La langue française

Franchement

Sommaire

  • Définitions du mot franchement
  • Étymologie de « franchement »
  • Phonétique de « franchement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « franchement »
  • Citations contenant le mot « franchement »
  • Traductions du mot « franchement »
  • Synonymes de « franchement »
  • Antonymes de « franchement »

Définitions du mot franchement

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANCHEMENT, adv.

A.− Dr., vx. Franchement et quittement. Avec exemption de toutes charges, de toutes dettes. Il lui a vendu sa terre franchement et quittement (Ac.1835-1932).
B.− De manière franche, sincère, loyale, sans rien dissimuler. Et tous me demandent de leur dire franchement si l'abbaye que j'ai décrite dans ce livre existe (Huysmans,En route, t. 1,1895,p. x) :
1. ... [Julien] dit franchement sa pensée. Il rougit beaucoup en parlant de sa pauvreté à une personne aussi riche. Il chercha à bien exprimer par son ton fier qu'il ne demandait rien. Jamais il n'avait semblé aussi joli à Mathilde; elle lui trouva une expression de sensibilité et de franchise qui souvent lui manquait. Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 304.
C.− De manière nette; sans hésitation, sans doute possible. À dix mètres, la jument obliqua franchement vers la gauche, venant sur lui comme la foudre (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1410).Il leva franchement ses paupières malades (...) et toute sa figure en fut transformée (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 71):
2. Ce qu'elle avait de beau, c'étaient les yeux; quoiqu'ils fussent bruns, ils semblaient noirs à cause des cils, et son regard arrivait franchement à vous avec une hardiesse candide. Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 15.
Au fig. Il faut frayer sa carrière noblement et franchement, y marcher aussi vite qu'on le peut sans froisser ni renverser personne (Hugo, Lettres fiancée,1822, p. 101).L'état actuel du monde nous impose la loi d'accepter franchement cette inévitable alliance de la philosophie et de l'histoire (Guizot, Hist. civilisation,leçon 4, 1828, p. 3).V. antépénultième ex. 1 :
3. Rien ne donne plus de sottise apparente que la jalousie inavouée. Au lieu d'attaquer franchement l'adversaire, (...) on en vient alors à critiquer avec aigreur des paroles inoffensives, des actions banales et l'on donne maladroitement un air d'insupportable mesquinerie à ce qui est en vérité un sentiment vif et légitime. Maurois, Ariel,1923, p. 153.
[Avec une valeur d'intensité] Synon. de complètement, tout à fait.Ennoblir ce qui est bas et franchement grossier (Chênedollé, Journal,1823, p. 124).La fourmi est franchement, fortement républicaine (Michelet, Insecte,1857, p. 357):
4. ... l'offensive allemande, franchement arrêtée sur le front de notre 4earmée, avait obtenu d'incontestables succès devant notre 5earmée... Foch, Mém.,t. 2, 1929, p. 146.
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃ ʃmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. « librement » (Psautier d'Oxford, 93, 1 ds T.-L. [libere egit]; 2. a) 1165-70 parler, répondre franchement « parler, répondre noblement » (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 635); b) 1536 « sans détour, sans dissimulation » (R. de Collerye, Œuvres, éd. Ch. d'Héricault, p. 204); 3. 2emoitié du xiv s. « sans hésitation, d'une manière décidée » (Froissart, Chroniques, éd. S. Luce, t. 4, p. 195). Dér. de franc3*, franche; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1 397. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 559, b) 2 524; xxes. : a) 1 830, b) 2 156. Bbg. Bambeck (M.). Galloromanische Lexikalia aus volkssprachlichen mittelalterlichen Urkunden. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 61. − Venck. 1975, pp. 252-254; p. 258.

Wiktionnaire

Adverbe

franchement \fʁɑ̃ʃ.mɑ̃\

  1. Avec exemption de toutes charges, dettes, il ne s’emploie qu’avec le mot quittement.
    • Il lui a vendu sa terre franchement et quittement.
  2. Avec franchise, sincèrement.
    • Levez, levez le masque, et parlez franchement. — (Pierre Corneille, Théodore, I, 2)
    • Et dites franchement ce qu’il faut que je fasse. — (Jean de Mairet, Soliman, II, 1)
    • Je ne vois rien de plus condamnable qu’un ami qui ne nous parle point franchement. — (Molière, Mar. f. 2)
    • Franchement, il [un sonnet] est bon à mettre au cabinet. — (Molière, Mis. I, 2)
    • Je vous dirai franchement qu’on se moque partout de vous. — (Molière, L’Avare, III, 5)
    • Est-ce donc là médire ou parler franchement ? — (Nicolas Boileau-Despréaux, Sat. IX)
    • Franchement, monsieur, l’histoire de ce prince n’est pas de la plus grande vraisemblance. — (Voltaire, Lett. Lethinois, 27 déc. 1768)
  3. D’une manière résolue et précise ; sans hésiter ni se retenir.
    • Enfin le sucre incristallisable est la matière sucrée qui existe dans les fruits à saveur franchement acide, tels que les poires, les pommes, etc., […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 121)
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Franchement, ma chère, c’est le cadet de mes soucis. — (Autant en emporte le vent, 1939)
    • De fait, l'approche franchement eugéniste de Carrel ne trouvera pas sa place dans les congrès néohippocratiques. — (L'homéopathie une pratique à histoires, dans La Recherche n°310, juin 1998, page 70)
  4. (Familier) Nettement ; sans doute aucun.
    • Il répétait « raisonnable » en rigolant, bientôt en hurlant de rire, et j'avais franchement l'impression qu'il se foutait de ma gueule. — (Gilles Carpentier, Les bienveillantes, Stock, 2002)
    • Lorsqu'il a racheté ce petit dancing, en 1986, ce n'était qu'un modeste « parquet » où les sexagénaires des villages entre Narbonne et Béziers aimaient se retrouver le samedi soir pour danser le tango et la valse au rythme d'un orchestre local. L'endroit était franchement has been et la clientèle s'amenuisait. — (Eric Brunet, « Combien de verres dans une bouteille ? », dans La Bêtise administrative: Excès absurdités bavures et autres scandales, éd. Albin Michel, 1998)
    • Avec un coup dans le nez, le Capitaine Eustrate Zilremer ne rendait pas le même son. Franchement sinistre quand il voulait planter ses idées comme des étouffe-pourtant, il prenait une gouaille après quelques bulles tout à fait formidable. — (Julien Capron, Match retour, Éditions Flammarion, 2011)

Adverbe

franchement \frãn.tʃə.mẽnt\

  1. Vaillamment, chevaleresquement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANCHEMENT. adv.
T. de Procédure. Avec exemption de toutes charges, de toutes dettes. Il ne s'emploie qu'avec le mot Quittement. Il lui a vendu sa terre franchement et quittement. Il signifie, dans le langage courant, Sincèrement, sans arrière-pensée, sans rien dissimuler. J'avoue franchement. Parlons franchement. Pour le dire franchement, je crois que... Parlez-moi franchement : y a-t-il quelque espoir de réussite, de guérison? Il signifie encore Librement, avec hardiesse et précision, sans se retenir ni hésiter. Ces mouvements doivent être exécutés vivement et franchement. Ce cheval se porte franchement en avant. Fig., Se prononcer franchement pour une opinion.

Littré (1872-1877)

FRANCHEMENT (fran-che-man) adv.
  • 1Avec exemption de toutes charges, dettes, etc. Il lui a vendu sa terre franchement et quittement.
  • 2Avec franchise, sincèrement. Levez, levez le masque, et parlez franchement, Corneille, Théodore, I, 2. Et dites franchement ce qu'il faut que je fasse, Mairet, Soliman, II, 1. Je ne vois rien de plus condamnable qu'un ami qui ne nous parle point franchement, Molière, Mar. f. 2. Franchement, il [un sonnet] est bon à mettre au cabinet, Molière, Mis. I, 2. Je vous dirai franchement qu'on se moque partout de vous, Molière, l'Avare, III, 5. Est-ce donc là médire ou parler franchement ? Boileau, Sat. IX. Franchement, monsieur, l'histoire de ce prince n'est pas de la plus grande vraisemblance, Voltaire, Lett. Lethinois, 27 déc. 1768.
  • 3D'une manière résolue et précise, sans hésiter ni se retenir. Ces mouvements doivent être exécutés vivement et franchement. Le régiment se porta franchement en avant.

    Fig. Se prononcer franchement pour une opinion.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ce qui lor vient por cause de francise, doivent il bien uzer francement, Beaumanoir, XLV, 27. Bonne cose est que cil qui tiennent si franquement comme en baronie… sachent en quoi il sont tenu…, Beaumanoir, X, 1.

XIVe s. Et celui qui est contemptif monstre franchement toute sa volenté, Oresme, Eth. 124.

XVe s. Et nous saura grand gré de ce que si franchement nous nous serons tenus [ils supportaient un siége très pénible], Froissart, I, I, 115. Sitost que les Gascons furent en leurs gardes, ils descendirent de leurs chevaux, et prirent les glaives, et s'en vinrent franchement combattre mam à main aux Anglois, Froissart, I, I, 225.

XVIe s. L'homme pouvoit eviter le peché, pour ce qu'il pecha franchement [sans y être contraint], Calvin, Instit. 22. Il luy remonstra un jour franchement que…, Amyot, Caton, 7. Hippocrates… luy respondit [au roi de Perse] franchement qu'il feroit grand'conscience de se mesler de guarir les barbares qui vouloient tuer les Grecs, La Boétie, Servit. volont. Qu'elle lui diroit plus franchement qu'aulcun autre ce qu'il avoit à en esperer, Montaigne, III, 179.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « franchement »

Dérivé de franc, par son féminin franche, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de franche avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Franche, et le suffixe ment ; bourguign. fraincheman ; provenç. francamen, franchamen ; espagn. et ital. francamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « franchement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
franchement frɑ̃ʃmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « franchement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « franchement »

  • Les poches sous les yeux, c’est franchement inutile : on ne peut rien mettre dedans ! De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Sachez que je puis croire toute chose, pourvu qu'elles soient franchement incroyables. De Oscar Wilde / Le Portrait de Dorian Gray
  • Les lieux communs sont assez désagréables ; mais les lieux semi-communs sont franchement répugnants. De Eugenio d’Ors Y Rovira / Les dialogues de la passion méditative
  • Pour parler franchement, j'aime mieux avoir été moins heureux que d'être mort jeune. De Roger Bussy-Rabutin
  • Il y a souvent plus de vice à effleurer le mal qu'à le pratiquer franchement. De Michel Campiche / Du haut de la solitude
  • Dites franchement tout le bien que vous pensez de vous : la fausse modestie est un abus de confiance. De Philippe Bouvard
  • Si les chiens, au lieu de couiner tout le temps, pleuraient franchement, ils pisseraient moins souvent et seraient moins chiants. De José Artur
  • Il persiste toujours, en chacun de nous, quelque souvenir poignant qui tempère nos joies, et nous empêche de rire jamais à l'aise, franchement. De Lyse Longpré / La Magie des ruines
  • Si un jour une de vos amies vous dit : Veux-tu que je te parle franchement ? répondez-lui : Non ! Non ! Non ! Continue à me parler comme avant. De Fernand Raynaud / La 2 CV de ma soeur
  • La pire vacherie que l’on peut faire à un copain que l’on n’aime pas, c’est de lui souhaiter de devenir célèbre. Un peu de célébrité, ce n’est pas désagréable. Au-delà d’un certain degré, il y en a franchement marre. De Abbé Pierre / Servir
  • Et ils ne l'ont pas affirmé timidement mais franchement : le parti Europe Ecologie Les Verts (EELV), associé à un regroupement de gauche unie, a fait une razzia sur un bon nombre de grandes villes et villes moyennes, dont certaines hautement symboliques. euronews, La France se met franchement au vert, les écologistes s'emparent de grandes villes comme Lyon | Euronews
  • Pourtant, la saison n’a pas franchement démarré aux yeux des sauveteurs en mer de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer). « On s’attendait à plus de monde en ce début du mois de juillet. » , Tourisme : à Ouistreham, les sauveteurs en mer regrettent le manque de visiteurs sur la plage | Liberté Caen

Traductions du mot « franchement »

Langue Traduction
Anglais frankly
Espagnol francamente
Italien francamente
Allemand offen
Chinois 坦率地说
Arabe بصراحة
Portugais francamente
Russe откровенно
Japonais 率直に
Basque egia
Corse francamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « franchement »

Source : synonymes de franchement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « franchement »

Partager