La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « timidement »

Timidement

Définitions de « timidement »

Trésor de la Langue Française informatisé

TIMIDEMENT, adv.

D'une manière timide, avec timidité.
A. − [Corresp. à timide B] Anton. audacieusement, bravement, carrément, franchement, hardiment.Entrer, frapper à la porte timidement; répondre timidement; sortir timidement de sa cachette, de sa maison. Alors des objections assez graves vinrent à sa pensée (...) Timidement, avec hésitation, il souleva la première (A. France, Anneau améth., 1899, p. 277).Le 21 janvier, il protesta timidement contre sa prétention d'intervenir dans les affaires intérieures du royaume (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 245).
B. − [Corresp. à timide C] À six heures et demie, la cloche a tinté timidement pour le Salut où j'hésitai à me rendre (Mauriac, Bloc-Notes, 1954, p. 78).Il y a 68 ans que le principe était timidement mis en vigueur (Wolkowitsch, Élev., 1966, p. 135).
Prononc. et Orth.: [timidmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1542 timidéement « avec crainte » (Dion historien, trad. Cl. Deroziers, 69b ds Rom. Forsch. t. 32, p. 173); 1549 « de manière timide » (Est.). Dér. de timide*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 566. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 558, b) 841; xxes.: a) 904, b) 935.

Wiktionnaire

Adverbe - français

timidement \ti.mid.mɑ̃\

  1. D’une manière timide, avec timidité.
    • Hélas ! le citoyen, timidement fidèle, N'oserait en ces lieux imiter ce saint zèle, — (Voltaire, Oreste, II, 2.)
    • Sa casquette à carreaux lui attirant des quolibets, il l'ôta timidement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Enfin, elle articula timidement, d'une voix aiguë et mal assurée comme un violon qui crincrine : — Vous n'auriez pas une goutte de lait ? — (Jacques Yonnet, Enchantements sur Paris‎, page 77, 1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TIMIDEMENT. adv.
D'une manière timide, avec timidité. Agir timidement. Répondre timidement.

Littré (1872-1877)

TIMIDEMENT (ti-mi-de-man) adv.
  • Avec timidité. Parler, s'avancer timidement. Hélas ! le citoyen, timidement fidèle, N'oserait en ces lieux imiter ce saint zèle, Voltaire, Oreste, II, 2.

HISTORIQUE

XVIe s. Timidement, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « timidement »

Timide, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De timide avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « timidement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
timidement timidmɑ̃

Citations contenant le mot « timidement »

  • Comme eux, les touristes venus de Grande-Bretagne commencent à repointer timidement le bout de leur casquette dans les rues de la ville. « On commence à en revoir. Comme les Belges et les Hollandais. On espère que ça va vraiment lancer la saison même si c'est surtout la clientèle française qui nous fait vivre jusqu'à présent », assure Anita Rouland, dont la boutique de produits normands fait face au port de plaisance. leparisien.fr, Normandie : le timide retour des touristes britanniques à Dieppe - Le Parisien

Traductions du mot « timidement »

Langue Traduction
Anglais timidly
Espagnol encogidamente
Italien timidamente
Allemand schüchtern
Chinois 胆小
Arabe خجول
Portugais timidamente
Russe застенчиво
Japonais 臆病に
Basque herabe
Corse timidamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « timidement »

Source : synonymes de timidement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « timidement »

Timidement

Retour au sommaire ➦

Partager