: 85.
DÉR.
Transgressif, -ive, adj.a) Géol. Qui correspond à, résulte d'une transgression. Dans les mêmes falaises, on peut observer des cordons de silex entrecroisés, discordants et transgressifs, soulignant dans la perfection les mouvements qui ont affecté la craie en voie de dépôt (Cayeux, Causes anc. et act. géol., 1941, p. 64).V. supra ex. de Boule.b) Océanogr. Il s'agit d'un poisson [la morue] vivant en eau froide (...) qui s'écarte des eaux dites transgressives, c'est-à-dire des masses chaudes remontant des régions tropicales vers les côtes septentrionales de l'Europe (Boyer, Pêches mar., 1967, p. 63). [tʀ ɑ ̃sgʀesif], [tʀ ɑ ̃z-], [-gʀ ε-], fém. [-i:v]. 1resattest. a) 1842 « qui passe par dessus ou au delà » (Ac. Compl.), 1866, 2 janv. géol. à propos de couches de terrain se déposant sur les précédentes stratification transgressive (ds C.r. de l'Ac. des sc., t. 62, p. 46), b) id. « qui transgresse une loi » (Ac. Compl.); de transgresser sur le modèle de progressif* (FEW t. 13, 2, p. 204a, note 1).

Transgresser : définition du Wiktionnaire

Verbe

transgresser \tʁɑ̃s.ɡʁe.se\ ou \tʁɑ̃s.ɡʁɛ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Contrevenir à un ordre, à une loi.
    • Mais vous, sire chevalier, quelle est la vôtre, vous qui faites appel sans scrupule à ce que vous croyez de plus saint, au moment même où vous allez transgresser le plus solennel de vos vœux comme chevalier et comme religieux ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] mais, il est traditionnel dans la Marine française qu'un Commandant peut transgresser les ordres et courir tous les risques pour secourir des vies en danger. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Tel qui transgressait la loi du repos dominical versait une somme d'argent pour racheter sa faute et mettait ainsi sa conscience en repos en s'évitant un droit de surestarie : on faisait encore ainsi une bonne affaire. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.48)
    • Mais que dit, ou plutôt que fait l'Union européenne ? Elle ergote, ratiocine, tergiverse, louvoie, au point d'accréditer l'idée fâcheuse que, dans cette communauté de 27, il en coûte plus de transgresser les règles de bonne gestion que d'enfreindre celles d'une bonne démocratie. On punit la Grèce mais on ferme les yeux sur la Hongrie. — (Vincent Giret, Salami, dans Libération (journal), n° 9532, p.3, 4 janvier 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Transgresser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRANSGRESSER. v. tr.
Contrevenir à quelque ordre, à quelque loi. Cet ambassadeur a transgressé les ordres qu'il avait. Transgresser les commandements de Dieu. Transgresser la loi divine.

Transgresser : définition du Littré (1872-1877)

TRANSGRESSER (tran-sgrè-sé) v. a.
  • 1Contrevenir à quelque ordre, à quelque loi. J'ai seule transgressé cet arrêt inhumain, Rotrou, Antig. IV, 3. Ne transgressez point les bornes que vos pères ont établies, dit le Sage, Bossuet, Polit. IX, v, 5.
  • 2Il se dit particulièrement de la violation des préceptes divins. Il y a dans le mariage des lois établies de Dieu, et qu'il n'est pas permis de transgresser, Bourdaloue, 2e dim. après l'Épiphan. Dominic. t. I, p. 99. Si leurs pieds souvent glissèrent, Si leurs lèvres transgressèrent Quelque lettre de ta loi, Lamartine, Harm. II, 1.

HISTORIQUE

XVIe s. Celui qui se sera abstenu de transgresser exterieurement, aura satisfait aux lois politiques, Calvin, Instit. 275. Troubler le royaume en transgressant les edicts, Condé, Mém. p. 658.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TRANSGRESSER. - HIST. XVe s. Transgressant et allant forméement contre les edis et estatuz de ladite ville [Abbeville], Recueil des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 236.

XVIe s. Ajoutez : Voicy tant d'ans je te sers, et jamais je ne transgressai ton commandement, Luc, XV, 29, Nouv. Testament, éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Transgresser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRANSGRESSER, v. act. (Gram.) enfreindre, outrepasser. Il se dit des commandemens de Dieu & de l’Eglise. Si vous enlevez à un homme son bœuf, sa servante, ou sa femme, vous transgressez les commandemens de la loi. On dit aussi, transgresser les ordres d’un souverain. On appelle transgresseur celui qui commet la faute, & transgression la faute commise.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transgresser »

Étymologie de transgresser - Wiktionnaire

Le latin transgredi (« traverser, franchir ») donne transgressio, l'ancien français transgredir.
(XIVe siècle) Dérivé du radical de transgression avec le suffixe -er → voir agresser, dégresser, digresser, progresser et régresser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de transgresser - Littré

Lat. transgressum, supin de transgredi, aller au delà, de trans, au delà, et gradi, aller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transgresser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transgresser trɑ̃sgrese play_arrow

Conjugaison du verbe « transgresser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe transgresser

Citations contenant le mot « transgresser »

  • C’est grâce au succès de cette belle chronique chaplinienne tournée comme un documentaire dans un petit village austère que l’Iranien Abbas Kiarostami est devenu une pointure internationale. Avec une subtilité de dentellière, il file la métaphore d’une société d’apparence tranquille et débonnaire mais sanglée, en réalité, par un régime autoritaire. En butte à mille ordres contradictoires émanant d’autant de petits chefs (instituteur, voisins, grand-père, grand frère…), le jeune Ahmed est contraint de transgresser de multiples petits interdits pour sauver son prochain d’une sanction imméritée. Son défi, minuscule, est celui d’un empêcheur de tourner en rond. L'Obs, « Où est la maison de mon ami ? », recherche Mohamed désespérément
  • Le verdict du PJD dans l’affaire de ses deux ministres est tombé vendredi 3 juin 2020. Le secrétariat général du parti, s’exprimant sur cette affaire qui concerne ses ministres Mustapha Ramid et Mohamed Amekraz n’ayant pas déclaré leurs employés à la CNSS des années durant, ayant une place très particulière au sein du parti de la lampe, alors que l’un préside la commission centrale pour l’intégrité et la transparence, l’autre dirige la Chabiba, mérite qu’on s’y attarde. Les “sages” ont reconnu leurs “frères” Ramid et Amekraz coupables de transgresser la loi, mais ils les ont absous de toute violation des règles d’honnêteté et de transparence. , Les Islamistes pratiquent le sacrement du pardon - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • Bercé depuis l'adolescence par le flow de 2Pac et d'Eminem, il confie s'être mis au rap pour "la liberté d'expression". Avec le temps, il prend conscience des restrictions du pays dans lequel il a grandi: "Nous vivons dans une société avec des principes et nous ne pouvons pas les transgresser", explique-t-il. Le360.ma, Vidéo. Aux Émirats, la jeune scène hip-hop en quête d'identité | www.le360.ma
  • La nuit certaines personnes changent de personnalité, pour quelles raisons ? Il y a quelques années, il y avait le mouvement, "Nuit debout" qui consistait à organiser des contestations dans certains lieux publics. La nuit est pour certains la revanche sur les tracasseries du jour. Elle va servir de réceptacle à ce que le jour n’autorise pas. La notion d’insécurité n’est aussi pas du tout la même. La nuit permet de sortir de l’ordre réglé de la journée, de transgresser l’ordonnancement des activités qui se font dans la journée. Si l’on veut associer la nuit à la fête, et prendre l’exemple d’Ibiza, on pourrait dire que celle-ci permet aux individus de sortir de ce qu’ils sont censés représenter la journée. Finalement, il y a une libération des pulsions. midilibre.fr, Le sociologue Patrick Tacussel : "La nuit, il y a une libération des pulsions" - midilibre.fr
  • Je devais avoir fini ma khâgne au lycée Joffre de Montpellier et j’étais livré à l’université (lettres classiques). Je n’étais pas encore militant. à 20 ans, j’étais préoccupé par l’idée de rompre avec ma culture familiale, qui était calviniste (son père était pasteur, NDLR). Je voulais transgresser les choses morales… midilibre.fr, Alès : "Le tour de l’œuf, en décapotable, avec un chapeau melon" - midilibre.fr
  • ANALYSE - La catastrophe économique liée au Covid-19 a poussé le parti à transgresser ses vieux principes. Le Figaro.fr, Royaume-Uni: la révolution conservatrice de Boris Johnson
  • "Moi, j'avais affaire à tous les héritiers de mai 68", s'est souvenu Nicolas Sarkozy. "Ceux qui disaient qu'il est 'interdit d'interdire'. Mais au fond, il n'y a pas une phrase plus fausse et plus stupide. Car l'éducation, c'est la transgression. S'il n'y a pas de règle, vous ne pouvez pas transgresser, donc vous ne pouvez pas éduquer." Europe 1, Nicolas Sarkozy estime qu'il "aurait dû aller plus loin" en matière de sécurité
  • Il y a un double interdit, celui aux États de déroger à certains droits, et celui aux hommes de transgresser certaines valeurs, car les franchir conduirait à la négation de ce qui donne son sens à l'humanité. De Mireille Delmas-Marty / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Quand on parvient, par la poésie, par la langue, à transgresser la durée pour faire lien avec le temps, l’existence est enrichie. De Chawki Abdelamir
  • Imaginez une société dans laquelle il n’y aurait aucune loi à transgresser. Il est probable qu’on y mourrait rapidement d’ennui. De Susan Howatch
  • S'il fallait étudier toutes les lois, on n'aurait pas le temps de les transgresser. De Johann Wolfgang von Goethe

Images d'illustration du mot « transgresser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transgresser »

Langue Traduction
Corse trasgressione
Basque hautsi
Japonais 違反
Russe преступать
Portugais transgredir
Arabe تجاوز
Chinois 越界
Allemand überschreiten
Italien trasgredire
Espagnol transgredir
Anglais transgress
Source : Google Translate API

Synonymes de « transgresser »

Source : synonymes de transgresser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « transgresser »


Mots similaires