Fixité : définition de fixité


Fixité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FIXITÉ, subst. fém.

A.−
1. État de ce qui est et demeure fixe, c'est-à-dire stationnaire ou immobile. Synon. immobilité; anton. mobilité, mouvement.
a) [À propos d'un inanimé] Des traits jeunes, mais durcis, et comme figés dans une fixité cadavérique, des lèvres contractées, des dents serrées (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 29).La fixité extérieure du regard tourné au-dedans de soi (Péladan, Vice supr.,1884, p. 331).La fixité des astres dans le firmament (Barrès, Cahiers, t. 14, 1922-23, p. 108).
b) Rare. [À propos d'une pers.] Jadis j'ai connu la passion, mais maintenant je n'ai plus que celle de la patience et du désir de connaître Dieu dans sa fixité (Claudel, Cinq gdes odes,1910, p. 280).
2. Propriété de ce qui se maintient ou est maintenu dans un état donné, à un niveau donné. Théorie de la fixité des espèces. Fixité des fonctions publiques, du pouvoir, des principes, de la religion, des salaires. Synon. invariabilité, stabilité; anton. instabilité, variabilité, variation.Les arts plastiques obtiennent un effet du même genre par la fixité qu'ils imposent soudain à la vie (Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 25).La nécessité, pour la paix des âmes et des états, de la fixité du dogme (Maurois, Disraëli,1927, p. 241).
P. méton., au plur., rare. Moments discontinus de stabilité. Ces fixités soudaines d'une volonté tout à l'heure flottante (Bourget, Actes suivent,1926, p. 125).
B.− Constance dans la conduite, la pensée, les sentiments. Esprit sans fixité; la fixité d'une décision, d'un jugement, d'une opinion, d'un sentiment. Synon. stabilité; anton. inconstance, légèreté, versatilité.Généreux, enthousiaste, mais sans fixité aucune, soumis à toutes les sautes du vent qui passe (Zola, Débâcle,1892, p. 6):
Cette disposition irrationnelle causait à l'esprit dogmatique d'Henriette une antipathie instinctive qui ne laissa pas de troubler l'harmonie de leur commerce. Elle ne voyait pas sans humeur ce manque de fixité, ces entraînements aventureux, fugaces, qu'elle prenait avec un sérieux que son frère se gardait bien d'y porter... Massis, Jugements,1923, p. 102.
Prononc. et Orth. : [fiksite]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1603 « état de ce qui ne varie pas » (A. de Nesmond, Remontrances, p. 731 ds Barb. Misc. 29, no7 : grande et constante fixité [de l'or]). Dér. de fixe*; suff. -ité*; cf. lat. médiév. fixitas, xiiies. ds Latham. Fréq. abs. littér. : 489. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 637, b) 833; xxes. : a) 671, b) 684.

Fixité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

fixité \fik.si.te\ féminin

  1. État de ce qui est fixe.
    • Ces institutions acquirent plus de fixité.
    • C’est un esprit sans fixité.
    • Ses idées n’ont aucune fixité.
    • La fixité de ses opinions, de ses principes.
  2. (Spécialement) Absence d’évolution dans le temps.
    • Il vaut toujours mieux croiser avec une race dont la fixité est reconnue, qu’avec des types artificiels dont les caractères finissent souvent par se perdre. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Pour s’évader de la mentalité scolastique, il fallait répudier le réalisme des universaux […] ; qui conduisait à des théories erronées, telles que la fixité des espèces et la distinction ontologique des caractères essentiels et accidentels ; […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
  3. (En particulier) Nature d’un regard qui s’attache ou semble s’attacher avec persistance à un objet, à une personne.
    • Ses yeux avaient une fixité morbide.
    • L’inquiétante fixité de son regard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fixité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIXITÉ. n. f.
État de ce qui est fixe. Ces institutions acquirent plus de fixité. C'est un esprit sans fixité. Ses idées n'ont aucune fixité. La fixité de ses opinions, de ses principes. La fixité du regard se dit du Regard qui s'attache ou semble s'attacher avec persistance à un objet, à une personne. Ses yeux avaient une fixité morbide. L'inquiétante fixité de son regard.

Fixité : définition du Littré (1872-1877)

FIXITÉ (fi-ksi-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est fixe. Les couleurs de leur plumage sont, par leur fixité et leur consistance, à l'épreuve de la rigueur du froid, Buffon, Ois. t. III, p. 332, dans POUGENS. Ah ! qu'elle est cruelle, la fixité de la douleur ! Staël, Delphine, 5e part. 1.

    Il se dit de la permanence des caractères dans les espèces. Variétés purement individuelles et sans fixité.

    Fig. La fixité des principes. Institutions qui n'ont pas assez de fixité. Il reprenait pour tout une sorte de fixité dans les idées que le vague enivrant des beaux-arts et de l'Italie avait fait disparaître, Staël, Corinne, XVI, 4. Les gens du peuple [en Allemagne] sont très capables de cette fixité en toutes choses, qui est une excellente donnée pour la morale, Staël, Allem. I, 2.

  • 2 Terme de chimie. Propriété qu'ont certains corps de ne pouvoir être volatilisés par l'action du feu. Si on fait attention à la densité, à la fixité et à la solidité de la matière dont les comètes doivent être composées…, Buffon, Théorie de la terre, Preuves, article 1er, de la formation des planètes (Buffon souligne fixité)
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Fixité : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

FIXITÉ, s. f. (Astronom.) Quelques auteurs ont employé ce mot, qui est commode, pour désigner la propriété qu’ont des étoiles fixes, de n’avoir aucun mouvement propre. Il est à souhaiter que ce mot fasse fortune. Celui d’immobilité rend bien à-peu-près la même idée, mais moins exactement & moins rigoureusement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « fixité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fixité fiksite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fixité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fixité »

  • Mais la réforme a accouché d’un mouton qu’on nous a généreusement offert mais tout en prenant soin de bien tenir la corde dans l’Hexagone au nom du principe de la fixité de taux de change de la “nouvelle” monnaie eco à sa tutrice l’euro, monnaie unique européenne. La Nouvelle Tribune, Fixité de la parité FCFA / Eco à l’euro : les deux afriques et les deux vitesses de développement – La Nouvelle Tribune
  • Car la racialisation qui fait la particularité de l’esclavage colonial a impliqué une autonomisation de la « race » dans le champ social : les caractères phénotypiques se sont mis à avoir une valeur propre, servant à positionner les individus et les lignées dont ils procèdent, dans l’échelle sociale. L’efficacité particulière du racisme coloriste procède ainsi largement du recours à des réalités somatiques naturelles dont on ne peut modifier l’aspect, ce qui transforme une contingence biologique en fixité sociale. L'Obs, Le « privilège blanc » est une arme problématique pour le combat antiraciste, par Jean-Luc Bonniol
  • « J’ai eu la chance et le privilège de fréquenter celui qu’on appelait affectueusement le Maodo. J’ai découvert, en profondeur, un homme constant « comme l’étoile Polaire qui, par la fixité et l’immobilité, n’a pas de pareille dans le firmament » » a écrit Dr Babacar Diop sur sa page Facebook. Senegal7, Vidéo: Dr Babacar Diop rend hommage au Président Mamadou Dia - Senegal7
  • Mais la réforme a accouché d’un mouton qu’on nous a généreusement offert mais tout en prenant soin de bien tenir la corde dans l’Hexagone au nom du principe de la fixité de taux de change de la “nouvelle” monnaie eco à sa tutrice l’euro, monnaie unique européenne. L’épitomé de cette réforme du franc CFA devenu eco c’est la réaffirmation de la fixité du taux de change de l’eco arrimé à l’euro, sa monnaie d’ancrage. Et c’est cet élément seul qui met à nu la duperie que recouvre ladite réforme. Connectionivoirienne.net, Fixité Eco/Euro ou l’économique des décrets contre l’économique du marché: Deux Afriques et deux vitesses de développement - Connectionivoirienne.net
  • Les Pays de l’UEMOA ont discuté avec les Français pour leur dire qu’ils vont rompre l’accord de coopération monétaire et traiter de la question de la parité ainsi que des réserves. Tout ce qui a été décidé a été entériné par la loi par le gouvernement français. Donc pour l’Eco, il va falloir chercher à signer des accords monétaires avec l’idée d’avoir une fixité. Car s’il n’y a pas de fixité, l’Eco ne pourra pas tenir selon les économistes. C’est la fixité qui rend la monnaie crédible et l’économie stable et met en confiance les investisseurs. Afriksoir, ECO zéro pointé le 1er juillet 2020 comme promis par Macron et Ouattara : Retour sur le péché originel d’un CFA bis, mort avant sa mise en circulation – Afriksoir
  • Rien n’est aussi difficile à concevoir qu’une transition, du moins en Occident. En effet, philosophie et science ont eu ­tendance à y privilégier la fixité, les identités stables, en négligeant passages et transformations. C’est pourquoi la conva­lescence est longtemps demeurée une ­tache aveugle. On est soit malade, soit bien portant. Le regard médical s’est finalement peu intéressé, au fil des siècles, à ce très curieux entre-deux, où l’on se trouve n’être plus tout à fait souffrant sans pour autant être complètement guéri. Dans ce temps étrange, intermédiaire, mal défini, chacun s’éprouve livré à sa faiblesse, découvrant une existence différente, tâtonnant dans un monde d’impressions ­inconnues, de rêveries insolites. Le Monde.fr, « Convalescences », de Daniel Ménager : la chronique « essai » de Roger-Pol Droit
  • Aucune fixité dans ce livre qui semble juxtaposer les paragraphes, forme libre et labile. « Voilà où j’en suis », écrit-elle soudain, et, quelques pages plus loin, « le but, quel qu’il soit, ne m’a jamais vraiment été dévoilé ». On pense parfois aux Essais de Montaigne, cette tentative de « se peindre tout entier », sans « marche étudiée » mais par le fragment, l’essai, une écriture qui épouse les strates et plis du temps, jamais figée. Aux Essais dont la forme « définitive » superpose les différents états d’écriture, parfois contradictoires, trouvant leur puissance dans les échos et parfois incohérences. A Speedboat succèdera Pitch Dark (1983), autre volume de cette règle du jeu. L’écriture joue de déséquilibres, d’une a-temporalité puisée dans la saisie du provisoire. DIACRITIK, Renata Adler : « Incarner l’un des personnages principaux de votre vie » (Hors-bord)
  • L'art scénique, le seul qui tire l'oeuvre de sa fixité irrémédiable, de son irrémédiable solitude, est le plus beau et le plus tragique de tous. Il vit comme la vie, il meurt comme la vie. De Luigi Pirandello

Traductions du mot « fixité »

Langue Traduction
Corse fissità
Basque finkotasun
Japonais 固執
Russe неподвижность
Portugais fixidez
Arabe ثبات
Chinois 固定性
Allemand fixität
Italien fissità
Espagnol fijeza
Anglais fixity
Source : Google Translate API

Synonymes de « fixité »

Source : synonymes de fixité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fixité »



mots du mois

Mots similaires