La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fastes »

Fastes

Définitions de « fastes »

Trésor de la Langue Française informatisé

FASTES, subst. masc. plur.

A.− ANTIQ. ROMAINE. [Correspond à faste1A] Fastes (pontificaux). Tables chronologiques du calendrier (marquant les jours d'assemblées publiques, de fêtes, de jeux). La date de la bataille est incertaine, ce qui prouve qu'elle ne figurait pas dans les fastes des triomphes (Michelet, Hist. romaine,t. 1, 1831, p. 86).
Fastes consulaires. Registre sur lequel étaient inscrits, par ordre chronologique, le nom des consuls et la liste des principaux événements. Les fastes consulaires servaient à retrouver le millésisme des années (Archéol. chrét.1922).
P. ext. Tables chronologiques. Les fastes des Égyptiens, des Chaldéens, des Chinois, des Perses, des Indiens (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 146).
B.− P. anal. Registres (contenant le récit d'événements mémorables). Les fastes sacrés de l'Église; les fastes de la monarchie; les fastes militaires. Vous vous apercevrez bientôt de l'intérêt que je prends à votre situation, presque sans exemple dans les fastes judiciaires (Balzac, Chabert,1832, p. 58):
L'histoire a consigné dans ses fastes ce que firent ces braves montagnards, lors de l'invasion d'un corps formidable de Chérokees et de troupes royales à King's-Mountain... Crèvecœur, Voyage,t. 3, 1801, p. 61.
Littér. Inscrire son nom dans les fastes (d'un pays, de la gloire, etc.) Se rendre illustre. M. Duvernoy, mon parent et mon ami, qui porte un nom déjà célèbre dans les fastes de l'anatomie (Cuvier, Anat. comp.,t. 3, 1805, p. X).Cette bataille de Verdun qui est déjà inscrite dans les fastes de l'histoire (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 240).
Rem. On rencontre chez Chateaubriand fastique, adj. Illustre par ses hauts faits. De ces hommes fastiques il y en a cinq ou six dans l'histoire; dans quelque mille ans, votre postérité pourra voir un autre Napoléon. Quant à vous, ne l'attendez pas (Mém., t. 3, 1848, p. 661).
Prononc. et Orth. Cf. faste2. Étymol. et Hist. 1488 antiq. rom. Le Livre des fastes [d'Ovide] (La Mer des histoires, II, 64a, éd. 1491 ds Rom. Forsch. t. XXXII, p. 65); 1620 « annales, histoire » (Malherbe, Poésies ds Œuvres, éd. L. Lalanne, t. 1, LXXX, p. 244). Empr. au lat. class. fasti (dies) « jours fastes où l'on pouvait rendre la justice, calendrier des Romains où étaient marqués les jours de fête et les procès d'audience; annales ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

fastes \fast\ masculin pluriel

  1. (Antiquité) Tables ou livres du calendrier où étaient indiqués les jours de fêtes, d’assemblées publiques, de jeux.
    • Les jours malheureux étaient marqués dans les fastes.
  2. Table où les noms de tous les consuls étaient rangés dans leur ordre chronologique.
    • Fastes consulaires,
  3. (Par extension) Registres publics contenant le récit d’actions mémorables.
    • JANNON (Jean), qui figure honorablement dans les fastes de la typographie, florissait à Sedan en 1611, comme le témoigne le Syntagma de Tilenus, volume in-8° qu'il publia, à cette époque, en sa qualité d'imprimeur de l'académie de cette ville. — (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, vol. 2, p. 56)
    • Jamais, pourrait-on dire, - si depuis, il n’y avait eu Verdun et quatre ans passés d’autres fastes si sanglants qu’aucune plume française ne les pourra évoquer sans qu’à sa juste fierté une horreur ne se mêle, - jamais ne furent à ce plus haut point portées les vertus de la France. — (Victor Margueritte; Au bord du Gouffre. , 1919)
    • Qu’il ne soit pas inscrit dans les fastes de l'histoire que les nations ou terrorisées ou complices, ou impassibles dans leur égoïsme , ont abandonné un petit peuple menacé dans sa vie même. — (Gaston Jèze, cité dans: Victor Margueritte, Avortement de la S.D.N., 1936)
    • Les fastes du crime offrent peu d’exemple d’une scélératesse tout à la fois si déshonorée et si mal habile. — (Mirabeau, En réponse sur la procédure du Châtelet dans l'affaire du 5 et 6 octobre 1789, Assemblée constituante du 2 octobre 1790)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FASTE. n. m. sans pluriel
. Pompe, magnificence. Le faste qui environne la grandeur. Il signifie plus ordinairement Affectation de paraître avec éclat. Faire les choses avec faste. Aimer le faste.

Littré (1872-1877)

FASTES (fa-st') s. m. plur.
  • 1Les tables du calendrier des anciens Romains. Les jours malheureux étaient marqués dans les fastes.

    Les fastes consulaires, registre qui contenait, outre les triomphes, les noms des consuls, des dictateurs et des censeurs.

    Il se dit quelquefois, dans le style élevé, pour calendrier en général. Il était beau pour la France de voir ses simples religieux régler à la Chine les fastes d'un grand empire, Chateaubriand, Génie, IV, IV, 3.

  • 2 Fig. et dans le style soutenu, registres publics contenant le récit des faits mémorables.

    Les fastes sacrés de l'Église, le martyrologe.

    Fig. Les monuments écrits qui conservent le souvenir et la suite des événements. Il vous rend tout ; il veut de votre illustre zèle Dans nos fastes garder la mémoire éternelle, La Fosse, Manl. IV, 7. Le mensonge réside au temple de mémoire ; Il y grava des mains de la crédulité Tous ces fastes des temps destinés pour l'histoire Et pour la vérité, Voltaire, Odes, 5.

    Inscrire son nom dans les fastes de la gloire, se rendre illustre, immortel.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FASTES. Ajoutez : - REM. Fastes ne s'emploie pas au singulier, qui a contre lui l'étymologie et l'usage. C'est une faute de dire : un des fastes. Le but du concours, le siége de Pise par les Florentins, la consécration d'un des fastes de l'histoire de Florence, H. Houssaye, Rev. des Deux-Mondes, 15 fév. 1876, p. 866.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fastes »

Lat. fasti, sous-entendu libri, les livres où étaient marqués les jours d'audience, de fas, justice, de fari, prononcer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin fasti (« tables du calendrier romain »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fastes »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fastes fast

Citations contenant le mot « fastes »

  • Dans leurs fastes impériaux l'oncle et le neveu sont égaux ; l'oncle prenait des capitales, le neveu prend nos capitaux. De Alexandre Dumas / Juin 1853, d'après Horace de Viel Castel
  • Ce n’était pas l’affluence des années fastes, ce mercredi matin, à l’heure du début des soldes. "C’est plus calme que les autres années. D’habitude, la rue est bondée", constate Dao, responsable de la boutique de vêtements Superdry, située rue Charles-Sanglier. www.larep.fr, Les soldes ont commencé de manière très calme ce mercredi à Orléans - Orléans (45000)
  • Dans le monde des matières premières, volatilité rime avec profits, aussi bien pour les banques que pour les grandes maisons de négoce. En raison du chaos qui s'est abattu sur les marchés avec la pandémie, l'argent coule désormais à flots dans le secteur après des années moins fastes. Les Echos, 2020, année folle pour le trading de matières premières | Les Echos
  • Il en est des destins des cathédrales, comme des destins des hommes. Des périodes fastes et des périodes difficiles. Et tout l’art d’exister c’est l’art de continuer d’être là même quand la tempête a soufflé. Et la tempête a bien soufflé sur la belle de Toul. La cathédrale Saint Etienne. Et à chaque fois Toul et sa cathédrale ont tenu. Quand les invasions barbares ont tout balayé Toul a tenu dans la bourrasque et les vieux murs de la première cathédrale, même noircis, sont restés. Ils ont vu passer Clovis et ils ont vu l’aube de l’histoire de France. Ils ont été remplacés par la cathédrale romane au tournant de l’An 1000 et par celle que nous connaissons, dont les travaux ont commencé en l’an 1222. Il y a 800 ans donc. Dans 1 an ce sera l’anniversaire de l’emblème de Toul. De sa fierté aussi. Et pourtant Toul n’a pas eu peur de tout risquer, même la cathédrale, quand la guerre est venue et qu’il a fallu résister pour la France.  Comme en 1870, alors que la France plie sous la déferlante prussienne qui va atteindre les murs de Paris, Toul tient. Et il faudra négocier pour que le ville se rende. En 1940, la Ville tient une fois encore face à la déferlante nazie. La ville est bombardée, mutilée, du palais des évêques, devenu mairie, il ne reste que les murs, la cathédrale est abîmée. Mais Toul a tenu une fois de plus même quand tout était déjà perdu. Parce que Toul, peut être parce qu’elle avait déjà 2 millénaires d’histoire, savait déjà que ces chars et ces soldats ennemis détruit devant ses remparts manquerait un jour où l’autre. Et même s’ils ne furent que peu à être détruit, ils ont manqué à Stalingrad, ils ont manqué à Débarquement. Depuis, la guerre on a reconstruit. On sait faire en Lorraine. La Cathédrale de Toul a été réparée, l’énorme façade à deux tours continue de se dresser. Le clocheton doré capte toujours le soleil. Les vitraux pluri-centenaires ont leur vie propre dès que le jour se lève pour les éclairer. Les travaux continuent pour préserver ce joyau lorrain. On  a inauguré récemment ses grandes orgues toutes neuves. Les toits des bas côtés sont tout neufs, on va pouvoir nettoyer les transepts. Et tout ça, Toul le fait seul, rare ville de France dont la cathédrale est non pas la propriété de l’Etat mais de la commune. Et croyez vous qu’elle se plaigne ? Jamais. Toul tient. Toul fait. Toul a l’histoire derrière elle, elle sait qu’elle tiendra si ça tourne mal, et qu’après le coup de vent il faudra être orienté comme la cathédrale pluri centenaire, vers l’Est, vers le soleil levant. Vers l’avenir.  France Bleu, Embarquement immédiat pour la Lorraine
  • Le pari était osé. Les organisateurs du grand salon annuel des nouvelles technologies, le CES, ont troqué les fastes de Las Vegas pour un événement 100 % en ligne, pandémie oblige. LEFIGARO, La version digitale du CES n’a pas convaincu le monde de la tech
  • Les jours fastes, ce sont ceux où les restaurants viennent déverser leurs ordures. Mais l'activité n'est pas sans danger car, notamment, des déchets hospitaliers finissent aussi dans ce dépotoir à ciel ouvert. TV5MONDE, Près des puits d'or noir, des Syriens miséreux fouillent les détritus
  • Parti communiste qui fête actuellement ses 100 ans, a compté dans la région, politiquement et socialement. Souvenirs de militants qui ont connu les jours fastes. Journal L'Union abonné, La grande époque du Parti communiste racontée par les militants de la Marne, de l’Aisne et des Ardennes
  • En parallèle, la crise du logement qui frappe cette grande métropole depuis de nombreuses années n’a pas vraiment faibli. Le développement touristique de la Ville et l’augmentation des prix de l’immobilier ont poussé de nombreux habitants vers les périphéries, loin des fastes du centre-ville historique. Selon les chiffres de l’Institut portugais des statistiques, les prix des logements auraient ainsi augmenté de quasiment 78% entre 2016 et 2020. UrbaNews, A Lisbonne, le "problème" AirBnB se transforme en opportunité | UrbaNews

Traductions du mot « fastes »

Langue Traduction
Anglais splendor
Espagnol esplendor
Italien splendore
Allemand pracht
Chinois 辉煌
Arabe روعة
Portugais esplendor
Russe великолепие
Japonais 素晴らしさ
Basque distira
Corse splendore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fastes »

Source : synonymes de fastes sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fastes »

Fastes

Retour au sommaire ➦

Partager