Évolution : définition de évolution


Évolution : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOLUTION, subst. fém.

Changement progressif de position ou de nature.
A.− [Dans l'espace]
1. ARM., MAR. Mouvement concerté et ordonné, exécuté par une troupe ou une flotte pour prendre une nouvelle position. Les évolutions et les manœuvres de la veille étaient en réjouissance d'une des grandes victoires anglaises en Espagne (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 921).Les évolutions combinées de troupes de toutes armes en terrains variés (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 49):
1. Des bruits vagues, par moments, venaient de l'inconnu du brouillard : grondements de roues, piétinements de foule, trots lointains de chevaux. C'étaient les mouvements de troupes que la brume cachait, toute l'évolution du 7ecorps en train de prendre ses positions de combat Zola, Débâcle,1892, p. 236.
Escadre d'évolution (vieilli). Escadre constituée en temps de paix pour l'entraînement des officiers et des équipages. L'auteur [du Mariage de Loti] est un enseigne de vaisseau, très jeune, toujours en mer, à cette heure même sur la côte d'Afrique avec l'escadre d'évolution (A. Daudet, Crit. dram.,1897, p. 216).
Spéc. [En parlant d'un navire] Fait de changer de cap. Une bonne manœuvrabilité correspond à une évolution rapide sur une étendue réduite de la mer (faible diamètre de giration) (Encyclop. Sc. Techn.,t. 8, 1972, p. 270).Le navire en évolution (J. Chapon, Trav. mar., Paris, Eyrolles, t. 1, 1978, p. 103).
Voile d'évolution. Voile qui permet à un bateau d'évoluer (cf. ce mot A 1 spéc.). Voile d'évolution [la voile carrée] mais bien fragile et qui ne sera remplacée qu'en 1725 par le foc, sur le Triton (La Varende, Tourville,1943, p. 96).
2. P. ext., cour., gén. au plur. (Action, fait de se déplacer par une) succession de mouvements variés. Le prêtre et les deux diacres, revêtus de riches ornements, exécutent devant l'autel les gestes et les évolutions hiératiques (Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 97).Dans le métier Jacquard, l'évolution des fils est réglée par un carton percé de trous représentant le dessin (Ch. Thomas, Araud, Fabric. drap,1921, p. 49):
2. La mer était magnifique; on pouvait facilement suivre à sa surface les rapides évolutions du squale, qui plongeait ou s'élançait avec une surprenante vigueur. Verne, Enf. cap. Grant,t. 1, 1868, p. 6.
SYNT. Évolutions gracieuses, légères, lentes; les évolutions d'un avion, d'un danseur, d'un oiseau; légèreté, lenteur, rapidité des évolutions.
P. anal. L'écriture arabe des premiers siècles, celle qu'on nomme coufique, se compose de caractères mâles, aux bases anguleuses, aux brusques évolutions, et dont la ferme élégance a quelque chose de monumental (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 285).
3. Spéc., vieilli. Fait d'exécuter un mouvement circulaire, de tourner. Synon. révolution.Dans la colossale évolution terrestre autour du soleil, l'océan, avec son flux et reflux, est le balancier du globe (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 255).
En évolution. Le vent est au nord, dit gravement Colline, en indiquant une girouette en évolution sur un toit voisin (Murger, Scène vie boh.,1851, p. 227).
B.− [Dans le temps]
1.
a) Processus continu de transformation, passage progressif d'un état à un autre. Une évolution irréversible; l'évolution de la vie; compromettre, favoriser une évolution. Arrivé à ce tournant de ma vie, et jetant un regard sur ce long ruban de route à travers mon passé (...). C'est bien moins mon évolution qui me frappe que ma fixité (Mauriac, Journal 1,1934, p. 70).Une révolution est produite par la sensation de lenteur d'une évolution. Si les choses changent assez vite, pas de révolution (Valéry, Suite,1934, p. 69).J'assiste (...) à la transformation, à l'évolution sous les forces du monde extérieur, de notre petit clan incohérent et uni (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 209):
3. La conception que nous avons tenté d'exposer ci-dessus ne s'est pas formée d'un seul coup, et n'est que le terme d'une évolution qui s'est poursuivie depuis plus d'un demi-siècle, et n'a pas été sans rencontrer de sérieuses résistances... Gds cour. pensée math.,1948, p. 45.
Évolution + adj.
[L'adj. exprime une qualité] Évolution constante, contemporaine, fatale, générale, ininterrompue, limitée, normale, particulière, pathologique, régulière, séculaire. Tout être vivant dépend étroitement de son milieu et s'adapte aux fluctuations de ce milieu par une évolution appropriée (Carrel, L'Homme,1935, p. 19).
En partic. [En parlant d'une société, d'un pays] Évolution capitaliste, libérale, révolutionnaire, socialiste. Nous espérons voir se développer en Italie une évolution démocratique, qui, un jour ou l'autre, permettra à la France de régler ses affaires avec cette Italie-là (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 630).
[L'adj. exprime une relation] Évolution personnelle; évolution culturelle, linguistique. Pour tous ceux qui se tiennent au courant de l'évolution scientifique, il n'est plus permis de douter que la physiologie se constitue en ce moment comme une science biologique fondamentale autonome (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 93).L'évolution phonétique du français et son évolution morphologique sont étroitement liées (Traité sociol.,1968, p. 269):
4. Dans toute évolution normale, individuelle ou collective, l'amour nous conduit d'abord à la foi, tant que l'essor demeure spontané. Mais, quand il devient systématique, on construit la foi pour régler l'amour. Comte, Catéch. posit.,1852, p. 174.
SYNT. Évolution animale, humaine, terrestre; évolution biologique; évolution démographique, économique, morale, politique, religieuse, sociale, spirituelle; évolution sémantique.
Évolution + compl. de nom
[Le compl. désigne ce qui évolue] Évolution de l'humanité, de l'univers; évolution de la pensée; évolution de l'art, de la médecine; évolution d'un artiste, d'un homme; évolution d'un conflit, d'un fléau, de la situation; évolution des sociétés; évolution des connaissances, des mœurs; évolution des prix, des salaires. L'évolution d'une langue se conforme, en gros, à une loi d'efficacité maximum dans la répartition des mots (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 115).
[Le compl. désigne la durée de l'évolution] Une évolution de deux mille ans (Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p. 117).
Évolution vers, en.C'était en elle une telle débâcle des croyance anciennes, une évolution telle vers un monde nouveau, qu'elle n'osait s'interroger et conclure (Zola, Dr Pascal,1893, p. 124).La découverte des grosses molécules à propriétés de virus nous rend un peu plus aisément concevable cette évolution de la matière inerte en matière vivante (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 195).
Évolution, déterminant de subst.L'axe, le sens, la marche, le mécanisme d'une évolution; les étapes, les phases d'une évolution; l'aboutissement, le résultat d'une évolution; un processus d'évolution. Il ne saurait être question, bien entendu, en pure critique d'art, que de comparer chaque artiste avec lui-même et de dessiner la courbe de son évolution (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 157).
Loc. En (pleine) évolution. Dans les sciences en évolution, l'empirisme précède donc la théorie (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878p. 180).
b) Spéc. [En parlant d'une maladie] Passage par les divers stades de son développement habituel, présentation de ses manifestations, de ses symptômes successifs. Des septicémies à évolution suraiguë (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 470).Si l'on intervient à temps, on peut enrayer l'évolution des lésions et guérir les malades dans 90 % des cas (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896p. 634).L'incubation est lente : elle peut durer de huit à dix ans. Et l'évolution elle aussi est lente (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1453).
c) P. méton. Le résultat, le terme d'une évolution. [L'élection de Louis Bonaparte à la présidence de la République] n'était plus une évolution réelle, rationnelle, c'était une création du bon plaisir électoral, une légende, un mythe (Proudhon, Confess. révol.,1849, p. 269).
2. BIOL. [Toujours avec l'art. déf.]
a) [Le terme de l'évolution est prévisible] Développement individuel d'un organisme animal ou végétal depuis la cellule initiale qui le renferme tout entier en puissance et jusqu'à l'âge adulte (ou la sénescence). Synon. ontogénèse.Comme Bonnet, Cuvier croit que l'animal adulte résulte simplement de l'évolution, c'est-à-dire de l'accroissement en tous sens d'un germe semblable à lui, contenu dans l'œuf (E. Perrier, Zool.,t. 1, 1893, p. 383).Cf. développement ex. 7 :
5. L'évolution de l'être vivant, comme celle de l'embryon implique un enregistrement continuel de la durée, une persistance du passé dans le présent, et par conséquent une apparence au moins de mémoire organique. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 19.
b) [Le terme de l'évolution n'est pas prévisible] Série de transformations qui ont conduit à l'apparition, puis à la diversification des espèces par filiation à partir d'une même forme de vie primitive. Synon. phylogénèse.Si le fait de l'évolution est hors de conteste, on discute encore (...) sur la nature des procédés par quoi elle s'est accomplie (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 168).Depuis les temps de Darwin et de Lamarck, de nombreuses trouvailles sont venues établir l'existence des formes de passage que postulait la théorie de l'évolution (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 83):
6. Les observations d'organogénie (...) semblent confirmer pleinement cette idée de l'évolution successive des êtres les plus simples jusqu'aux plus compliqués, dont chaque groupe, chaque Espèce, représente un des points d'évolution. Gérard dsDict. univ. d'hist. naturelle,Paris, t. 5, 1844, p. 431.
P. ext. :
7. Fortement influencé par le transformisme de Lamarck et de Darwin, Spencer conçoit une théorie de l'évolution universelle (...) reposant sur un processus de différenciation qui conduit de l'homogène à l'hétérogène. Hist. sc.,1957, p. 1571.
Spéc. Évolution régressive. ,,Les processus de réduction et de rudimentation qui affectent certaines structures organiques`` (Thinès-Lemp. 1975). Certaines régressions, tolérables dans une constellation particulière de facteurs écologiques, n'entravent nullement l'équilibre adaptatif. L'évolution régressive des animaux cavernicoles en est le meilleur exemple (Encyclop. univ.t. 61970, p. 829).
Rem. 1. On rencontre rarement l'expr. évolution progressive à cause de l'idée de progrès qu'implique normalement le terme évolution. Des organismes soumis à toutes les lois de l'évolution progressive ou régressive par mutations ou variations brusques des caractères spécifiques (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 108). 2. La plupart des dict. gén. enregistrent évolutionnaire, adj. a) ARM., MAR. ,,Qui concerne les évolutions`` (Littré). b) Qui a rapport à la doctrine de l'évolution ou transformisme. Emploi subst. masc. ,,Celui qui est partisan de cette doctrine`` (ibid.). On rencontre ds la docum. un emploi subst. de cet adj. avec le sens de « partisan d'un changement progressif ». On dit d'Émile Ollivier qu'il n'est pas un révolutionnaire, mais un évolutionnaire (Halévy, Carnets, t. 1, 1867, p. 147).
Prononc. et Orth. : [evɔlysjɔ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1536 art milit. « action de manœuvrer » (L'Œuvre d'Aelian, fo297 ds Gdf. Compl.); 1776 « changement, transformation, développement » (Tristram Shandy, trad. de Frenais, chap. 161 ds Revue des Deux-Mondes, 15 oct. 1873, p. 761 ds Littré). Empr. au lat. class. evolutio « action de dérouler, de parcourir ». Fréq. abs. littér. : 1 969. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 338, b) 2 119; xxes. : a) 3 951, b) 4 573. Bbg. Camus (P.). L'Évolution, écran de fumée. Déf. Lang. fr. 1973, no67, pp. 21-24. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 176. − Quem. DDL t. 5 (s.v. évolutionnaire).Robinson (A.-H.). Les Désignations de la « marche dans l'espace ». Fr. mod. 1974, t. 42, p. 157.

Évolution : définition du Wiktionnaire

Nom commun

évolution \e.vɔ.ly.sjɔ̃\ féminin

  1. Changement progressif ou graduel d'un être, d'une chose, d'un phénomène ou d'un système.
    • Oh ! le participe, présent et passé, voilà un trésor ! En sentez-vous bien, au moins, toutes les beautés ? Avez-vous mesuré le rôle qu’elles jouent et la place qu’elles tiennent dans cette savante évolution de notre idiome national ? — (Anatole Claveau, La langue nouvelle, dans Contre le Flot, Paris : Paul Ollendorff, 1896, 2e éd., page 4)
  2. Changements d’idées ou de conduite des personnes ou des collectivités.
    • […] ; le jour où ils ont suffisamment pénétré dans les sanctuaires de l’État, dans les salons, dans les lieux de plaisir, ils cessent généralement d’être révolutionnaires et parlent savamment de l’évolution. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.227)
    • Les comptes nationaux sont une construction sociale, en perpétuelle évolution, reflétant toujours les préoccupations d’une époque. Les chiffres qui en sont issus ne doivent pas être fétichisés. — (Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle, éd. du Seuil, 2013, p. 103)
    • L’évolution politique de cet homme a été rapide. — Il a fait faire à son parti une complète évolution.
  3. (Biologie) Théorie affirmant que la vie sur terre subit des transformations depuis son origine jusqu’à la forme et la diversité actuelles.
    • La méthode récente des analyses polliniques a permis d’avoir une opinion sur l’évolution de la végétation au voisinage de nombreuses tourbières d’Europe : […]. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.61)
    • René Jeannel est un cas de lamarckiste finaliste, partisan d’une thèse orthogénétique de l’évolution, par laquelle les organes se compliquent de plus en plus : les spécialisations progressives, par ajustement de plus en plus fin aux conditions de milieu, deviennent héréditaires […]. — (Annette Chomard-Lexa, Lucien Cuénot : l’intuition naturaliste, L’Harmattan, 2004, page 265)
  4. (Militaire) Mouvement que font des troupes pour prendre une nouvelle disposition.
    • Il faut faire exécuter des évolutions à nos régiments d’infanterie.
    • Le public suivait avec intérêt les évolutions des avions.
  5. (Par extension) Tout mouvement de personnes ou d’animaux.
    • Dans la baie de Panama, j’avais été environné de nombreuses baleines (probablement baleœopteris musculus) et j’avais pu filmer leurs évolutions. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Après une demi-heure d’évolutions, le valet était parvenu, sans exciter aucun soupçon, à s’isoler dans un couloir où Marion, qui le suivait comme une ombre, le rejoignit. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  6. (Philosophie) Développement successif, intérieur et spontané de l’être.
    • Doctrine de l’évolution.
  7. (Médecine) Modification du cours d’une maladie.
  8. (Botanique) Action de sortir en se déroulant.
    • L’évolution des feuilles hors des bourgeons est parfois surprenante de beauté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolution : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVOLUTION. n. f.
T. d'Art militaire, de Marine ou d'Aéronautique. Mouvement que font des troupes pour prendre une nouvelle disposition. Faire exécuter des évolutions à un régiment d'infanterie, de cavalerie. Le public suivait avec intérêt les évolutions des avions. Évolution navale, Mouvement d'une flotte ou d'une escadre. Escadre d'évolution, Escadre réunie pour s'exercer aux manœuvres. En termes d'Histoire naturelle, il signifie Action de sortir en se déroulant. L'évolution des feuilles hors des bourgeons. En termes de Biologie, il signifie Changement continu et profond des êtres et des choses, par lequel ils se transforment progressivement. En termes de Médecine, il signifie Modification du cours d'une maladie. En termes de Philosophie, il signifie Développement successif, intérieur et spontané de l'être. Doctrine de l'évolution. En termes de Littérature ou d'Art, il se dit des Changements graduels qui modifient les conceptions ou les procédés. L'évolution du langage. L'évolution d'un genre. Il se dit aussi en termes de Politique. L'évolution de la doctrine démocratique. Il se dit également des Changements d'idées ou de conduite des personnes ou des collectivités. L'évolution politique de cet homme a été rapide. Il a fait faire à son parti une complète évolution.

Évolution : définition du Littré (1872-1877)

ÉVOLUTION (é-vo-lu-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de physiologie. Action de sortir en se déroulant. L'évolution des feuilles, des bourgeons. Le papillon, comme le poulet, parvient à l'état de perfection par une évolution dont les Malpighi, les Swammerdam, les Réaumur nous ont dévoilé les degrés, Bonnet, Consid. corps organ. Œuv. t. v, p. 281, dans POUGENS.

    Évolution organique, système physiologique dont les partisans supposent, à tort, que le nouvel être qui résulte de l'acte de la génération préexistait à cet acte ; ce système est opposé à l'épigenèse. Tant de faits divers que j'ai rassemblés dans cet ouvrage en faveur de l'évolution, prouvent assez que les corps organisés ne sont point proprement engendrés, mais qu'ils préexistaient originairement en petit, Bonnet, Consid. corps org. Œuv. t. VI, p. 318, dans POUGENS.

  • 2 Fig. Développement d'une idée, d'un système, d'une science, d'un art.

    L'évolution historique, le développement des sociétés et de leur civilisation suivant un ordre déterminé.

  • 3Mouvements du corps dans les exercices. Qu'il apprenne à faire tous les pas qui favorisent les évolutions du corps, à prendre dans toutes les attitudes une position aisée et solide, Rousseau, Ém. II.

    S'applique aux divers mouvements qu'on fait exécuter dans un manége.

  • 4 Terme de guerre. Mouvement de troupes qui changent leur position pour en prendre une nouvelle. Faire exécuter des évolutions à un régiment. Dans cet état de choses, quel espoir de se mesurer avec avantage contre des hommes vieillis dans la discipline, formés aux évolutions, instruits dans la tactique ? Raynal, Hist. phil. XVIII, 47.

    Par extension. Ils [les canards sauvages] attendent la nuit et font des évolutions autour du bois, Chateaubriand, Génie, I, v, 7.

    Il se dit aussi d'une escadre. Une évolution navale.

    Terme de marine. Rotation d'un navire autour de son axe vertical. Manœuvre ou mouvement qui nécessite un changement d'allure ou de direction dans le cap.

  • 5 Terme de musique. Subversion du dessus à la basse et réciproquement, sans qu'il en résulte aucune dissonance dans l'harmonie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉVOLUTION.
2Ajoutez cet exemple : J'en ai trouvé [du mot évolution] l'origine inattendue et comme l'annonce prophétique au chap. 161e de Tristram Shandy ; ce mot naquit d'un hasard, un jour que le père de Shandy était particulièrement en veine d'éloquence : " Les royaumes et les nations, disait-il, n'ont-ils pas leurs périodes et ne viennent-ils pas eux-mêmes à décliner, quand les principes et les pouvoirs qui au commencement les formèrent ont achevé leur évolution ? - Frère Shandy, s'écria mon oncle Tobie, quittant sa pipe, évolution, qu'est-ce ce mot ? - Révolution, j'ai voulu dire, reprit mon père, par le ciel ! j'ai voulu dire révolution ; évolution n'a pas de sens. - Il a plus de sens que vous ne croyez, repartit mon oncle Tobie… " Cette fois encore l'oncle Tobie eut raison contre son frère ; il avait deviné le mot magique et l'idée maîtresse de la philosophie de ses compatriotes au siècle suivant, Caro, le Progrès social, Rev. des Deux-Mondes, 15 oct. 1873, p. 761.
6Synonyme de transformisme (voy. ce mot). Valeur et concordance des preuves sur lesquelles repose la théorie de l'évolution en histoire naturelle, par M. CH. MARTINS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évolution »

Étymologie de évolution - Wiktionnaire

Du latin evolutio (« action de dérouler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de évolution - Littré

Lat. evolutionem, de evolutum, supin de evolvere, de e, et volvere, rouler (voy. VOLUME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « évolution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évolution evɔlysjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « évolution »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évolution »

  • L'«insensibilité» des marchés aux statistiques d'évolution de la pandémie peuvent également s'expliquer par «l'espoir de découverte rapide d'un vaccin» et une «meilleure connaissance de la maladie et procédures curatives (notamment avec le médicament du laboratoire Gilead, le Remdesivir)», analyse le courtier Aurel BGC. Le Revenu, La Bourse de Paris insensible à l'évolution sanitaire | Le Revenu
  • Clive Rose – C’est une évolution naturelle, surtout en ce qui concerne la simulation de course automobile. En fait, nous (Getty Images, Ndlr) suivons l’esport depuis ses débuts. Nous avons conclu plusieurs partenariats dans ce domaine, pas seulement avec Gran Turismo mais également avec d’autres comme les W Series. L’écosystème de l’esport est en pleine croissance, surtout auprès des jeunes, des marques et des médias. De fait, il y a un besoin de contenus visuels de grande qualité pour toucher et attirer ce public. Bien avant l’épidémie du coronavirus et le report des grands événements sportifs, l’esport attirait déjà les mêmes types de médias et de sponsoring que ceux que l’on rencontre dans les sports traditionnels. Tout au long de nos 25 années d’existence, nous avons toujours été à la pointe de l’innovation dans la photo sportive. Proposer aujourd’hui à nos clients des visuels de grande qualité sur l’esport est une évolution logique. Le Mag Sport Auto, Gran Turismo : Entretien Clive Rose, l'esport est "une évolution naturelle" - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto
  • ADHAP assure ses prestations de maintien à domicile des personnes dépendantes ou fragilisées grâce au dévouement de 7 000 intervenants formés et qualifiés. L’enseigne offre d’ailleurs à ses collaborateurs des perspectives d’évolution, comme en témoigne Sandrine Leclaire qui travaille pour le centre de Dunkerque depuis 2014. AC Franchise, Franchise ADHAP : Focus sur l’évolution de carrière de Sandrine Leclaire
  • TX Group s'attend à ce que l'évolution du chiffre d'affaires soit à la baisse , TX Group s'attend à ce que l'évolution du chiffre d'affaires soit à la baisse | Zone bourse
  • “Ce sont bien les signaux d’une reprise économique mondiale (et d’une reprise de la demande de pétrole) associée à une baisse de l’offre de pétrole de la part de l’OPEP+ et des producteurs nord-américains qui a permis à l’or noir de retrouver un niveau d’équilibre à 40 dollars le baril. Désormais la demande mondiale se situe à 90% de ses niveaux de l’avant Covid et l’offre s’est stabilisée. Le 15 juillet 2020, les ministres de l’énergie de l’OPEP+ se réunissent pour décider (ou pas) d’une reconduction de leur accord. Entre temps, le prix du pétrole reste suspendu à l’évolution du virus dans le monde”, avertit Alain Corbani. Capital.fr, Le pétrole suspendu à l’évolution du coronavirus : le conseil Bourse du jour - Capital.fr
  • Covid-19 : quelle est l'évolution du nombre de contaminations en France ? Libération.fr, Covid-19 : quelle est l'évolution du nombre de contaminations en France ? - Libération
  • L’histoire humaine n’est qu’un effort incessant d’invention, et la perpétuelle évolution est une perpétuelle création. De Jean Jaurès
  • Nous sommes actuellement au stade d'évolution historique d'élimination de tout ce qui n'est pas technique. De Jacques Ellul / La Technique
  • L'évolution, c'est la raison du plus fort. De Jacques Godbout / Les Têtes à Papineau
  • Par l’évolution des actes, celui qui dépouille est dépouillé à son tour. De Bouddha
  • Souvent une évolution est une révolution sans en avoir l’R. De Pierre-Henri Cami
  • Il n'y a pas d'évolution sans liberté d'essayer. De François Dalle
  • L'évolution est événementielle. C'est l'événement qui fait l'évolution et l'événement - en l'occurrence la circonstance - fait la transformation. De Yves Coppens / Pierre Boncenne - Le Monde de l'éducation - Décembre 1999
  • Si l'homme se dit être un animal qui a évolué, il repose hélas son affirmation sur sa propre conception de l'évolution. De David Degrendele
  • La nature ne fait pas de sauts. Gottfried Wilhelm Leibniz, Nouveaux Essais, IV, 16
  • Cela est fort beau, mais j'ai du mal à croire que je descends d'une morue. François Marie Arouet, dit Voltaire, Les Colimaçons du R.P. L'Escarbotier
  • L'Évolution, en découvrant un sommet au Monde, rend le Christ possible, tout comme le Christ, en donnant un sens au Monde, rend possible l'Évolution. Pierre Teilhard de Chardin, Comment je crois, Le Seuil
  • Dans tout ce que la nature opère, elle ne fait rien brusquement. Jean-Baptiste de Monet, chevalier de Lamarck, Philosophie zoologique
  • Évolution : Prométhée, de nos jours, serait un député de l'opposition. Émile Michel Cioran, Syllogismes de l'amertume, Gallimard
  • Les parvenus, les nouveaux riches et les imbéciles sont les ferments indispensables de l'évolution esthétique. Jean, dit Jean-Richard Bloch, Naissance d'une culture, Rieder

Images d'illustration du mot « évolution »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « évolution »

Langue Traduction
Corse evoluzione
Basque eboluzioaren
Japonais 進化
Russe эволюция
Portugais evolução
Arabe تطور
Chinois 演化
Allemand evolution
Italien evoluzione
Espagnol evolución
Anglais evolution
Source : Google Translate API

Synonymes de « évolution »

Source : synonymes de évolution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évolution »


Mots similaires