La langue française

Hypocritement

Sommaire

Définitions du mot hypocritement

Trésor de la Langue Française informatisé

Hypocritement, adv.D'une manière hypocrite. Répondre, sourire hypocritement. L'homme dit hypocritement oui et pense non (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 139).Les Pharisiens baissaient hypocritement leurs yeux (Flaub., Hérodias,1877, p. 175).Il lui avait été intolérable de se trouver, chez lui, face à face avec cet homme mystifié; d'accueillir, avec un visage hypocritement loyal, cette considération, cette confiance (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 481).[ipɔkʀitmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1584 hipocritement (Guevarre, Epistres dorées, IV, trad. de J. de Barraud, 112a, Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, 78); de hypocrite, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 83.

Wiktionnaire

Adverbe

hypocritement \i.pɔ.kʁit.mɑ̃\

  1. D’une manière hypocrite.
    • Toutes les religions, plus ou moins hypocritement, ont prêché leur « Aimez-vous les uns les autres I ». — (Victor Méric, La Guerre qui revient : fraîche et gazeuse !, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYPOCRITEMENT. adv.
D'une manière hypocrite.

Littré (1872-1877)

HYPOCRITEMENT (i-po-kri-te-man) adv.
  • D'une manière hypocrite.

HISTORIQUE

XVIe s. Hypocritement, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hypocritement »

Dérivé de hypocrite avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypocritement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypocritement ipɔkritmɑ̃

Citations contenant le mot « hypocritement »

  • Il y a des personnalités qui resteront toujours gravés dans la mémoire de l’histoire politique de notre pays comme des monuments de la politique. Ousmane Tanor Dieng, qui a tiré sa révérence le 15 juillet 2019, fait partie de celles-là. Certes, nous n’allons pas, lors de ce premier anniversaire du décès du 3e grand leader du Parti socialiste, verser dans cette nécrolâtrie qui, hypocritement, pousse ceux de ce monde encore en vie à tresser des lauriers postmortem ressemblant en réalité à une couronne d’épines, pour les morts. Cela dit, il serait malhonnête de ne voir qu’en noir cet homme politique, OTD, qui a inscrit en lettres indélébiles son nom dans l’histoire du PS. SenePlus, LE PS UN AN APRES TANOR | SenePlus
  • Mais quid de ces pratiques lorsqu’elles touchent les dirigeants, les élites garants du bon respect des règles. Il y a ceux qui agissent en dehors de toute légalité et ceux qui profitent plus hypocritement de zones grises, zones où si la loi est bien respectée, la moralité l’est beaucoup moins. De même, il y a ceux qui pratiquent ces déviances en faveur de propre intérêt et d’autres au profit d’une cause. , Montpellier. Entrez dans "La déviance des leaders" de Philippe Villemus | Métropolitain
  • Mais prétendre qu’en France, nous en serions encore hypocritement là et que cela se ferait au moyen de la violence policière et de discriminations institutionnelles est une imposture de la pire espèce. Contrepoints, La dérive de l’antiracisme est une imposture de la pire espèce | Contrepoints
  • La «lune de miel» entre Alger et Rabat n’aura pas duré longtemps, comme c’était prévisible. «Au moment même où Mohammed VI adoptait hypocritement un discours lénifiant à l’égard de son voisin de l’Est, les médias officiels marocains continuaient la sale besogne sans discontinuer, histoire de jouer sur deux cordes à la fois», expliquent nos sources, qui relèvent que cette nouvelle sortie marocaine «n’est pas faite pour instaurer un climat apaisé dans les relations entre les deux pays comme cela a été préconisé par le président Tebboune, d’autant que ce dernier a fait preuve de retenue dans son interview au journal français L’Opinion, pour ne pas envenimer la situation, car l’heure est grave et l’enlisement du conflit libyen menace toute la région, le Maroc y compris». Maghreb Online, Provocation : les satellites marocains épient les bases militaires algériennes - Maghreb Online
  • Il convient de rappeler ce qu’a été la colonisation afin de mieux montrer qu’évoquer maintenant les malheurs qu’elle a causés n’a rien de manichéen, même si on ose les comparer à d’autres atrocités, fussent-elles locales. Aimé Césaire, dans son Discours sur le colonialisme, l’a très bien fait en démasquant l’entreprise fallacieuse, inhumaine et prédatrice qu’elle a été, bien qu’elle fût affublée d’un costume d’apparat dit hypocritement civilisationnel et humaniste.  « Qu’est-ce en son principe que la colonisation ? De convenir de ce qu’elle n’est point ; ni évangélisation, ni entreprise philanthropique, ni volonté de reculer les frontières de l’ignorance, de la maladie, de la tyrannie, ni élargissement de Dieu, ni extension du Droit ; d’admettre une fois pour toutes, sans volonté de broncher aux conséquences, que le geste décisif est ici de l’aventurier et du pirate, de l’épicier en grand et de l’armateur, du chercheur d’or et du marchand, de l’appétit et de la force, avec, derrière, l’ombre portée, maléfique, d’une forme de civilisation qui, à un moment de son histoire, se constate obligée, de façon interne, d’étendre à l’échelle mondiale la concurrence de ses économies antagonistes ». Frantz Fanon lui emboîta le pas dans les Damnés de la terre. « La colonisation est une négation systématisée de l’autre, une décision forcenée de refuser à l’autre tout attribut d’humanité. » Donc, de quelque bout qu’on la prenne la colonisation a été un désastre. Les soi-disant bienfaits - écoles, hôpitaux, routes, ports - qui ont été réalisés dans les pays soumis l’ont été pour servir les intérêts du colonisateur. Mais jamais par philanthropie. Car il fallait des hommes sains et robustes pour exécuter les travaux forcés, quelques uns d’instruits qui non seulement devaient apprendre à penser comme le colon pour accepter sa domination et la perpétuer – ce que Gramsci appelle l’hégémonie culturelle - mais aussi devaient jouer le rôle de relais entre lui et l’écrasant majorité des indigènes. Des rails, routes, ponts et ports furent aussi construits aux prix de pertes de vies humaines élevées juste pour pouvoir acheminer les récoltes, les matières premières vers la métropole. La construction du chemin de fer Congo-Océan est un exemple patent. Elle a causé 17 000 morts entre 1921 et 1934 pour quelques centaines de kilomètres de rails. Mais puisque même « Les murs les plus puissants tombent de leurs fissures,» comme disait Che Guevara, les colonisés se sont engouffrés dans les contradictions du système colonial pour retourner certaines de ses armes contre lui. SenePlus, C’EST PLUTOT LA COLONISATION QUI A ETE UNE ENTREPRISE MANICHEENNE DESASTREUSE | SenePlus
  • Dans cette comédie des identités, filmée comme un documentaire et semée de regards caméra inquiets, consternés ou exaspérés, l’afro-descendant est souvent un loup pour l’afro-descendant. Evidemment, les non-Noirs ne s’en tirent pas mieux. Dans le rôle du Blanc névrosé, Mathieu Kassovitz incarne un cas clinique : l’antiraciste raciste pour qui les Africains ne sont jamais assez africains. On croise aussi Rachid Djaïdani en Arabe raciste et antisémite et Ramzy Bedia et Amelle Chahbi, qui s’empressent hypocritement de nier qu’il le soit. Voici donc une riante leçon de santé mentale dans un temps d’hystérie identitaire. L'Obs, « Tout simplement noir », « Chained », « Lucky Strike »… Les films à voir (ou pas) cette semaine
  • Premier constat fait par Malraux, en France, il n’y a pas de différence entre la Haute-fonction publique et une partie du grand patronat. Cela crée une situation étrange de connivence. Malraux parle du «lien étroit entre l’État et les banques» et de «l’accueil favorable» que les fonctionnaires trouveront dans la banque «auprès de leurs anciens collègues» lorsqu’ils décideront à leur tour de quitter le service de l’État et de se reconvertir dans la banque. Ce qui était vrai à l’époque de Malraux l’est encore aujourd’hui. Cette pratique de reconversion bien connue est toujours en vigueur sous le nom de «pantouflage». À un moment, un banquier ennemi de Ferral objecte hypocritement: «Que devient l’efficacité de la concurrence, qui fait la vie du commerce français, si les affaires condamnées sont automatiquement maintenues?». Cet argument fait sourire Ferral, qui pense avec ironie «Mon ami, ton établissement a exigé de l’État, le mois dernier, un relèvement de tarifs douaniers de 32 %, pour faciliter, sans doute, la libre concurrence.» Ce passage aurait pu être écrit en 2008 lorsque les banques, toujours promptes à louer la concurrence en paroles, vinrent supplier l’État de les renflouer, puis, à peine sauvées, augmentèrent les bonus de leurs traders. À la tête des grandes administrations et de certaines grandes entreprises hexagonales, notamment bancaires, on retrouve les mêmes hommes, avec la même formation et le même logiciel intellectuel. D’ailleurs, quand on regarde l’organigramme actuel du capitalisme français, on peut se demander si notre pays est une économie de marché moderne ou un régime bolchevique contrôlé par une nomenklatura d’origine étatique. Le Figaro.fr, La critique de la haute administration par Malraux n’a pas pris une ride
  • Une réussite malgré l’interdiction de la manifestation parisienne par la préfecture, hypocritement justifiée par la lutte contre la propagation de coronavirus alors même que le gouvernement déconfinait le pays à marche forcée depuis le 11 mai, sans stratégie sanitaire à la hauteur de la pandémie, à l’image de l’absence de tests de dépistage massifs. Et pour cause, si la colère était au rendez-vous, c’est parce que la crise sanitaire a accentué la misère dans les quartiers populaires, en particulier pour les travailleurs précaires et les sans-papiers privés des dispositifs de chômage partiel, confinés dans des logements exigus voir insalubres. Et c’est aussi parce que les petites mains invisibles qui ont fait tourner la société pendant le confinement, dans les secteurs essentiels tels que les hôpitaux ou les supermarchés se sont révélés être ceux-là même qui subissent le racisme et les discriminations au quotidien. A l’instar également des travailleurs sans-papiers de Frichti, plateforme de livraison de nourriture à domicile, qui manifestent et mènent des actions depuis le 4 juin contre la direction de l’enseigne dont presque la moitié des livreurs auto-entrepreneurs étaient sans papiers selon Libération. L’appel à manifester ce samedi à 14h place de la Nation à Paris par des associations, collectifs, et sections syndicales locales s’inscrit dans la continuité de cette journée. Révolution Permanente, Violences policières et chasse aux sans papiers : contre le racisme d'État, même combat !

Traductions du mot « hypocritement »

Langue Traduction
Anglais hypocritically
Espagnol hipócritamente
Italien ipocritamente
Allemand scheinheilig
Chinois 假惺惺
Arabe نفاق
Portugais hipocritamente
Russe лицемерно
Japonais 偽善的に
Basque hipokritaki
Corse ipocriticamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypocritement »

Source : synonymes de hypocritement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hypocritement »

Partager