La langue française

Instabilité

Sommaire

  • Définitions du mot instabilité
  • Étymologie de « instabilité »
  • Phonétique de « instabilité »
  • Citations contenant le mot « instabilité »
  • Traductions du mot « instabilité »
  • Synonymes de « instabilité »
  • Antonymes de « instabilité »

Définitions du mot instabilité

Trésor de la Langue Française informatisé

INSTABILITÉ, subst. fém.

Défaut, manque de stabilité; caractère, état de ce qui n'est pas stable.
A. − [Correspond à instable A 1, 2, 3] Caractère, état de ce qui n'est pas stable ou qui est en équilibre instable.
1. [Avec une idée de rupture possible de l'équilibre dans la position d'un corps, d'un objet] Caractère de ce qui ne reste pas ferme en place et qui tend à bouger, à se déplacer. Le reproche d'instabilité adressé aux ponts suspendus n'est pas fondé (Resal, Ponts métall.,1885, p. 571).Saint-Loup le salua [un officier] et immobilisa la perpétuelle instabilité de son corps le temps de tenir la main à la hauteur du képi (Proust, Guermantes 1,1920, p. 73).
P. métaph. :
1. Notre oreille (...) aime à se reposer sur une basse décidée. Des accords suspendus en l'air, pour ainsi dire, ne pourraient nous charmer longtemps, mais leur instabilité, leur manque d'appui, est précisément ce qui les rend aptes à évoquer l'idée de l'immatériel... Gevaert, Orchestr.,1885, p. 77.
a) État d'équilibre instable d'un corps, détruit au moindre déplacement de ce corps.
BÂT. ,,État d'équilibre physique correspondant au renversement d'un édifice complet par basculement du radier de fondation, sous l'action d'une force horizontale exceptionnelle (séisme, vent exceptionnel) accompagnée éventuellement d'une force exceptionnelle de soulèvement (séisme, cyclone)`` (Constr. métall. 1975).
b) NAV. Inaptitude d'un navire à résister aux forces qui tendent à le déséquilibrer en mer et qui est due à un vice de construction. L'instabilité d'une embarcation sur la mer (Ac.).
P. anal. [En parlant d'une automobile] Absence d'une bonne tenue de route :
2. ... Anne nous avait fait ce cadeau somptueux de nous laisser une énorme chance de croire à un accident : un endroit dangereux, l'instabilité de sa voiture, ce cadeau que nous serions vite assez faibles pour accepter. Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 182.
2. [Avec une idée de rupture possible de l'équilibre concernant l'état, la structure d'un corps] Aptitude à subir des transformations, des altérations plus ou moins spontanées.
a) CHIM. État d'un corps, d'un composé, d'une combinaison qui subit facilement une décomposition, une transformation spontanée quand varie, même légèrement, l'un des facteurs d'équilibre (température, pression, altitude, etc.). Lorsque l'instabilité des peroxydes est grande, il peut y avoir déflagration. Les carbures éthyléniques donnent facilement des peroxydes assez stables (Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 13).
,,Caractère d'un produit dont une caractéristique se détériore après un certain temps de stockage, comme la couleur de l'huile, la teneur en gomme des essences : on remédie à l'instabilité par des inhibiteurs`` (Lar. encyclop.).
P. métaph. En même temps, ces personnes mentales, par la combinaison des hérédités et des cultures désordonnées qui les constituent, deviennent des composés d'une instabilité dangereuse (Valéry, Variété IV,1938, p. 36).
b) AGRIC., GÉOL. Structure d'un sol susceptible de se dégrader sous l'action de l'eau (de pluie, d'un fleuve, de la mer). L'abondance des conglomérats gréseux trahit l'instabilité et l'irrégularité des rivages dans le Dauphiné (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 319).L'instabilité du sol souvent éboulé de la falaise (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 814).
c) PHYS. NUCL. Propriété de certains noyaux présentant une radioactivité décelable, génératrice d'une transformation en de nouveaux noyaux radioactifs aux caractéristiques différentes. Les atomes des deux plus lourds et plus complexes, l'uranium et le thorium, ceux-là mêmes dont l'instabilité est à l'origine de la radioactivité naturelle, sont susceptibles de donner lieu au phénomène de fission (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 23).
d) GÉNÉT. ,,Caractère commun à un ensemble assez disparate de phénomènes dans lesquels interviennent des éléments génétiques qui, au moins dans certaines circonstances, présentent des changements avec une fréquence tout à fait exceptionnelle et paraissent ainsi échapper aux règles classiques d'invariance du matériel génétique`` (L'Hér. Génét. 1978).
3. [Avec une idée de rupture de l'équilibre statique; s'oppose à immobilité] Caractère, état d'une personne qui change constamment ou fréquemment de lieu de résidence, qui n'a pas de demeure fixe. Pourquoi tant de changements? Je ne m'explique pas votre instabilité. Veuillez me dire le motif pour lequel vous avez si souvent changé de résidence et d'occupation (Billy, Introïbo,1939, p. 223).
B. − Au fig. [Correspond à instable B 1, 2, 3] Caractère, état de ce qui change facilement.
1.
a) Domaine psychol.État d'un individu qui est privé de stabilité intellectuelle et émotive, de persévérance, de fermeté dans ses choix, de fidélité à ses promesses et qui fait preuve d'une grande propension à changer d'idée, de sentiment. Synon. inconstance, indécision, versatilité; anton. stabilité, constance.L'instabilité de l'esprit humain (Ac.). Il y a dans le cœur humain, surtout dans le cœur du poëte, un certain besoin d'instabilité et de revirement (Sainte-Beuve, Chateaubr., t. 1, 1860, p. 134).[Un juif :] Notre grand défaut, au contraire, n'est-il pas une instabilité, une débilité mentale qui nous fait trop facilement accepter les pensées et les mœurs des autres peuples (Tharaud, Qd Israël est roi,1921, p. 272).Une chose encore que m'a dite Vallette sur Gourmont, c'est qu'à cause, justement, de son instabilité d'esprit (...) il ne l'aurait jamais pris pour guide, pour conseiller (Léautaud, Journal littér., t. 4, 1922-24, p. 356).
SYNT. Instabilité d'humeur; instabilité des êtres; instabilité des idées, des jugements, des opinions; instabilité des désirs, des goûts, des sentiments, de la passion.
PSYCHOL. PATHOL. ,,État psychomoteur caractérisé par une incapacité de garder une attitude, de fixer son attention, de continuer la même action, de soutenir un rythme régulier, de réagir de façon constante, de persévérer dans une entreprise`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Toute atteinte à cette unité [résultant du biologique, du psychologique et du social] − qu'il s'agisse d'une agression organique, d'une insécurité affective ou de perturbations névrotiques − peut s'exprimer par l'instabilité chaque fois que l'individu n'a pu mettre en place les mécanismes de défense ou de compensation (Lafon1963).
b) Domaine des rapports humains, des rapports de l'homme à l'univers.Caractère de ce qui ne se maintient pas durablement tel qu'il est, mais qui est sujet à s'affaiblir ou à disparaître. Synon. fragilité, précarité, versatilité; anton. stabilité, constance, permanence.L'instabilité de la fortune. L'instabilité du monde, des choses du monde, des choses humaines (Ac.) :
3. ... on voit parfois des sociétés indépendantes s'entendre pour déterminer l'étendue (...) de leurs territoires. Mais, justement, l'extrême instabilité de ces relations est la meilleure preuve que la solidarité négative ne peut pas se suffire à elle seule. Durkheim, Division trav.,1893, p. 90.
SYNT. Instabilité chronique; instabilité de la vie (moderne), de la nature, du réel; l'instabilité du mariage; le sentiment de l'instabilité universelle.
2. Domaine de l'activité écon., pol. et soc.
a) ÉCONOMIE
Instabilité des prix. Tendance des prix à fluctuer, en général dans le sens d'une augmentation. Il serait optimiste de considérer que les clientèles ne sont pas exposées aux actions de monopoles et aux instabilités des prix (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 228).
Instabilité d'une monnaie. Tendance d'une monnaie à subir soit des dévaluations, soit des réévaluations par rapport à d'autres monnaies. Ces objectifs visant à casser la spéculation et à affirmer la démonétisation de l'or sont loin d'être atteints et ne peuvent l'être tant que règneront l'instabilité monétaire et bien d'autres incertitudes de notre époque, politiques et énergétiques (L'Économie, no1409, 14 janv. 1980, p. 31).
b) POL. Situation politique où les pouvoirs ne se pondèrent ni ne se contiennent mutuellement, où ils tendent chacun à prédominer, faisant courir le risque d'une crise, d'un renversement gouvernemental, ministériel. Il [le président du Conseil national du patronat français] a souligné que la faiblesse et l'instabilité de l'autorité gouvernementale avaient des répercussions directes sur la vie des entreprises (Combat,19-20 janv. 1952, p. 5, col. 2).Un pays comme la France, qui combine une instabilité ministérielle marquée avec une stabilité presque parfaite de la fonction publique (Meynaud, Groupes pression Fr.,1958, p. 203):
4. ... en moyenne tous les douze ans notre pays a vu bouleverser les bases de l'État et les règles de son fonctionnement. Ce qu'ont été les conséquences d'une pareille instabilité, quant à la sécurité extérieure, au développement intérieur, à l'unité morale du pays, six invasions, plusieurs guerres civiles, de multiples émeutes, désordres et coups d'État, n'en ont que trop témoigné. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 584.
SYNT. Instabilité gouvernementale, parlementaire; instabilité des institutions, des événements, des idées politiques; une ère de bouleversements et d'instabilité; période de tâtonnements et d'instabilité; le vent de l'instabilité; sur un fond d'instabilité.
c) SOCIOL. Situation sociale où des groupes sociaux s'affrontent, faisant courir le risque de manifestations, de grèves. L'instabilité se manifeste par des tensions, des antagonismes et des conflits entre les groupes qui composent la société. L'instabilité sociale résulte des mêmes facteurs que la désorganisation sociale (Willems1970).
3. P. anal., MÉTÉOR. État de déséquilibre où les couches d'air ne sont pas superposées par ordre de densités croissant vers le haut. S'éteignant dans le ciel, je retrouvais prolongés, transposés dans la palette enflammée des fleurs, comme des feux arrachés par un grand coloriste à l'instabilité de l'atmosphère et du soleil (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 596).
P. méton. Zone caractérisée par cette instabilité. Le temps (...) continue à faire alterner les passages nuageux et couverts accompagnés d'averses avec de très belles éclaircies. Mais cette instabilité se décale vers l'est (Le Matin,8 août 1980, p. 32).
Instabilité verticale. ,,État de déséquilibre dynamique ou thermique de l'atmosphère qui détermine les mouvements verticaux ascendants`` (Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth. : [ε ̃stabilite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) [1236 « inconstance, fait de varier (choses humaines) » (S. Edmond de Pontigny, Speculum Ecclesiae ds FEW t. 12, p. 222a)]; b) début xives. « id. (en parlant d'une personne) » (Jehan Bras-de-Fer, Pamphile et Galatée, 1309 ds T.-L.); 2. a) 1690 « non-permanence dans le même état (temps, vents...) » (Fur.); b) 1864 chim. (Wurtz, Leçons de philos. chim., p. 157 ds Quem. DDL t. 22); 3. 1867 « manque d'équilibre (d'un corps) » (Littré). Empr. au lat.instabilitas « mobilité », dér. de instabilis (instable*). Fréq. abs. littér. : 285. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 279, b) 127; xxes. : a) 240, b) 761. Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 40.

Wiktionnaire

Nom commun

instabilité \ɛ̃s.ta.bi.li.te\ féminin

  1. Défaut de stabilité.
    • Corps placé dans un état d’instabilité. — L’instabilité d’une embarcation sur la mer.
  2. (Figuré) Caractère changeant.
    • […]; le système monétaire et le système du crédit reposent sur une vaine tradition de la valeur de l’or et offrent une instabilité presque fantastique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 406 de l’éd. de 1921)
    • Historiquement, la Méditerranée se caractérise par ses flux migratoires et l’instabilité de ses regroupements politiques: […]. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
  3. (Spécialement) (Psychiatrie) Incapacité de certains sujets à se fixer dans les mêmes idées, les mêmes sentiments.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSTABILITÉ. n. f.
Défaut de stabilité. Corps placé dans un état d'instabilité. L'instabilité d'une embarcation sur la mer. Il s'emploie surtout au figuré. L'instabilité de la fortune. L'instabilité du monde, des choses humaines. L'instabilité de l'esprit humain. Il se dit spécialement, en termes de Pathologie mentale, de l'Incapacité de certains sujets à se fixer dans les mêmes idées, les mêmes sentiments.

Littré (1872-1877)

INSTABILITÉ (in-sta-bi-li-té) s. f.
  • 1Défaut de stabilité physique. L'instabilité d'un équilibre.

    Instabilité d'un navire, vice de construction d'un navire qui fait qu'il n'est pas bien stable à la mer.

    Fig. J'ai promené mes yeux Sur l'instabilité qu'on trouve sous les cieux, Tristan, M. de Chrispe, III, 1. Allez, honneurs, plaisirs, qui me livrez la guerre ; Toute votre félicité, Sujette à l'instabilité, En moins de rien tombe par terre ; Et comme elle a l'éclat du verre, Elle en la fragilité, Corneille, Poly. IV, 2. Faisant réflexion que, de tant de milliers d'hommes, il n'en resterait pas un seul dans cent ans, il [Xercès] ne put refuser des larmes à l'instabilité des choses humaines, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 190, dans POUGENS. L'avarice est une extrême défiance des événements qui cherche à s'assurer contre les instabilités de la fortune par une excessive prévoyance, et manifeste cet instinct avide qui nous sollicite d'accroître, d'étayer, d'affermir notre être, Vauvenargues, Introd. à la conn. de l'esp. humain, II, 29.

  • 2 Fig. Défaut de stabilité morale. Et laissant dans son cœur parler sa défiance De l'instabilité d'un peuple qui balance, Brébeuf, Phars. IV. Dieu, pour punir l'irréligieuse instabilité de ces peuples, les a livrés à l'intempérance de leur folle curiosité, Bossuet, Reine d'Anglet. La perpétuelle instabilité des Églises protestantes, Bossuet, Var. 15. Celui [le royaume d'Israël] que la révolte avait élevé malgré les rois légitimes, eut en lui-même une perpétuelle instabilité et périt enfin sans espérance par ses fautes, Bossuet, Polit. IX, 3, 6. Je sais, mes frères, que le sacrement de pénitence ne fixe pas l'instabilité du cœur humain, Massillon, Carême, Rechute, 1. S'alarmer de la répugnance des penchants, de la médiocrité des forces, de l'instabilité des goûts, Massillon, Ref. religieuse, sermon 1.
  • 3Non-permanence dans le même état. L'instabilité d'une combinaison chimique. L'instabilité du continent qui, perpétuellement battu, rongé, bouleversé par l'océan dont il éprouve les vicissitudes, d'un côté perd au loin peut-être des terres immenses, et de l'autre découvre à nos yeux de nouveaux pays, Raynal, Hist. phil. X, 2.

HISTORIQUE

XVe s. Condoleant lors les instabilités des choses humaines et la diversité des accidents que les fortunes transmettent inopinables, Chastelain, Expos. sur vérité mal prise.

XVIe s. Redoubter l'instabilité de la fortune, Amyot, P. Aem. 45. Le pis que je treuve en nostre estat, c'est l'instabilité, et que nos lois, non plus que nos vestements, ne peuvent prendre aulcune forme arrestée, Montaigne, III, 64. L'irresolution d'une part, puis l'inconstance et l'instabilité est le plus commun et apparent vice de la nature humaine, Charron, Sagesse, I, 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INSTABILITÉ, s. f. (Gramm.) qui n’est pas stable, qui est sujet au changement. On dit l’instabilité du tems, de la fortune, des sentimens, des passions, des goûts, des desirs, du bonheur & des choses humaines. Il n’y a presque rien sur quoi nous puissions compter. Encore si l’on mesuroit son attachement aux objets, sur leur instabilité ; mais non, on se conduit comme s’ils ne devoient jamais nous manquer : cependant il vient un moment où ils nous échappent, & nous nous plaignons, comme s’ils avoient dû changer de nature en notre faveur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « instabilité »

(Siècle à préciser) Du latin instabilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. instabilitatem, de instabilis, instable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « instabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
instabilité ɛ̃stabilite

Citations contenant le mot « instabilité »

  • L'instabilité est nécessaire pour progresser. Si on reste sur place, on recule. De Coluche / L’Horreur est humaine
  • L'avantage de l'instabilité pour un gouvernement, c'est qu'elle ne lui laisse pas le temps de se désavouer. De Jean Rostand / Inquiétudes d'un biologiste
  • Par la logique de sanction, de bras de fer ou d’exigence d’allégeance, nous ne ferons que pousser certains pays en équilibre fragile vers la radicalisation et l’instabilité. De Dominique de Villepin / Le Figaro, 20 janvier 2015
  • La France est une bureaucratie tempérée par l'instabilité gouvernementale. De Jean Giraudoux
  • L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort, cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète. De Plume Latraverse / Contes Gouttes ou le pays d'un reflet
  • La passion, et la neurasthénie, c'est l'instabilité. Et l'instabilité, c'est la fin de la civilisation. De Aldous Huxley / Le meilleur des mondes
  • « Ces dispositions pénalisent avant tout les ménages modestes et les entreprises qui travaillent bien. En revanche, elles ne règlent pas le problème de fond, puisque les intermédiaires peu scrupuleux bénéficieront toujours des CEE, qui suffisent à financer une intervention de piètre qualité, pointe Olivier Salleron, le président de la FFB. En outre, ce rabotage introduit à nouveau de l'instabilité dans le principal mécanisme public de soutien à la rénovation énergétique. Il tombe au plus mal, alors que MaPrimeRénov' peine à monter en puissance, et brouille le message du gouvernement qui annonce depuis plus d'un mois un grand plan de rénovation énergétique », s'agace-t-il. Les Echos, Rénovation énergétique : le bâtiment s'agace de l'instabilité de MaPrimRénov' | Les Echos
  • Nouvelle illustration de l'instabilité de l'AS Monaco depuis son titre de champion de France en 2017: le club a limogé samedi son entraîneur espagnol Robert Moreno, arrivé l'hiver dernier à la place de Leonardo Jardim, et qui devrait être remplacé par le Croate Niko Kovac. Les Echos, Ligue 1: Monaco, toujours aussi instable, change encore d'entraîneur | Les Echos
  • Après avoir connu une valse des gouvernements, la démission du premier ministre remet en lumière une instabilité politique qui inquiète alors que la Tunisie est l’un des seuls pays touchés par les soulèvements du Printemps arabe, à continuer sur la voie de la démocratisation. De plus, cette démission intervient à un moment où la Tunisie, quoique relativement épargnée par l’épidémie de Covid-19, se trouve frappée de plein fouet par les retombées économiques et sociales de la fermeture des frontières, suscitant notamment des mobilisations au sud du pays. La Croix, Tunisie : la démission du premier ministre ravive l’instabilité politique
  • Le ministère arménien des Affaires étrangères a condamné les tentatives de la Turquie de provoquer l’instabilité dans la région. , L’Arménie dénonce les tentatives de la Turquie de provoquer l’instabilité dans (...) - Nouvelles d'Arménie en Ligne
  • L'instabilité reprendra à nouveau sur les massifs montagneux à la mi-journée, des averses orageuses se déclencheront sur les Alpes du sud, débordant parfois jusque sur les massifs de la Provence, sur les Pyrénées ainsi qu'en Corse dans une moindre mesure. Ce n'est qu'en fin d'après-midi et début de soirée que ces ondées orageuses s'estomperont et que les éclaircies se feront de plus en plus larges. RTL.fr, La météo instable en France ce lundi 13 juillet
  • Le flux océanique qui nous a valu un ciel très nuageux ces derniers jours laisse place à de l'air plus continental chaud et sec. Toutefois, sous la dorsale anticyclonique, des brumes et nuages bas parviennent à se former et mettent parfois du temps à se dissiper. Ailleurs, le soleil prend vite l'avantage. Comme hier, un peu d'instabilité concernera l'extrême sud-est avec un risque d'averse orageuse sur les reliefs des Alpes-maritimes et de la Corse, débordant localement sur le littoral. , Actualité Météo : meteo-du-samedi-18-juillet---enfin-un-vrai-temps-estival-- - METEO CONSULT
  • L'anticyclone des Açores s'étend à toute la France, garantissant un temps sec et ensoleillé à quasiment toutes nos régions, malgré un ciel plus nuageux sur les côtes de la Manche et un peu d'instabilité du sud des Alpes à la Corse. , Actualité Météo : meteo-week-end---le-beau-temps-s-installe--la-chaleur-egalement - METEO CONSULT

Traductions du mot « instabilité »

Langue Traduction
Anglais instability
Espagnol inestabilidad
Italien instabilità
Allemand instabilität
Chinois 不稳定
Arabe عدم الاستقرار
Portugais instabilidade
Russe нестабильность
Japonais 不安定
Basque ezegonkortasuna
Corse inestabilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « instabilité »

Source : synonymes de instabilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « instabilité »

Partager